AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 From Heaven Into Hell |Pryam|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 227
↳ Points : 78
↳ Arrivé depuis le : 01/10/2016
↳ Age : 20
↳ Avatar : James McAvoy
↳ Age du Personnage : 29 ans en apparence & 784 en réalité
↳ Métier : Sapeur Pompier; nettoyeur pour la Sakpata
↳ Opinion Politique : Le monde a besoin d'un Gouvernement. Mais pas de celui-là.
↳ Niveau de Compétences : 2, création d'illusions et guérison 3
↳ Playlist : Danse macabre ~ Delain / Innocence ~ Tarja / Edge of the blade, Beyond the Matrix ~ Epica / We are murderrs ~ Xandria / Wings of Madness ~ Serenity
↳ Citation : "We both strive for the same end. Only our methods differ. Do you not see that? Peace. Stability. A world where men live without fear."
↳ Multicomptes : Ambre M. Del Nero & Solveig Eriksson
↳ Couleur RP : Darkcyan



les petits papiers
↳ Copyright: Killer from a gang ♥
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: From Heaven Into Hell |Pryam|   Sam 11 Fév - 1:09


From Heaven Into Hell
Is it a curse or a fortune? Have I been blinded by regret? Redemption awaits. My soul is at stake. Will I find a stairway to the skies in the end? ••• Il était seul au milieu de ce chaos. Seul au milieu des bâtiments détruits. Seul luttant contre le vent, contre les bruits incessants qui usaient son âme. Ou plutôt ce qu'il en restait. Il avait perdu beaucoup de lui-même dans cet Enfer. Parce que c'était le mot à utiliser. L'Enfer... Son frère lui aurait certainement fait la mort, aurait certainement essayé de lui faire comprendre toute la complexité de ce que ce terme impliquait. Et, une fois de plus, il n'aurait rien compris, il s'en serait moqué. Son subconscient aurait ingéré ce que la conscience bloquait. Ses capacités mentales. Voilà ce qui état revenu quand il avait atterri ici. Il ne s'était jamais senti aussi vivace, intellectuellement parlant, qu'après des années passées en ces lieux. Une bien maigre compensation par rapport à ce qu'il vivait, à ce qu'il ressentait. C'était l'horreur pure ici. Rien d'autre. Voilà qui avait contribué à alimenter cette haine, cette boule de rage au fond de ses entrailles, à l'encontre de celui qui lui avait dit que jamais il ne l'abandonnerait. Des mots, seulement des mots qui pourtant avaient trouvé un écho en lui. Aujourd'hui, ils ne raclaient que du dégoût, du mépris... Et de l'incompréhension. Surtout de l'incompréhension. Malgré toute sa volonté, il ne parvenait à détruire l'amour qu'il avait envers cet aîné. Malgré tout ce qu'il vivait depuis des années, des décennies, des siècles, il n'arrivait pas à n'être envahi que de désespoir et de haine. L'espoir avait pris sa place. L'espoir avait gardé son trône.

Il ne suivait pas le temps qui défilait. Il n'y arrivait pas. Et puis, pour son esprit, pour son mental, pour sa survie, mieux valait qu'il ne s'y attarde pas. Pourtant, il avait l'occasion de voir défiler de nouvelles personnes. De voir les vêtements, les habits changer. Mais son cerveau était loin d'être prêt à accepter tout cela. Il se voilait la face. Après, il ne pouvait réellement dater les habits, qui lui étaient de plus en plus étrangers au fur et à mesure que les années défilaient. Pas sur lui. Pas dans ce monde. Mais dans l'autre. Ou plutôt sur terre, puisqu'il se considérait en Enfer. Après, il aurait pu leur parler, à tous ceux qui tombaient après lui. Mais il en avait perdu l'envie la plupart du temps. Tout ce qu'il souhaitait, c'était survivre. Survivre autant que possible. Pourquoi donc ? Finalement, il ne sortirait certainement jamais d'ici. Alors, mourir serait certainement la chose la plus simple à faire... Se laisser tomber, définitivement, dans les bras de Morphée. Se laisser transporter loin. Néanmoins, peut-être qu'il y avait un deuxième cercle après. Un Enfer encore plus douloureux que celui-ci. Il aurait aimé que ce soit la seule raison pour laquelle il se battait, minute après minute.

La vérité, c'était qu'il voulait revoir son frère. Il voulait toutes ces réponses, bien qu'il ne les aurait certainement jamais. Ca et ce putain instinct de survie qu'il s'était découvert. Mourir était effrayant. Mourir était douloureux. Mourir était une expérience qu'il ne referait pour rien au monde. La sensation des flammes léchant sa peau était encore bien présente dans son esprit traumatisé. Le regard de son frère l'observant, avec une froideur inhabituelle, insensible à la souffrance qui le parcourait lui. Y repenser le déstabilisait. Y repenser détruisait l'équilibre précaire qu'il était parvenu à installer. Y repenser lui rappelait que malgré les horreurs de ce monde, son coeur était toujours présent. Pourtant, jusqu'ici, il ne s'était attaché à personne. Sauf au début. Il avait fait cette erreur. Lui qui avait vécu dans un monde empreint de naïveté, son monde, il avait cru pouvoir suivre ce groupe de personnes. Oh, au début, on lui avait appris comment survivre. Puis rapidement, il a remarqué qu'il était le bouclier, l'éclaireur. Celui qu'on n'hésiterait pas à sacrifier. Celui qu'on a d'ailleurs sacrifié.

Les prisons, les tortures qui ont marqué sa peau, son âme, son coeur et son esprit. Il avait été brisé et, en même temps, cela ne l'empêchait pas de garder cette part de candeur en lui. Comme si même l'Enfer ne suffisait pas à bousculer ses convictions, sa réalité. Pour combien de temps finalement ? Quand atteindra-t-il le point de non-retour, celui où l'horreur, la douleur et la trahison feront de lui un monstre ? Ne l'était-il déjà pas un peu aujourd'hui ? Depuis ce jour où il s'était enfui, laissant ses doigts ôter la vie pour la première fois. Et malheureusement, pas la dernière... Il s'y était habitué. Il s'était fait à ce besoin de survie, quitte à détruire la vie d'un autre. Humain ou créatures répugnantes qui peuplaient leurs pires cauchemars. Il ne faisait plus de différences aujourd'hui. Tant d'eau avait coulé sous les ponts... Il en perdait le compte, il en perdait les rares souvenirs qui s'étaient accrochés à sa mémoire. Seules restaient les mélodies et les odeurs, comme des possibilités de rappels de cette enfance bien plus heureuse...

Aujourd'hui, il était seul, avançant parmi les ruines, parmi le chaos. Il était sur ses gardes, faisant attention à chaque pas qu'il faisait. Faire le moindre bruit signerait son arrêt de mort. Il donnait l'impression d'être froid, à l'aise dans son évolution. Et pourtant, la peur lui écrasait le coeur, elle lui bouffait les entrailles, elle lui embrouillait l'esprit. Son combat était finalement autant contre lui-même que contre son environement. Maintenant, il espérait juste ne pas avoir à user de sa machette, dont le sang séché devait avoir entamé le tranchant depuis un moment...


© 2981 12289 0

_________________
+Danse Macabre+
Look at what he can do. Let him show the world how powerful we can be. Because those with the greatest power protect those without. 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

From Heaven Into Hell |Pryam|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FICHE PUB PARTENAIRE: Heaven & Hell RPG
» Heaven & Hell ;; Bienvenue en Enfer !
» We are lost somewhere between Heaven and Hell
» if you can't move heaven, raise hell (caleb)
» It's heaven and hell. Jack & Natasha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Fifth Chapter :: Memories-