AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 4277
↳ Points : 103
↳ Arrivé depuis le : 06/09/2017
↳ Age : 32
↳ Avatar : Kate del Castillo
↳ Age du Personnage : 43 ans
↳ Métier : Chef de stockage - Gestion des ressources
↳ Opinion Politique : Anti-gouvernement pour la forme // Opportuniste dans l'ombre
↳ Niveau de Compétences : Niveau 1 partout
↳ Playlist : Tarja Turunen ~ Dark Star; In for a Kill; What lies beneath
Nightwish ~ Dead Boy's Poem
↳ Citation : Dragons eat horses & sheep alike
↳ Multicomptes : //
↳ Couleur RP : White



les petits papiers
↳ Copyright: CryingShame
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 16:45


Aritza Shlomit Belmonte
« And thou shalt trust none »


? le MIDien derrière l'écran


? pseudo & prénom :
Lau’ ou Koalau’
? âge :
Majeure et vaccinée
? pays :
Celui de la bière, des frites, des moules, du chocolat …
? ton avis sur MID ?
Une ancienne joueuse (Cameron) m’en avait parlé à l’époque (> 1 an et demi) et je suis ravie de constater qu’il est toujours aussi populaire ^.^
? niveau d'addiction :
Les jours où je travaille, en général 5 jours/semaine (je squatte honteusement la connexion au bureau)
? dédoublement :
Mais enfin, on vient à peine de se rencontrer !
? et le règlement tu l'as lu ?
C’est une question ça ?
? t'as découvert MID comment ?
Via une ancienne joueuse, via une future joueuse (qui débarquera sous peu) et via partenariat
? un dernier mot ?
C’est vraiment une pure coïncidence que Gabriel Belmonte décide de s’inscrire au même moment. Je voulais d’abord avancer un peu sur ma fiche, mais voir son nom apparaître m’a totalement bousillé le cerveau. Ça fait quelques jours que je rôde dans les parages, mais je n’ai clairement pas envie de me faire chourer le perso alors je me lance !
? smiley fétiche :

43 ans ? Veuve
Hellraisers ? ft Kate del Castillo


©️ google
? Date et lieu de naissance :
Fin mars 1974. Coyhaique en Patagonie, dans le fin fond sud du Chili. Vallée idyllique pour certains. Enfer du quotidien pour les autres. Paradis éloigné. Solitude renforcée.
? Forme animale :
Aussi cliché que cela puisse paraître, de par ses origines elle a gardé une affinité non-feinte à l'encontre des camélidés de la branche sud-américaine. Dans son sillage traînent souvent quelques chiens errants. Les meilleurs gardes du corps possible. De plus, ils ne jugent pas. Ils aiment sans condition. Ils détestent encore plus vigoureusement. Il ne persiste aucune place pour les faux-semblants.
? Métier :
Reine déchue. Occupe actuellement le rang de chef de stockage. Méticuleuse et intransigeante elle gère d'une main de maître la gestion des ressources.
? Orientation sexuelle :
Régime pain sec ? Les hommes sont cruels. Les hommes sont faux. Leur esprit dicte de mots prémâchés à une bouche qui se contente d'obtempérer. Mensonge réfuté des poings qui claquent. Par des coups de poignard dans le dos. La confiance s'effrite et finit par se perdre. Le manque de contact physique se veut pourtant cruel. Pénible même. Il devient difficile à ignorer. Il paraît que les femmes sont plus douces. Plus conciliantes. Oui, il paraît ...
? Force :
Son vécu. L'expérience sur le terrain. Sa jeunesse aride. Son adolescence inexistante. Elle a été fille, et ensuite femme, de leader. Elle connaît le milieu. Elle connaît la Communauté. Ses membres. Ses failles. Ses gloires. Ses chutes. Elle a aidé à construire cet Empire. Elle en connaît les moindres recoins. Les plus noirs secrets. Elle a beau avoir été reléguée au rang de traîtresse, d'usurpatrice, ou encore de régicide, il n'en reste pas moins dangereux de sous-estimer la volonté d'une femme qui n'a plus rien à perdre.
? Faiblesse :
Jésus. Elle ne peut effacer ce qui a été fait. Elle ne peut oublier ce qu'elle a vécu. Comment elle a été traînée dans la boue. Comment elle a encaissé les coups pour les autres. Comment son mari l'a détruit de l'intérieur. Il lui a enlevé ce que nul jamais ne pourra lui rendre. Et il n'est plus là pour payer. Son fantôme, par contre, continue à la hanter. A se moquer. Elle est la seule à l'entendre. L'unique à le percevoir. Il emprunte les traits de son visage lorsqu'elle se regarde dans le miroir. Il déforme tout. Lui fait entrevoir les prémisses de ce qui l'attend. Il éveille en elle des envies qu'elle espérait pourtant profondément enfouies. Il la titille. Il la cherche. Il la provoque. Elle peine de plus en plus à les réprimer. À les garder sous couverture. Personne ne doit savoir. Jamais. Alors elle se fracasse le poing serré dans l'image reflété. Le verre lui entaille la chair. Se glisse en son for intérieur. La douleur seule prouve que l'on est toujours vivant. Mais pour combien de temps encore ?
? Avis sur le Gouvernement :
Avant il était ce qu'elle exécrait le plus. Il était ce nuage sinistre qui plane au-dessus de la tête des pauvres. Cette puissance invisible et pourtant écrasante. Ce contre quoi elle se battait jour après jour. Ce qui lui a donné la hargne de continuer. De s'opposer. C'est ainsi que la Communauté a fini par voir le jour. Mais les temps ont changé depuis. Aritza a goûté au fruit illicite qu'est le pouvoir. Pour ensuite s'en faire déchoir. On la regarde à nouveau de haut. Avec mépris. Avec dédain. Les autres la voient comme un insecte nuisible. Comme une tâche sur le tableau. Elle pourrait pourtant si aisément les berner en endossant le rôle de taupe. Il suffit juste de réussir à se vendre au plus offrant ...
?Particularité :
Aritza est croyante. Il faut bien s'accrocher à quelque chose pour réussir à traverser toutes ces épreuves tout en restant debout. Le Chaos qui règne est un Mal nécessaire. La foudre divine qui s'est abattue sur cette horde de pauvres pécheurs pour n'en garder que les meilleurs. La sélection naturelle aidée de par la main de son Créateur. Seul les forts persisteront. La loi de la jungle à la sauce sainte. Ce n'est pas pour autant qu'elle ne s'adonne pas elle-même à quelques vices de procédure. La punition de Dieu lui est venue sous le nom de Son infant. Elle se doit désormais de faire pénitence afin de retrouver grâce aux yeux du Seigneur.  

Perfectionniste ☦ Orgueilleuse ☦ Intuitive ☦ Volcanique ☦ Ingénieuse ☦ Rancunière ☦ Déterminée ☦ Caractérielle ☦ Matriarcale ☦ Manipulatrice ?


le test rp



Doomsday (Sujet 3):
 

Le dos droit. La tête haute. Je me tiens fière devant les juges qui me font face.
Dans mon dos, je les sens. Ces centaines de regards qui me fusillent. Qui m'accusent. Qui m'écrasent. Je ne bouge aucunement. Ni quand les insultes fusent. Ni quand on me bouscule. Ni même quand on me crache dessus.

Je fais abstraction de l'audience. Je me coupe du reste du monde. Yahvé est mon seul juge.
Je vois leurs lèvres qui miment des mots que je perçois mais n'écoute pas. Je vois l'absence d'âme dont le blanc de leurs yeux. Je vois l'avidité. Je devine l'envie. De mon corps. De mon esprit. De mon titre. Ils veulent me détruire. Ils veulent me salir. Ces étapes je les connais. Je les ai déjà traversées. Je suis prête à ramper. Je suis prête à m'écorcher les genoux. Je suis prête à lécher leurs bottes enduites de suie et de boue. Et comme à chaque fois, je me relèverai. Sur mon passage,  je ferai glisser la pointe de ma lame, leur entaillant la cuisse, leur déchirant la veine fémorale. Et je les saignerai à blanc en prenant bien soin que mon regard soit le dernier qu'ils croisent lorsque Satan viendra arracher leur âme.
Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort.
Marche ou crève.

Ils pensent me connaître. Savoir ce qu'il m'a fait subir. Savoir ce que la vie tout court m'a fait endurer. Ils ne savent rien. Ils se fourvoient dans l'illusion qu'ils se font de leur propre interprétation de la vérité. Ils dessinent pour moi un passé auquel nul n'a assisté. Ils tracent dans mon sillage des faits qu'ils ne pourront jamais comprendre. Des actes si infâmes qu'il serait blasphématoire de les décrire. Tous savent que mon père a perdu sa femme. Tous savent que dans son hémorragie elle a emporté son plus jeune fils. Le benjamin de la fratrie. Petit dernier qui n'a même pas eu le temps d'être baptisé avant de rejoindre la terre et la poussière. Tous savent que son aîné a suivi quelques jours plus tard. Qu'il l'a enterré de ses propres mains. Dans le fond du jardin. De toute cette misère, il a tiré la force de se redresser. La hargne de continuer, d'avancer et d'évoluer. Mon père était un grand homme. Mon père était un leader. Mon père était un pionnier.
Ce qu'ils ont tendance à oublier ... c'est que mon père était avant tout un homme. Avec ses forces, mais surtout ses faiblesses.

Il a eu beau perdre une femme et deux enfants. Moi j'ai perdu ma mère. Moi j'ai perdu mon double. Juan était mon complément. Juan était mon ombre. Ou moi j'étais plutôt la sienne. Nous étions une symbiose. Nous étions un tout. Passer 8 mois ensemble dans une poche amniotique, ça crée forcément des liens. Dans notre cas, la relation n'a fait que s'intensifier au fur et à mesure du temps qui passe. La précarité ne nous faisait pas peur. Pas plus que le fait de devoir partager nos parents avec toute une ribambelle de frangins (et une petite Angelica). Nos parents étaient un couple aimant. De ceux qui n'existent plus de nos jours. De ceux qui n'existent que dans ces livres interdits à la consommation. Ces rêves idylliques auxquels plus personne ne croit. Ceux qui finissent toujours pas éclater au grand jour, car les voies du Seigneur sont impénétrables.

Quand ils nous ont quittés, père était dévasté. La fratrie était laissée à l'abandon. Les bambins pleuraient. De faim. De peur. La terre se mourrait. Et moi ... moi je me tenais droite, tout en haut de la colline. Les pieds sur ce sol amorphe et insensible à notre peine. Au raz de la falaise. Mon regard perdu dans l'étendu magnifique qui s'étendait à perte de vue. Je n'ai versé aucune larme. Mes yeux n'avaient plus cela en stock. Je n'ai démontré aucune once de tristesse. Mon cœur avait perdu une partie de son essence-même. Mon esprit était au bord du gouffre. Tout comme mes pieds. Il aurait suffit d'un pas. D'un – si – petit pas. Mais je n'ai pas flanché. Je n'ai pas opté pour le choix de la facilité.

Je ne l'ai fait jadis. Et ce n'est guère aujourd'hui que je vais commencer.
Ces gens qui me jugent. Ces gens qui me jaugent. Ils ne me connaissent pas. Ils ne connaissent rien de moi. Ni de celle que j'ai été. Et encore moins de celle que je suis devenue. Je suis l'héritière. Je suis leur Reine. Je suis celle qui a fait d'eux ce qu'ils sont aujourd'hui. Je suis celle qui a fait naître ce qui EST aujourd'hui.
Alors je les observe en silence. Je laisse leur colère et leur aveuglement se déverser sur moi sans jamais broncher. Sans jamais vaciller. Je me tiens droite. Je me tiens fière.
Je fais face à mon destin.
Je suis prête à embrasser ma sentence.

L'ancien est coupé dans sa parole avant même de terminer sa première phrase. Tous les regards se tournent à l'unisson vers l'homme responsable de cette incursion. De cet outrage à magistrat. Tous sauf un. Le mien. Je reste de marbre. Refuse de me prêter au jeu. De saisir cette perche qu'il me tend. Je n'ai pas besoin de voir pour savoir. Pas plus que je n'avais besoin d'entendre pour le deviner. Gabriel.
Il était présent depuis le début du procès. Glissé sournoisement parmi la foule de faux-prêcheurs. Mutisme impétueux. Colère contagieuse. Il se tient dans mon dos. C'est moi qu'il regarde. C'est moi qui l'inspire. Me retourner maintenant ferait affront à la scène. Mettrait à mal tout ce pour quoi je me bats depuis que j'ai quitté mon Chili natal.

Je refuse de le mêler à tout cela. De lui faire porter le chapeau d'un crime qu'il n'a pas commis. Même si je sais qu'il ne peut s'empêcher de penser le contraire. Cela finira par le détruire de l'intérieur. D'ailleurs, le processus a déjà commencé. J'aimerais tellement le prendre dans mes bras. Le serrer contre moi. Lui susurrer ses insanités auxquelles personne ne croit, mais que tous désirent si ardemment à vouloir entendre. Passer mes doigts dans ses cheveux drus. Plonger mon nez dans le creux de son cou. Fermer les yeux l'espace d'un instant seulement. Rêvasser ensemble d'un ailleurs meilleur. Nous savons tous deux qu'il n'en existe aucun. Que les rêves sont faits pour être brisés. Comme jadis. Comme toujours. Mais pas aujourd'hui. Pas ainsi.
Je ne peux lui laisser la charge de porter mon fardeau. Il n'est en rien responsable des actes que j'ai moi-même commis. Il n'a jamais été que la main qui a appuyé sur la détente. Moi, au contraire, je suis le flingue au goulot encore tiède et fumant. Je suis la balle de 9mm qui percute le crâne, pulvérise l'os et déchiquette la chair. Je reste stoïque tandis que des effluves de cervelle bouillie viennent m'éclabousser le visage.

Ils n'ont beau pas me croire, c'est pour eux que j'ai fait tout ceci.
Jésus a eu beau me battre, m'humilier, me souiller ... j'étais prête à encaisser. À faire abstraction du moi au profit de notre Communauté.
Mais il a fait des mauvais choix. Il a pris de mauvaises décisions. Il n'a pas voulu m'écouter.
Nous allions droit dans le mur.
Je n'avais guère le choix.
Et si je dois payer pour cela, qu'il en soit ainsi fait.

 « Coupable. »

C'est ce que je suis.
C'est ce que nous sommes tous.
Amen.


si t'as pas d'amis, prend un curly





? Belmonte, Gabriel ;
ft Jeffrey Dean Morgan
Il lui ressemble tellement. Et si peu à la fois. Plus grand. Plus ténébreux. Plus brut de décoffrage. Du moins en surface. Lui n'a jamais caché ce qu'il était vraiment. Ne M'A jamais caché qui il était. Pourquoi. Comment.
Je nous renvoie encore, le jour de notre rencontre. Nous pourchassant à travers les dédales d'un marché qui depuis longtemps déjà ne porte plus de long. Nous étions tous trois jeunes et fougueux. Aventureux. Plein de rêves et d'autres absurdes idéaux. Le pouvoir, d'une manière ou d'un autre, avait déjà réussi à s'immiscer dans nos vies solitaires. Une fois réunis, il n'a qu'à fait qu'éclore.
J'étais douée. Ils l'étaient plus encore. Ils avaient des choses à m'apprendre. Moi j'avais un toit à leur offrir. Une famille dans laquelle les invités. Une Communauté qui n'attend plus qu'eux pour s'envoler.

C'est ce que nous avons fait. Ensemble. Unis à jamais. À la vie, à la mort. Ces sermons sans queue ni tête que les adolescents se font quand ils croient avoir trouvé leur voie. Ses pactes de sang qui nous font tirer des grimaces et qui laissent des cicatrices. Superficielles autant que profondes. Les choses en entraînant une autre, je suis tombée amoureuse. Notre trio en a été quelque peu perturbé. Les cartes ont été redistribuées. Gabriel et moi sommes restés proches. Moins qu'au départ. Mais plus que ce qu'il aurait été enclin de tolérer. C'est ainsi que notre première dispute a éclaté. C'est là que je me suis ramassée mon premier coup. Je l'avais bien mérité.

J'ai caché mes stigmates pendant des années. Je me suis éloignée de lui. Pour nous préserver tous les trois. Je ne voulais pas m'insurger entre lui et son frère. Je ne voulais mettre en péril notre amitié. Je suis sortie dans l'ombre. Je suis retournée au premier plan de la scène. J'ai (re)pris à cœur mon rôle de femme du leader. Très. Probablement trop. Jésus n'a pas apprécié. Mais après tout, ce n'était jamais qu'une excuse comme une autre.
Il m'a éclaté la rate. J'ai perdu mon rein gauche au passage. Même au marché noir il ne valait plus guère grand-chose. J'ai encaissé. J'ai ravalé. J'ai pris sur moi. Et puis un jour ... Gabriel m'a trouvé.
Le coup est parti tout seul.

C'était il y a 19 mois.
Lui et moi, ce n'est plus comme avant. Cela ne le sera jamais plus. Je sens mon corps se crisper dès qu'il approche. Pourtant mon esprit hurle dès qu'il s'éloigne.
Il y a longtemps de cela, j'ai prêté vœu d'amour et fidélité à l'homme que j'ai épousé. Lui a bafoué ce sacro-saint serment. Est-ce que cela m'autorise pour autant à en faire de même ?

? Amberly, Lisbet ;
ft Charlize Theron
Les gens nous ont toujours considérées comme chat et chien. Ou plutôt comme deux chats luttant sur un même territoire. Il y a une sorte d'hostilité froide qui règne entre nous. Un froid glacial qui prend possession des lieux dès qu'on se retrouve dans la même pièce. Pourtant notre charisme naturel mutuel devrait suffire à embraser le moindre foyer.

Il n'en a pas toujours été ainsi. Du moins pas de mon point de vue. Dès la première fois où j'ai posé les yeux sur Lisbeth, j'ai su qu'une grande responsabilité lui incomberait un jour. Elle avait beau se la jouer discrète, se tenir à carreau dans un rôle qui ne lui convenait pas (ou du moins pas tout à fait), suivre les règles à l'image d'un bon petit soldat ... ce n'est pas le destin qui lui avait été dessiné. Juste ... elle ne s'en rendait pas encore compte.

On aurait pu s'entendre. Enfin ... façon de parler bien sûr. J'étais déjà mariée lorsque nous avons fait connaissance. Et de nous deux, c'est Jésus qui avait le plus de mal à partager. J'étais sienne. Corps et âme. Cœur et esprit. Quand on se retrouve à la tête d'une Communauté, il n'y a pas de place pour les sentiments. Il n'y a pas de temps pour les futilités de la médiocrité. Alors quand elle a voulu se rapprocher de nous pour nous conseiller, pour nous prévenir que le mur approchait et qu'on y fonçait à tête baissée ... je n'ai eu d'autre choix que de commencer à aboyer. De montrer les dents. De grogner. Jésus était mon calvaire. Tout comme moi j'étais son exutoire. Il m'insupportait l'idée qu'il puisse lever la main sur une autre que moi. Qu'il humilie à la vue de tous un membre de notre si dévouée famille. Là encore, j'ai pris sur moi. J'ai encaissé les coups. Ceux de mon mari autant que ceux de cette femme qui n'a jamais rien compris. Et il était mieux ainsi. À cette époque, je m'étais déjà faite à l'idée de tirer définitivement un trait sur ma relation avec autrui.

Tout aurait pu s'arrêter là. Continuer ainsi sans la moindre remontrance. Il est bien sot celui qui pense être au-dessus de la Loi. Une expédition punitive mandatée par Jésus. Elle aurait dû mettre à mal le moral des troupes. Briser le oisillon dans son œuf. J'aurais aimé les accompagner. Il me l'a interdit.
J'étais à quand ils sont revenus grièvement blessés. Dans les premières loges. C'est moi qui ai porté son corps inconscient sur les derniers mètres. C'est moi qui me suis tenue à ses côtés lors des soins opérés. J'ai disparu quelques jours avant son réveil.

Ensuite le coup est parti. Le règne de Jésus s'est effondré. On m'a blâmé. Pour sa chute à lui autant que pour celle de toute la Communauté. J'ai été enchaînée, puis emprisonnée et finalement jugée.
Devant moi, ma chère tante, Maria Velasquez, sortie des ombres. Trônant majestueusement sur l'estrade qui me revenait de droit. À ses côtés, Lisbeth Amberly.
De tous les coups de poignards qui m'ont été infligés depuis ... le sien m'aura le plus brisé.

Ils ont vu en nous deux chats qui se battent pour un seul et même territoire.
Que leur volonté soit faite.


? Amberly, Saskia ;
ft Alicia Vikander
Je suis rentrée dans sa vie par pur esprit de vengeance. Elle est rentrée dans la mienne sans même s'en apercevoir. J'aurais dû m'en douter la première fois où nous nous sommes croisées. Je m'étais rapprochée dans l'idée de la manipuler. De la malaxer. De la faire rentrer dans un moule spécialement préfabriqué à son image. Mais il n'y a de tour de chien qui nous revient. Les choses sont ainsi faites. Les lois sont ainsi érigées. Et je suis faite prendre à mon propre piège.

Saskia s'est montrée méfiante dans un premier temps. Qualité rare et ô combien appréciée de ma personne. Je ne savais rien à son sujet, si ce n'est les bruits de couloirs qui circulent dans une communauté aussi soudée que la nôtre. Mais au fur et à mesure de notre rapprochement, je n'ai pu qu'approuver ce qui s'offrait – et ouvrait – à moi.
Nous nous ressemblons tellement que cela ne peut relever de la coïncidence que nos chemins ont fini par se croiser. J'ai fait preuve de patience. De sournoisie aussi. Je ne suis pas spécialement fière de le clamer. Les choses se sont simplement présentées ainsi à moi. Il aurait été idiot de les repousser. Et tout vient à point à qui sait attendre. De connaissance je suis devenue amie. D'amie je suis devenue confidente. Et de confidente ... eh bien je suis devenue ce qu'il m'avait été interdit de rêver.

Saskia a réveillé en moi un instinct si profondément enfoui que j'avais silencieusement espéré qu'il finirait par s'y perdre. Des années durant j'avais été prête à endosser ce rôle. Quand j'ai rencontré Jésus, j'ai honnêtement et en toute sincérité cru à l'aboutissement de ma peine. Au renouveau. À cette page débordante de noir et de contraste qui se tourne enfin. J'avais mis ma propre vie en stand-by pour m'occuper de mes frères et de mon père. Ensuite la Communauté a pris le relais. Je vivais pour elle et à travers elle. Quand je suis devenue une Belmonte, j'ai naïvement pensé qu'il était à moi désormais de sortir de l'ombre. D'effleurer l'avant de la scène. J'avais tellement donné. J'avais tellement sacrifié. J'allais enfin pouvoir briller. À cette époque j'étais joyeuse. Je souriais si naturellement. Mon humeur en devenait même contagieuse.

C'est là que je l'ai sentie.
La lame me traverser la paroi abdominale.
Le poignard s'enfoncer dans ma chair.
Il m'a regardé droit dans les yeux tandis que je m'écroulai contre son torse nu.
Ce soir ... c'est la première fois que j'ai pleuré.

Alors quand Saskia est arrivée dans ma vie, elle n'y a pas été de main morte. Elle ne s'est pas contentée d'entrouvrir délicatement la porte après avoir doucement frappé. Non, elle l'a fracassée. Elle l'a dégondée. Et elle s'est engouffrée à l'intérieur à l'image d'une tempête tropicale.

Il est vrai que la première approche était de mon ressort. Une telle proximité physique m'a demandé un effort considérable. Elle a été la première à franchir mon cercle d'intimité depuis la mort de Jésus. La seule à pouvoir se vanter un tel mérite au jour d'aujourd'hui.

Saskia n'est plus uniquement un point de pression contre sa mère.
Mais il me serait fort fâcheux si cet aveu coupable venait à se découvrir ...

? Approved by the government


Dernière édition par Aritza S. Belmonte le Sam 9 Sep - 20:32, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5147-btch-pleaz-aritza-s-belmo
avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 4277
↳ Points : 103
↳ Arrivé depuis le : 06/09/2017
↳ Age : 32
↳ Avatar : Kate del Castillo
↳ Age du Personnage : 43 ans
↳ Métier : Chef de stockage - Gestion des ressources
↳ Opinion Politique : Anti-gouvernement pour la forme // Opportuniste dans l'ombre
↳ Niveau de Compétences : Niveau 1 partout
↳ Playlist : Tarja Turunen ~ Dark Star; In for a Kill; What lies beneath
Nightwish ~ Dead Boy's Poem
↳ Citation : Dragons eat horses & sheep alike
↳ Multicomptes : //
↳ Couleur RP : White



les petits papiers
↳ Copyright: CryingShame
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 16:45


les compétences



? On nous dit que tu es un "surnaturel", depuis combien de temps ?
Aritza a été contaminée en août 2015. Le parasite est néanmoins resté en latence en temps négligeable. La mort de Jésus début 2016 a déverrouillé la porte derrière laquelle il s'était niché. Depuis quelques semaines maintenant les effets commencent à se manifester.

? Comment as-tu été transformé ou comment as-tu découvert ta nature ?
Aritza n'est pour autant pas consciente de sa "nouvelle nature" et s'en inquiète bien peu.

? Tu vis ça plutôt bien ? Pas du tout ?
Aritza pense que le fantôme de feu son mari est venu la hanter. Qu'il s'agit du châtiment divin pour avoir commis un tel crime en toute impunité. Le fait d'avoir été rétrogradée dans l'enceinte de la Communauté n'est que broutille face à la véritable sentence du juste. Elle estime mériter ce qui lui arrive. Tant qu'elle continuera à percevoir ses reflets dans le miroir, tant qu'elle continuera à entendre sa voix rauque murmurer au creux de sa nuque, tant qu'elle sentira ses phalanges aux griffes acérées molester ses entrailles ... elle sait que sa faute n'aura pas été expiée. Et elle l'accepte.

? Maîtrises-tu tes dons ? Les développer est important pour toi, ou au contraire tu préfères les refouler et tenter de vivre comme un simple petit humain ?
Comme précité, Aritza n'est aucunement consciente de sa condition. Elle se contente de continuer à vivre comme elle l'a toujours fait : en s'adaptant. Elle ne veut pas être châtiée de la Communauté, alors elle garde pour elle ces « visions ». Elle tente de faire abstraction du mal qui la rogne, mais parfois la voix est juste trop oppressante, la douleur trop lancinante. Alors elle explose. De préférence ses propres poings dans le mur. Pour l'instant, elle arrive à gérer. Mais combien de temps arrivera-t-elle encore à se canaliser avant de griller sa couverture ?

? Et du coup, à quel niveau général tu situes tes compétences ? As-tu des compétences séparées, si oui lesquelles et à quel niveau pour chacune ?
Niveau débutant (1) partout.

? Approved by the government


Dernière édition par Aritza S. Belmonte le Sam 9 Sep - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5147-btch-pleaz-aritza-s-belmo

RUNNING TO STAND STILL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1427
↳ Points : 990
↳ Arrivé depuis le : 23/07/2016
↳ Age : 21
↳ Avatar : Emily Browning
↳ Age du Personnage : 25 ans
↳ Métier : Shadowhunter en perdition.
↳ Opinion Politique : The rules apply to everyone, and order must be preserved
↳ Niveau de Compétences : /
↳ Playlist : Two steps from hell ~ Heart of Courage, Victory / Arch Enemy ~ War Eternal / Epica ~ In All Conscience, Unchain Utopia / Lindsay Stirling ~ The Arena / Sia ~ Chip Trills / Within Temptation ~ Empty Eyes, A shot in the dark / Imagine Dragons ~ Demons / Queen ~ Bohemian Rhapsody
↳ Citation : "For if a man plays the fool, then it's only fools he'll persuade. But appear to be the devil, and all men will submit."
↳ Multicomptes : Solveig Eriksson & Orfeo F. Renzacci
↳ Couleur RP : #660000



les petits papiers
↳ Copyright: Lux Aeterna ♥
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 16:48

BIENVENUE PARMI NOUS !

C'est cool de voir ce PV tenté, il est tellement intéressant ** ! J'ai vraiment hâte de voir comment tu vas l'interpréter en tout cas ♥️. J'espère que tu te plairas parmi nous mais je ne m'en fais pas trop !

Bon courage pour la rédaction

_________________
+ In the ruins of Madness +
She has been through hell, so believe me when I say, fear her when she looks into a fire and smiles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 1627
↳ Points : 485
↳ Arrivé depuis le : 15/03/2016
↳ Age : 23
↳ Avatar : Ezra Miller
↳ Age du Personnage : 217 ans & 24 ans. (15 mars 1801)
↳ Métier : Danseur au Masquerade, professeur particulier et escort boy occasionnel.
↳ Opinion Politique : Pour la rébellion, n'en déplaise à son esprit chaotique.
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3
↳ Playlist : Noir Désir - Le vent nous portera | Yodelice - Insanity | Adam Naas - Fading Away | Elephant Man Main Theme | Фолькнери - Карчата / Folknery - Karchata | Mademoiselle Noir | Cheshire Kitten - SJ Tucker
↳ Citation : "Ses secrets partout qu'il expose. Ce sont des oiseaux déguisés."
↳ Multicomptes : Mikkel G. Ievseï & Cassidy H. Valdès
↳ Couleur RP : darkseagreen



les petits papiers
↳ Copyright: Kamo
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 16:51

Bienvenue par ici, j'espère que tu te plairas parmi nous ♥ Bon courage pour ta fiche !

_________________

I'm the dark in need of light
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3412-tristan-k-bellam http://www.mercy-in-darkness.org/t3954-ce-qu-il-voit-son-histoire-voile-et-ses-tenebres-sont-etoiles En ligne

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 6137
↳ Points : 9061
↳ Arrivé depuis le : 28/11/2013
↳ Age : 28
↳ Avatar : Matthew McConaughey
↳ Age du Personnage : 42 ans
↳ Métier : Escroc, actuellement détective privé et pilleur de tombes, revendeur de sang humain pour la Falci'
↳ Opinion Politique : Pro-gouvernement pour des raisons qui lui sont propres.
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3 -1 en annihilation de la magie et 2 en cicatrisation
↳ Playlist : X Ambassadors - Renegades / Brighton - Forest Fire / The Neighbourhood - Sweater Weather / Fall Out Boy - Young and Menace / Imagine Dragons - I Bet My Life / Delta Rae - Bottom of the River / Ben Howard - Black Flies / Manchester Orchestra - Simple Math / ...
↳ Citation : " I represent to you all the sins you have never had the courage to commit. "
↳ Multicomptes : Murphy L. Cohle
↳ Couleur RP : #FFFFFF



les petits papiers
↳ Copyright: luxaeterna
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 16:56

Bienvenue par ici Aritza

Tu viens de choisir mon pv préféré de tous les temps Comment je suis contente de le voir enfin interprété Bien hâte de voir ce que tu vas en faire Je sens que vous allez me donner envie de stalker vos rps avec Gabe Tout ce vide est criminel Ah et décidément deux belges pour le prix d'un aujourd'hui Compatriote Ça fait plaisir de voir le duo débarquer en même temps et ce par hasard (c'te chance quoi ) J'espère que tu vas t'éclater parmi nous Mais je m'en fais pas pour toi

_________________
I imply to mitigate the guilt, we could align. A perfectly constructed alibi to hush the violent guilt that eats and never dies. In actual blame, they called me once the dark divide. Simple math, it's why our bodies even lay here. What if we've been trying to get to where we’ve always been ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4364-renegades-oswald http://www.mercy-in-darkness.org/t4682-ripped-at-every-edge-oswald#194428

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 16:59

Hann une veuve hellraiser, on a déjà des points communs Arrow
Sérieusement bienvenue à toi , je te souhaite une bonne présentation et ce choix d'ava, ça m'a fait direct penser à Weeds
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 17:01

Aritza Bienvenue parmi nous
Comment te dire que de te voir débarquer en même temps qu'un Gabriel ça fait super plaisir J'attends ma Némésis depuis si longtemps Ça va être un plaisir de te faire des misères Cette chance que vous avez n'empêche Du coup, j'ai hâte de découvrir ton interprétation du personnage et d'en lire plus dans ta fiche, je te souhaite bon courage pour la rédaction Je ne connais absolument pas le demoiselle choisie mais je trouve qu'elle colle plutôt bien cela dit Enfin, amuse toi bien sur le forum et n'hésite pas si tu as des questions
Revenir en haut Aller en bas

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1138
↳ Points : 207
↳ Arrivé depuis le : 11/06/2017
↳ Age : 28
↳ Avatar : Jessica Chastain
↳ Age du Personnage : 37 ans en apparence, 92 ans en réalité
↳ Métier : Libraire ; Créatrice et gérante du Bones ; Dirigeante de la Nemesis
↳ Opinion Politique : La haine et l’esprit de vengeance l’habitent, lui collent à la peau, s’amplifient de jour en jour. Elle se considère comme une anarchiste
↳ Niveau de Compétences : Jeune Daybreaker de niveau 1
↳ Playlist : Travis ♪ Re-Offender / U2 ♪ You're the best thing about me / Eiffel ♪ A tout moment /
↳ Citation : " Let me count the ways, How I’ll make you pay "
↳ Multicomptes : Joshua Bates
↳ Couleur RP : #BD5737



les petits papiers
↳ Copyright: STARFIRE & trumblr & okinnel
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 18:25

Bienvenuuue  I love you qu'est ce que j'adore ce personnage ! Amuse toi bien sur MID

_________________
WHEN YOUR HEART GROWS COLD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5892-moira-that-part-of-me-isn En ligne

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 18:34

Bienvenue dans le coin
Courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 725
↳ Points : 7
↳ Arrivé depuis le : 05/12/2016
↳ Age : 27
↳ Avatar : Josh Beech
↳ Age du Personnage : 30 ans
↳ Métier : Musicien et chanteur au Masquerade ; récolteur d'informations & photographe pour le BlackBird
↳ Opinion Politique : Résistance modérée (BlackBird)
↳ Niveau de Compétences : Niveau 3
↳ Playlist : Cities in Dust - The Everlove | World on Fire - Les Friction | Sotto Falso Nome - Ludovico Einaudi | Blackbird - The Beatles | No Easy Way - Digital Daggers | Daze - Poets of the Fall | Waking Up - PVRIS | Keep The Faith (It's Only You and Me) - of Verona | Bird Set Free - Sia | We Don't Celebrate Sundays - Hardcore Superstar | Human - Of Monsters and Men | Lover to Lover - Florence and the Machine | Fuck Off And Die - Backyard Babies
↳ Citation : “Certains attendent que le temps change, d'autres le saisissent avec force et agissent.” (Dante Alighieri)
↳ Multicomptes : /
↳ Couleur RP : Chocolate



les petits papiers
↳ Copyright: Electric Soul & tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 18:40

Gabriel et Aritza en même temps, c'est trop beau Pis en plus, deux belges, le meilleur pays du monde

Bienvenue et bon courage pour la fiche

_________________
- IF I COULD ONLY LET GO -
The air is silk, shadows form a grin If I lose control I feed the beast within Cage me like an animal A crown with gems and gold Eat me like a cannibal Chase the neon throne Breathe in, breathe out Let the human in
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4154-dante-your-forme http://www.mercy-in-darkness.org/t4611-dante-set-the-world-on-fire

WILDHUNTER

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 10279
↳ Points : 741
↳ Arrivé depuis le : 31/08/2013
↳ Age : 27
↳ Avatar : Luke Arnold
↳ Age du Personnage : 30 ans
↳ Métier : Ravitailleur au sein de la communauté
↳ Opinion Politique : Contre les dictateurs
↳ Playlist :
KEANE - tear up this town | OF MONSTERS AND MEN - hunger | STARSET - monster | THE FRAY - the wind | PASSENGER - home | SLEEPING AT LAST - bad blood | THE KILLERS - flesh and bone | HALSEY - control | DAUGHTER - youth | ARCADE FIRE - my body is a cage | ECHOS - gold | JAMES BAY - hold back the river | SOAP&SKIN - me and the devil | BANNERS - start a riot | KODALINE - brother

↳ Citation : Memories do not always soften with time; some grow edges like knives.
↳ Multicomptes : Rhys Steinsson
↳ Couleur RP : Peru



les petits papiers
↳ Copyright: CHEVALISSE & bat'phanie & tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 18:54

Non mais c'est Noël avant l'heure aujourd'hui en fait omg Une Aritza en plus d'un Gabriel, c'est juste inespéré et ça fait trop plaisir J'ai hâte de découvrir ton interprétation de ce personnage haut en couleurs, c'est un de mes pvs préférés également Puis la Communauté renfloue ses rangs, ce qui est particulièrement réjouissant Je déplore tout ce vide en revanche, c'est vilain Je t'envoie plein de courage pour tout remplir
Je te souhaite bien sûr la bienvenue parmi nous J'espère que tu vas te plaire dans les parages mais on va tout faire pour

_________________
Here's to the crazy ones
The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules. And they have no respect for the status quo. ▬ the people who are crazy enough to think they can change the world, are the ones who do.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4624-just-survive-som http://www.mercy-in-darkness.org/t4680-tobias-the-power-of-the-telling En ligne

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 19:06

Aaaaaaaaaaaaahhhhhhhh ma deuxième pitoyable maman est dans la plaaaaace Comme je suis trop contente J'ai hâte de lire ton interprétation de la madame ! En tout cas super choix de prédef, j'ai hâte de lire tes jeux avec Lisbeth !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 19:29

Une Hellraiser avec un sacré caractère, je ne peux qu'approuver !
J'ai un doute sur le fait que ton pseudo me dise quelque chose En tout cas, j'te souhaite bon courage pour ta fiche, et plein de fun dans le coin
Revenir en haut Aller en bas

WILDHUNTER

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 5746
↳ Points : 282
↳ Arrivé depuis le : 03/09/2013
↳ Age : 27
↳ Avatar : Toby Stephens
↳ Age du Personnage : Quarante-huit ans
↳ Métier : Bras-droit de Maria Velasquez ; Ancien directeur de la Parish Prison
↳ Opinion Politique : Il crache sur le Gouvernement, et emmerde la résistance. La Communauté en unique camp, au-dessus et avant tout le reste.
↳ Niveau de Compétences : Trois
↳ Playlist :
STARSET - Demons ♭ KORN - Evolution ♭ SLIPKNOT - Disasterpiece ♭ SIA - Free me ♭ WOODKID - Iron ♭ BEAR McCREARY - A nation of thieves ♭ NICK CAVE - Avalanche ♭ KODA - New blood ♭ HIDDEN CITIZENS - Paint It Black ♭ SABATON - Out of control ♭ RAG'N' BONE MAN - Hard came the rain ♭ POP EVIL - Monster You Made

↳ Citation : « Everyone is a monster to someone. Since you are so convinced that I am yours, I will be it. »
↳ Multicomptes : Regan Faulkner
↳ Couleur RP : #448a74



les petits papiers
↳ Copyright: Cryingshame ; tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 19:43

Bienvenuee hi
Mais ce choix qui fait trop plaisir, en plus avec un Gaby qui débarque, mais que demander de mieux Je suis bien contente de voir la demoiselle par ici en tout cas, j'ai vraiment hâte d'en découvrir ton interprétation et de lire vos aventures avec Gabriel C'est pas gentil ce vide Arrow Je te souhaite bon courage pour la rédaction de ta fiche en tout cas
Pis c'est toujours un plaisir de voir les rangs de la Communauté se remplir J'espère que tu te plairas parmi nous mais je ne me fais pas trop de soucis pour ça, on fera tout pour que ce soit le cas

_________________

† madness is sanity
he came from the shadow to mollify his suffering. moved by the rage, didn’t forget the sorrow. the endless pain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4594-disasterpiece-le http://www.mercy-in-darkness.org/t4681-leslie-pray-for-the-storm-of-your-life
avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 4277
↳ Points : 103
↳ Arrivé depuis le : 06/09/2017
↳ Age : 32
↳ Avatar : Kate del Castillo
↳ Age du Personnage : 43 ans
↳ Métier : Chef de stockage - Gestion des ressources
↳ Opinion Politique : Anti-gouvernement pour la forme // Opportuniste dans l'ombre
↳ Niveau de Compétences : Niveau 1 partout
↳ Playlist : Tarja Turunen ~ Dark Star; In for a Kill; What lies beneath
Nightwish ~ Dead Boy's Poem
↳ Citation : Dragons eat horses & sheep alike
↳ Multicomptes : //
↳ Couleur RP : White



les petits papiers
↳ Copyright: CryingShame
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   Mer 6 Sep - 20:33

(J'vais faire un p'ti passage plus complet demain, depuis mon taf' , mais j'suis quand même passée EXPRESS depuis la zonzon pour vous remercier de ce chaleureux accueil )

Vous m'inspirez trop ...
Cela aurait été un blasphème de reporter davantage l'enregistrement

Et je me suis rendue compte que le firewall du bureau il bloque 93% (sisi l'Impératrice je vous l'assure!) des smileys

J'étais bien obligée de me connecter ce soir pour voir de mes propres yeux toute cette beau épileptique :vachebouc:

Mini-spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5147-btch-pleaz-aritza-s-belmo

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte   

Revenir en haut Aller en bas
 

B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» B*tch pleaz'! ~ Aritza S. Belmonte
» [PRET] MC/ Anthony Belmonte 65 - 21 ans [19 000€ - 775 000€] - /// (0%)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Second Chapter :: Life For Rent :: Welcome Home-