AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faites vos jeux, rien ne va plus! ♣ Alistair Jenkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

RUNNING TO STAND STILL

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 265
↳ Points : 265
↳ Arrivé depuis le : 04/06/2017
↳ Age : 25
↳ Avatar : Garret Hedlund
↳ Age du Personnage : 32 ans
↳ Métier : Pompier
↳ Opinion Politique : Ancien victor des jeux établis dès 2012, durant la seconde campagne, Matthias s'est vu embrigader de force dans la propagande du gouvernement. La rancune couve cela dit, féroce.
↳ Playlist : The Devil and The Huntsman - Sam Lee & Daniel Pemberton / Army Of Me Bjork feat. Skunk Anansie / You know my name - Chris Cornell / Nightcall - Kavinsky / Lady of the sea - Seth Lakeman / Girls - The 1975
↳ Citation : Water that never moves, it’s fine for a little while. You can drink from it and it’ll sustain you. But if it sits too long it goes bad. It grows stale. It becomes toxic. I need waves. I need waterfalls. I want rushing currents.
↳ Multicomptes : ras
↳ Couleur RP : #tomato



les petits papiers
↳ Copyright: Poki (ava) Rickonroll (sign) R. Siken (quote)
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Faites vos jeux, rien ne va plus! ♣ Alistair Jenkins   Mar 4 Juil - 19:48


« Faites vos jeux, rien ne va plus! »


Alistair J. ♣ Matthias P.
featuring
Lorsque son verre tomba sur la table, il eut un hoquet de surprise, un de ceux qui semblait arrêter le temps et retravailler l’espace. L’ambre de sa bière s’étala comme marée sur le bois, s’approchant dangereusement des rebords et il eut ce geste ridicule de lever les mains pour les fourrager dans ses cheveux, dramatique à souhait, la fin du monde se jouant devant ses yeux effarés. « Oh non ! Ma bière ! » La pauvre âme qui était à table avait pourtant dû s’écarter pour ne pas être tâché, le grincement de la chaise presque agréable, le craquement du bois vieilli seul vestige audible du Old Absinthe House. Pas loin, quelques mots sur un papier jauni encadré prouvait que Mark Twain avait pris lui aussi ses pintes ici.

Ça ne consolait pas vraiment Matthias en cet instant.

« V’savez ! » Fit-il de but en blanc tandis qu’il prit un puis deux puis cent cinquante morceaux de sopalin dans le distributeur. «On dirait presque de l’or comme ça ! De l’or liquide ! C’est une création danoise la bière… enfin viking. Comme ils étaient dans la glace six mois sur douze, ils faisaient des trous et mettaient les fûts remplis de bière dans la glace, comme ça hop, après c’était tout bon. » Est-ce que c’était ainsi qu’on faisait de la bière ? Absolument pas mais Matthias n’en avait cure et épongeait la table brillante du suc divin. Il n’avait pas trop bu. Mais l’annonce des nouveaux jeux avait toujours un gout amer à ses lèvres, lui laissait la gorge trop sèche et quel meilleur moyen que de revenir à l’humidité réconfortante qu’en ingérant un peu de breuvage désaltérant ? La moiteur de la Nouvelle Orléans avait quelque chose de trop âpre et de difficile parfois. D’ordinaire, il aimait boire avec plein de monde, faire s’entrechoquer les verres et rire, rire jusqu’à n’en plus pouvoir ! Il avait commencé ainsi en début d’après-midi, mais ses collègues avaient dû partir et lui n’était encore que simple volontaire. « Allez-y, allez-y, je vais causer avec le barman, Bernardo c’est ça ? »

L’heure avait tourné, les verres s’étaient entremêlés, et on revenait à notre scène présente, celle d’un Matthias légèrement gris, profondément joyeux (ou peut-être était-ce le contraire) qui fit tomber son verre sur une des tables du saloon.

« Faut pas boire tout seul ! Attends, on va se mettre là ! Quand on boit tout seul, c’est pas bon signe, c’est parce qu’il y a des farfadets qui soufflent des trucs à l’oreille. Raconte-moi… je m’appelle Matthias au fait. Tu peux m’appeler Gérard cela dit, je suis pas nazi avec les noms. Tant que c’est pas connard, là c’est sur ça va pas le faire. » L’homme quant à lui aurait pu se nommer Atlas tant il semblait porter le poids du monde sur ses épaules. Le nez dans son verre, il n’avait pas l’air plus décontenancé que ça par le babillage incessant du pompier près de lui. « Bernardo, deux verres pour mon nouveau copain et moi, pas de la rousse surtout! Et des cacahouètes ! Mais pas celles que tout le monde a tripoté, c’est dégueulasse ça. » Se laissant aller sur la chaise en vieux bois, Matthias décocha un grand sourire solaire au taciturne brun. « On peut choper la peste et le choléra avec ça sinon ! Et la rousse même en bière, ça fait des trucs dans ton estomac... de toute façon c’est pas catholique tout ça. T’es pas doc par hasard ? Ça pourrait être sympa si t’étais doc… j’ai l’impression de t’avoir déjà vu… bah…. La bière ça fait de nous tous des frères en quelque sorte. Allez à la tienne ! » Les chopes étaient fraîches, les tables n’étaient plus poisseuses après le coup de torchon magique du patron et Matthias se balança sur sa chaise avant de venir trinquer bruyamment avec ce qu’il considérait déjà comme son nouvel ami. « On se fait une partie ? » Les cartes écornées gisaient en rectangle sur le bout de la table. « On joue pas de l’argent, dans ce nouveau monde, l’argent ça se bouffe pas et je t’avoue que j’en ai pas besoin… non viens, on joue des secrets ! »

Et de battre les cartes.




_________________
 
Sorry about the blood in your mouth.
I wish it was mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4853-matthias-peterse
 

Faites vos jeux, rien ne va plus! ♣ Alistair Jenkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Monsieur le Président, rien ne va plus, faites vos jeux!
» Faites vos jeux ! [Ryûûûûûûûûji]
» Faites vos jeux!
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Quel sport faite vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Fifth Chapter :: Memories-