AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Empty Eyes |Niklas|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Silent screams, Violent dreams

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 283
↳ Points : 81
↳ Arrivé depuis le : 31/08/2016
↳ Age : 21
↳ Avatar : Charlotte Wessels
↳ Age du Personnage : 251 en réalité & 28 en apparence
↳ Métier : Trafiquante de médicaments, dealeuse & gérante du Little Darlings / confondatrice de la Niflheim
↳ Opinion Politique : Politique ? Ca se mange ?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3
↳ Playlist : Christina Perri ~ Jar of Hearts / Imagine Dragons ~ Bleeding out / Epica ~ In All Consience / Delain ~ My masquerade
↳ Citation : " It is better to have faith in something than none at all "
↳ Multicomptes : Ambre M. Del Nero & Orfeo F. Renzacci
↳ Couleur RP : (MidnightBlue) ~ Lightblue



les petits papiers
↳ Copyright: Minako ♥ & Solosand
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Empty Eyes |Niklas|   Lun 29 Mai - 20:07


Empty Eyes
I can not promise I'll smile but I can promise I'll try. ••• Sommeil sans rêve, toujours plongée dans l'horreur des jours précédents. Souvenirs, modifiés par toutes les émotions ressentis en si peu de temps. Elle avait toujours été ainsi, totalement vide et pourtant capable d'avoir des sentiments, quels qu'ils soient. Brûlants, destructeurs, sa vie avait fini par en pâtir. Serait-elle capable d'expliquer son propre geste ? Non. Même elle ne le comprenait pas. Pourquoi à cet instant précis et pas à un autre ? Elle en avait eu des désillusions, elle en avait reçu des coups, physiques comme émotionnels. Et pourtant, elle était restée debout. Encore et toujours, se battre contre les autres, mais surtout contre elle-même. Il fallait croire que c'était l'accumulation, le point de non-retour. Finalement, c'était la seule explication logique, celle-ci même à laquelle elle n'arriverait jamais pas elle-même. D'ailleurs, était-elle toujours en vie ? Geste désespéré, tant espéré. Destruction réfléchie, attendue. Elle était faible. Elle l'avait toujours été. Et ce jour le prouvait : il lui faudrait se faire une raison, elle n'avait jamais eu la force d'être une mafieuse, une femme digne de ce nom.

Les images se reformèrent devant ses yeux. Un passé lointain, parfois flou, qui lui apparaissait désormais avec une netteté étonnante. Ce jour-là, elle demandait à son aîné de la transformer. Ce jour-là, elle scellait leur malédiction. Un égoïsme qui lui était revenu dans la face lorsqu'Isak avait voulu ramener leur frère de la mort. Pour s'excuser, puisqu'il n'avait jamais oublié qu'il l'avait mené jusqu'à la Faucheuse. Alors que Solveig était celle ayant fourni l'arme. C'était elle qui avait été en tort tout ce temps, il n'avait pas tort lorsqu'il l'avait dit, avant qu'elle ne l'assomme d'un coup de crosse. Elle s'en voulait, s'en était voulue pendant des siècles, dans cette petite forme animale brouillant ses sens et émotions. Elle s'en était voulue mais ne l'avait jamais dit. Son aîné était trop instable pour qu'elle lui en parle, mais il était le seul au courant de sa vie. De cette période où elle était encore humaine, encore une jeune fille innocente, bien loin de l'image qu'elle renvoyait aujuourd'hui. L'innocence avait été brisée, détruite pour s'accorder avec son nouveau métier, ce nouveau monde. L'illégalité et la violence dans lesquelles elle s'était drapée firent fi des derniers vestiges de l'enfant qui se logeait en elle.

Les cauchemars qui déformaient la réalité, prenant possession de son esprit, outrepassant les barrières normalement présentes. Faible, elle était si faible... Les images tournaient, détruisaient son esprit. Alors, pour se protéger, celui-ci la poussa au réveil, prouvant qu'elle n'était pas morte au passage. La reprise de contact avec la réalité fut complexe. Brutale. Violente. Déboussolée, son regard accrochait le lieu dans lequel elle se trouvait. Où était-elle ? Pourquoi ne reconnaissait-elle rien? Elle devrait être au Little, dans son appartement miteux, à entendre le boucan du club sous ses pieds. Ici, tout était étrangement silencieux, étrangement luxueux. Quelque chose clochait, et son esprit fatigué ne savait pas réellement quoi penser. Qui l'avait amené ici, était-elle enfermée, prisonnière ? Pourquoi Isak n'était-il pas à ses côtés, alors qu'elle se souvenait clairement de la tentative ratée de nécromancie, bien de la discussion qui s'en était ensuivie. Certes, il y avait un blanc vers la fin, mais le reste était si clair qu'elle ne parvenait pas à comprendre comment elle s'était retrouvée ici, si loin de tout. L'animal en son sein s'était tu, à son grand désarroi. Elle aurait eu besoin de son instinct, de sa présence.

La panique dans les entrailles grimpaient au fur et à mesure que sa vision se précisait. Le luxe l'entourant lui était définitivement inconnu. Elle déglutit difficilement, repoussa la couverture déposée sur elle. La lumière était filtrée par des volets, bien plus occultants que les siens. Seuls ses sens surdéveloppés lui permettaient de se repérer et de voir la pièce comme en plein jour. Enfin, pour l'instant, elle ne s'attarda ni sur le décor idyllique, ni sur le matelas moelleux sur lequel elle avait été posée. Non, elle se leva juste. Trop brutalement, et sa tête ne le supporta pas. Son corps chuta, et elle se retrouva à genoux sur un parquet bien trop ciré par rapport à d'habitude. Définitivement, la perte de repère la perturbait au plus haut point. Le geste, par la même occasion, avait réveillé une douleur au niveau de son ventre. Elle grimaça, se redressa en s'appuyant sur un meuble, main posée sur l'objet de sa souffrance, fantôme.Puis la voix s'éleva, enrouée :

« Dites ? Il y a quelqu'un ? Où suis-je ? »

Elle parlait certainement dans le vide, à moins que quelqu'un ne l'ait entendu chuter, ou alors qu'on vienne vers elle, estimant qu'il est temps pour la jeune femme de se réveiller. Elle n'en savait rien, mais espérait avoir de nouvelles informations sous peu...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
+ Every cloud has a silver lining +
She paved the road with her broken pieces and found the path to become a goddam warrior.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 499
↳ Points : 13
↳ Arrivé depuis le : 25/06/2016
↳ Age : 29
↳ Avatar : Mads Mikkelsen
↳ Age du Personnage : 48 ans
↳ Métier : Porte-parole du gouvernement
↳ Opinion Politique : Pro-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Level 2
↳ Playlist : ❧ Feder feat. Alex Aiono - Lordly
↳ Citation : Alea jacta est
↳ Multicomptes : /
↳ Couleur RP : ##CC6666



les petits papiers
↳ Copyright: Me & Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Empty Eyes |Niklas|   Lun 24 Juil - 20:00



   
   Solveig & Niklas
   Empty Eyes

I
l lisait sans vraiment comprendre le sens des phrases. Les pages de l'ouvrage se succédaient, sans qu'il ne parvienne à s'imprégner de l'univers du roman qu'il avait entre les mains. Son esprit voguait ailleurs, se voyait envahit de pensées diverses. Et c'était ainsi depuis que l'un des sbires d'Isak lui avait amené Solveig dans un état lamentable.

Ce dernier, avec un air racaille, narra les faits brièvement, ce qui ne fit qu'accentuer la haine de Niklas à l'égard du frangin Eriksson. Cette raclure avait poussé sa sœur à bout, c'est ce qu'Ivanov s'évertuait à penser. Cet accident ne pouvait de toute façon résulter que de cela. C'était de sa faute.

La rousse avait été pansée par un mage au nom connu ; Meadow. Aucun doute quant à la qualité des soins apportés. Niklas avait lui-même bénéficié du don guérisseur du sorcier, il était par conséquent bien placé pour savoir qu'au niveau séquelle, seules les blessures psychologiques subsisteraient. Il s'étonna cependant de savoir Noah mêlé à cette histoire. Le monde était t-il réellement aussi petit ?


Bien que parfaitement soignée, le slave veilla Solveig durant deux nuits entières, somnolant occasionnellement lorsque Morphée se faisait violence, aux heures les plus avancées de la nuit. A chaque fois qu'il se réveillait, il s'assurait de la respiration constante de la convalescente en observant le soulèvement régulier de sa poitrine.

« Monsieur Ivanov ? Vous devriez vous reposer un peu. » Une main fragile vint se poser sur son épaule, celle de sa femme de ménage qui parvînt à coups d'arguments judicieux, à le chasser gentiment de l'alcôve. Alors seulement, il descendit au rez-de-chaussée, tenta vainement de s'occuper l'esprit. Lorsque son employée s'en alla, il se garda de remonter à l'étage – A la place il s'installa dans l'un de ses fauteuils, un livre de sa bibliothèque en sa possession.  

La réalité de Niklas restait altérée cependant, il oscillait sans cesse entre deux humeurs. Il était heureux et inquiet à la fois. Satisfait d'avoir Solveig sous son toit, mais nerveux quant à la causalité de cet événement tragique. Et si dans un futur proche elle réitérait cet acte insensé ? Et si en prime, elle réussissait à mettre fin à ses jours ? A ces pensées, il expira.

*****


Un raclement provenant du plancher à l'étage capta son attention. Il tenta de percevoir dans le silence d'autres bruits similaires. Était-ce la fatigue qui lui jouait des mauvais tours ou... Refermant son livre il se leva, grimpa quatre par quatre les marches menant au niveau 1. Il ne s'attendait pas à voir Solveig hors de son lit lorsqu'il ouvrit la porte de la chambre. Et lorsqu'il la découvrit chancelante, appuyée contre le mobilier, il se précipita à ses côtés. Il passa une paluche derrière son dos afin de lui assurer maintien et stabilité, tandis que sa deuxième dextre alla chercher la main de Sol'. Second appui. Il la guida vers le lit, la fit se rasseoir sur le bord du matelas. « Solveig.. » Il prit place à son tour sur le plumard. « Que s'est t-il passé ? » Il garda sa main dans la sienne, l'interrogea du regard. « Pourquoi ? » Lourdeur de ses questions, alors qu'elle venait tout juste d'émerger. Il voulait comprendre.
WILDBIRD
 

_________________

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Silent screams, Violent dreams

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 283
↳ Points : 81
↳ Arrivé depuis le : 31/08/2016
↳ Age : 21
↳ Avatar : Charlotte Wessels
↳ Age du Personnage : 251 en réalité & 28 en apparence
↳ Métier : Trafiquante de médicaments, dealeuse & gérante du Little Darlings / confondatrice de la Niflheim
↳ Opinion Politique : Politique ? Ca se mange ?
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3
↳ Playlist : Christina Perri ~ Jar of Hearts / Imagine Dragons ~ Bleeding out / Epica ~ In All Consience / Delain ~ My masquerade
↳ Citation : " It is better to have faith in something than none at all "
↳ Multicomptes : Ambre M. Del Nero & Orfeo F. Renzacci
↳ Couleur RP : (MidnightBlue) ~ Lightblue



les petits papiers
↳ Copyright: Minako ♥ & Solosand
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Empty Eyes |Niklas|   Lun 11 Sep - 14:22


Empty Eyes
I can not promise I'll smile but I can promise I'll try. ••• Ses yeux balayaient la pièce, sans pour autant s’accrocher au moindre détail. Elle était perdue, bouffée par ce stress et cette peur d’être loin de chez elle. Les perles transparentes courraient sur ses joues de porcelaine, inarrêtables. Cette incompréhension la rendait plus agressive, plus sauvage, et le bruit qu’elle perçut à l’extérieur de la chambre n’arrangea pas son ressenti. Si elle en avait eu la force, la suédoise se serait précipitée sur la porte, pour la maintenir fermée, ou tendre une embuscade. En fait, pour ne pas se laisser surprendre. Mais elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait absolument pas lâcher le meuble qui lui servait de point d’équilibre. Sans lui, elle s’écroulerait une nouvelle fois. Alors, elle fut condamnée à attendre la venue de l’inconnu…

Qui n’en était pas un. Niklas. Le voir dans l’encadrement de la porte la détendit instantanément. Ce n’était que lui. Ce n’était pas un danger. Il vint à ses côtés, la soutint, une main dans le dos. Un instant, elle eut envie de se jeter dans ses bras, de s’accrocher à lui. Un point de repère dans ce monde qui lui était inconnu jusque-là, un espoir, voilà ce qu’il représentait. Elle se laissa guider, reposa ses fesses sur le matelas, toute tremblante. Son regard chercha celui du porte-parole, un réconfort certain qui lui permit de reprendre contenance. Puis les questions qui se bousculèrent sur les lèvres de son compagnon, l’obligeant à mettre la machinerie de son cerveau en route, alors même qu’elle était incapable de savoir où elle était, ce qu’elle faisait ici plutôt que chez elle, dans son appartement miteux, auprès de son frère. Et elle se souvint. La cicatrice encore brûlante, douloureuse souffrance fantôme sur son ventre. Un geste extrême, pourquoi donc l’avait-elle fait ?

Le silence se fit, alors qu’elle serra un peu plus les doigts de Niklas entre les siens. Un ne pars pas prononcé sans le moindre mot. Elle avait besoin de lui à ses côtés, tellement besoin de sa présence pour ne pas chuter… Puis les paroles se formèrent, entre deux sanglots, deux brisures. « Je… Je ne sais pas pourquoi j’ai fait tout ça Niklas, j’en sais rien. » Reprendre depuis le début, il fallait qu’elle reprenne depuis le début. « Isak… Il a voulu faire un rituel, il avait besoin de retrouver notre frère sur qui il avait raté la transformation à l’époque. C’était une mauvaise idée parce que… Parce que ça a loupé et… Il est devenu fou. Il a foutu le feu à la chambre, m’a attaqué. J’ai dû l’assommer pour que tout rentre dans l’ordre... » Elle déglutit, fit une pause alors que les tremblements avaient repris. Elle ne voulait pas se souvenir, rappeler l’horreur à sa mémoire, mais elle n’avait définitivement pas le choix… « On a discuté, quand il a repris ses esprits et… Je ne sais pas ce qu’il m’a pris, mais j’ai eu ce couteau entre les mains et j’ai craqué. » Et je me suis ouverte le ventre.

Un geste plus qu’extrême, qu’elle n’expliquait pourtant pas. Si elle avait su comment l’éviter, si elle avait compris ce qui l’avait poussé à faire ça… Mais rien. Elle était simplement détruite, elle n’était plus qu’un amas d’éclats regroupés à la même place, sans consistance aucune. Elle n’était rien.

Les doigts s’accrochèrent un peu plus aux siens, elle chercha une certaine chaleur dans le creux de celle-ci. « Est-ce que je suis chez toi ? » La question se posait, dans un murmure étrangement calme. Oui, elle s’était calmée en quelque sorte, après avoir offert les derniers événements en pâture au porte-parole. C’était… Reposant, de savoir qu’une oreille attentive l’écoutait, la soutenait d’une manière ou d’une autre…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
+ Every cloud has a silver lining +
She paved the road with her broken pieces and found the path to become a goddam warrior.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 499
↳ Points : 13
↳ Arrivé depuis le : 25/06/2016
↳ Age : 29
↳ Avatar : Mads Mikkelsen
↳ Age du Personnage : 48 ans
↳ Métier : Porte-parole du gouvernement
↳ Opinion Politique : Pro-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Level 2
↳ Playlist : ❧ Feder feat. Alex Aiono - Lordly
↳ Citation : Alea jacta est
↳ Multicomptes : /
↳ Couleur RP : ##CC6666



les petits papiers
↳ Copyright: Me & Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Empty Eyes |Niklas|   Dim 1 Oct - 23:00



Solveig & Niklas
Empty Eyes

S
es agates sombres rivetées sur le visage de Solveig, Niklas écouta la confession de son aimée sans broncher, la laissa s’expliquer sans l’interrompre. Le prénom de l’autre revînt sur le tapis.. Encore et toujours lui. Ainsi donc, il était véritablement responsable de cette ignominie. A croire que le fils Eriksson était bel et bien dérangé. L’excès de drogue avait probablement altéré ses capacités cérébrales, annihilé sa faculté de raisonnement. Réduite à tout jamais à néant. Qui de sensé pouvait s’en prendre à sa propre soeur ? Cet aliéné méritait définitivement l’honorable sentence.


Ivanov emmagasinait mentalement les faits lorsque la jeune femme le questionna. « Oui. Ici, tu ne crains plus rien. Tu es sous ma protection. » La rassura t-il, un sourire avenant aux lèvres. Il évita de préciser que si quiconque tentait de pénétrer l'endroit pour lui porter atteinte, il s'en occuperait personnellement.  « Quand la situation a dégénéré, pourquoi ne m’as tu pas appelé ? .. Qu’importe le danger, je serais venu te chercher, je t’aurais arraché des griffes de ce fou. Le pire aurait été évité. »  Répugnance détectable dans les derniers mots prononcés. Hargne exacerbée. Ce risque, Niklas l'aurait prit, quand bien même il lui aurait fallu se jeter directement dans la gueule du loup.  


« J’ai eu peur de te perdre. » Il repensa à ses veillées interminables, à ce doute, prenant et insupportable. Se réveillerait elle ? Et dans quel état ? Joignant les gestes à la parole, il la saisit dans ses bras, l’enlaça avec tendresse. Déposa un baiser sur son front, avant de lui susurrer quelques mots.  « Ne me refais plus jamais ça, Solveig. » Déclaration alambiquée, souhait généré. Bien que sa réputation d’homme sans coeur le précédait, il n’était pas sûr qu’il survive à l’éventuelle disparition de Solveig.

Il mit un terme à son étreinte et son regard retrouva celui de la rousse. « Tu as dormi deux jours d’affilé, tu dois être affamée. Viens avec moi, je vais te préparer quelque chose. » Sans lâcher sa main il se leva, l’invita à en faire de même. Et l'entraîna délicatement à sa suite.  « Cette demeure sera la tienne désormais. Pour toujours, si tu le souhaites. » Sujet principal de conversation momentanément détourné, afin d’alléger la tourmente éprouvée par la belle. Ivanov souhaitait simplement lui redonner confiance.
WILDBIRD

_________________

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Empty Eyes |Niklas|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Myst eyes
» [Cinéma] Eyes wide shut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Third Chapter: New Orleans :: Western New Orleans :: Garden District-