AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rock In The Road }. Raid au Sud de Métairie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: Rock In The Road }. Raid au Sud de Métairie   Lun 8 Mai - 16:44

Pendant plusieurs longues minutes, Neal resta à genou l’estomac en berne et les yeux fixés au sol. Quand il entendit la plaque être remise en place, il en déduisit que tout le monde était remontés. Enfin... Tous ceux qui s’étaient pas fait piétiner par une armée de rat, ceux qu’ils n’avaient pas perdu en cours de route ou ceux qui s’était probablement fait bouffer... Autant dire que leurs rangs s’éclaircissaient a vu d’œil. Le musicien espérait qu’Ambre s’en sortirait.

Un « putain de merde » troublé lui fit tourner les yeux vers Tim qui s’était assis non loin. Il suivit son regard et son sang se glaça alors dans ses veines. Des zombies. Neal ayant été deux années chez les shadowshunters, il avait évidemment entendu parler des Daybreakers et des zombies. Pourtant, sur une si courte carrière, il n’avait pas croisé beaucoup de ces premiers et n’étant jamais sorti, il n’avait jamais vu de ses propres yeux les deuxièmes. La nausée fut effacée par l’urgence de la situation tandis que sa formation de Shadow lui revint en mémoire. Soufflant un bon coup pour se calmer, il se releva et chercha des yeux ce qui pourrait l’aider à se défendre.

Avant même qu’il ne puisse réagir, la milicienne hurla car l’un des cadavres était sur eux. Pire, il planta même ses crocs dans le bras du nordique. Neal se dit qu’il était fini. Avant de voir la couleur de son sang. Noirâtre. L’identité d’Aage se révéla à tous. Mais ce n’était pas le moment de parler de ça. Pour l’instant, ils étaient tous dans le même bateau. Le point positif était qu’Aage ne craignait rien de cette blessure, de par sa nature. Il était déjà passé par là.

« Bordel... Engagez-vous qu’ils disaient. Vous verrez du pays qu’ils disaient... Mon cul ! »

La jeune milicienne vida son chargeur sur le cadavre qui finit par s’effondrer. Avant d’évoquer une mauvaise blague, tout comme Tim qui, lui, poussa jusqu’à l’idée d’en venir à du terrorisme. Sûrement une phrase en l’air, non pensée, mais bon. Cela fit sourire Neal qui lui répondit.

« J’ai bossé avec des « scénaristes » du gouvernement et ils seraient tout à fait capable d’imaginer une chute dans des égouts infestés de rats avant une remonter au milieu de zombies... »

La surprise passée et son calme reprit, un sourire se plaqua sur le visage de Neal. Clairement ils étaient dans la merde. Ça avait quelque chose d’enthousiasmant !

« Ça dit à quelqu’un un petit concours de dégommage de tête ? » Lâcha Neal avec un sourire bien trop sincère par rapport à la situation.

Cherchant des yeux, il vit non loin d’eux l'épave d'un trans-palette, vers lequel il se dirigea rapidement dans l’espoir d’y trouver de quoi improviser une arme. Les zombies en étaient proches, il faudrait faire vite.

« Une vraie ballade de santé... »

L’adrénaline se répandant dans son sang lui donnant une nouvelle vigueur.

Résumé:
 


Dernière édition par Neal C. Draper le Lun 8 Mai - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

RUNNING TO STAND STILL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 993
↳ Points : 782
↳ Arrivé depuis le : 16/11/2014
↳ Age : 24
↳ Avatar : Andrew Garfield
↳ Age du Personnage : 30
↳ Métier : Généticien & analyste dans la brigade scientifique du gouvernement
↳ Opinion Politique : Pro gouv en remise en question (rebelle come on *.*)
↳ Niveau de Compétences : mon incroyable beauté ? Niveau 2 en rateaux, à partir de 3 la pelle est offerte !
↳ Playlist : Imagine dragon / Alt-J / StoneAge / Mumford and sons / les enfoirés (et oui quand on est français...) / the coors / the lumineers / de palmas (je sais je sais..) / les disney (aucune honte) / thriving Ivory / bien d'autres... aaah et évidement CELINE DION ! (je blague, je blague, on souffle)
↳ Multicomptes : L. Windsor Armstrong
↳ Couleur RP : blueangel



les petits papiers
↳ Copyright: Darkshines
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Rock In The Road }. Raid au Sud de Métairie   Lun 8 Mai - 20:29

La remarque du gardien de prison me fait frissonner. Travailler avec ces types c’est…. Je ne sais pas. Je dois avouer que mon regard ne peut s’empêcher de le dévisager avant de me souvenir que ma foi, l’erreur est humaine qu’il n’est pas nécessairement mauvais. Qu’importe son taff ou ses précédents emplois, qu’importe ses convictions ou ses actes. Après tout Maisy n’avait pas travaillé entant qu’illusionniste dans ces jeux macabres ? Elle n’en est pas moins ma meilleure amie, membre d’une nouvelle famille, la mienne. Aucun doute, Ambre et moi-même nous y sommes amusé-e-s…pluie toxique, monstre en dent de scie, loups affamés, sable mouvant et.. Mon regard s’assombrit dans mon silence. Et le reste, ces êtres façonnés de sable aux visages trop… trop vrais… trop réels. Duky… fais nous rêver sois brillant ! Les zombis sont lents, le problème c’est qu’ils sont nombreux et qu’ils peuvent ouvrir la bouche quand on les frappe juste dans l’espoir de nous croquer… et ça, ma foi, ça ne me tente pas des masses. Je suis plutôt du genre humain sympa… zombi c’est pas mon plan de carrière. Il suffirait pourtant d’un rien et en l’occurrence ce n’est pas l’absence d’armes qui nous aidera beaucoup. Je jure encore, en français cette fois. Je recule attrapant le bras de la milicienne pour qu’elle suive le pas tout en tirant. Tires pas toutes tes balles tout de suite… Elle hoche la tête et complète ma proposition par un « juste les plus proches et dans le crâne ». Quelle connexion ! Suffit d’une touche « de fesse » et hop complicité ! La proposition de Neal a le bon effet de me faire rire, c’est clairement le moment de passer à l’offensive parce que visiblement ils commencent à être bien trop en surnombre et nous on doit bouger. DEAL ! Je lui tape sur l’épaule avant d’arracher un nouveau bout de mon tee-shirt. Penser à l’arène n’a pas que de mauvais effets et là, je réponse à un type, un pompier qui s’était amusé à faire des frondes avec du verre cassé. J’enroule le caillou dans le tissu et fais un joli nœud avant de rallonger légèrement la bande.

Et si on prenait les portières comme bouclier, c’est tellement rouillé que des coups de pieds pourraient affaiblir le tout non ? Et on fonce dans le tas ! Proposition faite, je m’avance, respire un bon coup et cours vers deux d’entre eux, bien trop proche de nous, agitant ma fronde autour de moi. J’aimerai me décrire comme un ninja mais j’ai plus l’air d’un con prêt à crever que tout autre chose. Heureusement, je n’ai pas perdu mes reflexes, j’évite les griffes et la gueule de mes nouveaux compères et explose la roche sur le crane d’un avant de faire la même sur l’autre. L’un meurt, l’autre rampe et c’est avec plaisir que je lui shoote la face, décrochant sa tête au passage. Et de 2 ! Sans demander mon reste, je recule.

Spoiler:
 

_________________
Tomorrow is ours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: Rock In The Road }. Raid au Sud de Métairie   Lun 8 Mai - 23:48

Bon sang, Neal n’aurait jamais cru que sa formation de shadow lui servirait un jour en dehors de la ville... C’était totalement dément. Mais bien sûr, les schémas de formation, les combinaisons et autres tactiques ne pouvaient pas être utile ici, s’il était le seul à les connaitre.
Enfin il n’était pas tout à fait seul, la milicienne présente pouvait être très utile, s’ils alliaient leurs forces. Pourtant il douta d’elle. Il fallait être réaliste, elle semblait hyper réactive à tout ce qui leur arrivait. D’abord les rats, puis maintenant un chargeur de vidé pour rien... Peut-être était-elle novice ?

Quand il annonça qu’il avait travaillé sur les Huntersession, Neal sentit le regard de Tim couler sur lui. Il était probablement en train de le juger. Le musicien haussa les épaules pour lui-même. Qu’il pense ce qu’il veut. Il leur raconta ensuite vite fait le calvaire qu’il y avait vécu et Neal compris pourquoi il le dévisageait... Pourquoi travailler à faire ça ? A nuire aux gens ? Neal se le demandait. Concrètement à l’époque, il n’était que responsable des soundtracks.

Quoiqu’il en soit ce n’est pas le moment de penser à tout ça. Et Neal est presque soulagé de voir qu’il n’est pas le seul à vouloir en découdre. Les zombies les entourent de plus en plus, les obligeant à reculer. Or on ne gagne pas un combat en étant en défense. Un deal et une tape sur l’épaule plus tard et Tim se retrouve armé d’une sorte de ... de quoi ?

« Tu sais, si tu veux te foutre à poil, t’a pas à faire genre de devoir utiliser des bouts de ton t-shirt pour fabriquer de fausses armes. Lâche Neal avec un sourire moqueur tandis qu’il vient de rejoindre le véhicule. »

Il actionne la poigné et doit faire un saut sur le côté car la porte s’est détachée et manque de lui tomber sur les pieds... Neal se jette alors sur la banquette arrière, sans rien trouver. Et merde. Rapidement il fait le tour pour se diriger vers le coffre –entendant la proposition de Tim d’une oreille. Il ouvre le coffre rapidement et reste surpris une seconde. Une caisse à outils. Parfait. Mais cette seconde d’inattention faillit couter cher à Neal. Au moment où il retournait la caisse dans le coffre pour se saisir d’une énorme clé anglaise, des claquements de dents retentirent tout prêt de lui. Un nouveau bon sur le côté associé à un mouvement circulaire du bras et la clé s’enfonça dans le crâne ramolli du zombie. Ayant écarté la menace tout à fait immédiate, Neal se tourna vers Tim pour voir ce dernier shooter dans la tête d’un zombie, son arme ensanglantée.

« Bon ok, fausse mais efficace. Concède le musicien avec un sourire.»

S'approchant à nouveau du petit groupe et se positionnant à coté d'Aage, au cas où, le temps qu'il reprenne un peu ses esprits, Neal lança un sourire joueur à Tim. Un à deux.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas

ANIMAL I HAVE BECOME

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 226
↳ Points : 36
↳ Arrivé depuis le : 26/03/2016
↳ Age : 23
↳ Avatar : Joseph Gordon Levitt
↳ Age du Personnage : 673 & 35
↳ Métier : Garde du corps de Rafael Morienval
↳ Opinion Politique : Pour une prise de pouvoir des SK et une disparition inexpliquée et définitive des mages
↳ Niveau de Compétences : niveau 2 général + 3 en sens surdéveloppés
↳ Playlist : AaRON - 2:22
R.E.M - Losing My Religion
Chantal Goya - Pandi Panda
↳ Citation : All those moments will be lost in time like tears in rain
↳ Multicomptes : Enya cutie Rivers & Shae Thackery
↳ Couleur RP : #9999ff



les petits papiers
↳ Copyright: Lyndi
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Rock In The Road }. Raid au Sud de Métairie   Mer 10 Mai - 15:55

Après les rats, je croyais qu’on serait tranquilles. Mais non, évidemment, sinon ce n’est pas drôle. A peine sortis, alors que nous reprenions tous notre souffle, j’aperçois du coin de l’œil le zombie prendre le bras de Åage pour une andouillette grillée. Je bondis sur mes jambes mais les autres sont plus rapides, et visiblement notre ami ne craint pas les morsures de zombies. Tant mieux pour lui. Malheureusement, ce n’est pas le cas des autres a priori, et les attaquants sont nombreux. La milicienne profite de son arme, et je me dis que j’aurais bien envie d’en avoir une aussi. Neal court vers un véhicule et semble trouver une arme de fortune. Timothée fait…eh bien Timothée fait son Timothée, somme toute efficacement. Je reste planté là plusieurs secondes, un peu dépassé par les évènements. J’ai été formé pour protéger les gens. Pas pour affronter un troupeau entier de morts vivants. Et pour le coup, me transformer en panda ne servirait pas à grand-chose, sauf si la faiblesse ultime des zombies s’avère être les animaux mignons. Je pense qu’on ne va pas prendre le risque.

Avec un soupir, je cours vers Neal et Timothée, espérant trouver un outil utile moi aussi. Par chance, un vieux pied de biche rouillé traine à terre. Je le prend, non sans une grimace de dégoût, et entreprend de viser la tête. Il faut qu’on se fraye un chemin. Va savoir comment, ils sont des dizaines. Mais là, c’est une question de survie. Et je commence à comprendre pourquoi le Gouvernement a fait tout un patacaisse de cette sortie, allant désigner des personnes. Cette mission est dangereuse à souhait. Quasiment une mission-suicide. Alors on envoie de la chair à canon, au cas où ça dégénère. La colère m’envahit à l’idée que le gouvernement ait pu prévoir les évènements qui nous arrivent. Forcément qu’il y aurait des zombies. Et ils envoient des gens désarmés et sans aucune expérience.

Un zombie y passe, deux, trois. Heureusement que je sais viser correctement. La milicienne semble paniquée. On l’est tous à vrai dire. J’ignore ce qu’on peut faire. Un zombie s’approche un peu trop près du dos de Timothée et je le renvoie dans sa tombe d’un coup sec avant d’adresser un clin d’œil au scientifique. Un autre me tombe dessus et je tombe à terre, lâchant mon arme par la même occasion. Sous le coup de l’émotion et de la peur, je sens un début de transformation. Mais quelque chose se bloque ; Moshi est comme....endormi. Incapable de venir. Quelque chose en moi manque. Alors je voudrais hurler et je me contente de grogner en repoussant le zombie avant de choper une pierre et de lui exploser le crâne. Le sang éclabousse mon visage – au temps pour mon brushing- et j’arrive enfin à me dégager du mort-vivant désormais mort-mort. Reprenant le pied de biche, essuyant d’une main le sang pour y voir clair, je continue ma valse en jurant en français de toutes mes forces.

Spoiler:
 

_________________


But there's no sense crying over every mistake
You just keep on trying til you run out of cake
And the Science gets done
And you make a Neat gun
For the people who are still alive

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: Rock In The Road }. Raid au Sud de Métairie   Jeu 11 Mai - 22:25

Neal n’aurait su dire à combien d’assaillants ils devaient faire face. Apparemment, il ne s’agissait pas là d’une horde mais impossible de les compter. Quoiqu’il en soit, ils devaient se tirer et vite. Trouver une échappatoire s’ils voulaient survivre. Ou en créer une, s’ils n’avaient pas le choix. Le musicien repensa à la proposition de Tim, l’idée du bouclier pouvait être pas mal. Mais celui qui le tiendrait serait sans défense. Le porteur aurait probablement besoin de ses deux mains. Ce qui était risqué de diminuer leur possibilité de tuer des zombies. Il n’y aurait alors que deux « vrais » attaquants, en plus du porteur. Aage ne périrait pas de sa blessure apparemment, mais Neal ne savait pas s’il était déjà en état de se défendre, alors compter sur lui pour les défendre tous reviendrait probablement à fausser les calculs. N’ayant jamais vu ce cas de figure de ses yeux, il lui était impossible de savoir comme allait se porter Aage dans les minutes et heures à venir. Neal espérait pourtant se tromper vis à vis du nordique. Une paire de bras n’aurait pas été superflues. Quant à la milicienne elle semblait perdue. Elle n’était pas en état de choc comme n’importe qui aurait pu l’être, mais elle n’était pas non plus autant au taquet qu’on aurait pu l’espérer.

« Ok pour le coup du bouclier Tim, je compte sur vous pour protéger mon cul ! Lâcha Neal narquois, avant d’enchainer. Si madame la milicienne veut bien se donner la peine ? »

Neal fit alors signe à la jeune femme de le suivre. Il fallait qu’elle entre en mode combat, sinon elle ne servirait à rien. Et il avait besoin d’elle et de son arme.
Pour commencer ils devaient se frayer un chemin jusqu’à la porte. Un premier zombie fit quelques pas dans sa direction mais Neal lui écrasa le cerveau avec son arme improvisée. Il frappa ensuite un deuxième, aussi à la tête, qui bascula. Le musicien fit deux nouveaux pas avant de sentir son pantalon retenu en arrière, tiré par une main décharnée. La terreur le glaça d’un coup et il se retourna en tentant de se dégager de toutes ses forces. Il n’eut pas le temps de voir le zombie qu’une détonation lui résonna tout près de l’oreille. Et quand il porte ses yeux dessus, la cervelle du mort-vivant avait repeint le sol.

« Merci. Dit Neal, la gorge était serrée. »

Il dût tuer deux cadavres de plus pour attraper la portière, plus légère qu’il ne l’aurait pensé. Glissant sa clé anglaise dans sa ceinture.

«  J'espère que t'es au taquet, je compte pas servir de goûter ! Lança Neal avec un sourire à la jeune femme. »

Puis ils se dirigèrent à nouveau, rapidement vers le groupe. La milicienne semblait avoir repris du poil de la bête. Elle attrapa la clé de Neal à sa ceinture et couvrit ses arrières, utilisant autant que possible la clé, pour économiser ses balles.


Résumé:
 


Dernière édition par Neal C. Draper le Dim 14 Mai - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

RUNNING TO STAND STILL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 993
↳ Points : 782
↳ Arrivé depuis le : 16/11/2014
↳ Age : 24
↳ Avatar : Andrew Garfield
↳ Age du Personnage : 30
↳ Métier : Généticien & analyste dans la brigade scientifique du gouvernement
↳ Opinion Politique : Pro gouv en remise en question (rebelle come on *.*)
↳ Niveau de Compétences : mon incroyable beauté ? Niveau 2 en rateaux, à partir de 3 la pelle est offerte !
↳ Playlist : Imagine dragon / Alt-J / StoneAge / Mumford and sons / les enfoirés (et oui quand on est français...) / the coors / the lumineers / de palmas (je sais je sais..) / les disney (aucune honte) / thriving Ivory / bien d'autres... aaah et évidement CELINE DION ! (je blague, je blague, on souffle)
↳ Multicomptes : L. Windsor Armstrong
↳ Couleur RP : blueangel



les petits papiers
↳ Copyright: Darkshines
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Rock In The Road }. Raid au Sud de Métairie   Sam 13 Mai - 19:53

Je soupire de soulagement, laissant disparaitre une soudaine tension en sentant le corps d’un zombi s’approcher de moi tandis que je m’attelais à en tuer un autre. Je soupire et souris, rendant son clignement d’œil à Duky puis étalant un large sourire sur mon visage en réponse à la remarque de Neal. Le seul silencieux reste Aage, peut-être sous le choc ou peut être entrain de réfléchir à la direction à prendre, qui sait ? Je n’ai pas le temps de décrypter son visage ni son regard. Je ne sais pas ce qu’il peut ou pas se passer en lui. N’est-ce qu’une morsure comme une autre ? Ou est-ce que celle-ci a tout de même de fâcheux effets secondaires ? Aucune idée. J’avais toujours taché de bien connaitre les nouvelles espèces mais lorsque l’arrivée de celle-ci eut lieu, elle a débarqué sous les traits d’une amie me rappelant douloureusement que nous étions tous humains. Ma curiosité s’est alors pris sa première auto-punch-line. J’ai laissé courir et je n’en sais pas bien plus que les autres au courant de leur existence. Mystère. Silencieusement, j’espère simplement que la situation ne le tuera pas et… ne nous tuera pas. Mon poids s’enfonce dans l’abdomen d’un zombi, acte stupide tant je suis près de la vermine alors je me laisse tomber au sol pour me redresser aussi vite. Ma fronde suivant le mouvement s’écrase sous la tête du décharné et décroche un bruit détestable sans pour autant le tuer.

Je recule, manque de tomber en prenant les pieds dans un zombi dont seul le haut du corps est encore existant. Ses dents claquent à un micron-millimètre de ma cheville. Je jure de surprise et saute sur sa tête. Quand est-ce que nous avons oublié qu’ils étaient tous des humains ? Je me souviens des premiers à m’avoir attaqué, des premiers que j’ai tué…définitivement. On a beau se dire qu’ils n’ont plus rien d’humains certains ont presque l’air… normal. Presque. Je frissonne. Les jurons fusent au point d’avoir, un bref instant, l’impression d’être dans mon pays natal. Juste un instant. Bien vite je me retrouve dos à dos avec Duncan. Alors !? Assez d’adrénaline ? Les ministres te manquent pas trop ? Aucun intérêt à ma question si ce n’est me détourner de cette situation. Plus les vermines tombent plus il y en a … Faut bouger ! Et vite ! Tout le monde le savait mais passons. Je donne un coup de coude à Duky pour lui indiquer que je m’éloigne et cours pour enfin sauter sur le toit de la voiture. Les bruits les appellent… Puis je reconnais la rue dans laquelle nous nous trouvons. A gauche ! Allons à gauche, il y a moins de zombi après le petit tas devant et c’est pile la direction du centre commercial ! J’élargie mon sourire et atterri aux côtés de Neal optant plus pour un autre espace. [color=blueangel) Y a trop de ces vermines derrière eux, dans la rue… donne moi ça.[/color] Je tends la main pour récupérer la portière. Ca me coute de le dire mais… Avec ma taille enfant, je risque moins de me faire accrocher par des griffes … Tu formes un bon duo avec la milicienne, montre lui comment on gagne un concours de tête .. Clin d’œil, et j’attrape la portière me calant au mieux pour une meilleure mobilité. Au fait, j’en suis à 7…

C’est parti et j’avance, en courant.

Spoiler:
 

_________________
Tomorrow is ours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 867
↳ Points : 287
↳ Arrivé depuis le : 27/08/2012
↳ Age : 26
↳ Avatar : Nobody
↳ Age du Personnage : 1 jour, 1 siècle, quelle importance ?
↳ Métier : Commère
↳ Opinion Politique : Partisan
↳ Playlist : Imagine Dragons - Radioactive
↳ Citation : - In this life now you kill or die, or you die and kill. -
↳ Multicomptes : Danny Clocker



les petits papiers
↳ Copyright: Cryingshame
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Rock In The Road }. Raid au Sud de Métairie   Dim 14 Mai - 18:01


« There will always be rocks in the road ahead of us. They will be stumbling blocks or stepping stones; it all depends on how you use them. »



DERNIER TOUR




Elle s’épuise à lutter face aux créatures qui semblent être de plus en plus nombreuses. Vomies des entrailles d’une ville en ruine, la milicienne n’entend plus que les battements effrénés de son cœur qui résonnent au rythme des balles que son revolver n’a de cesse de cracher. A mesure que les zombies tombent, elle recule jusqu’à rejoindre le groupe qui l’accompagne dans cette ridicule entreprise. Elle a sourire figé sur ses lèvres, une grimace de douleur qui trahit sa profonde angoisse et la perte de foi qui est en train de s’opérer sous sa peau. Rentrer, sains et saufs, les sauver eux avant de se sauver elle, c’est tout ce qui importe. Elle trébuche contre un cadavre, serre les dents pour ne pas hurler sous la pression qui menace ses nerfs et continue de vider son chargeur malgré ses mains qui tremblent. « - Il y a une ouverture sur votre gauche, allez-y je vous couvre. » Elle le balance par-dessus son épaule et couvre du mieux qu’elle peut la fuite de ses acolytes. Quelques crachats de revolver supplémentaires et elle finit par tourner le dos à la menace. Prendre ses jambes à son cou pour suivre les civils et s’engouffrer dans le premier bâtiment qui croise leur route. Ensemble, ils barricadent la porte et une fois certaine que rien ne pourra les rejoindre à l’intérieur, elle s’autorise à s’appuyer contre les portes.

Essoufflée, la milicienne promène son regard sur son équipe puis sur le décor environnant. Un centre commercial. Son sourire figé retrouve un peu de chaleur, à moitié rassurée, se retrouver dans un tel endroit, c’est la promesse de vivre et de quoi soigner les blessés. Elle se détache de son appui et s’approche d’ Åage, rongé par la fièvre.
« - Je vais rester avec lui. Assurez–vous que nous sommes bien seuls là-dedans. » Lâche-t-elle dans un souffle. « - Essayez de trouver de quoi le soigner. Et des choses que l’on pourrait ramener en ville. » Parce qu’elle est persuadée qu’ils rentreront. Elle hoche doucement la tête pour les inciter à s’éloigner, et aussi se persuader que c’est la seule issue pour eux. Duncan décide de rester près d'elle également. Elle regarde les autres s’éloigner dans la semi-obscurité qui règne dans les lieux et finit par s’assoir près du blessé, les doigts cramponnés contre la crosse de son revolver.



Informations pratiques




↠ Le nombre de mots maximum est de 500 par post. Vous pouvez bien entendu écrire moins, c'est même encouragé afin que les choses bougent et que personne ne se retrouve débordé. Merci en revanche de ne pas dépasser ce nombre.
Aucun ordre de passage, le nombre de posts est illimité jusqu'à dans moins de deux semaines (le vendredi 26/05 inclus), sans avoir besoin d'attendre que les autres participants aient tous posté avant vous
Pour les créatures surnaturelles, vous gardez vos pouvoirs. Néanmoins, n'oubliez pas que vous êtes entourés de miliciens. De plus une brèche ouverte non loin de là altère considérablement vos dons. N'oubliez pas de le prendre en compte.
Åage est éliminé de l'event, affaibli par la fièvre, il reste en arrière avec la milicienne. Duncan l'est également, ayant préféré se tenir près du blessé.
↠ Vous avez carte blanche sur la suite des évènements et notamment sur la nature des denrées que vous trouverez (tant que cela reste cohérent par rapport à ce qui peut être dans un centre commercial bien sûr !).
↠ Pour éviter d'avoir à réécrire tout ou partie de votre rp parce qu'un autre participant aura posté juste quand vous vous apprêtiez à le faire, n'hésitez pas à prévenir dans ce sujet que vous êtes en train de rédiger votre rp, si vous êtes certain de poster dans les 2 heures
↠ Merci de mettre un petit résumé de votre post en spoiler à la fin de votre message s'il vous plait  


Raid au Sud de Métairie - participants


- Åage H. Báleygr
- Duncan G. Idaho
- Neal C. Draper
- Timothée G. Morel


Lancer de dés - Explications

Pas de lancer de dés ce tour-ci


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t1-contexte

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: Rock In The Road }. Raid au Sud de Métairie   Lun 15 Mai - 10:52

Le temps que Neal et la milicienne retournent vers leurs coéquipiers, le musicien constata avec surprise –une bonne surprise- qu’ils se débrouillaient plutôt pas mal.
De leur côté, Neal tenait la portière tandis que la milicienne frappait tout ce qui tentait de la contourner. De nombreuses mains et tête furent explosées sans que Neal ne sache trop si leur technique était efficace, la vue un peu cachée par le bouclier improvisé. Alors qu’il tentait de regarder par la vitre si un passage se dégageait, le musicien faillit y laisser un morceau de pied. En effet, tout concentré qu’il était sur le maniement de la portière, il ne vit pas le thorax de zombie, qui rampait vers lui, sous la portière. C’est la milicienne, qui une fois de plus, dut le sauver in extremis.  
Ce n’était pas une sinécure quand même. Ok il était protégé par la portière, mais il devait la soutenir presque à bout de bras, tout en cherchant le chemin le plus sûr et tout en faisant gaffe à ce qui pouvait passer en dessous.

C’est alors que Neal entends la voix de Tim, non loin d’eux qui leur indique une direction à suivre. Celle d’un centre commercial ! Parfait. Le musicien commençait à douter qu’ils en trouveraient un, un jour... Ensuite le scientifique s’avança vers lui et réquisionna la portière.

« Ta dus en faire pleurer des p’tits camarades à l’école, si tu leur volais comme ça leur jouets dans la cours de récréation ! Vil personnage ! Lâcha Neal faussement outré. »

Neal confia la portière à Tim, un grand sourire sur le visage.

« Merci. T’en fait pas, aujourd’hui on va en éclater suffisamment que pour être tous déclarés vainqueurs ! Redevenant un peu sérieux, Neal enchaîna. Par contre fait gaffe, concentré sur la portière on pense pas à regarder à nos pieds, j’ai failli me faire bouffer par un rampant. Une seconde de silence. Moi à 5 ! »

Puis Neal, reporta son attention sur Duncan et le reste du groupe, avec une tape amical sur l’épaule du scientifique.

« Tim à la portière, Aage juste derrière. Duncan d’un côté de Tim, moi de l’autre et mademoiselle milicienne derrière Aage, ça vous va ? Proposa Neal. »

Ainsi le plus faible était protégé et la milicienne avec son gun pouvait protéger les arrières du groupe ainsi qu’anticiper d’éventuels débordement sur les coté, qu’elle pourrait juguler de loin avec son arme, pour aider Duncan et Neal.
Le petit groupe avança et comme l’avait dit Tim, ils tombèrent sur un centre commercial, non sans laisser derrière eux une trainé de cadavres. La vue de ce centre commercial sembla booster tout le groupe qui accéléra. Une fois cela fait, la milicienne prit la parole avant que Neal n’enchaine.

« Ok. Tim, tu veux la jouer comment ? Groupés ou chacun de son côté ? »

Neal préférait largement la première option mais bon, si son acolyte ne le voulait pas, Neal ne comptait pas s'imposer.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas

RUNNING TO STAND STILL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 993
↳ Points : 782
↳ Arrivé depuis le : 16/11/2014
↳ Age : 24
↳ Avatar : Andrew Garfield
↳ Age du Personnage : 30
↳ Métier : Généticien & analyste dans la brigade scientifique du gouvernement
↳ Opinion Politique : Pro gouv en remise en question (rebelle come on *.*)
↳ Niveau de Compétences : mon incroyable beauté ? Niveau 2 en rateaux, à partir de 3 la pelle est offerte !
↳ Playlist : Imagine dragon / Alt-J / StoneAge / Mumford and sons / les enfoirés (et oui quand on est français...) / the coors / the lumineers / de palmas (je sais je sais..) / les disney (aucune honte) / thriving Ivory / bien d'autres... aaah et évidement CELINE DION ! (je blague, je blague, on souffle)
↳ Multicomptes : L. Windsor Armstrong
↳ Couleur RP : blueangel



les petits papiers
↳ Copyright: Darkshines
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Rock In The Road }. Raid au Sud de Métairie   Mar 23 Mai - 20:11

[spoiler] Oh mince ! J'avais pas vu qu'on était que deux sur ce tour, je suis vraiment désolée je me suis auto persuadée que Duky répondrait... [/color]

Mes camarades d'école ? Je souris et prend ses conseils au mot. La perspective de me faire croquer les jambes ne m'enchante guère de toute façon. Je suis plutôt du genre bon vivant... je serai vraiment mollasson en zombi, un peu comme tout le monde j'imagine mais en vue de mon rythme de vie... ce serait fort triste de finir ainsi. Imaginez un zombi sauter d'un toit.... voila. Est-ce que c'est digne de moi ? Je ne crois pas. Bref, je divague. Je divague pour m'occuper l'esprit. Concentré sur les râles des bêtes qui s'écrasent sur mon bouclier. Concentré sur mes pieds qui évitent du mieux possible d'autres attaques, plus fourbes. Concentré sur le son de ma voix interne pour m'éviter de penser réellement à la situation. Pour m'éviter de penser au mort, aux trois disparus. Pour m'éviter de penser à Enya qui me détestera si je ne reviens pas et me détestera si je reviens et qu’elle saura pour cette situation. Pour m'éviter de penser aux autres, ces amis pour qui je dois faire un choix.

Puis on détale tous autant que nous sommes, je lâche le bouclier sur deux zombis et m’élance comme tout le monde. Au fond, on sait tous qu’on risque de se faire accueillir par pire dans un lieu cloisonné mais ça semble tellement plus sécurisé qu’ici au milieu de cette foule de mort… On entre, l’odeur n’est que peu respirable tant ces portes n’ont pas été ouvertes. Un soupire s’échappe en constatant l’absence de comité d’accueil. Je m’adosse au mur, laisse passer mes mains dans mes cheveux. Je frisonne, tremble légèrement dû à l’effort, dû au stress… Groupir Groupir mon frère ! Il doit pas avoir que des morts morts ici… On fait signe aux collègues en indiquant un horaire de retour maximum et en prenant les sacs des autres pour les remplir. Un cadi serait le bienvenu … Un panneau d’information nous indique les magasins se trouvant sur chacun des niveaux : parfait. Magasin de sport pour des armes, pharmacie pour Aage, bouffe pour notre mission initiale, ça te va ? Je ne préfère pas me balader dans ce bâtiment sans une bonne vielle batte de baseball. Je peux courir bien plus vite qu’eux mais si on fait trop de bruit et sera foutu par le nombre que ce soit en interne qu’en externe. Qui sait s’ils ne se regroupent pas autour de la porte qu’on a empruntée pour rentrer ? Ils sont stupides certes mais ils sentent très bien et entendent très bien ces enfoirés… Je me demande s’il n’y a pas des voitures d’expositions ou un espace de stockage avec quelque chose de motorisé dans les sous sols ? Ca vaudra peut être le risque d’y jeter un œil… on peut pas sortir et retraverser la ville s’il y a autant de zombi surtout chargés comme des ânes… Je me tourne vers Neal en haussant les épaules. Ca pu.

Spoiler:
 

_________________
Tomorrow is ours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: Rock In The Road }. Raid au Sud de Métairie   Mer 24 Mai - 21:34

Neal voit Tim prendre le temps de remettre ses émotions un peu en place. Il a bien raison et le musicien se dit qu’il devrait en faire autant. Mais s’il s’arrêtait maintenant, il ne savait pas s’il pourrait repartir. Neal préférait ne pas relâcher la pression et rester sur le qui-vive. Il aurait tout le temps de souffler et de s’effondrer mentalement plus tard, quand ils seront rentrés. Enfin, tout le monde ne rentrera peut-être pas. Cette pensée le mine encore plus. Et son entrain s’assombrit encore. Heureusement que Tim est un peu comme lui, toujours à déconner. Du moins de ce que Neal peut en voir. Et sa réponse le rassure. Grouper. Parfait. Puis les deux hommes s’éloignent de leurs collègues restés en retrait.

« J’espère qu’il leur arrivera rien le temps qu’on revienne... »

Tim lui expose son plan, auquel Neal répondit positivement d’un hochement de tête. Commencer par des armes était aussi l’idée du musicien. Ils trouvèrent rapidement ce qu’il cherchait, un magasin de sport. Dont la devanture était explosée. Charmant accueil. Heureusement dès les premières gondoles du magasin, ils tombèrent sur des lampes torches. Neal mis rapidement la main sur un magnifique club de golf avant qu’ils ne ressortent et se dirige vers les magasins convenu par le plan de Tim. Sur la route de la pharmacie, Neal s’autorisa un petit crochet par un magasin du style découverte du monde, randonnée et tout ; et se trouva un magnifique couteau, avec son étui, qu’il glissa à sa ceinture.

« C’est une bonne idée les véhicules, t’as raison. On pourra pas revenir sans. Surtout si on doit porter Aage et surtout si on veut ramener une quantité suffisante de nourriture... »

Arrivé à la pharmacie, Neal attrapa les anti-inflammatoires les plus puissants qu’il put trouver ainsi que des antibiotiques.

« Il aura au moins besoin de ça, le pauvre. Je sais pas si tu penses à autres chose ? »

Finalement, après toutes ces merdes ils se dirigèrent enfin vers le but ultime de toute cette mascarade. La bouffe. De nombreux rayons et autres étagèrent s’offrir à leur vue. Impatient, Neal accéléré, pour se rendre bien vite compte que les étales étaient bien plus vides que ce qu’il avait espéré...

« On est pas la seul à passer par ici... En même temps ce design si distingué et ce standing de niveau hollywoodien, ça attire les foules... »

Résumé:
 

HRP : Vu la fin imminente du sujet, je me suis permis de d'écrire ce que Neal ferait dans chaque magasin pour pas perdre de temps mais évidemment Tim peut s'être attarder (ou pas). Enfin faire ce qu'il veut quoi. :p
Revenir en haut Aller en bas
 

Rock In The Road }. Raid au Sud de Métairie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Event Spécial }. Rock In The Road
» Jimmy Jaccobs Vs The Rock
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» Rock My World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Fifth Chapter :: Memories-