AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 (F) Elizabeth Olsen ✻ Woke up on the wrong side of reality

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 5609
↳ Points : 9011
↳ Arrivé depuis le : 28/11/2013
↳ Age : 28
↳ Avatar : Matthew McConaughey
↳ Age du Personnage : 42 ans
↳ Métier : Escroc, actuellement détective privé et pilleur de tombes, revendeur de sang humain pour la Falci'
↳ Opinion Politique : Pro-gouvernement pour des raisons qui lui sont propres.
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3 -1 en annihilation de la magie et 2 en cicatrisation
↳ Playlist : X Ambassadors - Renegades / Alt-J - Tessellate / The Neighbourhood - Sweater Weather / Daughter - No Care / The Kooks - Bad Habit ...
↳ Citation : " I represent to you all the sins you have never had the courage to commit. "
↳ Multicomptes : Aloy I. Mizrahi
↳ Couleur RP : #FFFFFF



les petits papiers
↳ Copyright: Nanami
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: (F) Elizabeth Olsen ✻ Woke up on the wrong side of reality   Jeu 9 Mar - 12:23



« We are each our own devil, and we make this world our hell. »


pris ; • libre ; réservé

Margarethe (Maggie) Hansen

©️ Unknown - tumblr
25 ans ━ Daybreaker
ft Elizabeth Olsen ━ négociable


↳ Lieu de naissance :
Hanstholm, Danemark.
↳ Métier:
Jusqu’il y a peu, Maggie offrait ses charmes au Little Darlings. Elle a quitté une mafia pour en rejoindre une autre. De la Niflheim, elle est passée à la Nemesis et travaille désormais principalement comme croupière bien qu'il lui arrive également de toucher au trafic d'armes.
↳ Particularité :
Transformée depuis quelques mois seulement en daybreaker, elle s'est mise à ressentir bien moins les effets autrefois salvateurs des substances illicites qu’elle consommait. Elle doit abuser de plus de quantité pour parvenir à éprouver les mêmes sensations. Mais réussir à s'offrir le luxe de ce stock particulier devient un réel problème, les finances ne suivant pas cette demande incessante. Son humeur s’en retrouve plus instable. Elle canalise très mal ses émotions fortes.

Spectrophobe, elle ne supporte pas son propre reflet. Dégoûtée par ce qu’elle a fait subir à son corps en échange de quelques billets, elle ne peut plus se regarder en face sans être effrayée. Elle ne veut pas savoir à quoi elle ressemble, ce qu’elle est devenue. Elle a honte, une honte qui la ronge.

Profondément marquée par les abus reçus, elle ne supporte plus d’être touchée. Si quelqu’un effleure sa peau sans son consentement, elle peut perdre les pédales et devenir d’une violence inouïe qu’elle ne manifeste pas physiquement en temps normal mais qui peut très vite devenir incontrôlable. Ses entrainements antérieurs peuvent faire d'elle une véritable opposante malgré ce que les apparences semblent suggérer. Maggie n'est pas aussi fragile qu'elle le pense ou qu'elle ne le montre.
↳ Avis sur le Gouvernement :
Elle les méprise mais ne se sent pas suffisamment portée par ses idéaux, pour le moment, pour le défier ouvertement.
©️ lux aeterna

Détruite ▬ Revêche ▬ Instable ▬ Colérique ▬ Insolente ▬ Impulsive ▬ Orgueilleuse ▬ Rancunière ▬ Vagabonde ▬ Peu sûre d’elle ▬ Acide ▬ Lunatique ▬ Extrême ▬   Imprévisible ▬ Tourmentée ▬ Lâche ▬ Méfiante ▬ Dépressive ▬ Écorchée



la vie c'est comme une boite de chocolat


Des grands yeux qui la dévisagent, des voix qui se succèdent. Les premières années de vie de Maggie sont instables, confuses. Elle passe d’un foyer à un autre, famille d’accueil en famille d’accueil et quand elle est en âge de comprendre, elle pose beaucoup de questions. Sans famille et sans réponses, elle s’invente très vite de belles histoires sur ses origines, les raisons qui ont poussé ses parents à l’abandonner, croit toujours qu’ils viendront la rechercher un jour ou l’autre. Enfant cloitrée dans son imagination, elle n’interagit que très rarement avec le monde extérieur, repliée sur elle-même et parfois jugée turbulente quand on l’oblige à se confronter à la réalité. Bagarreuse et teigneuse, elle se forge très vite un caractère qui lui cause quelques ennuis. D’une ville à l’autre, d’une maison à l’autre, elle ne s’attache à personne, ne veut pas souffrir de la séparation inévitable. A douze ans, elle tombe sur une famille sans scrupules. Exploitée jour et nuit pour les tâches domestiques, rabaissée sans arrêt, Maggie affirme son tempérament déjà bien revêche, va jusqu’à défier ouvertement l’autorité de ses tuteurs. Elle subit rapidement les sévices du couple qui l’a recueillie, ils lient le geste à la parole et elle va jusqu’à répliquer parfois de ses poings, se mangeant de nouveaux coups plus vivaces alors. Les violences ne durent pas longtemps, ils sont remarqués très vite et elle est retirée bien vite de ce foyer destructeur.

Quelques mois après ce traumatisme, elle est placée puis adoptée par les Hansen. Famille ordinaire et bienveillante qui l’aide à se reconstruire. Elle apprend à respecter ces gens, les remercie pour la stabilité qu’ils lui apportent même si l’adaptation à cette nouvelle existence lui est ardue. La nomade peine à tenir en place, habitée par le goût du changement. Soucieuse néanmoins de ne pas causer d’ennuis à ses nouveaux parents, Maggie devient perfectionniste, studieuse et totalement docile. Elle vit dans la peur du rejet, dans l’angoisse de la solitude, d'être rayée de cette famille où elle est clairement la seule intruse. Alors elle redouble d’efforts, étouffe jusqu’à ses excès, son caractère sanguin. Mais toute la rage accumulée ne s’est pas envolée. C’est grâce à son grand frère d’adoption, Rikke, qu’elle parvient à la canaliser. Elle se met à pratiquer la boxe en sa compagnie. Avec lui, elle n’a pas à jouer le rôle de la gamine parfaite, avec lui, elle n’hésite pas à se montrer brutale, acide. Une complicité sincère, tantôt sulfureuse, tantôt délicate, voit ainsi le jour entre les deux adolescents. Complicité qui débouche sur une ambigüité dérangeante. Ils s’attirent mais ne peuvent pas décemment céder alors qu’ils sont censés former une famille. Mais jamais Maggie ne l’envisage comme son frère. Ils ne partagent pas le même sang, n’ont même pas partagé la même enfance. Ils finissent par déraper à l’abri des regards et durant quelques temps, entretiennent une idylle dangereuse. Elle est découverte à l’aube de sa dix-huitième année. La famille se scinde, Maggie ne peut pas digérer le choc et la colère des parents. La déception qu’elle représente, est bien trop forte. Elle quitte le foyer rassurant et la stabilité, se décide à oublier Rikke. Mais c’est sans compter sur ce dernier.

Elle quitte le Danemark pour se rendre aux Etats-Unis, le rêve américain en vue. Mais rien ne se passe comme prévu, elle finit sans le sou, pratiquement à la rue. Rikke la tire de cette mauvaise passe en la rejoignant sur le continent. Ils vivent relativement heureux durant quelques temps malgré les ennuis d’argent avant que tout ne bascule. Les changements climatiques et la dictature prennent place et font s'effondrer le bonheur fugace qu'ils avaient réussir à saisir. Maggie n'a alors que vingt ans. L'horreur s'amplifie quand Rikke est envoyé dans les arènes, tiré au sort pour les Hunter's Seasons. Il en ressort victorieux mais totalement brisé. Maggie fait figure de force pour deux mais il se laisse totalement sombrer dans une douce folie, va jusqu’à engloutir des gélules un soir pour tenter d’en finir. Geste que Maggie ne parvient pas à lui pardonner.  Elle le sauve de justesse mais il en ressort avec des séquelles neurologiques trop importantes. Hospitalisé, il nécessite même une assistance constante. Les coûts hospitaliers sont exagérément élevés. Désespérée, Maggie est prête à tout pour trouver cet argent, acceptant des jobs de plus en plus douteux. Jusqu’à terminer au Little Darlings où elle vend alors ses charmes. Le dégoût que ce travail lui inspire, la marque au plus profond de sa chair. Elle sait qu’elle ne sera plus jamais la même, elle se sent souillée, dégradée à jamais. Rikke décède quelques temps après qu’elle soit entrée dans le réseau de prostitution. Tout ça pour rien.

Elle noie son chagrin comme elle peut. Ne cherchant même pas à sortir de sa misère, elle s’y enfonce encore plus ardemment, cherche les ennuis à chaque coin de rue, se met à devenir dépendante des substances que fournissent ses patrons. Elle tombe même enceinte d’un de ces horribles clients mais avorte d’une façon totalement sordide avec un prétendu médecin au fond d’un entrepôt insolite. Elle manque d’y rester des suites d’une hémorragie mal maitrisée. Évènement traumatisant qui la pousse toujours plus dans ses retranchements. Si le changement de métier l’aide partiellement à distancer les difficultés premières, les traumatismes restent, la hantent. Très récemment, elle a été mordue par un zombie en trainant au Bones. Sa nouvelle nature la répugne tout autant que celle qu’elle était déjà devenue avant ça. Elle en est venue à tuer accidentellement un de ses clients, lui aspirant toute son énergie vitale à son insu. C'est cet événement qui l'a convaincue et même forcée à quitter le réseau de prostitution de la Niflheim avant qu'on ne comprenne ce qu'il s'était passé. Elle a ainsi rejoint le Bones, s'est faite embaucher là-bas mais ce n'est pas pour autant que ça marque le début d'un réel nouveau départ pour elle. Les séquelles la poursuivent. Elle ne se supporte plus, méprise entièrement celle qu’elle est mais est bien trop lâche pour mettre un terme à ça. Elle aimerait parfois fuir la Nouvelle-Orléans, quitter son enceinte, partir loin de ces murs oppressants. Mais la solitude totale l'effraie bien plus encore que les humains l’écœurent. Peur d'être abandonnée par un monde qui la répugne pourtant mais auquel elle se raccroche en espérant sans doute naïvement, qu'un miracle vienne la sortir de sa spirale.  



les copains d'abord

↳ Oswald E. Madsen ;
ft matthew mcconaughey

C’est lors d’une de ses recherches d’emploi que Maggie a trouvé Oswald, se présentant pour être sa secrétaire sauf que Madsen l’a envoyée paître. Et pour cause, le visage de cette gamine lui rappelle la jeune femme qu’il a autrefois aimée, il n’arrive pas à la fixer sans sourciller. La ressemblance est trop criarde pour qu’Oswald se permette, cependant, de l’oublier. Il va alors la rechercher, lui propose finalement l’emploi qu’elle décline froidement. Leurs échanges sont houleux et comme à son habitude, Oswald ne lâche pas l’affaire. Il va jusqu’à la harceler. Elle le prend pour un pervers lunatique, manque plusieurs fois de résoudre leurs différends d'une gifle et d'un coup de genou bien placé. Jusqu’à cette nuit où il la déniche, prise de la même fièvre qu’il a subie, en pleine de transformation dans une ruelle crasseuse à proximité du Bones qu'il fréquente régulièrement. Il la ramasse sans lui demander son avis, la ramène chez lui et la soigne.

Loin d’être altruiste, Oswald fait preuve pourtant d’humanité avec Maggie. Les doutes, il les entretient mais ne veut surtout pas les confirmer. Il vit dans la peur de ne jamais savoir et celle de comprendre. Elle ressemble trop à Lisa pour que ça ne soit pas envisageable. Il y a des chances pour qu’elle soit l’enfant qu’il a un jour abandonné sur le banc d’un commissariat. Et rien que pour cette probabilité, pour la culpabilité éprouvée et pour le souvenir de Lisa, il ne parvient pas à l’abandonner. Alors il se met à lui proposer un deal. Il veut l’aider à maitriser à sa nature, il lui propose même d’être son repas. Maggie, désorientée par le revirement de son comportement, refuse son aide avant de l’accepter finalement après qu’elle ait tué accidentellement un client violent du Little Darlings. Si elle doit tuer à nouveau au temps que ça soit cet homme insupportable. Oswald est passé près de la mort plusieurs fois quand Maggie n’arrivait pas à contrôler sa faim mais jamais, il ne le lui a reproché. Maggie finit par s’interroger sur les motivations de cet homme qu’elle ne connait pas. Bien loin de se douter qu’il s’agisse en fait, de son père biologique. Oswald craint qu’elle n’engloutisse quelques-uns de ses souvenirs à chaque fois qu’elle puise son énergie, il craint qu’elle ne lui dérobe le visage de Lisa, qu’elle comprenne peut-être. Pire qu’elle valide cette théorie qui le tourmente et qu’il ne veut pourtant pas confirmer. Il a peur de son regard, de son jugement. C’est peut-être la seule personne qui possède un tel ascendant sur lui mais de ça, Maggie n’en a pas conscience bien évidemment.

Elle a des sentiments mitigés par rapport à ses parents biologiques, la rancœur et la colère sont puissantes mais le besoin de vérité, la quête d’identité le sont tout autant. Pas sûre qu'elle pourrait leur pardonner pourtant si elle savait la vérité, pas sûre qu'elle puisse l'encaisser non plus. Pourtant, il ne suffirait que d’un élément pour que le voile se lève, que les doutes soient confirmés du côté d’Oswald. En attendant, ils subsistent dans cet entre-deux tumultueux fait de railleries. Ils se supportent à peine, tous deux partagent, en plus de leur ADN, un caractère atrocement revêche. Mais Oswald semble déjà prêt à bien des sacrifices pour la protéger, sans jamais le dévoiler tout à fait.



_________________
And there's no remedy for memory. Your face is like a melody. It won't leave my head. Your soul is haunting me and telling me that everything is fine. But I wish I was dead.  Every time I close my eyes, it's like a dark paradise.


Dernière édition par Oswald E. Madsen le Mer 4 Oct - 22:47, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4364-renegades-oswald http://www.mercy-in-darkness.org/t4682-ripped-at-every-edge-oswald#194428 En ligne

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 5609
↳ Points : 9011
↳ Arrivé depuis le : 28/11/2013
↳ Age : 28
↳ Avatar : Matthew McConaughey
↳ Age du Personnage : 42 ans
↳ Métier : Escroc, actuellement détective privé et pilleur de tombes, revendeur de sang humain pour la Falci'
↳ Opinion Politique : Pro-gouvernement pour des raisons qui lui sont propres.
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3 -1 en annihilation de la magie et 2 en cicatrisation
↳ Playlist : X Ambassadors - Renegades / Alt-J - Tessellate / The Neighbourhood - Sweater Weather / Daughter - No Care / The Kooks - Bad Habit ...
↳ Citation : " I represent to you all the sins you have never had the courage to commit. "
↳ Multicomptes : Aloy I. Mizrahi
↳ Couleur RP : #FFFFFF



les petits papiers
↳ Copyright: Nanami
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: (F) Elizabeth Olsen ✻ Woke up on the wrong side of reality   Jeu 9 Mar - 12:39


   
les souhaits et exigences


   
Coucou petite âme errante  

Si ton regard a atterri sur ces petites lignes, c'est que peut-être Maggie a attiré ton attention Voici quelques petits points qui te permettront de faire ton choix, je l'espère, entre tous les merveilleux scénarios de MID  

L'avatar est totalement négociable   Si tu as d'autres idées, je serais ravie de les entendre et qu'on choisisse une autre bouille Néanmoins, pour des raisons de chrono à respecter, l'actrice devrait impérativement avoir la vingtaine sachant que l'âge de Maggie n'est pas discutable

Maggie est excessivement importante pour moi et pour l'évolution de mon personnage. J'aimerais donc quelqu'un d'actif, d'impliqué, qui passe régulièrement sur le forum et cherche à s'intégrer un maximum à la vie du forum, demande des liens etc.  

Pour l'activité à proprement parler, je souhaite quelqu'un qui répond à notre sujet toutes les deux semaines minimum Ça ne me dérange pas, bien sûr, s'il arrive parfois que le délai soit plus long mais si c'est systématique et qu'en plus, il dépasse le mois, ça va juste me démotiver Merci de ta compréhension   En retour, je te chouchouterai bien comme il faut et je te guiderai de mon mieux dans ce vaste univers qu'est MID  

Un dernier petit point, néanmoins, important, j'ai, personnellement, excessivement du mal avec l'utilisation de la seconde personne du singulier alors ça serait chouette si tu pouvais t'en tenir à la première ou à la troisième

Sache que ma boîte à mp t'est ouverte jour et nuit, j'adore qu'on me harcèle S'il y a des points qui te semblent flous ou qui te chiffonnent, je suis ouverte à la discussion Donc n'hésite pas, j'ai super hâte d'explorer ce lien complexe et de papouiller ma fifille Note également que Lisa, la maman, est également jouée et que tu auras d'office un lien avec elle

A bientôt j'espère  

   

   
© oswald e. madsen

   

_________________
And there's no remedy for memory. Your face is like a melody. It won't leave my head. Your soul is haunting me and telling me that everything is fine. But I wish I was dead.  Every time I close my eyes, it's like a dark paradise.


Dernière édition par Oswald E. Madsen le Mer 31 Mai - 15:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4364-renegades-oswald http://www.mercy-in-darkness.org/t4682-ripped-at-every-edge-oswald#194428 En ligne
 

(F) Elizabeth Olsen ✻ Woke up on the wrong side of reality

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) ELIZABETH OLSEN — ho hi, sister UC
» Elizabeth Olsen, Isolda Dychauk & Mark Ryder crackship
» Elizabeth Olsen & Felicity Jones crackship
» (F/LIBRE) elizabeth olsen
» Flore de Clermont - "La raison du plus fort est toujours la meilleure"

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Second Chapter :: The Reaping :: Scénarios-
Répondre au sujet