AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1426
↳ Points : 337
↳ Arrivé depuis le : 20/07/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Holland Roden
↳ Age du Personnage : 32 en apparence & 654 réellement
↳ Métier : Prêteuse sur gage
↳ Opinion Politique : Peu importe leur quelques défaillances, Aya veut rejoindre leurs rangs quelqu'en soit le prix à payer !
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2 général, niveau 3 concernant ses sens et l'annihilation de la magie.
↳ Playlist : These streets - Bastille.
↳ Citation : ‹‹ Building a castle made of lies and mistakes. ››
↳ Multicomptes : Persephone D. Wilson
↳ Couleur RP : #ff6633



les petits papiers
↳ Copyright: ©bazzart, ©tumblr, ©Nymou
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Mer 25 Jan - 22:22



" Knowledge is power. "

Orfeo & Moïra




La fine couche de poussière qui couvrait les livres dans la devanture était calculée au millimètre près. Tout dans la librairie était calculé au millimètre près. Les détails, les imperfections, l'ensemble faisant ressortir magnifiquement un petit côté ancien que les chercheurs de vieux livres semblaient apprécier. Le lieu entier était gorgé d'une douce nostalgie et si Moïra mettait autant de soin à tenir sa librairie ce n'était pas uniquement parce qu'elle consistait en une parfaite couverture pour le Bones. Non, en réalité elle appréciait aussi ce lieu, l'odeur des pages jaunies par le temps, le parfum du pot pourri que la propriétaire avait soigneusement versé dans un grand vase arrondi qui trônait sur le comptoir, juste à droite de l'entrée et donnait de la couleur là où les vives couvertures de livres n'étaient pas présentes.
La jolie rousse fit quelques pas devant les quelques rangées de livres qui remplissaient la librairie d'environs soixante-dix mètres carrés. Un rangement par genre, puis un rangement par ordre alphabétique par auteurs. Une collection énorme dont Moïra n'était pas peu fière. Et derrière le comptoir, encore une porte qui menait à une grande réserve qui contenait les copies des livres exposés dans la pièce principale.
S'engouffrant soudain dans une rangée, la Hellraiser laissa sa main glisser le long de quelques couvertures en cuir aux lettres gravées dans la peau de bête. Elle connaissait l'ordre des livres par cœur. Elle avait eu tellement de temps pour parcourir ces petits couloirs en près d'un an et demi... Comme par réflexe, Moïra avança quelques livres pour qu'ils soient plus visibles. Puis elle retourna vers l'avant de la boutique, se hisser sur un siège haut plutôt confortable derrière le comptoir, vérifiant au passage que la porte d'entrée était bien claquée, pour éviter que le chat noir ne puisse entrer. Elle avait de nouveau retrouvé la sale boule de poils la veille même dans la réserve. Parfois la jeune femme venait à se demander si Grayson ne laissait pas de temps à autres intentionnellement la porte ouverte pour laisser entrer le félin et l'agacer au passage.
La propriétaire du Bones saisit un livre resté ouvert qu'elle avait posé sur le marbre froid de la table. L'histoire d'un jeune riche à la beauté innocente pervertis par le seul pouvoir des mots. Un récit passionnant qu'elle avait déjà pu lire à de nombreuses reprises mais qui restait un formidable classique sur la manipulation et ses effets.
Soudain, un tintement de carillon retenti. Moïra l'avait installé depuis plusieurs mois déjà. Elle aimait être prévenue de l'arrivée d'un éventuel client, ou d'une possible menace, peu importe où elle se trouvait, peu importe à quel point elle était perdue dans ses pensées ou dans un de ses mal de crâne...
Relevant la tête, la jolie rousse abaissa quelque peu son livre.
Alors, client ou menace ?  


Code by Sleepy

_________________

Yet so broken
So beautiful...


Dernière édition par Moïra J. Everett le Dim 5 Fév - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5138-ayalone-o-angry-bird#2089 http://www.mercy-in-darkness.org/t5169-ayalone-o-i-ve-had-the-time-of-my-life

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 238
↳ Points : 81
↳ Arrivé depuis le : 01/10/2016
↳ Age : 21
↳ Avatar : James McAvoy
↳ Age du Personnage : 30 ans en apparence & 785 en réalité
↳ Métier : Sapeur Pompier;
↳ Opinion Politique : Le monde a besoin d'un Gouvernement. Mais pas de celui-là.
↳ Niveau de Compétences : 2, création d'illusions et guérison 3
↳ Playlist : Danse macabre ~ Delain / Innocence ~ Tarja / Edge of the blade, Beyond the Matrix ~ Epica / We are murderrs ~ Xandria / Wings of Madness ~ Serenity
↳ Citation : "We both strive for the same end. Only our methods differ. Do you not see that? Peace. Stability. A world where men live without fear."
↳ Multicomptes : Ambre M. Del Nero & Solveig Eriksson
↳ Couleur RP : Darkcyan



les petits papiers
↳ Copyright: Killer from a gang ♥
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Dim 29 Jan - 0:07



Knowledge is power ••• Ses blessures avaient fini par se refermer complètement. Et ça n'avait pas été chose aisée, vu qu'Orfeo avait décidé de reprendre son travail plus tôt que prévu. Peut-être parce qu'il n'en pouvait plus d'être enfermé entre quatre murs, que l'action lui manquait un minimum. A moins que ce soit le fait d'aider les autres dont il avait besoin, bien qu'il le cachait le plus souvent. En tout cas, il fallait souligner le bon côté : il était parvenu à refermer les dernières cicatrices.

Il n'avait pas recroisé son frère depuis sa venue dans les locaux gouvernementaux. Et c'était une bonne chose. La gifle prise, en plus des remarques, l'avait mis dans une colère noire. Comment Rafael pouvait-il se permettre d'agir ainsi ? Oh, certes, il était quasiment à la tête de la ville, il était plus puissant que toute la population réunie mais ce n'était pas une raison. Pourtant, le sorcier avait abandonné l'idée d'avoir une discussion rationnelle avec son aîné. Il faudrait qu'il se rende à l'évidence un jour : son frère était désormais perdu, hors d'atteinte, et cela ne servait à rien de se battre pour quelqu'un qui était parfaitement à sa place là où il se tenait.

Le pompier avait pris un jour de repos, en plein milieu de semaine. Il n'avait pas abandonné l'envie d'en savoir plus sur le passé, sur les types de Gouvernement qu'avait connu le monde, mais aussi sur ses pouvoirs. Il lui fallait donc trouver une nouvelle librairie, pour y trouver toutes sortes d'informations, même les plus sensibles. Il passa devant celle qu'il avait déjà visitée, là où il avait rencontré Elizabeth, qui lui semblait avoir quelques prédispositions pour la sorcellerie. Enfin, tout ça pour dire qu'il n'y retournerait pas. En fait, il avait repéré un autre établissement, qui pourrait peut-être lui permettre d'apporter d'autres précisions à ce qu'il savait déjà.

Il arriva devant la devanture, l'observa durant quelques secondes avant de pousser la porte d'entrée. Un léger tintement accompagna son arrivée. Un carillon... Une jeune femme rousse était présente, mais Orfeo n'alla pas la déranger pour le moment. Il voulait juste observer les livres présentés dans un premier temps. S'il ne trouvait pas son bonheur... Il demanderait à celle qui semblait être la gérante de la librairie.

Une dizaine de minutes plus tard, il n'avait toujours pas trouvé ce qu'il cherchait. Bon, il savait que la censure passait par là et qu'étudier l'Histoire était plutôt mal vu à la Nouvelle-Orléans mais ce n'était pas ce qui l'arrêterait. Il finit par se rapprocher de la rousse, calmement, et la fixer de ses yeux bleus :

"Bonjour... Vous êtes bien la gérante ? Auriez-vous, par hasard, des livres historiques en stock ?"

Les mots lancés, suspendus dans les airs. En espérant que la jeune femme ne lui pose pas trop de questions quant à ce qu'il souhaitait en faire...


© 2981 12289 0


HJ:
 

_________________
+Danse Macabre+
Look at what he can do. Let him show the world how powerful we can be. Because those with the greatest power protect those without. 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1426
↳ Points : 337
↳ Arrivé depuis le : 20/07/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Holland Roden
↳ Age du Personnage : 32 en apparence & 654 réellement
↳ Métier : Prêteuse sur gage
↳ Opinion Politique : Peu importe leur quelques défaillances, Aya veut rejoindre leurs rangs quelqu'en soit le prix à payer !
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2 général, niveau 3 concernant ses sens et l'annihilation de la magie.
↳ Playlist : These streets - Bastille.
↳ Citation : ‹‹ Building a castle made of lies and mistakes. ››
↳ Multicomptes : Persephone D. Wilson
↳ Couleur RP : #ff6633



les petits papiers
↳ Copyright: ©bazzart, ©tumblr, ©Nymou
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Dim 5 Fév - 21:06



" Knowledge is power. "

Orfeo & Moïra




Les yeux de la belle rousse décrivirent attentivement l'homme qui venait de pousser la porte de sa librairie. Il devait être un peu plus grand qu'elle, brun, des yeux d'un bleu profond. Moïra ne l'avait jamais rencontré, elle s'en serait souvenue. Lui adressant un signe de tête, la Hellraiser retourna rapidement à sa lecture. Elle savait afficher un air disponible, sans pour autant être insistante. Les gens qui venaient ici étaient aussi divers que leurs besoins, mais personne n'aimait se faire harceler à peine le pas de la porte passé. Et lui ne semblait pas avoir particulièrement envie d'être dérangé. Peut-être savait-il exactement ce qu'il voulait... Peut-être voulait-il quelque chose qu'il n'aurait pas du. Bien que concentrée sur sa lecture, Moïra n'en restait pas moins attentive, ne perdant pas un seul des bruits qui résonnaient dans son magasin. Le bel homme pouvait être un des hommes d'Isak comme un soldat du Gouvernement. Il y avait même statistiquement une chance sur deux pour qu'il soit mal intentionné. Malgré tout, la jeune femme ne laissait passer aucune once de stresse dans son organisme. Il fallait être prudente, tout en gardant l'intégralité de ses moyens.
En voyant l'homme se placer en face d'elle, Moïra posa à nouveau son livre ouvert devant elle.

"Bonjour... Vous êtes bien la gérante ? Auriez-vous, par hasard, des livres historiques en stock ?"

Le charme de cet homme était indéniable. En près de cent ans d'existence, la belle rousse avait eu l'occasion de rencontrer de nombreux hommes qu'on pouvait aisément qualifier de beaux, quand bien même la beauté restait un concept purement subjectif.

- Bonjour. Je suis effectivement la propriétaire des lieux.

Un sourire chaleureux, un air fier sans pour autant être vaniteux. Moïra aimait ce métier. Elle aimait le conseil, le contact avec les clients autant qu'elle aimait se retrouver seule avec elle même, fermant sa porte d'entrée pour ne plus entendre parler de rien ni de personne.
Descendant de sa chaise haute, la Hellraiser contourna son comptoir pour passer devant l'homme et se diriger vers le fond de la librairie.

- Tout ce qui concerne l'Histoire est par-ici.

Arrivée dans le coin arrière, devant les rayons qui couvraient entièrement les pans de mûrs, la belle laissa ses yeux parcourir quelques couvertures, par vraiment pour se souvenir de leur position, plutôt pour vérifier qu'aucun livre n'avait été déplacé.

- Vous cherchez quelque chose de précis ? Une époque ? Un lieu ? Une personnalité ?


Code by Sleepy


Spoiler:
 

_________________

Yet so broken
So beautiful...


Dernière édition par Moïra J. Everett le Dim 26 Fév - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5138-ayalone-o-angry-bird#2089 http://www.mercy-in-darkness.org/t5169-ayalone-o-i-ve-had-the-time-of-my-life

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 238
↳ Points : 81
↳ Arrivé depuis le : 01/10/2016
↳ Age : 21
↳ Avatar : James McAvoy
↳ Age du Personnage : 30 ans en apparence & 785 en réalité
↳ Métier : Sapeur Pompier;
↳ Opinion Politique : Le monde a besoin d'un Gouvernement. Mais pas de celui-là.
↳ Niveau de Compétences : 2, création d'illusions et guérison 3
↳ Playlist : Danse macabre ~ Delain / Innocence ~ Tarja / Edge of the blade, Beyond the Matrix ~ Epica / We are murderrs ~ Xandria / Wings of Madness ~ Serenity
↳ Citation : "We both strive for the same end. Only our methods differ. Do you not see that? Peace. Stability. A world where men live without fear."
↳ Multicomptes : Ambre M. Del Nero & Solveig Eriksson
↳ Couleur RP : Darkcyan



les petits papiers
↳ Copyright: Killer from a gang ♥
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Mer 8 Fév - 15:45


The Art of War
Knowledge is power ••• Orfeo avait adopté un ton chaleureux et surtout respectueux. Il n'était pas là pour se mettre la jeune femme à dos, bien au contraire. Il avait besoin de ses lumières si elle était effectivement ce qu'il pensait. Et elle le lui confirma quelques secondes plus tard. Donc, il faisait bien face à la gérante. Un sourire se dessina sur son visage. Bien, au moins, il n'aurait pas à retourner la librairie. Il avait toujours du mal à considérer les livres comme étant importants, dans le sens où il ne faisait pas trop attention à la manière dont il les utilisait. Nombres étaient ceux qui finissaient déchirés ou tâchés de chocolat ou de café. Il avait toujours été très maladroit de toute façon...

La roussa bougea, descendit de sa chaise pour passer à côté de lui et se diriger vers le fond du magasin. Orfeo resta interdit durant quelques secondes avant de lui emboîter le pas. Bordel, les relations, c'était toujours complexe. Encore avec des inconnus pour lui qui avait du mal avec la langue anglaise. D'ailleurs, il n'était toujours pas parvenu à effacer son accent italien, prouvant au monde entier qu'il venait de loin. Dans l'espace. Bon, et dans le temps aussi mais personne n'était supposée le savoir ça, sauf ses proches...

Le rayon concernant l'Histoire était bien plus étendu que ce à quoi Orfeo s'attendait, vu la censure en vigueur mais il restait bien caché quand même. Il fallait le vouloir pour le trouver. Ce qu'il recherchait exactement comme période, comme lieu, comme... Merde, il fallait qu'il précise. Un voile se glissa devant ses yeux durant une seconde, avant qu'il ne reprenne son visage chaleureux. Ne rien montrer. Il fallait qu'il reste calme et surtout posé. Une profonde inspiration, les mains glissées dans les poches arrières de son jean et la voix qui résonnait dans l'établissement vide.

"Alors... Je chercherai plutôt des livres traitant de politique. Pour la période, elle m'importe peu mais si on pouvait rester autour du thème de la démocratie ou de la chute de dictateurs..."

Des thèmes très particuliers pour un citoyen de la Nouvelle-Orléans en ces temps troublés. Enfin, il n'avait pas tremblé, ni hésité dans ces mots, comme si les conséquences avaient été intégrées depuis longtemps. Et il espérait trouver son bonheur ici, malgré tout. Parfois, il était heureux que Lucrezia ait pris la peine de lui parler de l'Histoire du monde avant l'ouverture des portes. Il avait loupé des siècles en étant enfermé, et malgré les arrivées de nouveaux assez régulièrement, il n'avait jamais eu de visions d'ensemble de ce qu'il s'était passé. Et cela l'avait rapidement passionné, lui qui avait été incapable d'aligner deux pensées correctes et totales avant sa mort, même si Rafael lui avait appris à lire ou écrire. Aujourd'hui, il pouvait en profiter, même si les sources d'informations venaient à manquer...

"Après, je comprendrai parfaitement que vous n'ayez pas ce genre d'ouvrages. Mais je suis curieux."

Bien plus que curieux... Sauf que ce détail, elle n'avait pas besoin de le savoir.


©️ 2981 12289 0


HJ:
 

_________________
+Danse Macabre+
Look at what he can do. Let him show the world how powerful we can be. Because those with the greatest power protect those without. 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1426
↳ Points : 337
↳ Arrivé depuis le : 20/07/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Holland Roden
↳ Age du Personnage : 32 en apparence & 654 réellement
↳ Métier : Prêteuse sur gage
↳ Opinion Politique : Peu importe leur quelques défaillances, Aya veut rejoindre leurs rangs quelqu'en soit le prix à payer !
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2 général, niveau 3 concernant ses sens et l'annihilation de la magie.
↳ Playlist : These streets - Bastille.
↳ Citation : ‹‹ Building a castle made of lies and mistakes. ››
↳ Multicomptes : Persephone D. Wilson
↳ Couleur RP : #ff6633



les petits papiers
↳ Copyright: ©bazzart, ©tumblr, ©Nymou
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Dim 26 Fév - 22:15



" Knowledge is power. "

Orfeo & Moïra




L'espace d'un instant, le jeune homme avait semblé dérangé par la question de la libraire. Mais peut-être n'était-ce qu'une impression... Après tout s'il lui avait demandé de l'aide c'était bien qu'il était disposé à en recevoir. De toute manière, le moment passa comme un clignement de paupière si peu perceptible qu'on pouvait se demander s'il avait réellement eu lieu et Moïra retourna pleinement à ses préoccupations professionnelles et à la bonne exécution de son travail.

"Alors... Je chercherai plutôt des livres traitant de politique. Pour la période, elle m'importe peu mais si on pouvait rester autour du thème de la démocratie ou de la chute de dictateurs..."

La jeune femme acquiesça en direction du jeune homme avant de se mettre à parcourir rapidement les couverture du regard. C'était là un thème très profond et ne manquant pas d'intérêt en cette période qu'avait choisit le jeune brun. La Hellraiser s'était elle-même intéressé à de nombreux livres englobant ce sujet et bien qu'elle ne puisse pas tous les citer, elle en gardait tout de même des souvenirs impactants qui avaient parfois guidés ces actes et réactions.

"Après, je comprendrai parfaitement que vous n'ayez pas ce genre d'ouvrages. Mais je suis curieux."

Sans quitter des yeux sa rangée de livres, la jolie rousse secoua légèrement la tête.

- J'ai ça, personne ici n'a encore interdit d'exposer ce qui s'est passé dans le passé de l'humanité.

Ce qui n'était pas totalement vrai. Mais en tout cas en ce qui concernait l'horreur et l'art des grands dictateurs, bizarrement, rien n'avait jamais été brûlé ni caché...
Moïra tira plusieurs ouvrages en avant de leur rangée avant de reprendre la parole.

- J'ai une encyclopédie sur les dictateurs de l'Histoire, elle est assez complète mais si vous voulez mon avis, la chute d'un règne est indissociable de son essor. Si vous voulez comprendre l'un, vous devez connaître l'autre.

Laissant glisser ses doigts sur deux autres couvertures qu'elle avait tiré en avant, la jeune femme ramena pendant quelques instants à sa mémoire leur contenu pour juger de leur pertinence vis-à-vis de la demande du jeune homme.

- En ce qui concerne la démocratie, c'est sa forme la plus récente qui vous intéresse ? Ou son histoire même à travers les âges ?

Sur les reliures étaient gravés des titres simples qui ne relevaient pas la moitié de l'importance des textes qu'ils contenaient. Comment tous ces écrits n'avaient-ils pas déjà été brulés comme à l'époque du troisième Reich ? Evidemment, certains titres ne pouvaient pas figurer dans sa boutique et avaient été soigneusement cachés dans la réserve de la libraire. Mais ceux-là, pour l'instant, elle n'était ni prête à les toucher et encore moins à les aborder.


Code by Sleepy

_________________

Yet so broken
So beautiful...


Dernière édition par Moïra J. Everett le Ven 31 Mar - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5138-ayalone-o-angry-bird#2089 http://www.mercy-in-darkness.org/t5169-ayalone-o-i-ve-had-the-time-of-my-life

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 238
↳ Points : 81
↳ Arrivé depuis le : 01/10/2016
↳ Age : 21
↳ Avatar : James McAvoy
↳ Age du Personnage : 30 ans en apparence & 785 en réalité
↳ Métier : Sapeur Pompier;
↳ Opinion Politique : Le monde a besoin d'un Gouvernement. Mais pas de celui-là.
↳ Niveau de Compétences : 2, création d'illusions et guérison 3
↳ Playlist : Danse macabre ~ Delain / Innocence ~ Tarja / Edge of the blade, Beyond the Matrix ~ Epica / We are murderrs ~ Xandria / Wings of Madness ~ Serenity
↳ Citation : "We both strive for the same end. Only our methods differ. Do you not see that? Peace. Stability. A world where men live without fear."
↳ Multicomptes : Ambre M. Del Nero & Solveig Eriksson
↳ Couleur RP : Darkcyan



les petits papiers
↳ Copyright: Killer from a gang ♥
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Ven 17 Mar - 0:38


The Art of War
Knowledge is power ••• Se lancer sur de telles conversations pouvait être dangereux, mais Orfeo avait souvent flirté avec l’illégalité. Certes, il avait tendance à faire attention depuis sa rencontre avec son frère et le fait qu’il était surveillé mais il n’irait jamais jusqu’à cautionner ce que faisait le Gouvernement même si sa vie en dépendait. Comme quoi, la survie, c’était quand même surfait lorsque vous aviez déjà connu la mort… En tout cas, la libraire lui fit comprendre qu’elle avait ça en stock. Un léger sourire se dessina sur les lèvres d’Orfeo. Il devait avoir l’air d’un gamin à se comporter ainsi, mais trouver de nouvelles lectures était agréable à ses yeux.

Quelques livres furent tirés de la rangée, et le jeune homme les observa, empli de curiosité. La rousse lui parla des dictateurs, d’une encyclopédie à ce sujet. Ca pouvait être intéressant en effet, notamment pour lui qui avait vécu pendant sept cent cinquante ans à Darkness Falls et ne savait donc pas par quelles horreurs étaient passées le monde. Oh, il avait bien entendu parler d’Hitler de la bouche de Lucrezia mais il ne pouvait s’imaginer ce qui s’était réellement passé. En tout cas, il espérait que ce livre lui offrirait des éléments de réponse. Pour l’ascension, savoir en quels points elle se rapprochait de celle du Gouvernement d’aujourd’hui… Tout pour savoir comment en libérer son frère. Foutu frère, bien trop important à ses yeux. Sa question le laissa un peu perplexe, perdu. Sa langue passa rapidement sur ses lèvres sèches alors qu’il haussait les épaules :

« A vrai dire, je ne sais pas trop. Disons que je recherche la manière dont les démocraties parviennent à reprendre les droits sur les dictatures. Et ce qui fait d’une démocratie qu’elle est réussie, qu’elle résiste aux tempêtes… »


Ses intentions devaient se préciser. Sauf que le jeune homme n’adoptait pas de comportement violent ou étrange. Il donnait juste l’impression de se renseigner pour sa propre culture, ses propres connaissances. Une facilité qu’il avait hérité de l’apprentissage de son aîné, une des choses que son cerveau avait intégré malgré son retard. Evidemment, il avait souvent du mal à mettre en place cette… Position de ‘manipulation’ mais il fallait croire que la rousse maintenait une ambiance suffisamment calme pour qu’il y parvienne.

« On ne sait jamais avec la censure, beaucoup d’ouvrages ont dû disparaître malheureusement. » Des connaissances perdues à tout jamais. Si seulement il avait eu la patience de feuilleter des livres plus tôt. Enfin, la censure avait déjà débuté à sa sortie de Darkness Falls. Dommage que celle-ci ne soit pas arrivée plus tôt… « Et je suis plutôt d’accord, apprendre quelles conditions ont favorisé une ascension est tout aussi important que savoir lesquelles ont permis la chute… »



© 2981 12289 0


HJ:
 

_________________
+Danse Macabre+
Look at what he can do. Let him show the world how powerful we can be. Because those with the greatest power protect those without. 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1426
↳ Points : 337
↳ Arrivé depuis le : 20/07/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Holland Roden
↳ Age du Personnage : 32 en apparence & 654 réellement
↳ Métier : Prêteuse sur gage
↳ Opinion Politique : Peu importe leur quelques défaillances, Aya veut rejoindre leurs rangs quelqu'en soit le prix à payer !
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2 général, niveau 3 concernant ses sens et l'annihilation de la magie.
↳ Playlist : These streets - Bastille.
↳ Citation : ‹‹ Building a castle made of lies and mistakes. ››
↳ Multicomptes : Persephone D. Wilson
↳ Couleur RP : #ff6633



les petits papiers
↳ Copyright: ©bazzart, ©tumblr, ©Nymou
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Sam 1 Avr - 17:34



" Knowledge is power. "

Orfeo & Moïra




Toujours une certaine lueur de crainte dans les yeux du jeune homme, Moïra avait appris à lire ça depuis des années en Enfer et au Gouvernement. Mais il y avait aussi autre chose, une certaine joie ou une impatience à peine voilée.

« A vrai dire, je ne sais pas trop. Disons que je recherche la manière dont les démocraties parviennent à reprendre les droits sur les dictatures. Et ce qui fait d’une démocratie qu’elle est réussie, qu’elle résiste aux tempêtes… »

Il disait la vérité. Et pourtant, il pouvait soit être un fervent serviteur de la dictature ou un de ses pires ennemis. Qui pouvait savoir si sa peur venait du fait qu'on le surprenne entrain de conspirer ou entrain d'avoir l'air de conspirer alors qu'il ne faisait qu'étudier la mystérieuse pièce de théâtre qu'il admirait ? Comprendre pour maitriser ou comprendre pour détruire ? Moïra aimait comprendre pour pouvoir faire les deux, simplement, à son bon vouloir.
Quoi qu'il en soit, concernant le brun la jolie rousse optait pour la seconde option. Un anti-Gouvernement. Un rebelle peut-être même. Quoi qu'il en soit, quelle que soit la réponse, ce n'était pas les affaires de la Hellraiser.

« On ne sait jamais avec la censure, beaucoup d’ouvrages ont dû disparaître malheureusement. »

La jeune femme continua d'observer les ouvrages en hochant simplement la tête.

« Et je suis plutôt d’accord, apprendre quelles conditions ont favorisé une ascension est tout aussi important que savoir lesquelles ont permis la chute… »

Satisfaite de la réponse, la libraire tira l'encyclopédie hors de son étagère pour la tendre à l'homme.

- Je peux vous demander ce que vous faites dans le vie ?

Tirant deux autres livres, dont « De la dictature à la démocratie » de Gene Sharp et «  On n'a rien vu venir » de Sandrine Beau, ses yeux ne quittaient pas les reliures sombres qu'elle tendait au jeune homme.

- J'en ai d'autres si vous voulez mais je vous conseille de lire ceux-là pour commencer.

Enfin, la jeune femme se tourna vers le brun.

- Avez vous besoin d'autre chose ?



Code by Sleepy

_________________

Yet so broken
So beautiful...


Dernière édition par Moïra J. Everett le Sam 29 Avr - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5138-ayalone-o-angry-bird#2089 http://www.mercy-in-darkness.org/t5169-ayalone-o-i-ve-had-the-time-of-my-life

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 238
↳ Points : 81
↳ Arrivé depuis le : 01/10/2016
↳ Age : 21
↳ Avatar : James McAvoy
↳ Age du Personnage : 30 ans en apparence & 785 en réalité
↳ Métier : Sapeur Pompier;
↳ Opinion Politique : Le monde a besoin d'un Gouvernement. Mais pas de celui-là.
↳ Niveau de Compétences : 2, création d'illusions et guérison 3
↳ Playlist : Danse macabre ~ Delain / Innocence ~ Tarja / Edge of the blade, Beyond the Matrix ~ Epica / We are murderrs ~ Xandria / Wings of Madness ~ Serenity
↳ Citation : "We both strive for the same end. Only our methods differ. Do you not see that? Peace. Stability. A world where men live without fear."
↳ Multicomptes : Ambre M. Del Nero & Solveig Eriksson
↳ Couleur RP : Darkcyan



les petits papiers
↳ Copyright: Killer from a gang ♥
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Lun 17 Avr - 11:31


The Art of War
Knowledge is power ••• La vérité. Parfois, c'était ce qu'il y avait de mieux à dire. Même si cela pouvait lui attirer des ennuis bien plus importants. Il estimait qu'il pourrait s'en sortir. Ce ne serait pas simple, il irait dans les arènes, y laisserait certainement quelques morceaux... Qu'importait ? Tant qu'il arrivait à ses fins, qu'il obtenait les informations et parvenait à retourner le Gouvernement... Des ambitions à la portée de tous finalement. Les mots se formaient sur ses lèvres, donnant l'impression d'être intégrée, et jamais oubliée, par la rousse face à lui. Elle devait être bien plus douée que lui pour jauger les gens. D'ailleurs, il espérait que son lien avec Rafael n'apparaitrait pas à ce moment précis. Lui qui était si bien placé dans ce Gouvernement, il risquait de compromettre ses recherches. Parce que le sorcier avait besoin d'ouvrages interdits. Il les demanderait certainement. Donc, il fallait que tout soit en sa faveur.

Les livres furent tendus dans sa direction. Il les attrapa, jetta un coup d'oeil aux titres. De toute façon, il faisait entière confiance à la jeune femme pour lui donner ceux correspondant à sa recherche. C'était sa librairie, lui se contenterait de galérer à lire les lignes. Parce que oui, il fallait qu'il l'avoue, il avait encore du mal avec certaines phrases et certaines formulations. Il hocha la tête à l'évocation des autres livres. Peut-être plus tard, il aurait déjà de quoi faire avec les trois qu'il avait dans les bras.

La question le fit hésiter. Devait-il donner son vrai métier, devait-il avouer sa véritable recherche ? Les yeux fuyèrent quelques secondes, s'accrochèrent aux différentes étagères. Le lieu avait quelque chose de reposant, d'appréciable dans ce monde toujours plus violent.

« Je suis pompier depuis quelques années. Et vous, vous tenez cette librairie depuis longtemps ? »


Discussion, échanges légers. Il tatait le terrain, cherchait à savoir jusqu'à quel degré il pouvait lui faire confiance. Avant de se rappeler d'un truc...

« Je vous remercie pour votre aide. » Le silence se fit. Il hésitait. Une seconde. Deux. Trois. Puis il se dit qu'il était temps de se bouger le cul. « En fait, je voulais savoir si vous aviez des ouvrages censurés en stock. »

Qui a dit qu'il fallait garder ses opinions secrètes ?


© 2981 12289 0

_________________
+Danse Macabre+
Look at what he can do. Let him show the world how powerful we can be. Because those with the greatest power protect those without. 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1426
↳ Points : 337
↳ Arrivé depuis le : 20/07/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Holland Roden
↳ Age du Personnage : 32 en apparence & 654 réellement
↳ Métier : Prêteuse sur gage
↳ Opinion Politique : Peu importe leur quelques défaillances, Aya veut rejoindre leurs rangs quelqu'en soit le prix à payer !
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2 général, niveau 3 concernant ses sens et l'annihilation de la magie.
↳ Playlist : These streets - Bastille.
↳ Citation : ‹‹ Building a castle made of lies and mistakes. ››
↳ Multicomptes : Persephone D. Wilson
↳ Couleur RP : #ff6633



les petits papiers
↳ Copyright: ©bazzart, ©tumblr, ©Nymou
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Sam 29 Avr - 23:02



" Knowledge is power. "

Orfeo & Moïra




Des questions taraudaient l'esprit de la jeune femme. Des questions qu'il aurait pu éluder mais auxquelles il n'aurait pas pu mentir. Le détecteur de Moïra était trop affuté pour ça. Pourtant la jolie rousse aimait à rester patiente. Elle aimait à croire que ce qui devait arriver finissait toujours par arriver... Bien que de temps en temps le destin nécessitait un petit coup de main.

Une fois que l'homme eu prit les livres des mains de la jeune femme, elle s'autorisa à relever les yeux vers les siens. Comme pour le sonder davantage.

« Je suis pompier depuis quelques années. Et vous, vous tenez cette librairie depuis longtemps ? »

- Ca fait plus d'un an oui.

Petite pause.

- J'appartenais au Gouvernement, avant.

Pas une phrase prononcée au hasard. Aucun mot choisit aléatoirement. Avec juste cette impression qu'elle pouvait pousser un peu plus son vis-à-vis sans pour autant révéler quoi que ce soit de compromettant sur elle. Après tout, ce n'était un secret pour personne que Moïra avait avant fait corps et âme partie du Gouvernement.

« Je vous remercie pour votre aide. En fait, je voulais savoir si vous aviez des ouvrages censurés en stock. »

La Hellraiser tiqua. Son visage gardait son air froid, jaugeur, inatteignable qu'elle portait si souvent. Si l'homme avait ce courage, elle l'admirerait. Si c'était un piège, elle s'en sortirait... Sans jamais oublier ce visage pour se souvenir de l'écraser si jamais un jour elle en avait l'occasion.

- Vous venez de la part du Gouvernement ou de quelqu'un d'autre pour me nuire ? Ou bien êtes vous un de ces opposants aux dirigeants en place ?

Des questions directes, enfin, avec un air un peu plus affecté dans les traits au fur et à mesure qu'elle parlait. Comme si Moïra pouvait lui en vouloir de sous-entendre qu'ils pouvaient faire tout deux partie des opposants. Parce qu'il fallait jouer le jeu, parce qu'il ne devait pas deviner totalement avant qu'elle ne sache qu'elle pouvait lui faire confiance. Avant tout.


Code by Sleepy

_________________

Yet so broken
So beautiful...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5138-ayalone-o-angry-bird#2089 http://www.mercy-in-darkness.org/t5169-ayalone-o-i-ve-had-the-time-of-my-life

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 238
↳ Points : 81
↳ Arrivé depuis le : 01/10/2016
↳ Age : 21
↳ Avatar : James McAvoy
↳ Age du Personnage : 30 ans en apparence & 785 en réalité
↳ Métier : Sapeur Pompier;
↳ Opinion Politique : Le monde a besoin d'un Gouvernement. Mais pas de celui-là.
↳ Niveau de Compétences : 2, création d'illusions et guérison 3
↳ Playlist : Danse macabre ~ Delain / Innocence ~ Tarja / Edge of the blade, Beyond the Matrix ~ Epica / We are murderrs ~ Xandria / Wings of Madness ~ Serenity
↳ Citation : "We both strive for the same end. Only our methods differ. Do you not see that? Peace. Stability. A world where men live without fear."
↳ Multicomptes : Ambre M. Del Nero & Solveig Eriksson
↳ Couleur RP : Darkcyan



les petits papiers
↳ Copyright: Killer from a gang ♥
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Lun 1 Mai - 12:09


The Art of War
Knowledge is power ••• Être direct ne lui avait pas toujours réussi, comme il avait si bien pu le remarquer avec Rafael. Et pourtant, il était là aujourd’hui, face à cette presque-inconnue, à lui demander des ouvrages interdits, alors même qu’elle pouvait faire partie du Gouvernement et donc le faire enfermer sur un simple ordre. Finalement, il y avait bien plus de personnes en collaboration avec les dirigeants que de personnes qui allaient contre ceux-ci. Ce qui était logique d’un côté, on cherchait plus souvent sa propre survie que pour se battre pour ses propres idéaux durant les périodes sombres. Il avait connu Darkness Falls. Il avait survécu à l’horreur, mais à quel prix ? Combien d’Hommes avaient été blessés pour que lui puisse réellement survivre ? Au bout d’un moment, on ne se posait même plus la question, la conscience se désagrégeait aussi.

Un peu plus d’un an qu’elle était libraire, et elle avait appartenu au Gouvernement. Avant. Orfeo tiqua légèrement. Position se renfermant un peu, il se mit de nouveau sur ses gardes face à cette femme. Oh, il ne cachait pas forcément sa désapprobation, quand bien même lui avait un frère haut-placé dans les rangs de cette dictature. Enfin, c’était bien là tout le paradoxe de sa recherche. Détruire les dirigeants, mais épargner son aîné. Déjà, il était ambitieux, et son frère ne manquerait pas de le rabaisser dès que possible. Un petit jeu dont il commençait à avoir marre. La question de la libraire le fit rire. Sérieusement. S’il avait cherché à la nuire, il n’aurait pas demandé à voir les différents livres qu’elle possédait en stock. Et surtout, il ne serait pas venu seul. C’était du bon sens dans son prisme de perception, ou alors c’était simplement parce qu’il n’avait pas tendance à se méfier de certaines personnes aux premiers abords. Et une libraire en faisait partie.

« Pourquoi en être partie alors ? Vous deviez être à l’abri là-bas. »

Réalité de la chose, même si cela l’emmerdait de devoir l’avouer. Ce qui était le plus à l’abri de toutes les conneries édictées étaient ceux appartenant à cette mascarade, par choix ou par obligation. Son frère devait certainement se situer dans la première, mais beaucoup d’autres avaient leur place dans la seconde. C’était pour cela qu’Orfeo ne parvenait pas à se glisser parmi les Résistants. La plupart étaient bien trop extrêmes à ses yeux, ne recherchant que le sang et le chaos, alors même que la réalité était bien plus complexe.

« Si j’avais voulu vous nuire, j’aurais plutôt tenté l’effet de surprise étonnamment. Enfin, malgré tout, je ne peux pas dire que je suis du côté de ceux s’y opposant frontalement, même si mes idées sont plus révolutionnaires que gouvernementales. »


Comme déjà souligné, l’homme n’était pas encore prêt à épouser une cause révolutionnaire directe. Cela ne l’empêchait pas de ne pas accepter les horreurs du Gouvernement. D’ailleurs, son regard bleu perçant n’avait pas quitté celui de la libraire, histoire de lui montrer qu’il ne mentait pas certainement…


© 2981 12289 0

_________________
+Danse Macabre+
Look at what he can do. Let him show the world how powerful we can be. Because those with the greatest power protect those without. 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1426
↳ Points : 337
↳ Arrivé depuis le : 20/07/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Holland Roden
↳ Age du Personnage : 32 en apparence & 654 réellement
↳ Métier : Prêteuse sur gage
↳ Opinion Politique : Peu importe leur quelques défaillances, Aya veut rejoindre leurs rangs quelqu'en soit le prix à payer !
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2 général, niveau 3 concernant ses sens et l'annihilation de la magie.
↳ Playlist : These streets - Bastille.
↳ Citation : ‹‹ Building a castle made of lies and mistakes. ››
↳ Multicomptes : Persephone D. Wilson
↳ Couleur RP : #ff6633



les petits papiers
↳ Copyright: ©bazzart, ©tumblr, ©Nymou
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Jeu 4 Mai - 21:31



" Knowledge is power. "

Orfeo & Moïra




Les yeux de la Hellraiser sondaient le brun comme si elle avait pu voir à travers lui. A cet instant, elle songeait que c'était presque dommage de ne pouvoir que reconnaître les mensonges et pas de pouvoir lire dans les pensées directement. Tout aurait été sûrement plus simple. Gérer des gens comme Alistair aurait été plus simple. Si elle avait pu voir en lui plus encore de ses mauvaises intentions, peut-être alors qu'elle n'aurait pas été aussi tentée de jouer avec le feu... Ou peut-être l'aurait-elle été plus encore.

« Pourquoi en être partie alors ? Vous deviez être à l’abri là-bas. »

- On a beau être a l'abri au sein d'une meute de loups, ils n'en restent pas moins des loups.

Des prédateurs, des charognard qui se battaient pour leur survie, allant sans hésiter jusqu'à tuer s'il le fallait. Oui ils étaient capables de tout pour protéger le clan mais si cela impliquait d'éliminer l'un de leurs, ce ne serait pas un obstacle non plus.

- Mais ce n'est qu'une métaphore.

Il y avait quelque chose dans le regard de l'homme, quelque chose de différent. Une lueur qui ressemblait à la sienne. Quelque chose en tout cas qui faisait que Moïra se permettait bien plus de libertés que d'habitude, sans grand crainte d'avoir fauté.

« Si j’avais voulu vous nuire, j’aurais plutôt tenté l’effet de surprise étonnamment. Enfin, malgré tout, je ne peux pas dire que je suis du côté de ceux s’y opposant frontalement, même si mes idées sont plus révolutionnaires que gouvernementales. »

Pourquoi lui faisait-il tant confiance ? La Hellraiser n'aurait pas pu le dire, en revanche elle savait qu'au moins sur ce qu'il venait de lui confier, le brun n'avait dit que la vérité. Sans rien ajouter, la rousse acquiesça. Elle comprenait. Elle non plus ne s'était jamais vu comme une féroce résistante.

- Restez là un instant.

Décidée, la libraire s'éloigna du jeune homme chargé de ses lectures pour rejoindre sa réserve. Après avoir allumé la lumière qui baigna la pièce d'une couleur jaunâtre, la jeune femme du déplacer plusieurs piles de livres et quelques cartons pour arriver à une de ses réserves secrètes. Elle en tira rapidement trois livres poussièreux avant de rejoindre l'avant-boutique pour tendre les conglomérats de papiers au brun. « La dernière nuit du Raïs », « Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit et sans armes » et un autre livre de Gene Sharp, une référence dans ce genre.

- Ne vous fiez pas à certains titres, ce sont tous des livres extrêmement instructifs. Il y a de bonnes raisons pour qu'ils ait été cachés... Je peux encore faire quelque chose pour vous ?


Code by Sleepy

_________________

Yet so broken
So beautiful...


Dernière édition par Moïra J. Everett le Dim 4 Juin - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5138-ayalone-o-angry-bird#2089 http://www.mercy-in-darkness.org/t5169-ayalone-o-i-ve-had-the-time-of-my-life

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 238
↳ Points : 81
↳ Arrivé depuis le : 01/10/2016
↳ Age : 21
↳ Avatar : James McAvoy
↳ Age du Personnage : 30 ans en apparence & 785 en réalité
↳ Métier : Sapeur Pompier;
↳ Opinion Politique : Le monde a besoin d'un Gouvernement. Mais pas de celui-là.
↳ Niveau de Compétences : 2, création d'illusions et guérison 3
↳ Playlist : Danse macabre ~ Delain / Innocence ~ Tarja / Edge of the blade, Beyond the Matrix ~ Epica / We are murderrs ~ Xandria / Wings of Madness ~ Serenity
↳ Citation : "We both strive for the same end. Only our methods differ. Do you not see that? Peace. Stability. A world where men live without fear."
↳ Multicomptes : Ambre M. Del Nero & Solveig Eriksson
↳ Couleur RP : Darkcyan



les petits papiers
↳ Copyright: Killer from a gang ♥
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Mar 30 Mai - 0:36


The Art of War
Knowledge is power ••• Le rousse n'avait pas tort. Au Gouvernement, on pouvait avoir une sorte d'immunité, mais on n'était jamais sûr de combien de temps elle durera. Les loups pouvaient se mettre en sourdine le temps que leur proie se détende, et attaquer lorsqu'on s'y attendait le moins. D'autant plus qu'ils ne faisaient pas la différence entre alliés et ennemis à ce moment-là. Si vous n'étiez pas comme eux, vous mourriez. Ce devait être ce qu'avait ressenti la rousse. Un danger suffisamment grand pour ne pas rester dans la meute. Un léger sourire se glissa sur les lèvres d'Orfeo. Il lui poserait bien la question, tiens... Qu'est-ce qui l'avait poussée à partir ? Au point où ils en étaient, peut-être qu'elle lui répondrait sans mentir, bien qu'il n'ait pas réellement de moyens de savoir si tel était le cas. A moins qu'un de ses pouvoirs le lui permettent, ce dont il doutait fortement...

Il avait débalé ses ressentis sur le Gouvernement actuel face à une inconnue, comme si de rien n'était, comme s'il était intouchable. Ou était-ce simplement parce qu'il n'avait plus peur de la Mort ou de l'Enfer. La Faucheuse, il avait déjà fait sa connaissance, et même si elle avait été une sacrée salope, il n'aurait aucun souci à la côtoyer à nouveau. A cette pensée, les paroles de son aîné lui revinrent. Elles dataient d'il y a peu. Quelques semaines tout au plus. Celles qui lui disaient que ce n'était pas parce qu'il avait déjà connu la Mort une fois qu'il devait ne plus en avoir peur. Il avait ri. Rafael n'avait pas tort, mais le sorcier ne pouvait rien contre cette part-là de son esprit. Voilà la principale raison qui l'avait poussé à ne pas mentir. Qu'il crève ou non, cela lui importait peu désormais.

La jeune femme acquiesça, puis disparut après lui avoir demandé d'attendre un instant. Orfeo resta donc planté là, les bras remplis de livres. Il espérait que personne ne débarque à cet instant, demandant à voir la libraire. Il n'était pas stupide, il se doutait qu'elle allait lui ramener des bouquins pas forcément recommandés... Ou c'était un piège, et là, il serait mal. Tant pis.

La première option fut la bonne, et trois nouveaux livres furent ajoutés à sa pile. Son sourire s'accentua. Finalement, il repartirait avec bien plus qu'il n'aurait espéré.

« Merci. » Pause, hésitation. « Si ce n'était pas indiscret, que faisiez-vous au Gouvernement ? »

Il était suicidaire quand même, avec ces questions à la con. Et il vivait plutôt bien avec, surtout parce qu'il se réfrénait en temps normal. Enfin, aujourd'hui, sa prudence, il l'avait enfermé six pieds sous terre. Il continua d'ailleurs :

« Pourquoi m'avoir confié ces livres ? Je ne suis quand même qu'un inconnu à vos yeux, et je pourrais largement vous avoir menti. »


Ou manipuler. Enfin, ça, c'était dans l'optique où il parvenait à utiliser ses dons correctement. Ce qui n'était pas une mince affaire.


© 2981 12289 0

_________________
+Danse Macabre+
Look at what he can do. Let him show the world how powerful we can be. Because those with the greatest power protect those without. 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1426
↳ Points : 337
↳ Arrivé depuis le : 20/07/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Holland Roden
↳ Age du Personnage : 32 en apparence & 654 réellement
↳ Métier : Prêteuse sur gage
↳ Opinion Politique : Peu importe leur quelques défaillances, Aya veut rejoindre leurs rangs quelqu'en soit le prix à payer !
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2 général, niveau 3 concernant ses sens et l'annihilation de la magie.
↳ Playlist : These streets - Bastille.
↳ Citation : ‹‹ Building a castle made of lies and mistakes. ››
↳ Multicomptes : Persephone D. Wilson
↳ Couleur RP : #ff6633



les petits papiers
↳ Copyright: ©bazzart, ©tumblr, ©Nymou
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Dim 4 Juin - 15:22



" Knowledge is power. "

Orfeo & Moïra




Après avoir remis les livres au jeune homme, la libraire se déplaça au niveau de sa caisse et sorti d'un tiroir quelques morceaux de papiers bruns parfaitement opaques. Elle tendit la main en direction du brun pour qu'il lui rende les livres qu'elle pourrait alors soigneusement emballer.

« Merci. Si ce n'était pas indiscret, que faisiez-vous au Gouvernement ? »

Et c'était là que le jeu pouvait être dangereux. Qui savait si l'homme n'avait pas eu un proche, une connaissance, mort sous les mains du Gouvernement et s'il ne suspectait pas Moïra d'en être la responsable ? La jolie rousse ne pouvait pas se permettre de répondre à de telles questions.
Elle releva un instant son regard clair de son emballage minutieux avant de le reprendre avec la même lenteur appliquée.

- Pourquoi ? Avez vous déjà travaillé au sein du Gouvernement ?

Comme si elle lui demandait s'il connaissait donc les postes du Gouvernement alors qu'elle ne faisait qu'éviter la question du curieux.
Quelque part la jeune femme se doutait que non. Et pourtant il y avait quelque chose entre le brun et les leaders de la Nouvelle-Orléans. On n'entretenait pas une envie de rébellion sans aucune raison, sinon il suffisait de se contenter de baisser la tête et de filer droit en

« Pourquoi m'avoir confié ces livres ? Je ne suis quand même qu'un inconnu à vos yeux, et je pourrais largement vous avoir menti. »

Un sourire transparu sur les lèvres roses de la Hellraiser.

- Je sais quand on me ment.

Comme si elle avait une technique qui lui permettait de distinguer le mensonge par les expressions faciales ou le timbre de la voix. Ce n'était pas exactement ça, elle savait simplement comme si on le lui disait clairement. Et c'était le cela coïncidait quasiment avec l'ouverture du Bones. Et si la belle rousse ne pouvait réellement se l'expliquer, cette nouvelle capacité lui était souvent bien utile.

- Si je peux vous donner un conseil, évitez qu'on tombe un jour sur ces livres. Vous feriez peut-être mieux d'arracher la couverture pour la remplacer par une nouvelle qui attirerait moins le regard.

En terminant son emballage et en poussant les petits paquets ainsi que la facture diminuée du prix des livres illégaux qui, de toute manière, n'étaient pas sensés exister.


Code by Sleepy

_________________

Yet so broken
So beautiful...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5138-ayalone-o-angry-bird#2089 http://www.mercy-in-darkness.org/t5169-ayalone-o-i-ve-had-the-time-of-my-life

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 238
↳ Points : 81
↳ Arrivé depuis le : 01/10/2016
↳ Age : 21
↳ Avatar : James McAvoy
↳ Age du Personnage : 30 ans en apparence & 785 en réalité
↳ Métier : Sapeur Pompier;
↳ Opinion Politique : Le monde a besoin d'un Gouvernement. Mais pas de celui-là.
↳ Niveau de Compétences : 2, création d'illusions et guérison 3
↳ Playlist : Danse macabre ~ Delain / Innocence ~ Tarja / Edge of the blade, Beyond the Matrix ~ Epica / We are murderrs ~ Xandria / Wings of Madness ~ Serenity
↳ Citation : "We both strive for the same end. Only our methods differ. Do you not see that? Peace. Stability. A world where men live without fear."
↳ Multicomptes : Ambre M. Del Nero & Solveig Eriksson
↳ Couleur RP : Darkcyan



les petits papiers
↳ Copyright: Killer from a gang ♥
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Dim 30 Juil - 21:34


The Art of War
Knowledge is power ••• Des mains tendues dans sa direction pour reprendre les livres. Qu'allait-elle donc faire ? Sans trop réfléchir, il les lui rendit, l'observa, et ne put que souligner l'ingéniosité de la jeune femme. Evidemment, il ne pouvait pas se promener dans la ville avec des livres interdits, ce serait... Etrange. Cependant, il n'avait pas pensé une seule seconde à ce souci. Presque trop innocent encore. Il se disait que tout se passerait bien, que personne ne l’emmerderait. Néanmoins, dans une tyrannie comme celle-ci… La langue passa sur les lèvres, le regard se détourna une fraction de seconde durant. Il était temps qu’il sorte de son innocence. Définitivement.

La question lui fut retournée. Il avait donc touché un point sensible, son poste ne lui avait pas plu. Le sourire se fit plus fin, plus franc aussi. Il le cacha autant que possible, cherchant à ne pas déranger la jeune femme. Finalement, la question avait été un peu plus indiscrète que prévu. Mais il aimait bien cette situation, trouver ce qui clochait, toucher du doigt le souci. Elle n’était pas fière de ce qu’elle avait fait, du moins elle ne semblait pas à l’aise avec. Peut-être qu’il pourrait continuer d’appuyer sur ce point faible…

Elle savait quand on mentait ? Bien… il était étonné. Une capacité surnaturelle ou alors un simple sens de l’observation plus poussé ? Son coeur balançait, mais il n’avait jamais eu l’occasion de croiser une personne possédant un tel pouvoir. Donc, il hésitait. La seconde option serait la plus logique, puisqu’il avait cru comprendre que certaines personnes étaient douées pour repérer les mimiques. Néanmoins, la rousse était si… Sûre d’elle, que cela lui mettait le doute. Enfin, il trouverait bien une réponse à l’avenir. Elle lui tendit les livres emballés, et un sourire plus agréable se dessina sur ses lèvres. Un remerciement silencieux, alors que les mots se formaient sur ses lèvres.

« Je suis rattaché au Gouvernement en tant que pompier, donc on peut dire que je travaille pour eux oui... »

Aller, parle un peu plus toi aussi.... Un instant, il hésita à utiliser ses pouvoirs. Quelques illusions pour rendre la discussion plus fluide… Mais il ne le fit pas. Quelque chose lui disait qu’il fallait mieux ne rien faire. Un instinct qu’il écouta pour la première fois.

« C’est plutôt utile non, de savoir quand les gens mentent ? Comment faites-vous ça ? »

Le paquet dans les bras, son regard ne quitta pas celui de Moïra. Le sourire restait plaqué sur les lèvres, les yeux dans le vague. Et les mots continuèrent, encore et toujours :

« Je parais peut-être stupide, mais je sais comment cacher un livre des yeux du Gouvernement... » Aucun mensonge, il l’avait déjà fait à plusieurs reprises. « Ne soyez pas si effrayée pour moi, je sais me débrouiller. Mais merci pour tout. Vraiment. »

Des remerciements, une fois de plus. Ce n’était pas tous les jours qu’on obtenait des ouvrages censurés d’une inconnue...


© 2981 12289 0

_________________
+Danse Macabre+
Look at what he can do. Let him show the world how powerful we can be. Because those with the greatest power protect those without. 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1426
↳ Points : 337
↳ Arrivé depuis le : 20/07/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Holland Roden
↳ Age du Personnage : 32 en apparence & 654 réellement
↳ Métier : Prêteuse sur gage
↳ Opinion Politique : Peu importe leur quelques défaillances, Aya veut rejoindre leurs rangs quelqu'en soit le prix à payer !
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2 général, niveau 3 concernant ses sens et l'annihilation de la magie.
↳ Playlist : These streets - Bastille.
↳ Citation : ‹‹ Building a castle made of lies and mistakes. ››
↳ Multicomptes : Persephone D. Wilson
↳ Couleur RP : #ff6633



les petits papiers
↳ Copyright: ©bazzart, ©tumblr, ©Nymou
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    Ven 4 Aoû - 16:40



" Knowledge is power. "

Orfeo & Moïra




Les livres étaient prêts, parfaitement camouflés aux yeux de tous, mais la discussion se poursuivait. Il y avait quelque chose à faire de ce charmant jeune homme à l'esprit rebelle, Moïra le savait et le fait qu'elle puisse l'avoir aidé, ne serait-ce qu'un coup de main de plus sur le chemin qui s'éloignait du Gouvernement et de ses idéaux, elle s'en estimait satisfaite.

Pompier, alors. Un poste éloigné du pouvoir, quoi qu'effectivement rattaché d'une façon ou d'une autre au Gouvernement. Mais ce n'était en tout cas en rien comparable au poste qu'avait occupé Moïra. Aux postes. Toutes ses choses qu'elle avait faites, tous le mal qu'elle avait semé et qu'elle ne regrettait d'ailleurs toujours pas... La Hellraiser était comme ça, elle ne vivait pas de regrets, seulement dans une nostalgie permanente qui la raccrochait durement au passé et à ceux qui l'avaient construit.

« C’est plutôt utile non, de savoir quand les gens mentent ? Comment faites-vous ça ? »

Un jeune homme curieux, peut-être trop curieux pour sa propre santé.

- J'ai passé un pacte avec le Diable et maintenant il crame instantanément tous les gens qui osent me mentir en plein visage.

Dans un sourire mi-figue mi-raisin qui ne laissait rien paraître d'un mensonge.

« Ne soyez pas si effrayée pour moi, je sais me débrouiller. Mais merci pour tout. Vraiment. »

Peut-être était-il naïf aussi, ou simplement extrémiste.
Sans plus un mot face aux remarques du jeune homme qui se voulaient exagérément rassurantes face au simple conseil de la libraire, la belle rousse fit le tour du comptoir pour accompagner le brun à la sortie, son doux sourire toujours aux coins des lèvres dans son air professionnel qu'elle savait si bien arborer.

- Au revoir alors.

La jeune femme prononça, en profitant une dernière fois des beaux yeux bleus du jeune homme. Qui savait s'ils se reverraient seulement un jour ?

- N'hésitez pas à me donner des nouvelles de vos lectures si vous repassez dans le coin.


Code by Sleepy

_________________

Yet so broken
So beautiful...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5138-ayalone-o-angry-bird#2089 http://www.mercy-in-darkness.org/t5169-ayalone-o-i-ve-had-the-time-of-my-life

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express    

Revenir en haut Aller en bas
 

The Art of War • Orfeo&Moïra - Rp Express

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» Inscriptions Express 70: Les Nains
» XHP saison 2011-2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Fifth Chapter :: Memories-