AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 (M) Charlie Hunnam - It seems unnatural being born together and then dying apart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1354
↳ Points : 283
↳ Arrivé depuis le : 23/01/2017
↳ Age : 24
↳ Avatar : Tom Hardy
↳ Age du Personnage : 33 ans.
↳ Métier : Souteneur pour la Niflheim, au Little Darlings.
↳ Opinion Politique : Contre le gouvernement, vit de la transgression des règles.
↳ Niveau de Compétences : Niveau général, 2 - Sarcasme, 8
↳ Playlist : Marilyn Manson - Coma Black, A Place In The Dirt, The Fight Song *
Rammstein - Feuer Frei *
Korn - Freak On A Leash, Right Now, Punishment Time, Somebody Someone *
La Canaille, La Colère *
Imagine Dragons, Shot *
↳ Citation : « I am not loved. I am not a beautiful soul. I am not a good-natured, giving person. I am not anybody's savior. »
↳ Multicomptes : Aucun.
↳ Couleur RP : #996633



les petits papiers
↳ Copyright: Avatar : ellaenys / Code Signa : XynPapple
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: (M) Charlie Hunnam - It seems unnatural being born together and then dying apart   Jeu 23 Fév - 0:33



« What strange creatures brothers are »


pris ;  • libre ; réservé

Nicholas Townsend

©️ crédits
32 ans ━ Groupe : You tell me
ft Charlie Hunnam ━ plus ou moins négociable


↳ Lieu de naissance :
Birmingham, Angleterre. 
↳ Forme animale :
---
↳ Métier:
---
↳ Particularité :
Les yeux de l'enfant ont trop souvent été le témoin involontaire des violences d'un père sur ses progénitures. De grandes billes bleues écarquillées, incapables de refermer sur elles le rideau de la naïveté. Cette violence dans laquelle ils sont tous nés, dans laquelle ils se baignaient, ils mangeaient, jouaient, dormaient. Injectée trop tôt dans les veines des deux petits hommes de la famille, elle a grandi avec eux, s'est développée en même temps que les muscles et le corps tout entier. Alors, et à défaut de taper sur le paternel, à défaut de décharger la haine qui les rongeait sur les femmes de la famille, ils le faisaient entre eux.
Si Nicholas est un peu plus jeune que son frère, l'âge n'eut rapidement plus beaucoup d'importance entre eux. Il fallait attirer l'attention, ou la détourner – ils ne surent jamais vraiment ce qu'ils cherchaient à faire en se tapant sur la gueule, après tout. Peu à peu, les tentatives brouillonnes des deux enfants s'évanouirent, et laissèrent place à une étrange animosité, des plus réelles.

Les années passent, le mal-être de Nicholas grandit, à sa manière. Là où son frère se réfugie dans une colère sourde, là où leur sœur s'enferme dans un doux idéal capitonné, Nicholas se laisse dépasser. Inconscient, il imite sa sœur tout autant que son frère sans s'en rendre compte, et oscille fatalement entre accès de violence inouïe et perte de contrôle sur la réalité.

Nicholas, c'est le jour et la nuit à l'intérieur d'une seule enveloppe de chair – lorsqu'il est bien disposé et qu'il se décide à prendre ses médicaments, il est attachant, affable, affectueux envers ses proches. Sympathique et semblable à ses pairs.
Lorsqu'il ne l'est pas (et ne prend pas ses médicaments), il décroche de la vie réelle, il est un peu à part. Il vit au ralenti, ne mesure plus la réalité. Ses actions, paroles, pensées sont légères et il ne mesure plus la lourdeur de la réalité. Des années durant, il a été soumis à un traitement médicamenteux lourd, qui a largement fait ses preuves et a endormi toutes ses illusions.
Peut-être qu'il ne prend plus ses médicaments, pour apprécier simplement le flottement perpétuel de son esprit ; au fond, il aime être à part, il aime ne pas vraiment toucher du pied la réalité.

* Nicholas n'aime pas les drogues dans leur ensemble - s'il lui arrive de fumer du tabac de temps en temps, il ne supporte en réalité pas l'idée d'une dépendance à quoique ce soit. C'est pour cela qu'il n'aime pas prendre ses médicaments - parfois pourtant, dans un éclair de lucidité, il s'y force.
* Il ressent régulièrement l'envie (et le plaisir) de la bagarre, et a plusieurs années de sports de combat à son actif. Que les combats soient organisés ou spontanés, consentis ou pas, d'ailleurs.
* Il regrette amèrement de n'avoir pas pu faire d'études, et comble ce vide d'une grande ambition.
* Nicholas est hétérosexuel.
↳ Avis sur le Gouvernement :
Je n'ai pas encore d'idée précise là-dessus, mais par esprit de contradiction de moi-même envers moi-même (), je me disais que Nicholas pouvait être dans les rangs du Gouvernement, ou tout du moins y être favorable.
À voir avec ce qui vous inspire, de toute façon, c'est simplement pour ajouter un nouveau désaccord entre eux, le choix vous appartient.
©️ tumblr

Déséquilibré ▬ Démonstratif ▬ Violent ▬ Désabusé ▬ Parfois détaché de la réalité ▬ Sarcastique ▬ Lunatique ▬ Irrespectueux ▬ Tête brûlée ▬ Conciliant ▬ Inconscient ▬ Plutôt affectueux ▬ Fier ▬ Franc ▬ Ambitieux



la vie c'est comme une boite de chocolat


* Enfance

Trois paires d'yeux bleus suivent, impuissants, une main qui s'abat sur un visage, empoigne de longs cheveux blonds et envoie valser un corps trop familier. Nicholas n'est pas le plus âgé, bien qu'un an seulement le sépare de son aîné, ni le plus jeune. L'enfant du milieu, la place la moins convoitée. Dans cette famille, aucune place ne l'est réellement ; il ne se souvient pas vraiment avoir déjà vu ses parents heureux. Pourtant, ils l'étaient ; c'était avant les soucis, avant la maturité, avant l'alcool. Avant les enfants. Aucun de ces bébés pansement n'est parvenu à sauver ce couple d'un naufrage rendu trop douloureux de lenteur, d'une lenteur exaspérante. Alors l'enfant, comme ses frère et sœur, regarde leur famille foncer dans l'iceberg, puis dévier. Trouver une mer calme, et subir à nouveau la tempête, pour se jeter inexorablement vers le même iceberg. Il ne bouge pas, il seulement attend de récupérer les corps du sinistre.
Alors Nicholas et son frère imitent. Imiter, c'est tout ce que les trois enfants savent faire. Joseph imite son père, Aimee mime sa mère. Et Nicholas, peut-être dans l'espoir vain de ne ressembler à personne dans cette foutue famille, se désoriente, et finit par ressembler à tout le monde, à personne à la fois. Fort et faible, brusque et effacé, c'est un enfant complètement déboussolé dont les réactions imprévisibles l'isolent, et le poussent tout droit dans ses songes les plus obscurs.
(HRP : L'un ressemble au père, la fille à la mère et celui du milieu à tous les autres, c'est un cliché pour qu'on comprenne bien le personnage, c'est comme ça qu'il s'est construit lorsqu'il était enfant, mais n'hésite pas à dépasser tout ça et à lui beaucoup plus de profondeur et de justifications )

Très seul, il se bat souvent avec son frère. Non pas par plaisir, ni par goût prématuré pour la bagarre. Seulement pour attirer l'attention de ses parents, dévier celle de son père – ça fonctionne, un temps. Les deux enfants se font rosser à la place de leur mère, jusqu'à ce que le paternel reporte la faute sur elle, d'avoir enfanté deux enfants terribles.
Mais le goût est là, les deux garçons se battent souvent – ils délaissent leurs activités communes et leurs jeux, s'en veulent mutuellement de cette situation, s'en veulent d'abandonner leur petite sœur derrière les engueulades. Bientôt, ils n'ont déjà plus de points communs.
Vient alors le déménagement de leur terre natale, l'Angleterre, vers les États-Unis ; nouvelle tentative de leurs parents de partir d'un meilleur pied. Nouvel échec. Nouveau mal-être des enfants. Nicholas a l'impression qu'on lui arrache tous ses repères, et il voue bientôt une rancœur terrible envers chacun des membres de sa famille.

* Adolescence

L'adolescence lui apporte son lot de difficultés pour le moins banales – comme tous les autres gens de son âge, elles lui semblent insurmontables, et ne seront finalement que des poussières dans le grand bordel de sa vie. Cependant, avec la puberté arrive un léger déséquilibre : Nicholas cherche certainement à s'enfuir d'un quotidien un peu lourd, murmure-t-on à son sujet. Il fait l'original, ses plaisanteries sont un peu décalées et jamais réellement comprises, mais le jeune homme fait son intéressant. Ses idées saugrenues ne sont qu'un moyen parmi tant d'autres de s'exprimer, d'attirer l'attention. Voilà ce qu'il entendra pendant des années – jusqu'à ce qu'on décide qu'il était décidément trop âgé pour continuer à être aussi atypique. Quelques rendez-vous chez le médecin porteront ses fruits – un traitement lourd à prendre tous les jours, sans exception, et Nicholas redevint bientôt le garçon réfléchi et posé qu'il aurait toujours du être.
Si ses relations avec son frère ne s'améliorent pas avec le temps, il est devenu très proche de sa petite sœur. Une sœur qu'il chérit et protège, avec laquelle il s'abandonne véritablement – avec elle, il est naturel. Elle comprend ses désirs irréalistes, elle comprend ses pulsions violentes, elle ne lui demande pas d'être un autre.

Le temps passe, les années s'écoulent, et rien ne change. Nicholas oscille entre calme et tempête, il rêve d'émancipation et de liberté. Leur paternel ne leur tape plus dessus depuis qu'ils font quasiment sa taille, alors ils se tapent dessus entre eux. Entre eux, et sur d'autres – Nicholas a en réserve beaucoup trop d'animosité qu'il ne sait pas décharger autrement. Ses difficultés de concentration font glisser entre ses doigts les quelques chances qu'il avait de faire de belles études. Mais il est trop instable, trop déluré, trop calme à la fois. Là où son frère est impulsif, Nicholas a ce véritable grain de folie – leur regard est bleu, leur regard partage les mêmes gènes, et on y lit pourtant rien de semblable.

* L'âge adulte

Les trois enfants ont atteint l'âge de quitter la maison. Aucun des droits n'a de bagage, aucun des trois n'est véritablement apte à prendre son envol. Ils font tous trois des erreurs monumentales, prennent les pires décisions. Nicholas, comme les autres, galvanisé par une liberté toute soudaine, lâché dans la nature, ne prend plus ses médicaments depuis longtemps. Au fond, il chérit cette étincelle qui brille au fond de son crâne et lui rappelle qu'il n'est pas vraiment comme les autres, comme sa famille. Qu'il est différent, qu'ils n'ont pas ce petit quelque chose en plus. Et, d'une certaine manière, c'est ce petit quelque chose qui lui permet de tenir le coup, tout autant qu'il le détruit.

Cela fait des années que les deux frères ne se sont jamais vus - cependant, Nicholas reste proche de sa soeur.



les copains d'abord

 
↳ Townsend Joseph ;
ft Tom Hardy
Soon my brother, we'll meet again.

Joseph, c'est ton frère. C'est ta némésis, ton rival, ton confident. C'est ton sang. Celui que tu détestes depuis que vous êtes gosses, parce qu'il s'impose beaucoup trop – il a toujours joué le rôle du mâle alpha sans te laisser la moindre chance de t'exprimer. Au fond, tu lui en veux tout autant qu'à votre paternel, et tu estimes que c'est aussi un peu de sa faute si tu es comme ça, aujourd'hui – désarticulé, sans repères. Même s'il n'a qu'un an de plus que toi, tu avais besoin qu'il joue son rôle de grand-frère, qu'il te montre comment faire pour oublier cette famille de tarés. Au lieu de ça, il s'est calqué sur le vieux, et tu t'es un peu calqué sur lui, avant de te rendre compte, bien trop tard, que c'était une terrible idée. Vous partagez défauts et qualités, mais elles ne vous rapprochent pas le moins du monde - une discussion entre vous peut tourner autour du pot pendant plusieurs minutes lorsque vous décidez de vous armer de sarcasme, puis n'aboutir à rien, trop fiers que vous êtes pour être véritablement sincères.

Pourtant, il n'a jamais laissé personne te faire du mal, comme tu n'as jamais laissé personne l'atteindre. Vous vous êtes mutuellement protégés, pour mieux vous taper dessus ensuite – parce qu'au fond, il n'y a que vous qui puissiez vous faire du mal. C'est toi qui lui a déboîté l'épaule pour la première fois, signe d'un profond amour fraternel s'il en est. C'est ensemble que vous avez pris votre première cuite, c'est ensemble que vous avez sauvé l'honneur d'Aimee, c'est ensemble que vous avez souffert le plus. Mais, à se rapprocher dans le pire, on en oublie le meilleur. Vous êtes loin d'être des jumeaux, comme si Dame Nature elle-même s'était chargée de creuser le fossé entre vos deux enveloppes charnelles. Vous ne vous parlez plus depuis plusieurs années, mais tu sais qu'il t'appellerait pour un cadavre à enterrer, et tu ferais de même.
Ton frangin, tu l'aimes comme un frère, et tu le détestes tout autant.
 
↳ Townsend Aimee ;
Scenario à venir
She will always be there in this chaotic world

La douceur d'une soeur, la délicatesse d'Aimee en font un être particulièrement aimable. Une enfant trop gentille, trop effacée, que tu te dépêchais toujours d'aller consoler lorsqu'elle allait mal. Tu ne sais plus combien de fois tu as séché ses larmes, combien de fois tu lui as répété les mêmes choses, sans vraiment les croire pour autant. Tu as toujours espéré qu'elle ne prenne pas de mauvaises décisions, sans pour autant la guider suffisamment. Au fond, vous avez toujours plus ou moins entretenu la douce folie qui vous assemble. Tous les deux, vous cherchiez à fuir cette famille, ce quotidien, et vous vous enfermiez dans un monde que vous seuls adoriez.

Lorsque vous étiez gosses, elle était fragile et trop frêle à ton goût - depuis, tu as toujours ressenti le besoin de la protéger, comme une douce enfant. Elle a grandi, mais tu ne veux pas l'accepter, tu l'enfermes dans un schéma qu'elle-même ne chérit peut-être plus. Mais ce qu'elle aime par-dessus tout, c'est votre relation, alors elle ne contextualise pas, parce qu'elle t'aime trop. Et toi, tu l'aimes trop pour avoir envie de la laisser partir. Ta soeur, c'est la seule personne au monde qui t'a jamais donné le sentiment d'être compris, écouté, aimé à ta juste valeur.
Avec elle, tu oublies la violence, sauf s'il faut sortir les poings pour sauver son honneur. Paradoxalement, tu ne t'occupes pas vraiment de ses histoires privées ni de sa vie intime, tant qu'elle en est heureuse. Tant que tu vois pas le sillon des larmes salées sur sa joue, tu sais que tout va bien - Aimee n'a jamais vraiment pu te cacher quoique ce soit, tu en es certain.

D'ailleurs, lorsque Joseph a décidé de faire cavalier seul, vous êtes restés ensemble. Elle te confie tout, et tu lui en dis tout autant. En réalité, tu ne parviens pas à lui en vouloir de quoique ce soit, ni à être véritablement en colère devant elle. Tu ne sais pas pourquoi, si ce sont ses grands yeux bleus ou la douceur de son visage, mais elle t'apaise inexorablement.

 

_________________
LOVE IS EVIL
SIN IS SINCERE


Dernière édition par Joseph Townsend le Dim 8 Oct - 13:49, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4257-joseph-townsend http://www.mercy-in-darkness.org/t4636-punishment-time

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1354
↳ Points : 283
↳ Arrivé depuis le : 23/01/2017
↳ Age : 24
↳ Avatar : Tom Hardy
↳ Age du Personnage : 33 ans.
↳ Métier : Souteneur pour la Niflheim, au Little Darlings.
↳ Opinion Politique : Contre le gouvernement, vit de la transgression des règles.
↳ Niveau de Compétences : Niveau général, 2 - Sarcasme, 8
↳ Playlist : Marilyn Manson - Coma Black, A Place In The Dirt, The Fight Song *
Rammstein - Feuer Frei *
Korn - Freak On A Leash, Right Now, Punishment Time, Somebody Someone *
La Canaille, La Colère *
Imagine Dragons, Shot *
↳ Citation : « I am not loved. I am not a beautiful soul. I am not a good-natured, giving person. I am not anybody's savior. »
↳ Multicomptes : Aucun.
↳ Couleur RP : #996633



les petits papiers
↳ Copyright: Avatar : ellaenys / Code Signa : XynPapple
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: (M) Charlie Hunnam - It seems unnatural being born together and then dying apart   Jeu 23 Fév - 0:33


les souhaits et exigences


Coucou toi Je te remercie de porter ton attention sur le petit Nicholas, j'espère qu'il te plaît  J'en serais ravie, j'ai prévu une jolie petite fratrie et j'ai hâte de pouvoir jouer avec vous
Quoiqu'il en soit, je te laisse poursuivre ta lecture - sache qu'il n'y a pas grand-chose de gravé dans la pierre, alors n'hésite pas à venir poser tes questions si ta curiosité est piquée
✔️ L'AVATAR : L'avatar est modifiable si Charlie Hunnam ne te plaît vraiment pas. À l'origine, je cherchais un acteur ayant une quelconque ressemblance avec Tom Hardy, mais la tâche étant ardue, j'ai préféré un style un peu similaire à une vraie ressemblance physique . Donc si tu ne l'aimes pas du tout, mais que tu as une belle idée à me proposer, je suis toute ouïe . Il faut juste, de préférence, qu'il soit velu du visage , plutôt bien bâti pour coller à leur histoire, et qu'il ait de beaux yeux bleus.

✔️ PRÉNOM : Si le patronyme n'est bien sûr pas modifiable , le prénom l'est - j'aimerais simplement une petite consonance anglaise.

✔️ L'HISTOIRE : Bon, s'il y quelque chose qui perturbe vraiment dans l'histoire, nous pouvons tout à fait en discuter , même si idéalement j'aimerais qu'elle ne soit pas trop modifiée, notamment au niveau de l'enfance.
Ensuite, j'ai laissé un grand flou au niveau du Nicholas adulte tout simplement parce que mon personnage n'a plus de ses nouvelles, et je préfère encore te laisser inventer tout ça

✔️ LE CARACTÈRE : Je tiens seulement à préciser que tout ceci n'est qu'une ébauche, je n'ai pas construit ce personnage à 100% et je ne tiens pas à le faire, parce que ça, c'est ton boulot . Alors si tu décides que Nicholas prend ses médocs depuis 4 ans et qu'il est tout à fait normal, aujourd'hui, je te suis! Si tu décides qu'il a arrêté de les prendre, qu'il est instable mais équilibré, je te suis! Si tu décides qu'il ne prend plus rien et est complètement dérangé, je te suis! Franchement, tout n'est qu'un squelette, quelque chose que je te laisse le soin de remplir avec confiance

✔️ LE GROUPE : Alors, ici encore, je laisse le champ libre. Ça doit bien faire huit/dix ans qu'ils ne se sont pas vus, donc j'imagine bien qu'il a pu arriver n'importe quoi à Nicholas - je te laisse donc décider ce que tu préfères.
J'aurais quelques réserves à en faire un Hellraiser, tout simplement pour entretenir le clivage entre les deux (et que s'ils sont du même groupe, ils vont commencer à se comprendre, les bougres ), mais si tu y tiens vraiment, on peut toujours se débrouiller

PRÉSENCE : J'aimerais quelqu'un de présent, forcément Il ne faut pas hésiter à venir en CB, en flood, l'intégration ici est très rapide, et de toute façon je veillerai à ce que tu te sentes immédiatement chez toi si tu es nouveau
(Si tu es un membre existant, que fais-tu encore à lire ? Inscris-toi )

LE RP : En réalité, j'espère seulement que tu vas réussir à t'approprier le personnage. Donne-lui un beau background, des relations, apporte des détails et des nuances au squelette que j'ai posé ici, et je serai la plus heureuse
(Bon et, disons-le tout de même, plus c'est long, plus c'est bon Arrow)
Enfin, le style à la 2ème personne ne me pose aucun problème


Voilà, je crois avoir tout dit , j'espère sincèrement que tout ça t'a plu, et que ton intérêt se porte sur mon scénario . Surtout, n'hésite pas à poster en invité ne serait-ce que si tu as une question, ou à m'envoyer un message si tu décides de t'inscrire, je suis présente tous les jours () donc je ne te ferai pas languir bien longtemps



© Lustuu


_________________
LOVE IS EVIL
SIN IS SINCERE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4257-joseph-townsend http://www.mercy-in-darkness.org/t4636-punishment-time
 

(M) Charlie Hunnam - It seems unnatural being born together and then dying apart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) CHARLIE HUNNAM
» (M) Charlie Hunnam (avatar très négociable) - Borderline? so... you mean you're crazy?
» (M) Charlie Hunnam - against all odds...
» ♦ but i'll ride home laughin' (charlie)
» (M/LIBRE) charlie hunnam

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Second Chapter :: The Reaping :: Scénarios-
Répondre au sujet