AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Have a break, have a kitktat • Perseal - RP Express

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1893
↳ Points : 455
↳ Arrivé depuis le : 11/06/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Blake Lively
↳ Age du Personnage : 30 ans
↳ Métier : Chercheuse pour le Gouvernement, membre de la Falciferae
↳ Opinion Politique : A l'intérieur du Gouvernement il fait bien chaud, c'est cool
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2
↳ Playlist : Heaven Knows - The Pretty Reckless ◊ Do I Wanna Know - Arctic Monkeys ◊ Bad Blood - Bastille ◊ Lose Your Soul - Dead Man's Bones ◊ Born Again Teen - Lucius
↳ Citation : ‹‹ Le seul moyen d'éclore est d'abord de passer sous terre. ››
↳ Multicomptes : Ayalone V. Hastings
↳ Couleur RP : #00ffcc



les petits papiers
↳ Copyright: ©Tumblr, ©Bazzart, ©Miki.
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Have a break, have a kitktat • Perseal - RP Express   Mer 3 Mai - 20:13


Neal & Perséphone  
 




La bulle implosa au contact même de ma peau. Et un mort, un. Histoire de, j’aplatis ma main sur une dizaine d'autres. Une mort c'était triste, une colonie de morts ça créait de la solidarité. Quoi que, réflexion faite, je n'avais jamais vu de bulles de savons solidaires... Mais il y avait un début à tout.
Enfin soit, il fallait que j'arrête de jouer, l'heure n'était plus à la rigolade.
Juste avant de plonger, je lançai un regard à l'illusion que je m'étais créer pour moi-même, Andrew qui me couvait de son regard si doux, bordé d'amour. Personne ne m'avait jamais regardé comme lui. Personne ne le ferait plus jamais. Fermant les yeux, je bloquai ma respiration avant de me laisser couler au fond de l'eau brûlante, les mains agrippées aux bords de la baignoire.

Il me fallut encore quelques minutes pour réussir à sortir du bain, puis pour monter mes cheveux en un chignon qui sècherait en chemin et enfiler collants et robe. Des escarpins, un trench coat que je refermai autour de ma taille et je m'élançai dans l'air qui gardait le fond tiède de la journée passée. Dressed to kill. En espérant tout de même ne pas en arriver jusqu'à là. Mais bon, quitte à être partie pour une bonne mauvaise idée, je m'étais préparée à toute éventualité. Et j'étais prête tout le long du chemin, même encore lorsque ma main vient heurter le bois de la porte en quelques coups secs.
Pas un seul instant je m'étais sérieusement demandée ce que j'étais venue faire là. C'était simple : j'avais proposé l'idée et puisqu'elle avait plus ou moins été acceptée, j'étais venue la réaliser. Mes intentions étaient bien entendu purement professionnelles et scientifiques... Bon, à la base c'était la curiosité qui m'avait poussée. Mais puisque l'un et l'autre n'était pas incompatibles et que l'amour de la science venait forcément d'un goût prononcé pour le besoin de savoir, on pouvait bien revenir sur le fait que j'étais là pour le boulot.
En robe et toute prête à passer à table, mais pour le boulot.
La porte fini par s'entrouvrir sur mon sourire ravi d'un côté et le charmant visage d'un blond de l'autre.

- Bonsoir Neal ! J'espère que vous n'avez rien de prévu pour ce soir. J'ai réservé une table pour notre tête à tête.

Affichant des traits trop heureux d'une personne qu'il aurait été bien trop triste de décevoir. N'est-ce pas petit ange blond ?

_________________


Craziness is a Cure.
©️ by Sun  


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3677-persephone-o-a-l http://www.mercy-in-darkness.org/t3754-persephone-o-ce-qui-est-mort-ne-saurait-mourir

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: Have a break, have a kitktat • Perseal - RP Express   Mer 3 Mai - 22:50

Quelle journée au poil ! Ça faisait deux jours que Neal était en vacances et n’était donc plus obligé de faire de la paperasse ou encore de surveiller de dangereux criminel au péril de sa vie. Bon ok, c’était un peu excessif, mais quand même ! Être loin de la prison et de toutes ces prises de têtes, surtout depuis l’incident quelques semaines auparavant, faisait un bien fou. Sortit au Bones deux jours avant, Neal avait décidé de résister autant que possible à son envie d’y retourner. Il avait le temps, ses vacances durant deux semaines et en plus il devait faire gaffe à ses finances. Même si c’était sacrément difficile...

Levé tard, Neal avait flâné au lit jusque midi environs. Il était alors sorti manger un truc dans le quartier. Il avait ensuite écouté une pulsion et était rentré chercher sa guitare chez lui avant d’aller au Masquerade pour jouer un peu. Il avait espéré croiser Travis, mais Gaby lui avait dit qu’il ne bossait pas ce jour-ci. Tempis, une prochaine fois.
Le musicien avait été tenté de rester jusqu’au soir pour assister au show mais il y avait beaucoup de monde qui faisait la queue pour jouer un morceau sur scène en cet après-midi ensoleillé. Et Neal, ou plutôt ses oreilles avaient suffisamment saignées en à peine trente minutes sur place. Putain qu’est-ce qu’ils jouaient mal, tous ces amateurs ! Ok, tout le monde avait eu un début, mais qu’il reste chez eux au lieu d’assassiner les tympans des autres. Généralement ce n’était que les choses positives qu’on voulait partager avec un public...

Neal était donc rentré sans avoir réellement pu jouer. Il s’était contenter d’échanger quelques mots avec certaines personnes sur place et était reparti.

Sans rien à faire de particulier, le jeune homme s’était posé pour faire sieste dans son canapé, face à la télévision et aux programmes du gouvernement. Mais des coups frappés à sa porte le réveillèrent bientôt en sursaut. Qui ça pouvait bien être ? Il n’attendait personne et les établissements qui livraient de la bouffe ne couraient plus les rues... Neal passa rapidement dans sa chambre et enfila un t-shirt noir. Après tout ouvrir la porte avec juste un boxer c’était un peu moyen...

Le jeune homme venait à peine d’ouvrir la porte et n’avait pas encore eu le temps de voir de qui il s’agissait, que déjà une voie féminine lui parvint du palier.
Plusieurs sentiments passèrent sur son visage : la surprise au début, légèrement teintée d’angoisse –que venait-elle foutre ici ?- avant qu’un sourire joueur s’affiche sur ses lèvres quand il entendit Perséphone parler.

« Ça fait un bail, j'y croyais plus ! »

Lâcha-t-il, narquois tandis qu’il s’effaçait du chemin en ouvrant la porte en grand.

« J’avais prévu une soirée en tête à tête avec un reste froid... ça tombe bien ! Entrez, en attendant que je me prépare vite fait. »
Revenir en haut Aller en bas

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1893
↳ Points : 455
↳ Arrivé depuis le : 11/06/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Blake Lively
↳ Age du Personnage : 30 ans
↳ Métier : Chercheuse pour le Gouvernement, membre de la Falciferae
↳ Opinion Politique : A l'intérieur du Gouvernement il fait bien chaud, c'est cool
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2
↳ Playlist : Heaven Knows - The Pretty Reckless ◊ Do I Wanna Know - Arctic Monkeys ◊ Bad Blood - Bastille ◊ Lose Your Soul - Dead Man's Bones ◊ Born Again Teen - Lucius
↳ Citation : ‹‹ Le seul moyen d'éclore est d'abord de passer sous terre. ››
↳ Multicomptes : Ayalone V. Hastings
↳ Couleur RP : #00ffcc



les petits papiers
↳ Copyright: ©Tumblr, ©Bazzart, ©Miki.
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Have a break, have a kitktat • Perseal - RP Express   Mar 16 Mai - 21:14


Neal & Perséphone  
 




En se présentant chez mon patient, je ne m'étais pas vraiment attendue à quoi que ce soit et surtout pas à une réaction purement rationnelle de sa part. Et si je n'aurais pu lui reprocher une certaine violence ou un peu de rancoeur face à ce que je lui avais fait subir, en l'espace d'une séance seulement dans mon laboratoire, j'avais rapidement remarqué que si la souffrance était son genre, la logique ne l'était pas.
Lorsque j'en avais eu envie, trouvé l'adresse de mon cobaye volontaire n'avait pas été bien difficile : au Gouvernement c'était fou ce qu'ils pouvaient conserver comme paperasse et puis aller voir ses patients pour constater de l'évolution des choses en dehors du cadre aseptisé des labos n'était assurément pas prohibé.
Lorsque la porte s'entrouvrit, je retrouvai en face de moi les grands yeux bleus qui m'avaient déjà tant plu la première fois. Mais le jeune homme n'y était pour rien, ce n'était qu'une histoire entre les yeux bleus et moi. Et si au travers de son regard je lu l'espace d'un instant une légère inquiétude, celle-ci disparu quasi instantanément.

« Ça fait un bail, j'y croyais plus ! »

Malgré tout ce à quoi je m'étais préparée ou non préparée, sa remarque m'arracha un petit haussement des sourcils qui n'ébranla cependant en rien mon sourire. Cet homme était définitivement fou.
Lorsqu'il s'effaça pour me laisser passer, je franchis le pas de la porte pour venir poser mes yeux curieux sur les alentours.

« J’avais prévu une soirée en tête à tête avec un reste froid... ça tombe bien ! Entrez, en attendant que je me prépare vite fait. »

L'idée de m'asseoir ne me traversa même pas l'esprit alors que j'arpentais la salle pour me rapprocher d'une guitare sur les cordes de laquelle je laissai glisser mes doigts dans une mélodie totalement aléatoire.

- Ravie de cet enthousiasme... A moins que vous ne soyez actuellement entrain de chercher une carabine...

Je me penchai un peu vers l'endroit où Neal avait disparu sans rien apercevoir de plus ou de moins qu'avant.

- Vous cherchez une carabine ?

Réellement pas inquiétée le moins du monde, je finis par m'installer sur le dossier d'un canapé, de là où je pouvais avoir encore une bonne vue sur toute la pièce. C'était curieux, à la réflexion, elle était bien lointaine la dernière fois où on m'avait invité à rentrer chez quelqu'un. J'avais plus l'habitude de rencontrer des personnes sur mon lieu de travail ou dans des endroits totalement incongrus, mais certainement pas chez les gens eux-même, ni chez moi d'ailleurs... Peut-être que je ne menais vraiment pas une vie normale. Peut-être qu'il faudrait que je m'y mette. Ou alors j'étais déjà en bon chemin.

- J'espère que vous aimez les sushis...

_________________


Craziness is a Cure.
©️ by Sun  


Spoiler:
 



Dernière édition par Persephone D. Wilson le Sam 27 Mai - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3677-persephone-o-a-l http://www.mercy-in-darkness.org/t3754-persephone-o-ce-qui-est-mort-ne-saurait-mourir

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: Have a break, have a kitktat • Perseal - RP Express   Jeu 18 Mai - 21:26

La réaction de Neal ne semblait pas être celle à laquelle s’était attendue Perséphone. Et une pointe d’étonnement passa sur son visage lors de sa réflexion. Alors qu’elle passait le pas de sa porte, le genou de Neal le lança modérément. A moins que ce ne fut qu’un tour que lui jouait son cerveau, lui rappelant comment ça c’était passé la dernière fois qu’il s’était enjoué de rencontrer la scientifique.
Une fois dans la place, la jeune femme promena son regard partout dans la pièce et gratta quelques cordes en passant près de sa guitare, tandis que Neal se dirigeait vers la salle de bain. Un grand sourire s’affichant sur ses lèvres quand il l’entendit parler.

« Je suis toujours enthousiaste. Dit-il, haussant les épaules en entrant dans la salle de bain, sans prendre la peine de fermer la porte. Ne vous en faite pas, je n’ai pas de carabine. Une seconde de silence. Par contre, j’ai ça. Lâcha-t-il en passant la tête et un bras par l’entrebâillement de la porte, un sourire taquin sur les lèvres. »

Neal agita son arme de service comme s’il s’agissait d’un jouet avant de disparaitre à nouveau derrière la porte.

« Mais je ne compte pas m’en servir, non plus. »

Neal enfila alors un jeans et sa main se dirigeait vers un t-shirt propre quand il eut une hésitation. Il allait s’habiller machinalement mais cette tenue n’aurait vraisemblablement pas été adaptée au vu de la tenue de la scientifique... La main du musicien finit sa course en attrapant une chemise habillée gris anthracite qu’il laissa ouverte sur les deux derniers boutons.
Quand il sorti de la salle de bain, Perséphone annonça le menu. Il en salivait d’avance. Il n’aurait su dire depuis combien de temps il n’en avait pas mangé. Et ce souvenir qu’il existait de telles choses lui donna aussitôt faim.

« Ça fera parfaitement l’affaire. De toute façon, aussi bien accompagné n’importe qu’elle idée serait bien passée. Finit-il avec un clin d’œil en passant à côté de la jeune femme. »

Le musicien s’avança dans l’entrée et attrapa ses chaussures, habillées elles aussi, avant de les enfiler et de retourner vers Perséphone. Il hésita un instant avant de poursuivre. Elle était tout de même du gouvernement... Mais bon, à quoi bon se priver si la soirée s’annonçait agréable.

« Je peux vous offrir quelque chose à boire ? Il se pourrait qu’il soit possible que je retrouve des trucs plus intéressants que de l’eau pétillante au fond de ce qui fut un minibar... »

Le jeune homme n’attendit pas la réponse qu’il se dirigeait déjà vers le dit bar qu’il ouvrit en cherchant des yeux ce que lui avait envie de boire.
Revenir en haut Aller en bas

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1893
↳ Points : 455
↳ Arrivé depuis le : 11/06/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Blake Lively
↳ Age du Personnage : 30 ans
↳ Métier : Chercheuse pour le Gouvernement, membre de la Falciferae
↳ Opinion Politique : A l'intérieur du Gouvernement il fait bien chaud, c'est cool
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2
↳ Playlist : Heaven Knows - The Pretty Reckless ◊ Do I Wanna Know - Arctic Monkeys ◊ Bad Blood - Bastille ◊ Lose Your Soul - Dead Man's Bones ◊ Born Again Teen - Lucius
↳ Citation : ‹‹ Le seul moyen d'éclore est d'abord de passer sous terre. ››
↳ Multicomptes : Ayalone V. Hastings
↳ Couleur RP : #00ffcc



les petits papiers
↳ Copyright: ©Tumblr, ©Bazzart, ©Miki.
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Have a break, have a kitktat • Perseal - RP Express   Sam 27 Mai - 20:44


Neal & Perséphone




Avec le cadre actuel des choses et les histoires de pénuries, sortir au restaurant était un signe plus évident que jamais d'aisance financière. Peut-être que bientôt les personnes sortant dans des lieux pareils seraient victimes d'attaques de la part du bas peuple, jaloux et agressif. Peut-être que c'était déjà le cas. Qu'ils essaient donc de m'attaquer que je me détende un peu ! Quoi qu'il en soit, sans même compter le pactole que j'avais amassé illégalement à mon arrivée à la Nouvelle-Orléans, avec mon travail au sein du Gouvernement et mon activité au sein de la Falciferae, je n'étais pas vraiment dans le besoin, bien que je n'aurais pas non plus pu tranquillement acheter un château tout en espérant pouvoir continuer ma vie faite de plaisir et d'aucune foutue restriction. Mais... Il ne me semblait pas qu'il y a de château à acheter dans le coin de toute manière donc le risque était minimum.

Un nouveau sourire passa sur mes lèvres quand le blond aborda un optimiste constant alors que je me souvenais encore de ses hurlements de douleurs et de l'absence évidente de tout bonheur alors que je mettais son genoux en pièces. Qui savais jusqu'où j'aurais pu aller si la gentille Perséphone n'avait pas pointé le bout de son nez à ce moment là... Peut-être que je n'aurais finalement pas réussis à le garder en vie comme je l'avais promis... Les accidents arrivent.

- Et comment va votre genou ?

Une question plus ou mois gentille et bienveillante, peut-être saupoudrée d'un peu de sadisme... Mais si peu.
En tout cas Neal semblait doté de la même malice que moi puisque un instant après ma question sur son arme de chasse, il se montra à nouveau pour agiter joyeusement une arme plus petite mais pas moins meurtrière que la supposée carabine. J'aurais presque été rassurée qu'il affirme ne pas vouloir s'en servir si à un moment j'avais été inquiète. Mais la vraie question était : avait-il son arme dans la salle de bain en continue, avait-il une arme par pièce ou bien, l'avait-il eu sur lui avant de rentrer dans la salle de bain... ? Et dans ce cas : où l'avait-il cachée.
A la sortie de l'homme, je jetais un regard appréciateur sur sa tenue sans même m'en cacher. Ce n'était pas vraiment mon genre de cacher des choses. Même mes mauvaises intentions en général à vraie dire...

« Ça fera parfaitement l’affaire. De toute façon, aussi bien accompagné n’importe qu’elle idée serait bien passée. »

Quel beau parleur, décidément il n'était pas moins bavard dans sa vie de tous les jours qu'attaché à une table le corps encore couvert de son propre sang...
Pour une fois, je ne relevais cependant pas le commentaire en me contentant d'apprécier le compliment. Puis je me redressai, m'attendant à partir sur le champ quand le jeune homme me proposa un verre.

- Oh, vous avez donc quelque chose de plus violent que la limonade chez vous ? Moi qui vous voyait comme un homme droit...

Ou peut-être qu'il parlait effectivement de limonade. Et que je me trompais. Pourtant je n'aurais pas trouvé étonnant qu'une personne appartenant au Gouvernement cache chez lui de l'alcool. Pour ma part je préférais occuper les endroits peu fréquentables mais très fréquentés pour en consommer. Après tout, qui étions nous pour résister à un délice pareil ? Plus encore par les temps qui couraient, plus plus encore alors que l'interdiction ne faisait que rendre tout cela que plus délicieux encore.
Je contournais donc le canapé bien décidée à rester un peu s'il avait quelque chose de tentant à me proposer. Comme c'était dommage qu'on ne faisait plus à livrer...

- Enfin maintenant que vous le dites, j'ai soif. Vous vivez là depuis longtemps ?

Tout en continuant à laisser trainer mes yeux, ce que je n'avais quasiment pas arrêté de faire depuis que j'étais entrée dans la pièce. Je cherchais une trace de présence féminine, ou même une masculine, des indices sur sa vie privée ou ses petits secrets. Rien de tel pour savoir qu'observer mais quand regarder ne suffisait plus, demander restait le plus simple.

_________________


Craziness is a Cure.
©️ by Sun  


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3677-persephone-o-a-l http://www.mercy-in-darkness.org/t3754-persephone-o-ce-qui-est-mort-ne-saurait-mourir

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: Have a break, have a kitktat • Perseal - RP Express   Mer 31 Mai - 19:11

La question de Perséphone sur son genou atteignit son tympan comme un caillou percute la surface lisse d’une mare. Elle déclencha chez Neal un écho de douleur qui se répercuta en vague dans son corps, à partir du dit genou. Cependant, la douleur était très probablement fictive. Provoqué par son cerveau...

« J’ai pu courir et nager dans un égout pour échapper à une horde de rats et à un ... Neal allait dire « monstre », mais ne sachant pas vraiment ce qu’il avait vu, il ne préféra pas s’étendre la dessus. Et à un groupe de zombie alors je suppose que ça va. Finit-il en haussant les épaules avec un sourire désinvolte sur la face. »

La jeune femme le détailla de la tête aux pieds et sembla ne rien trouver à redire à sa tenue. Parfait, ça l’aurait fait chier de changer...  Puis alors qu’il cherchait des yeux sa boisson, la réponse de la scientifique le fit sourire même s’il ne se tourna pas spécialement vers elle pour lui répondre.

« Un homme droit ... ? Si on veut. Mais un homme droit n’a-t-il pas le droit de ne pas aimer la limonade ? Du coup, effectivement, j’ai des choses un peu moins ... adaptées aux exigences de notre cher gouvernement. Et puis, la limonade, c’est plus si facile à trouver. Neal hésita une seconde et enchaîna. J’en ai eu en main, il a quelques semaines de ça mais sortir de la ville pour un raid suicide, ça n’en vaut pas la peine, à mon sens. »

Après tout, il n’avait pas à cacher qu’il avait fait partie d’un des raids de recherches de nourriture. Et celui qui avait réussi, la mission qui plus est... Et puis c’était une affaire publique, Perséphone pouvait tout à fait être au courant de par son poste au gouvernement. La jeune femme contourna le canapé mais Neal ne la vit pas encore s’assoir. Qu’importe, elle faisait ce qu’elle voulait après tout. Dans son dos, sa voix s’éleva. A cette question, Neal suspendit sa main en l’air vers la bouteille de vodka au fond du bar pour réfléchir. Penchant la tête de côté sans s’en rendre pour réfléchir, il finit par répondre à la jeune femme.

« Ça fait... deux ans. Oui c’est ça. Mais j’ai des passes où il m’arrive de pas repasser ici pendant plusieurs jours, voire semaines. Raconta Neal tendis que ds souvenirs lui revenaient en mémoire et lui donnait la chair de poule ainsi qu'un début d’érection »

Neal finit alors son geste et attrapa la bouteille de vodka ainsi que deux verres. Il posa le tout sur la table basse et se servit un verre tout en citant à Perséphone plusieurs noms d’alcool qu’il avait. Vodka, Bourbon et un reste de rhum. Alors qu’il se servait un verre de vodka, Neal se rendit compte que c’était son premier verre depuis des années. Alcoolique à une période, ce verre n’était pas une tentation trop forte et dangereuse ?
Revenir en haut Aller en bas

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1893
↳ Points : 455
↳ Arrivé depuis le : 11/06/2016
↳ Age : 22
↳ Avatar : Blake Lively
↳ Age du Personnage : 30 ans
↳ Métier : Chercheuse pour le Gouvernement, membre de la Falciferae
↳ Opinion Politique : A l'intérieur du Gouvernement il fait bien chaud, c'est cool
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2
↳ Playlist : Heaven Knows - The Pretty Reckless ◊ Do I Wanna Know - Arctic Monkeys ◊ Bad Blood - Bastille ◊ Lose Your Soul - Dead Man's Bones ◊ Born Again Teen - Lucius
↳ Citation : ‹‹ Le seul moyen d'éclore est d'abord de passer sous terre. ››
↳ Multicomptes : Ayalone V. Hastings
↳ Couleur RP : #00ffcc



les petits papiers
↳ Copyright: ©Tumblr, ©Bazzart, ©Miki.
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Have a break, have a kitktat • Perseal - RP Express   Mer 7 Juin - 22:02


Neal & Perséphone




Dans regard appréciateur que j'arrêtai un instant sur le Skinchanger, j'acquiesçai comme impressionné par ses aventures. Ça pouvait très bien être des mensonges mais je me dis qu'il me racontait sûrement la vérité. Et que si ce n'était pas le cas il avait certainement une belle imagination.

Alors que le blond évoquait les escapades hors des mûrs qui avaient eu lieu il y avait quelques temps déjà, j'étudiais l'éventualité de sortir de cet écrin de sécurité pour quelque chose que j'aurais vraiment voulu. Une limonade peut-être pas... Mais autre chose. Qu'est-ce que j'aimais avant la fin du monde ? Qu'est-ce que j'aimais plus que tout avant la fin de mon monde ? Avant de me perdre en Enfer pour ressortir dans un tout autre Enfer. La réponse s'imposa d'elle-même dans mon esprit : Andrew. Pour lui je serais sortie, je me serais perdue dans la nature sauvage et dangereuse, je me serais aventurée dans la ville glacée de New-York et au-delà s'il n'y avait eu que la mince chance de pouvoir le sauver. Mais bon, c'était un tout autre sujet qu'un paquet d'oréo tout ça...

« Ça fait... deux ans. Oui c’est ça. Mais j’ai des passes où il m’arrive de pas repasser ici pendant plusieurs jours, voire semaines. ››

Enfoncée dans le canapé je profitai de la réponse de Neal pour me perdre en théories étranges et farfelues. Sortait-il sous sa forme animale ? S'échappait-il d'un moyen ou d'un autre de la Nouvelle-Orléans ? Ou bien allait-il rejoindre quelqu'un quelque part ? Trop de possibilités qui attisaient ma curiosité.

- Ah et vous allez où alors ?

Parce que j'aurais pu me retenir de demander, mais je n'en avais pas envie. Ramenant mes longues jambes sous moi, j'observai le charmant blond se servir un verre de vodka que j'appréciais déjà même avant de l'avoir goûté.

- Vodka.

Je répondis à sa liste qu'il aurait pu arrêter dès le premier mot. D'ailleurs elle était longue cette liste pour quelqu'un qui avait vaguement évoqué avoir de l'alcool. Trois tout de même, c'était parfois plus de choix que dans quelques trous paumés qui raquaient l'équivalent d'un salaire pour une demi bouteille... Voir plus. Qu'elle bonne idée j'avais eu de ramener mon derrière ici ce soir. Enfin quoi qu'il en soit, il n'y avait pas de doute à avoir : mon choix était fait. Et j'avais soif.

_________________


Craziness is a Cure.
©️ by Sun  


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3677-persephone-o-a-l http://www.mercy-in-darkness.org/t3754-persephone-o-ce-qui-est-mort-ne-saurait-mourir
 

Have a break, have a kitktat • Perseal - RP Express

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Connaissez-vous Prison Break ?
» .-. I break , I borrow , I live , I lose .-.
» Break It Down [Swann Neige]
» how to break a heart (avery)
» Come, Break Me Down

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Fifth Chapter :: Memories-