AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 (F) Freema Agyeman - There's a difference between really loving someone and loving the idea of her.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 588
↳ Points : 175
↳ Arrivé depuis le : 31/03/2016
↳ Age : 25
↳ Avatar : Zooey Deschanel
↳ Age du Personnage : 33 ans
↳ Métier : Animatrice radio / Illusionniste au Colosseum
↳ Opinion Politique : Travaille pour le gouvernement sans forcément en partager les opinions
↳ Niveau de Compétences : Niveau général - 3. Nécro - 1. Illusion - 4. Maladresse - 84
↳ Playlist : Thinking out Loud - Ed Sheeran
Chop Suey - System of a Down
Kané - Fauve
Crazy Youngster - Ester Dean
↳ Citation : "Je me fous de la morale, mais j'ai mon propre sens de l'intégrité."
↳ Multicomptes : Laura E. Ievseï
↳ Couleur RP : #ff9999



les petits papiers
↳ Copyright: AcidGirl - Hay-Gurl & Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: (F) Freema Agyeman - There's a difference between really loving someone and loving the idea of her.   Sam 28 Jan - 19:53



« Sometimes… you make a mistake. You’ve got two choices: you live with it, or you fix it. »


pris ; • libre ; réservé

Neria Elaheh Mensah

©️ Tumblr
34 ans ━ Nigthkeeper
ft Freema Agyeman ━ négociable


↳ Lieu de naissance :
Nouvelle Orléans
↳ Forme animale :
Au choix si vous décider de la faire changer de groupe, vous pouvez aussi lui donnez un animal de compagnie si vous en avez envie ♥️
↳ Métier:
Peacekeeper, adressée à la garde rapprochée de la Ministre de la Santé
↳ Particularité :
Je vous laisse le choix, tout est possible, impressionnez moi :robert :. J’avoue apprécier les personnages particulier, donc si vous  avez une idée, lâchez vous :ptitrose :
↳ Avis sur le Gouvernement :
Sans être pour, Neria n’est pas complètement contre, elle a conscience qu’il faut certaines mesure pour qu’un monde en détresse tienne le choc, elle n’est juste pas persuadé qu’interdire toute forme d’amusement ainsi que l’homosexualité soit forcément la meilleur solution. Elle est également persuadé que chaque créature mérite le respect, les Skinchanger ne faisant pas exception à la règle.
©️ Swan

Douée ▬️ Têtue ▬️ Optimiste ▬️ Exubérante ▬ Drôle ▬️ Manque de tact ▬️ Sang-froid ▬️ Protectrice ▬️ Fière ▬️ Jure comme un charetier



la vie c'est comme une boite de chocolat


Neria est née en Hiver, à l’époque où l’hiver voulait encore dire quelque chose tout du moins. Petite dernière d’une fratrie de six enfants, première et unique fille de la famille. Sa mère choisit comme prénom Elaheh, déesse en persan, un prénom un peu lourd à porter pour une petite fille, qu’elle fera changer pour Neria, son second prénom, plus tard.

Sa mère iranienne et son père d’origine ghanéenne, tiennent une boutique sur Bourbon Street. La petite bicoque un peu décrépie vendait à l’origine des tas de breloques et de bibelot pour touriste, tout en étant sous le manteau, une herboristerie et librairie reconnu par les Nightkeepers. Si aujourd’hui l’activité « secondaire » de la maison est toujours d’actualité, la boutique vend officiellement du matériel d’occasion. Sa famille, peu aisée sans pour autant être pauvre, a donc grandi dans un joyeux bordel de manuscrit magique et d’herbes médicinales en tous genre, deux de ses frères développent ce que sa mère appelle « Le don ».

Dès son plus jeune âge, Neria fait rire son entourage par son caractère têtu et aventurier, qui la pousse à poser tout un tas de questions qu’une enfant ne poserait pas en temps normal. Elle s’intéresse énormément à l’univers magique qui englobe sa famille et se régale des histoires que lui raconte sa mère, à propos de la congrégation de sorcière dans laquelle elle a grandi en Iran, avant de déménager aux USA suite à une prémonition.

Elle se plonge dans les manuscrits de ses parents dès qu’elle en âge de lire et son père fini par tester ses capacités. C’est à l’âge de quinze, que son père se décide à la tester. Le test s’avérant concluant, la jeune fille commence à pratiquer rapidement, délaissant ses études pour s’enfouir sous les vieux bouquins et ses parents, sont obligé de la remettre dans le droit chemin. Elle passe de justesse son bac et est acceptée dans une seule université : en Alaska.

Elle quitte donc, un peu perdue, le cocon familial pour le froid de l’Alaska. Elle y fait la connaissance de Maisy Weaver et très rapidement les deux grandes gueules s’entendent à merveille et rapidement Neria décide de lui parler de ces capacités. Si Maisy commence d’abord par la prendre pour une folle furieuse puis se décide à écouter son amie. Rapidement, les deux jeunes femmes découvrent les pouvoirs de Maisy et s’ensuivent plusieurs années d’une amitié fusionnelle où elles s’amuseront à terroriser avec plus ou moins de force leur camarade de vestiaire. Neria développe rapidement des sentiments amoureux envers son amie et devient sa première expérience homosexuelle, mais cette relation se termine, lors du retour d’Alistair. Neria, loin de porter le jeune homme dans son cœur, voit son amie et son amante, se détruire dans cette relation qui ne fonctionne que dans un sens.

Elle surveille donc de loin, son amie et récupère une Maisy au bord de la crise de nerfs, suite à un nouveau départ d’Alistair. Elles emménagent ensemble à New-York, vivant dans une relation plus ou moins libre et Neria fini par voir Maisy partir une fois de plus avec un homme qui ne la traite pas bien. Elle aidera d’ailleurs la jeune femme à transformer son compagnon en Skinchanger et pansera plus d’une fois ses blessures.

L’apocalypse frappe le monde et dans la confusion Neria perd son amie. Persuadé de la mort de Maisy, elle fuit vers la Nouvelle-Orléans pour retrouver sa famille. Une fois sur place, elle se rend compte que la ville reste plus ou moins épargnée par les évènements et elle prend le temps de faire le deuil de son amie.

Elle verra donc de loin, le gouvernement commencer à se lever et la vague de froid s’abattre sur la ville de New-York, propulsant une foule terrorisée vers la Nouvelle-Orléans, une fois de plus épargner par les évènements. La nouvelle vie sous le joug d’un gouvernement despotique se met en place et les prohibitions tombent une à une, entrainant la fermeture des bars. Les rues deviennent de moins en moins sûres, les mafias et autres guerres de gang pourrissant petit à petit la totalité des quartiers. Lorsque son frère est arrêté pour utilisation de stupéfiant, elle s’engage dans la police. Elle refuse de croire que tout ce gouvernement est pourri. Peut-être quand y œuvrant de l’intérieur, elle pourrait faire changer les choses ? Elle devient donc Peacekeeper et se fait pucer. Elle se bat à de nombreuses reprises dans la rue, contre des résistants, des prostituées essayant simplement de vivre, ou plus simplement contre des gens en colère. Cette situation la dégoute et elle essaie de son mieux de respecter ses valeurs. Elle file un coup de main à tous ceux qu’elle peut, allant jusqu’à donner des informations aux journaux et aux radios rebelles afin d’éviter le plus possible de carnage.

C’est au cours d’une de ces altercations de rues, entre un groupe de résistant et une faction de ses collègues, qu’elle retrouve Maisy. Sans vraiment réfléchir, elle protège son amie et se bat à ses côtés. Quand Maisy se fait agresser par Niklas en essayant de la protéger, elle fuit. Après avoir pris le temps d’intégrer la nouvelle de la survie de son amie, elle cherche comment retourner vers elle, tout en étant incapable de le faire, persuadée que Maisy la déteste désormais pour l’avoir abandonnée comme Alistair l’avait fait en son temps, qu’elle doit aussi la considérer comme une lâche et comme une ennemie.



les copains d'abord

↳ Maisy A. Weaver ;
ft Zooey Deschannel Amitié fusionnelle, malsaine, étouffante. Neria, très seule pendant sa première année de fac, seule personne racisé et non-hétéro, de son dortoir, est mise à l’écart. Habitué à faire bonne figure, elle fait semblant jusqu’à l’arrivée de Maisy, qui va partager sa chambre. Si d’abord Neria à peur de subir un nouvel harcèlement de la part de sa camarade de chambre, elle se rend bien vite compte que Maisy, n’en fera rien. Elle s’attache donc très, peut-être trop, vite à Maisy et lui dévoile son plus grand secret. Maisy apprend donc à découvrir ses pouvoirs auprès de Neria, mais très vite, elle souhaite apprendre une sorte de magie que la famille de Neria à toujours rejeté. Sans vraiment s’en rendre compte, la relation entre les deux femmes évolue. Maisy prend petit à petit le dessus, Neria s’effaçant subjugué par Maisy et la facilité avec laquelle elle semble développer ses pouvoirs. Neria accepte donc d’apprendre avec elle. Mais un sort qui tourne mal, la fait réagir et pour la première fois, elle se défait de l’emprise de son amie.

Elle revient juste après le départ d’Alistair, trop inquiète pour la santé de son amie. La relation s’inverse un peu, Neria prenant le dessus sur une Maisy trop faible émotionnellement et avoue alors ses sentiments amoureux à la plus jeune. Maisy, encore trop fragile émotionnellement pour faire preuve de jugeote, accepte et se lance dans une relation avec la jeune femme. Leur relation amoureuse sera aussi fusionnelle que leur amitié. Mais Maisy reprend petit à petit du poil de la bête et à nouveau, le rapport dominant-dominé change de sens et Maisy, encore inconsciente de l’emprise qu’elle peut avoir sur son amie, la quitte. La séparation brutale, laisse Neria déboussolée, privée de repère et très seule. Mais Maisy reviens vers son amie quelques mois plus tard, marqué par les stigmates d’une relation de couple violente. Neria, avant tout inquiète pour Maisy la soigne et la met en garde contre ce genre de relation. Maisy décide sur un coup de tête de transformer son amant en skinchanger et Neria tente de l’en dissuader, mais fini par la suivre dans son plan, de peur que le sort ne tourne mal et que Maisy soit blessée. Le sort réussi et Maisy reprend sa relation avec Steven, relation qui deviendra encore plus violente à la suite de la transformation.

Neria, fatiguée de voir son amie s’enliser dans ces relations, s’éloignent finalement, réussissant pour la première fois, à couper court à ce rapport malsain qu’elles entretiennent. Malheureusement, l’apocalypse frappe et Neria en profite pour fuir à la Nouvelle-Orléans, souhaitant mettre le plus de distance possible entre elle et son amie. Consciente pour la première fois de la toxicité de la relation qu’elles entretiennent. Elle retrouve Maisy quelques mois plus tard lors d’une altercation entre Peacekeeper et Résistant, chacune dans un camp, elles se battront néanmoins côte à côte. Elles n’ont pas repris contact depuis cette rencontre fortuite, le ressentiment étant trop fort de chaque côté. Maisy, profondément blessée, par ce qu’elle a vécu comme un abandon de la part de son amie, et Neria, pleine de rancune et de ressentiment, contre cette relation malsaine qu’elles ont créée. Elles n’ont ni l’une ni l’autre, la force d’assumer ce qu’il s’est passé et de chercher à panser les blessures du passé. Mais les Forgiven Days et la vision, envoyée à l’un des candidats, de son ex-amante, va pousser Neria à reprendre contact, ces vielles inquiétudes refaisant surface.
↳ nom & prénom ;
ft célébrité
↳ nom & prénom ;
ft célébrité
Description du lien


_________________

'Cause maybe you're lovable and maybe you're my snowflake. And your eyes turn from green to gray and in the winter, I'll hold you in a cold place.


Spoiler:
 


Dernière édition par Maisy A. Weaver le Mer 18 Oct - 15:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3466-maisy-annabel-we

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 588
↳ Points : 175
↳ Arrivé depuis le : 31/03/2016
↳ Age : 25
↳ Avatar : Zooey Deschanel
↳ Age du Personnage : 33 ans
↳ Métier : Animatrice radio / Illusionniste au Colosseum
↳ Opinion Politique : Travaille pour le gouvernement sans forcément en partager les opinions
↳ Niveau de Compétences : Niveau général - 3. Nécro - 1. Illusion - 4. Maladresse - 84
↳ Playlist : Thinking out Loud - Ed Sheeran
Chop Suey - System of a Down
Kané - Fauve
Crazy Youngster - Ester Dean
↳ Citation : "Je me fous de la morale, mais j'ai mon propre sens de l'intégrité."
↳ Multicomptes : Laura E. Ievseï
↳ Couleur RP : #ff9999



les petits papiers
↳ Copyright: AcidGirl - Hay-Gurl & Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: (F) Freema Agyeman - There's a difference between really loving someone and loving the idea of her.   Sam 28 Jan - 19:53


les souhaits et exigences


Bonjouuuuuur hi ! Félicitations, tu as réussi à tout lire, c'est beau, c'est grand, c'est fort ! Je suppose que si tu as atterri ici, c'est soit parce que ma petite Neria te plaît et que tu envisage de la prendre, ce qui est formidable :Cool:, soit, parce que comme moi, tu adores lire d'abord ce que dit le créateur du scénario et c'est très bien aussi !

Bon, trêve de papotage et rentrons dans le vif du sujet !

Les choses négociables :

L'avatar pour commencer : j'ai mis Freema parce que, soyons honnête, je l'adore et je l'imagine parfaitement pour le rôle, mais Rashida Jones, Rosario Dawson, Janelle Monae, me plaisent beaucoup aussi et je suis bien sur ouverte à touuuute les propositions ! Même l'ethnicité du personnage peut évoluer, j'aimerais juste bien qu'elle ne devienne pas une jolie poupée blonde et blanche, si possible !

L'histoire ensuite : Une fois de plus, c'est négociable, j'aime l'idée qu'elle ait grandie bercée par la magie dans une famille nombreuse, mais une fois de plus, presque tout est modifiable. C'est plus une base de ce que pourrait être l'histoire de Neria, pareil, je n'ai pas donné d'info sur ses études et les différents jobs qu'elle a pu faire avant de devenir Peacekeeper, tout comme plein de moments sont volontairement vague dans sa vie.

Le Groupe : Elle peut tout à fait avoir changé de groupe, mais le changement doit forcément avoir eu lieu après l'Apocalypse et la séparation d'avec Maisy. Elle peut même avoir rejoint la Communauté, je n'y vois aucun inconvénient et ça expliquerais l'absence de contact plus ou moins forcé entre les deux jeune femme, ça expliquerait aussi pourquoi Maisy n'arrive pas à mettre la main sur elle. Seul bémol, si tu souhaites qu'elle continue à travailler au sein du gouvernement, le groupe Daybreaker risque d'être compliqué à justifier voir impossible

Les choses non-négociables sont : le lien avec Maisy, même s'il peut évoluer dans plein de direction et que c'est ce qui fait son charme aussi ! Le prénom Neria (qui est présent dans la fiche de Maisy et que j'ai utilisé plusieurs fois en rp) et le caractère auquel je tiens pas mal.


Pour le lien en lui-même : comme tu vois, il peut évoluer dans n'importe quelle direction, rien n'est obligatoire et je préfère de loin en discuter avec toi et voir ce qu'on en fait, plutôt que tu ne te sentes obligée de jouer tel lien, parce que tu penses que c'est ce que j'attends de toi ! Je fonctionne beaucoup au feeling de toute façon, donc on verra ensemble
Tu pourras trouver facilement tout un tas de lien avec le reste du forum !

Pour ce qui est du rythme et des rps : J'ai tendance à être très souple là-dessus, tant que tu respectes les deux rps par mois que demande le forum et que tu t'éclates, ce sera parfait ! J'suis connectée au forum tous les jours ou presque et je suis très (Trop ) souvent sur la CB, donc tu n'auras aucun mal à me trouver ! Tout ce que je te demande, c'est de faire vivre ma petite Neria ! (Oh, et j'ai du mal avec l'écriture en "tu"... Vraiment, du mal )


Voilààà, maintenant que tu as lu mon gros pâté, ce qui prouve ton courage et ton intérêt pour le perso, tu peux foncer faire ta fiche ! Je t'attends déjà avec impatience et tous les membres du forum se feront un plaisir de t'accueillir et de te proposer des liens et des rps tous plus fous les uns que les autres

© auteur(s)


_________________

'Cause maybe you're lovable and maybe you're my snowflake. And your eyes turn from green to gray and in the winter, I'll hold you in a cold place.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3466-maisy-annabel-we
 

(F) Freema Agyeman - There's a difference between really loving someone and loving the idea of her.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yon TRADIKSYON FRANSE-KREYÒL ""gouverneur de la rosee"" pa pwofesè BRYANT FREEMA
» Elvis Presley
» 05_ i just can't stop loving you
» "We can only learn to love by loving"
» « but these stories don't mean anything when you've got no one to tell them to. » ♔ NOLAN ♡.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Second Chapter :: The Reaping :: Scénarios-
Répondre au sujet