AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 (M) Hugh Jackman - She's crazy like a fool, what about Daddy cool ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 588
↳ Points : 175
↳ Arrivé depuis le : 31/03/2016
↳ Age : 25
↳ Avatar : Zooey Deschanel
↳ Age du Personnage : 33 ans
↳ Métier : Animatrice radio / Illusionniste au Colosseum
↳ Opinion Politique : Travaille pour le gouvernement sans forcément en partager les opinions
↳ Niveau de Compétences : Niveau général - 3. Nécro - 1. Illusion - 4. Maladresse - 84
↳ Playlist : Thinking out Loud - Ed Sheeran
Chop Suey - System of a Down
Kané - Fauve
Crazy Youngster - Ester Dean
↳ Citation : "Je me fous de la morale, mais j'ai mon propre sens de l'intégrité."
↳ Multicomptes : Laura E. Ievseï
↳ Couleur RP : #ff9999



les petits papiers
↳ Copyright: AcidGirl - Hay-Gurl & Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: (M) Hugh Jackman - She's crazy like a fool, what about Daddy cool ?   Ven 10 Mar - 16:54



« I hear you calling
But I can't come home right now »


pris ; • libre ; réservé

Daniel Weaver

©️ crédits
 55 ans ━ Soulcrusher
ft Hugh Jackman━  négociable


↳ Lieu de naissance :
Galway, Irlande
↳ Forme animale :
Nope
↳ Métier:
Chercheur en Biologie
↳ Particularité :
Il serait prêt à tout pour protéger sa famille. Y compris à se mettre en danger, il est très, peut-être trop, proche de sa fille.
↳ Avis sur le Gouvernement :
Il y travaille pour essayer de comprendre un peu mieux le monde de sa fille et parce qu’il paye ses factures, en dehors de ça, il s’en fout un peu, bien qu’il soit en désaccord avec la prohibition homophobe. Il utilise le laboratoire dans lequel il travaille, pour faire des recherches clandestines sur les sorciers, cherchant à comprendre ce qui fait de sa fille un être si particulier.
©️ crédits

Raisonnable ▬ Juste ▬ Colérique ▬ Bourru ▬ Aimant ▬ Endeuillé ▬ Fort ▬ Drôle ▬ Soupe au lait ▬ Pragmatique



la vie c'est comme une boite de chocolat


Père de Maisy Weaver, veuf d'Alexandra Weaver-Kingsley, remarié à Donna Weaver-Roberts, beau-père d'Alicia et Naomi Roberts.

Daniel a grandi dans une famille tranquille dans le nord de l’Irlande. Ainé d’une fratrie de quatre garçons, il prend souvent le rôle de l’homme de maison. Leur père, souvent absent en raison de son travail dans l’armée, n’a pas vraiment sa place dans le foyer et habitué très jeune, à gérer ses petits frères en compagnie de sa mère, il devient rapidement un garçon stable et responsable. A la mort de son père durant une mission, il ne saura pas comment gérer le deuil de cet homme qu’il n’a qu’à peine connu. Plutôt bon à l’école, il réussit bien ses études et obtiens son bac sans trop de problèmes. Une université américaine, en Alaska, a accepté sa demande et il part pour l’état glacé à l’âge de 18 ans, laissant sa mère et ses petits frères derrière lui. Il gardera contact avec eux chaque jour, jusqu’à la naissance de sa fille, qui poussera sa mère à déménager à son tour aux Etats-Unis.

À peine arrivé, il rencontre Alexandra, grande femme brune au caractère bien trempé et aux yeux plus bleus que l’eau qu’on peut trouver sous la glace. Il en tombe très rapidement amoureux et met tout en œuvre pour réussir à en faire sa compagne. Ils entament une relation passionnée qui donnera naissance à Maisy quatre ans plus tard. Le bébé, bien qu’imprévu, fait la grande joie de ses parents et la mère de Daniel, ayant déménagé aux Usa dès l’annonce de la grossesse de sa belle-fille, les aide du mieux qu’elle peut, permettant ainsi aux deux tourtereau de continuer leurs études. Deux ans plus tard, Daniel obtient son diplôme de biologie et commence à travailler pour un laboratoire pharmaceutique. Ironie du sort, la petite famille découvrira quelques mois plus tard qu'Alexandra est malade, maladie génétique, rare et dévastatrice qui l’emportera en quelques années. La petite Maisy ne comprend pas vraiment ce qu’il se passe et ses parents la tienne à l’écart au maximum. La maladie emportera Alexandra trois ans plus tard et Maisy perd ainsi sa mère et se retrouve avec pour seul entourage son père et sa grand-mère. Elle sera élevée, pendant près d’une année, exclusivement par cette dernière, son père trop profondément perdu dans son deuil se plonge violemment dans le travail, passant des semaines sans rentrer à la maison.

Il revient à la surface un soir où il rentre tard et terrifie sa petite fille de six ans qu’il n’a quasiment pas vu depuis deux mois. Le choc passé, il a fait tout son possible pour apporter le maximum d’attention à sa fille. Toujours présent pour son enfant, il a longtemps été un confident pour elle, acceptant ses erreurs et la soutenant dans ses choix. Malheureusement, à l’entrée du lycée, il rencontre Donna et la solitude commençant à lui peser trop lourdement, décide de se remarier. Il n’est pas vraiment amoureux, mais elle a le mérite d’être douce et aimante avec lui. Il pense également que sa présence et celles de ses deux filles pourrait faire du bien à sa fille, profondément solitaire. Les choses n’évoluent pas dans la direction qu’il avait envisagée et Maisy, non seulement s’attire encore plus d’ennui au lycée, jusqu’à se faire virer, mais en plus  ne supporte ni sa belle-mère, ni ses belles-sœurs. L’ambiance dans l’appartement devient rapidement insupportable et Daniel, cherchant à ménager la chèvre et le chou, décide d’accepter la demande de Maisy et l’aide à payer le loyer d’un petit appartement non loin du leur, à condition qu’elle reprenne ses études, ce qu’elle ferra.

Quand l’apocalypse arrive, Daniel, qui était resté en Alaska, suit le mouvement avec sa famille jusqu’à New-York où il retrouvera sa fille. Il ne fait pas de réflexion sur l’état psychologique de cette dernière, mais il sent bien que quelque chose c’est passé depuis qu’elle a déménagé. Sa joie de vivre éteinte et ses mouvements de recul ne correspondant pas à la jeune femme vive qu’il connaissait. Habitué à ses frasques avec Alistair, il remet l’état de sa fille sur le dos du jeune homme et regrette de ne pas l’avoir sous la main pour le corriger. Mais il comprend rapidement qu’il ne s’agit pas de ça quand les arènes sont diffusées pour la première fois. La réaction de Donna et de ses filles, face à la nature de Maisy suffit à le mettre hors de lui. Plus choqué par le fait qu’elle ne lui ait rien dit que pas sa nature, il se sent profondément blesser d’avoir été mis à l’écart de la sorte. Maisy lui explique, lui fait comprendre du mieux qu’elle peut ses pouvoirs et il l’accepte, oubliant sa rancœur, pour soutenir de son mieux sa fille. Il l’accepte par qu’elle est la chair de sa chair, bien qu’il ne comprenne pas comment une telle évolution génétique soit possible.

Une fois de plus, ils suivent le mouvement jusqu’à la Nouvelle-Orléans quand la foule se déplace et ils perdent une des filles de Donna, Naomi, se fait mordre par un zombie et décède. Endeuillée, la famille trouve un appartement et s’installe tandis que Daniel commence à travailler pour le gouvernement. Il a récemment rencontré un jeune homme, Janus, d’une trentaine d’années, avec lequel il a entamé une relation, amicale et sexuelle, à l’insu de sa famille. Malgré son emploi au sein du gouvernement, il ne partage pas un bon nombre de ses idées notamment celle sur l’homosexualité. Il sait que sa fille est bisexuelle et l’est lui-même, il trouve donc anormal qu’un gouvernement refuse le droit à sa population de vivre comme bon l’entend sa sexualité, mais il profite de son emploi pour mener à bien les recherches qu’il a entamé sur la génétique des sorciers.



les copains d'abord

↳ Maisy Weaver ;
ft Zoey Deschannel
Ta fille, la prunelle de tes yeux. Le seul souvenir vivant de ta femme décédée. Si vivant, si vibrant. Elle lui ressemble sur tant de points, elle est ce qu’il y a de plus important pour toi. Tu l’as élevé presque seul, avec ta mère pour seul soutient. Tu l’as couvée, surprotégée, sans jamais vraiment comprendre pourquoi une telle violence semblait l’habiter. Tu l’as vu grandir, devenir plus semblable chaque jour à la femme que tu aimais. Tu l’as vu se détruire, silencieux, sans savoir quoi faire pour la sauver. Tu l’as aussi vu détruire des gens, psychologiquement et physiquement dans ces horribles arènes où elle a travaillé. Tu as appris qu’elle était douée de magie et si la nouvelle est toujours compliqué à cerner aujourd’hui, tu essaies de ton mieux de comprendre. Et bien qu’elle te fasse parfois peur, que tu ne la reconnaisses parfois plus, elle reste ta fille et tu serais prêt à soulever des montagnes pour elle.
↳ Lazlo Andersen ;
ft Tom Payne (Optionnel)
Janus, c’est ton exutoire. Quand la pression devient trop forte, à la maison, au travail, avec ta fille, tu vas te réfugier dans ses bras. Tu n’en es pas amoureux non, mais tu apprécies l’humour cinglant du jeune homme, ses longs cheveux blonds et sa barbe douce. Tu apprécies, l’amour sans bornes qu’il porte à ses oiseaux et ses instants hors de la réalité qu’il t’offre dans son appartement. Il te fait du bien, psychologiquement et physiquement. Tu tiens à lui, beaucoup. Parce qu’il est ta sortie de secours. Ce que tu ne sais pas, c’est qu’il s’agit du meilleur ami de ta fille et qu’elle risque de bientôt commencer à se poser des questions.


_________________

'Cause maybe you're lovable and maybe you're my snowflake. And your eyes turn from green to gray and in the winter, I'll hold you in a cold place.


Spoiler:
 


Dernière édition par Maisy A. Weaver le Mer 18 Oct - 15:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3466-maisy-annabel-we

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 588
↳ Points : 175
↳ Arrivé depuis le : 31/03/2016
↳ Age : 25
↳ Avatar : Zooey Deschanel
↳ Age du Personnage : 33 ans
↳ Métier : Animatrice radio / Illusionniste au Colosseum
↳ Opinion Politique : Travaille pour le gouvernement sans forcément en partager les opinions
↳ Niveau de Compétences : Niveau général - 3. Nécro - 1. Illusion - 4. Maladresse - 84
↳ Playlist : Thinking out Loud - Ed Sheeran
Chop Suey - System of a Down
Kané - Fauve
Crazy Youngster - Ester Dean
↳ Citation : "Je me fous de la morale, mais j'ai mon propre sens de l'intégrité."
↳ Multicomptes : Laura E. Ievseï
↳ Couleur RP : #ff9999



les petits papiers
↳ Copyright: AcidGirl - Hay-Gurl & Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: (M) Hugh Jackman - She's crazy like a fool, what about Daddy cool ?   Ven 10 Mar - 16:59


les souhaits et exigences


Bonjour à toi petit chaton ! hi D’abord merci d’avoir tout lu, t’es trop fort !

Je suppose que si tu es là c’est que mon petit Daniel te plaît et tu n’imagines pas à quel point ça me fait déjà plaisir ! Je ne vais pas te faire attendre encore douze ans, voilà donc mes exigences, qui sont comme tu le verras très légères !

Le prénom : Il n’est pas modifiable, j’ai parlé à de nombreuses reprises du père de Maisy, mais si vraiiiiiment, il ne te plait pas… On peut toujours tenter Dan ?

L’avatar : Il est tout à fait négociable, même si j’adoooooooore Hugh Jackman, je pourrais tout à fait voir des gars comme Javier Bardem ou Mark Ruffalo par exemple ! Tout ce qui compte c’est qu’il ait l’air un peu bourru, un peu ours, mais doux quand même !

L’histoire : est modifiable, notamment la partie de son enfance et celle sur la période actuelle, tout ce qui concerne l’enfance de Maisy ne l’est pas par contre, tu t’en doutes bien ! Mais, je reste ouverte à toutes tes idées !

Le travail, l’avis sur le gouvernement et le groupe : Tout est modifiable, même si j’aime beaucoup le fait qu’il soit biologiste et cherche à faire des recherches sur les sorciers, ce n’est absolument pas obligatoire ! Il peut être pro-gouvernement, résistant, s’en foutre totalement, ça m’est aussi égal, du moment que ça te plait et te motive ! (Même si, j’avoue avoir du mal à le voir à 100% d’accord avec le gouvernement )
Pour le groupe, j’aime bien l’idée qu’il ne soit pas du tout lié au monde magique mais, si vraiment tu as envie de jouer un perso fantastique, il peut tout à fait avoir été transformé en Daybreaker, Hellraiser ou Skinchanger, il suffit juste que ce soit récent !

Et enfin les liens : comme tu t’en doutes, le lien avec Maisy n’est pas vraiment modifiable, même si je reste ouvert à toutes idées intéressantes à ce sujet. Pour celui avec Lazlo, il est complètement optionnel, il vient d’un délire avec la joueuse de Lazlo et serait probablement extrêmement drôle à jouer en rp, mais s’il ne te plait pas, ce n’est pas du tout grave !
Et voilààààà, en ce qui concerne l’activité, tant que tu respectes les 500 lignes que demande le forum et les deux rps par mois, je serais très heureuse, je souhaite avant tout que tu t’investisses dans ce perso, que tu lui trouves plein plein plein de lien cool et que tu t’amuses sur MID ! Tu ferras de moi la plus heureuse des fillettes en prenant mon papou et je saurais toujours te garder une place de côté pour un rp ♥️ ! Tu verras, la communauté est adorable et tout le monde regorge d’idée plus folles les unes que les autres ! Viens vite, on t’attend déjà :ptitrose :

© auteur(s)


_________________

'Cause maybe you're lovable and maybe you're my snowflake. And your eyes turn from green to gray and in the winter, I'll hold you in a cold place.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3466-maisy-annabel-we
 

(M) Hugh Jackman - She's crazy like a fool, what about Daddy cool ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Galerie d'un professeur - Hugh Jackman
» Exorcistes d'Orpheo
» « Vogue, vogue mon joli petit bateau » - Adeline A. Romanov
» Rodolphus Lestrange ☠ Nightmares Personified
» You don't want to race a rabbit, mate... | Laszlo Easter

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Second Chapter :: The Reaping :: Scénarios-
Répondre au sujet