AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 (M) Armie Hammer - "L'homme est le seul animal qui a la capacité de rire ou de pleurer."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ANIMAL I HAVE BECOME

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 661
↳ Points : 127
↳ Arrivé depuis le : 02/02/2017
↳ Age : 25
↳ Avatar : Jaimie Alexander
↳ Age du Personnage : 32 ans (72 ans réels)
↳ Métier : Journaliste / Informatrice, ancienne agent et assassin au service du KGB
↳ Opinion Politique : L'argent fait le bonheur et mon opinion
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3
↳ Playlist : Dance of Fate - Epica | Take the Day - Turisas | Scaretale - Nightwish | The Parting Glass - Peter Hollens | 5th Symphony (mvt 1) - Beethoven | Yma O Hyd - Dafydd Iwan | Piano Concerto n°2 - Shostakovich | Nuages - Debussy
↳ Citation : " When darkness will reign and blind us all Allegiance will bind us if we do not fall. "
↳ Multicomptes : Aimée G. Townsend
↳ Couleur RP : #0066ff



les petits papiers
↳ Copyright: MiniBouh ; Crackle Bones
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: (M) Armie Hammer - "L'homme est le seul animal qui a la capacité de rire ou de pleurer."   Lun 27 Mar - 23:37



« Pouvoir et désir vont de pair. Ils sont faits de la même substance maudite. Le deuxième dépend du premier, et vice versa »


pris ; • libre ; réservé

Nikolaï Dmitri Bolkonsky

©️ crédits
72 ans & 32 ans ━ Daybreaker
ft Armie Hammer ━ négociable


↳ Lieu de naissance :
6 juin 1944 à Leningrad.
↳ Forme animale :
Point de transformation en un animal quelconque, Nikolaï préfère être le maître et non la bête. Il possède un cochon d'inde angora qui répond au nom de Caïus. (la bestiole est négociable pour tout autre animal mignon qui détonerait avec la personnalité du monsieur.)
↳ Métier:
Médecin. Obsédé par la guérison de sa maladie, Nikolaï a travaillé dur pour devenir un bon médecin et un bon sorcier. Il pratique de nouveau depuis sa sortie de Darkness Falls, mais son insatiable faim et sa folie latente rende l'exercice de la médecine de plus en plus dangereux, que de soit pour lui ou ses patients.
↳ Particularité :
Nikolaï a souffert d'une insuffisance hépatique dans son enfance, difficilement maîtrisée par la médecine de l'époque. Après l'abandon de sa sœur par ses parents, il a commencé à faire d'étranges rêves, qu'il a fini par attribuer à des prémonitions en les voyant se réaliser. La seule chose qu'il n'a jamais vu venir, c'est sa propre mort. Repéré par un sorcier aguerrit, il a suivi un long et pénible enseignement uniquement tourné vers la magie blanche, qui ne lui a jamais apporté les réponses qu'il cherchait. Il s'est alors intéressé à la magie noire pour tenter de vaincre sa maladie par d'autres moyens que les médicaments. Il a développé de remarquables capacités dans ce domaine, mais ça ne l'a pas empêché de mourir de sa maladie à tout juste trente ans. Griffé par un zombie lors de son séjour à Darkness Falls, c'est aujourd'hui un Daybreaker guérit de son insuffisance hépatique mais qui ne trouve plus ni le repos ni la quiétude, tant la faim perpétuelle le dévore au point de le rendre fou. Il a la particularité de n'avoir que peu de scrupules à l'idée de tuer les gens à qui il vole de l'énergie, et se fascine pour ceux dont il parvient à entrevoir les rêves.
↳ Avis sur le Gouvernement :
Etant "ami" avec proche du gouvernement, Nikolaï se garde bien de dire quoi que ce soit de négatif à ce sujet. Il suit le mouvement bien sagement, mais cette manière qu'ont les têtes pensantes de restreindre de plus en plus les libertés de chacun à tendance à l'agacer. Si Nikolaï souhaite en secret libérer le peuple du joug du gouvernement ? Grands dieux non ! Il se verrait plutôt à leur place !
©️ crédits

Jovial ▬  Instable ▬ Mélomane ▬ Lunatique ▬ Sournois ▬ Probablement fou à lier ▬ Téméraire ▬ Possessif ▬ Tacticien ▬ Jaloux ▬ Intelligent ▬ Beau parleur ▬ Inconscient ▬ Fétichiste ▬ Maniaque ▬ Masque son mal-être sous un sourire ▬ Brisé



la vie c'est comme une boite de chocolat


→ Nikolaï est né le 6 juin 1944 à Leningrad, approximativement à l'heure où les alliés débarquaient en Normandie. Pour lui, ça n'a pas été le signe d'une libération mais plutôt le début des ennuis : il est né malade et a porté pendant toute son enfance le fardeau d'une mauvaise constitution et d'un corps chétif.

→ Il a une sœur jumelle, Anastasia, qui a quelques minutes de plus que lui. Très attachés l'un à l'autre, ils ont passé les huit premières années de leur vie collés l'un à l'autre comme des siamois.

→ Affligé d'une insuffisance hépatique, Nikolaï a été surprotégé par ses parents et passé le plus clair de son temps entre son lit et l'hôpital.

→ Là où sa sœur a choisi la danse, Nikolaï se tourne vers la musique et apprend le violoncelle. Il le pratique toujours et, malgré des années sans pratique, a toujours une belle dextérité dans les doigts.

→ A tout juste huit ans, il voit débarquer chez lui trois agents du KGB qui, après avoir remarqué les aptitudes physiques de sa sœur, proposent de financer l'intégralité de ses soins en échange de la vie et du dévouement d'Anastasia. Nikolaï vit cette séparation comme un traumatisme et une trahison : il a toujours eu le sentiment de devoir sa survie au sacrifice involontaire de sa sœur.

→ Son état de santé s'améliore grâce aux soins, et l'argent fourni par le KGB permet à la famille de gagner en puissance. Intelligent et talentueux, Nikolaï va suivre sa scolarité et ses études dans les meilleures écoles du pays.

→ Peu de temps après le départ de sa sœur, Nikolaï commence à faire d'étranges rêves qu'il attribue tout d'abord à l'angoisse. Malgré l'aide des médecins et d'un psychologues comme on en faisait à cette époque, l'enfant ne parvient pas à trouver le sommeil lorsque ses cauchemars le prennent. Fuyant de nouveaux traitements médicamenteux qui le réduisaient à l'état de légume, il se met à écrire chaque rêve en détail.

→ Lorsque sa mère meurt, il n'a que seize ans, mais c'est aussi la première fois qu'il se rend compte que ses rêves ne sont pas anodins : ce décès il l'a rêvé, et la précision des images qu'il a vu commence à l'inquiéter.

→ Nikolaï commence à s'intéresser de plus près aux rêves qu'il fait et, de fil en aiguille, en vient à s'intéresser à la magie. C'est à cette époque qu'il est repéré par un sorcier, qui va lui apprendre à comprendre et maîtriser ses rêves.

→ Orgueilleux et désireux de toujours aller plus loin, Nikolaï se met en tête de guérir sa maladie grâce à la magie, puisque la médecine en est incapable, à la fois par peur d'une mort imminente mais aussi pour soulager son père veuf. Il a aux alentours de 22 ans lorsqu'il commence à toucher à la magie, domaine pour lequel il se révèle être plutôt doué.

→ Il ne trouvera jamais comment soigner sa maladie et meurt à tout juste trente ans, après avoir pratique maints sortilèges et avoir tenté à peu près tout ce qui semblait à sa portée.

→ Envoyé à Darkness Falls, il y découvre une Terre hostile et stérile, où il côtoie zombies et cadavres en putréfaction. Errant en solitaire parmi ces ombres, il ne lui faudra pas plus de quelques années avant de se faire griffer par un zombie. Contrairement à ce qu'il aurait pu croire à ce moment-là, son heure n'a pas sonnée pour la seconde fois. Il survit à l'attaque mais en ressort profondément changé.

→ Lorsqu'il parvient à s'échapper par la brèche en 2013, Nikolaï découvre un monde radicalement différent de celui qu'il a quitté : des années soixante-dix pleines de couleurs et de papiers peints à s'arracher la rétine, il découvre un 21ème siècle en pleine Apocalypse et surtout, il a faim. Terriblement faim.

→ Cette faim l'a rendu instable, à la limite de la folie. Déjà particulièrement égocentrique, il se met en tête que seule sa survie compte, et que tout le reste n'a pas d'importance. Il s'entoure de gens à qui il prétend donner sa confiance, use de ses talents d'orateur pour se faire une place, et n'a pas trop de scrupules à tuer ceux à qui il vole de l'énergie.

→ A sa sortie de Darkness Falls, Nikolaï rencontre Rafael, un métamorphe cherchant désespérément à amadouer une époque pour laquelle il n'est clairement pas fait. Les premiers temps, Nikolaï aura presque un statut de mentor pour cet homme qui se souvient d'une Italie moyenâgeuse et se retrouve contraint à s'adapter à l'Amérique moderne. Puis, petit à petit, les rôles vont s'inverser, Rafael va prendre Nikolaï sous son aile et le protéger. Si aujourd'hui leur relation, basée sur le respect mutuelle et une entente cordiale, est ce qui se rapproche le plus de l'amitié, Nikolaï a de plus en plus de mal à supporter la condescendance de Rafael à son égard. Il n'a cependant pas rechigné un seul instant quand le métamorphe a exigé que ce soit lui qui le soigne après son accident.

→ Aujourd'hui, il est à la recherche de sa sœur sans trop savoir si c'est une lubie obsessionnelle ou s'il y tient réellement.

→ Le reste de l'histoire (certains éléments de son adolescence, ce qui lui est arrivé entre ses 22 et 30 ans (il peut avoir été marié, fiancé, en couple, avoir eu des enfants ou non...) est totalement libre ! De même, si certains éléments vous semblent un peu flous, ou si vous préférez éventuellement les modifier, n'hésitez pas à m'en faire part, je suis ouverte à la discussion !



les copains d'abord

↳ Anastasia Natasha Bolkonsky ;
ft. Jaimie Alexander
Bien que jumeaux, Anastasia et Nikolaï ont toujours considéré les quelques minutes d'avance de la jeune fille comme décisives dans leur relation. Comme bien des jumeaux, ils ont partagé pendant presque dix ans une relation fusionnelle l'un avec l'autre, défendant l'autre lorsqu'il avait des ennuis, ou le suivant pour faire toujours plus de bêtises. Malheureusement né avec une maladie grave et incurable à l'époque, Nikolaï s'est beaucoup reposé sur le soutien de sa sœur lors de ses longues et pénibles phases d'hospitalisation. Lorsque le KGB s'est présenté aux parents Bolkonsky pour leur proposer de financer entièrement le traitement de leur fils en échange d'Anastasia, Nikolaï a lutté, protesté et refusé qu'on lui arrache sa sœur. Lorsqu'elle est partie, il en a voulu à ses parents, à sa sœur, au monde entier, et a développé une sévère tendance à se comporter comme un enfant pourri gâté pour combler le manque de sa jumelle. Lorsqu'il s'est intéressé à la magie pour tenter de guérir sa maladie, il avait dans l'idée de retrouver sa sœur, par tous les moyens, mais n'en a malheureusement pas eu le temps. Aujourd'hui, il la cherche désespérément, persuadé depuis toujours qu'elle est encore en vie. Luttant désespérément contre la faim et la folie qui le gagne, il essaye de se persuader qu'il veut simplement la voir danser encore une fois, et non la pousser dans ses retranchements jusqu'à ce qu'elle en ait les pieds en sang. Anastasia, quant à elle, ignore que son frère est en vie. Conditionnée par le KGB, elle a fait une croix sur sa famille depuis longtemps et est persuadée qu'ils sont tous morts. Ce qui est certain, c'est qu'elle n'a plus rien de la petite fille que Nikolaï a connu : elle risque de refuser de le reconnaître voire de le repousser, comme elle sait si bien le faire avec les gens qui l'approchent.

↳ Rafael Antonio Morienval ;
ft. Jared Leto
Que l’on ait passé des années à Darkness Falls ou des siècles sous une forme animale, on est tout autant déstabilisé lorsqu’on fait un bond dans le temps. Lorsque Nikolaï est sorti de DF en 2013, Rafael ne côtoyait la technologique que depuis un an et s’il avait déjà un anglais irréprochable – ou peu s’en fallait – il était encore perplexe sur bien des domaines, qu’ils soient sociétaux, humains ou juste usuels. Nikolaï, rencontre fortuite, a été quelques temps l’équivalent d’un mentor pour Rafael qui, de son côté, l’a aidé à se faire une place et à trouver un poste de médecin à l'hôpital. Mais l’opportunisme du russe a peu à peu céder le pas devant le charisme, l’ambition et l’implacabilité du Seigneur italien.

D’un côté, Rafael considère Nikolaï avec toute la condescendance hautaine que l’on peut attendre d’un homme qui a l’habitude d’avoir davantage des subordonnés que des amis. Néanmoins respecté - et surtout terriblement méfiant - Rafael a exigé que Nikolaï le soigne lorsqu'il s'est retrouvé aveugle. Il n'y qu'à lui qu'il ait fait suffisamment confiance pour se montrer aussi diminué.
D'un autre côté, Nikolaï n’est pas aveugle. Il sait parfaitement qu’il n’est rien de plus – ni de moins – qu’un outil aux yeux de Rafael et qu’il n’a pas intérêt à perdre grâce à ses yeux ; mais il sait aussi que Rafael, là où il est, tel qu’il est et avec les intentions qu’il a, lui est également utile à sa façon. La seule différence entre les deux, finalement, se situe dans la nature exacte de leur relation : Nikolaï ne peut s’empêcher d’avoir pour Rafael une certaine amitié, une amitié qui n’a strictement aucune réciproque. Et cette unilatéralité est à coup sûr la principale cause de cette rancœur croissante qui grandit dans le regard de Nikolaï, de plus en plus exaspéré par la condescendance de son aîné.


_________________


We are going to die, and that makes us the lucky ones. Most people are never going to die because they are never going to be born.
The potential people who could have been here in my place but who will in fact never see the light of day outnumber the sand grains of Sahara.

(c) crackle bones


Dernière édition par Anastasia N. Bolkonsky le Mar 10 Oct - 0:35, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

ANIMAL I HAVE BECOME

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 661
↳ Points : 127
↳ Arrivé depuis le : 02/02/2017
↳ Age : 25
↳ Avatar : Jaimie Alexander
↳ Age du Personnage : 32 ans (72 ans réels)
↳ Métier : Journaliste / Informatrice, ancienne agent et assassin au service du KGB
↳ Opinion Politique : L'argent fait le bonheur et mon opinion
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3
↳ Playlist : Dance of Fate - Epica | Take the Day - Turisas | Scaretale - Nightwish | The Parting Glass - Peter Hollens | 5th Symphony (mvt 1) - Beethoven | Yma O Hyd - Dafydd Iwan | Piano Concerto n°2 - Shostakovich | Nuages - Debussy
↳ Citation : " When darkness will reign and blind us all Allegiance will bind us if we do not fall. "
↳ Multicomptes : Aimée G. Townsend
↳ Couleur RP : #0066ff



les petits papiers
↳ Copyright: MiniBouh ; Crackle Bones
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: (M) Armie Hammer - "L'homme est le seul animal qui a la capacité de rire ou de pleurer."   Lun 27 Mar - 23:39


les souhaits et exigences


Bonjour à toi, sympathique petit rpgiste qui pointe le bout de son nez par ici ! Si tu es là, c'est sûrement parce que l'aaaadorable Nikolaï te plaît, et si c'est le cas, laisse-moi te dédier un autel en cookies. Ou en guimauves, c'est toi qui choisis ! J'espère qu'il a réussi à te convaincre, et si tu te poses encore quelques questions à ce sujet, je vais prendre les devants pour te dire ce qui est négociable et ce qui l'est moins. What a Face

L'identité : Le nom de famille n'est pas négociable, puisqu'il a en principe le même que sa sœur. Je ne le vois pas trop l'avoir changé, puisqu'il cherche à la retrouver. Les deux prénoms sont parfaitement négociables, je ne les ai pas encore utilisé en rp. En revanche, une consonance russe est la bienvenue.

L'avatar : j'aime beauuuucoup la bouille de Armie Hammer , mais comme je suis l'absence d'idées incarnée en ce qui concerne les avatars... Voilà. Je n'ai que lui en tête. C'est totalement négociable, je suis ouverte à toutes les propositions, tant que le monsieur en question a les yeux clairs, à peu près le bon âge (je ne suis pas à 5 ans près) et si possible brun ou châtain. Mais pour le reste je ne suis pas trop chiante pour les avatars.

Les liens : On peut discuter ensemble de celui avec Anastasia, mais il y a plusieurs évolutions possibles, sachant que j'aurais bien vu du drama et du glauque en pagaille, vu que le frangin est un tantinet pas tout seul dans sa tête... Il ne faut pas hésiter à me mpoter à ce sujet, je suis ouverte à toutes les propositions ! Pareil, il ne faut pas hésiter à causer avec Rafifou du lien proposé ici !

L'activité : Je ne demande pas une réponse par jour, mais un rp toutes les 2-3 semaines ça serait amplement suffisant. De même, si vous n'êtes pas sûr de rester ou de vous impliquer, je préfère attendre d'avoir quelqu'un de vraiment motivé plutôt que de recommencer perpétuellement un rp avec un changement de joueur à chaque fois. Enfin, je suis très dispo pour discuter, via mps ou skype !

Le rp : Pas trop de demandes là non plus. Si possible pas trop de fautes, et je ne suis pas une grande fan du rp à la seconde personne mais je dois pouvoir m'y habituer ! hum

Enfin, n'hésitez pas à vous approprier le personnage, je lui ai volontairement laissé des zones d'ombre pour vous donner une certaine liberté : il peut avoir une compagne ou un compagnon, avoir une phobie, une addiction, un hobby... Faites-vous plaisir ! Et j'ai hâte de voir le frangin débarquer, il y a des rps de foliiiiiie à faire, j'ai plein d'idées et du drama dans la tête !

© auteur(s)


_________________


We are going to die, and that makes us the lucky ones. Most people are never going to die because they are never going to be born.
The potential people who could have been here in my place but who will in fact never see the light of day outnumber the sand grains of Sahara.

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

(M) Armie Hammer - "L'homme est le seul animal qui a la capacité de rire ou de pleurer."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Euphi' + L'homme est le seul animal qui a la capacité de rire ou de pleurer.
» de l'homme ou de l'animal qui est le plus bete
» Someone Like You [PV Andrew]
» (m) Armie Hammer ⊱ James Sablechaud
» (m/ réservé) ARMIE HAMMER

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Second Chapter :: The Reaping :: Scénarios-
Répondre au sujet