AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 (F) Nathalie Emmanuel - Roads Untraveled

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1530
↳ Points : 734
↳ Arrivé depuis le : 01/07/2015
↳ Age : 27
↳ Avatar : Aaron Paul
↳ Age du Personnage : 32
↳ Métier : Ouvrier
↳ Opinion Politique : Anti-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Niveau 1 (niveau max en tâches et théorie du complot)
↳ Playlist : ADTR - Paranoia ; C!NCC - Bipolar Mind ; Dionysos - Mon ombre est personne ; Eddie Vedder - Society ; Enter Shikari - Destabilise ; Linkin Park - The Catalyst ; Papa Roach - Help ; The Used - The Bird and The Worm ; Woodkid - Run Boy Run
↳ Citation : « Too late it was, for him, for them, the evil curse had won. The anger and the anguish overwhelmed his fragile soul, and caused a wicked tantrum that he never could control. »
↳ Multicomptes : /
↳ Couleur RP : #C79F4B



les petits papiers
↳ Copyright: 2981 12289 0 + .nyx
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: (F) Nathalie Emmanuel - Roads Untraveled    Lun 11 Sep - 0:43



« and you held it all but you were careless to let it fall »


pris ; • libre ; réservé

Zahra Au choix² Barros

©️ niehauscosima.tumblr.com
31 ans ━ au choix (Wildhunters)
ft Nathalie Emmanuel ━ négociable


↳ Lieu de naissance :
18 mai 1986, Chicago
↳ Forme animale :
Uniquement pour les Skinchangers, mais tu peux toujours nous dire si tu as un animal de compagnie pour pas faire de jaloux
↳ Métier:
Agricultrice pour la Communauté
↳ Particularité :
Zahra souffre d’asthme depuis son enfance. Lorsqu’elle se sent perturbée ou angoissée, des crises sérieuses peuvent la prendre venant jusqu’à la suffoquer atrocement. Depuis 2012, il lui était impossible d’obtenir un inhalateur. De nombreux exercices et un régime alimentaire particulier l’ont aidé à maîtriser ses crises. Aujourd’hui, Zahra réussit à vivre beaucoup plus normalement que lors de son enfance et son adolescence. Cependant, elle n’est pas à l’abri d’une nouvelle crise, surtout si elle est sujette à des sensations fortes et inattendues.

↳ Avis sur le Gouvernement :
Zahra est contre le Gouvernement et toute forme d’autorité qui lui imposerait quoi faire, quoi dire et quoi penser. Elle aime à penser qu’elle se débrouille très bien toute seule, même si fatalement, elle reconnait que le travail d’équipe et l’attribution bien souvent d’un leader est nécessaire à l’organisation pour le bien-être d’un groupe.
©️ lux aeterna

Franche ▬ Têtue ▬ Observatrice ▬ Prudente ▬ Possessive ▬ Affective ▬ Grande-gueule ▬ Réfléchie ▬ Engagée à fond dans ses convictions ▬ Débrouillarde ▬ Indépendante ▬ Vit avec pas mal de regrets ▬ Rancunière ▬ Bornée   



la vie c'est comme une boite de chocolat


- Zahra nait à Chicago de parents immigrés (origine aux choix, j'avais pensé à sud-américaine à la base mais c'est comme tu le sens), issus d’un milieu modeste. Deuxième enfant du couple Barros, Zahra a un frère de cinq ans son aîné.

- La petite fille n’a rien connu à part cet immeuble bondé d’appartements, soit blindés de famille en difficultés, soit occupés par des couples de retraités ou d’habitant solitaire aux activités douteuses. La famille Milligan habitait le même quartier, quelques rues plus loin. Les deux pères de famille se connaissaient via leur emploi, tous deux ouvriers dans le bâtiment. Ce fut par l’école cependant qu’ils se côtoyèrent, trouvant l’anecdote de leur père faisant le même métier un côté amusant vu par les yeux de deux jeunes enfants.

- Zahra a perdu son père lors d’un accident de travail alors qu’elle n’était encore qu’une enfant (aux alentours de 10/12 ans). Ce fut un accident terrible qui traumatisa toute la famille. Suite à ce drame, la mère des enfants se plia en deux pour subvenir aux besoins de ses enfants. Accumulant souvent deux voire trois emplois en même temps. Elle rentrait tard, souvent en pleine nuit, alors que ses enfants dormaient à poing fermés. Le frère de Zahra prit immédiatement son rôle d’homme de la famille très à cœur. C’était lui qui alla chercher sa sœur à l’école, qui l’aidait à faire ses devoirs et qui lui faisait à manger tous les soirs.

- Lorsque son frère fut en âge de faire des études supérieures, il prit la décision de partir à Seattle. Cette décision fut un coup de tonnerre pour Zahra qui le prit comme un abandon pur et simple. En effet, son frère eut la chance d’obtenir une bourse d’étude, possédant également quelques économies qu’il avait mis de côté grâce à des petits boulots qu’il avait enchaînés, en plus de la garde de sa sœur et de ses études au lycée. Ne voulant pas laisser passer cette chance et considérant sa sœur assez grande pour prendre soin d’elle-même, il partit en la laissant elle et sa mère. Cette dernière fut plus compatissante et accepta le choix de son fils, bien que la douleur soit néanmoins réelle. Elle tenta de rester forte pour sa fille qui quant elle, fut habitée par la colère et le chagrin de le savoir si loin d’elle.

- A l’adolescence, Zahra  développa un caractère presque extrémiste en ce qui concerne le droit des femmes mais également des classes populaires qu’elle trouvait délaissées. Elle se révolta de nombreuse fois et participa activement à des manifestations populaires. Elle s’éloigna peu à peu de sa mère qui envisagea de rejoindre son fils à Seattle, ce dernier ayant réussi à obtenir une situation stable et une hygiène de vie plutôt aisée.  

- Zahra finit par se retrouver seule en 2010. Son frère et sa mère insistèrent pour qu’elle les rejoigne, mais la jeune femme se refusait à tout compromis. Elle en voulait à sa famille de l’avoir abandonné après avoir passé toutes ces épreuves ensemble. Elle enchaîna les petits boulots jusqu’en mars 2012. Les premiers mouvements migratoires commençaient à fuser vers New York. Il fut très difficile de la faire partir, étant persuadée que son frère et sa mère allait venir la chercher. Vaas réussit tant bien que mal à lui faire ouvrir les yeux. Incapable de les joindre, ils ne pouvaient plus les attendre. Ils partirent tous les deux vers la nouvelle capitale.

- Les conditions de vie à New York furent désastreuses. Le mouvement migratoire était si énorme que la place manquait. Zahra et Vaas se retrouvèrent dans des logements précaires, censés être provisoire en attendant que la situation ne se stabilise. Ils restèrent rarement plus de deux mois au même endroit.

- En 2013, suite encore une fois aux changements climatiques extrêmes, Vaas songea de plus en plus à suivre le nouveau mouvement migratoire en direction de la Nouvelle-Orléans. Zahra quant à elle, refusait de se plier encore une fois à la foule, désirant faire sa vie loin du tumulte de l’apocalypse malgré les dangers et les zombies qui rodaient à chaque recoin. Vaas fut déchiré entre tenter de survivre avec ce qui restait de l’humanité ou rester avec Zahra et mourir certainement dans les jours qui suivaient. Pour la jeune femme, il était hors de question de suivre toute cette population qu’elle considérait en partie responsable de la ruine de ce monde. Lorsque Vaas décida quant à lui de partir, ce fut pour Zahra un énième abandon. Elle se sentit trahie, seule et incomprise.

- Après quelques temps d'errance, elle ne mit toutefois pas bien longtemps à croiser le chemin de la Communauté. Au début, ils étaient pour elle seulement un tremplin temporaire. On avait bien voulu d’elle car on manquait de bras pour certaines tâches, et à dire vrai elle ne disait pas non à un toit, de la nourriture et un minimum de sécurité afin de fermer les yeux quelques heures par nuit. Avec le temps, elle acquit la confiance de ce qu’elle considérait comme étant les siens, si bien qu’elle fut accueillie en tant qu’apprentie agricultrice, jusqu’à ce que les bases soient acquises. C’est un poste qui lui convenait parfaitement, ne pouvant porter des charges trop lourdes ou effectuer un autre travail beaucoup plus physique à cause de son asthme. Maladie qui s’était peu à peu atténuée par ailleurs, voir qui se faisait plutôt rare depuis New York. A mesure qu’elle passait du temps au sein de la Communauté, elle en oubliait presque qu'elle était malade, comme si leur présence, cette nouvelle vie ainsi que son rôle l’aidait à se rétablir.



les copains d'abord

↳ Vaas Milligan ;
ft Aaron Paul
Si l’un n’avait pas été là pour l’autre, qui sait ce qu’ils seraient devenus. Amis depuis l’enfance, ils ont été l’ancre de l’un puis de l’autre simultanément. Ils habitaient le même quartier malfamé, leurs pères étaient collègues de travail. Presque tout le monde se connaissait dans ce quartier. C’était une grande famille. Avec pour chacun, leur dose de tragédie familiale. Lorsque le père de Zahra fut décédé suite à un accident de travail, et malgré leur jeune âge, Vaas pouvait sentir presque physiquement la tristesse de son amie. Puis lorsque ce fut la mère de Vaas qui quitta le domicile familial pour cause d’enfermement volontaire dans un hôpital psychiatrique, elle fut également présente pour consoler son ami de toujours.

Ils traversèrent bien des épreuves. Celles des années au lycée furent les pires. Le frère de Zahra s’en alla, et Vaas prit la folle décision de suivre les traces de son père dans les chantiers. Folle de rage et d’inquiétude de voir son ami se précipiter sur un mur qui a coûté la vie à son père, elle protesta contre sa stupidité à ne pas avoir de volonté propre, sachant pertinemment qu’elle touchait là une corde sensible, Vaas n’ayant jamais eu une once d’estime pour sa personne. Le père de Vaas avait toujours été sévère, elle le savait, et ce jour-là, elle lui avait reproché de laisser quelqu’un d’autre décider de sa vie alors qu’ils avaient toujours mis un point d’honneur de ne laisser personne les commander. Le hacking était l'échappatoire de Vaas, la protestation humaine celle de Zahra. Mais ça ne les nourrissait pas. Zahra le compris à ses dépens lorsque sa mère la quitta pour rejoindre son frère. Non, elle ne partirait pas. Elle se débrouillerait seule. Enchaînant les boulots ingrats. Elle comprit alors à quoi Vaas s'était retrouvé confronté. La vie était une salope et il fallait se mettre à genou pour s'y conformer. La solitude provoquée par la foule la refit se rapprocher de Vaas. Elle comprit aussi que la réalité de ce monde n’était pas faite pour elle. Pour eux. Ils dépassèrent le stade de l’amitié bien que cela fut le cas déjà depuis bien des années au fin fond de leurs âmes.

2012, ils partirent ensemble pour New York, nouvelle capitale et une des seules villes encore intactes du continent. Sans l’aide de Vaas, elle n’aurait pas tenu. Son asthme l’aurait sans doute tué. Ou le climat. Et inversement, Zahra était source d'apaisement pour Vaas. Son esprit était moins torturé lorsqu'elle était là. Il devait la protéger et survivre ensemble. L’ouverture de Darkness Falls les fit frissonner de frayeur. Mais tant qu’ils restaient ensemble, ils ne risquaient rien. Jusqu’en mai 2013. Vaas l’abandonna. Ils l’abonnent tous à la fin. Il partit à la Nouvelle-Orléans, bien qu’elle évoquât l’idée de faire sa vie loin de tous. Au diable les zombies, au diable les sorciers, ils pouvaient survivre, tant qu’ils étaient tous les deux. Vaas, ce lâche, préféra la sécurité de la foule. Il préféra l’humanité à l’amour. Jamais elle n'avait été aussi têtue que ce jour-là. Et lui non plus. C'était leur vie qui était en jeu. Chacun étant persuadé d'avoir raison, la dispute fut furieuse, les mots violents. Ils s'abandonnèrent mutuellement, dans la rage et l'exaspération. Aveuglés par la colère et la stupidité de l'autre.

Elle trouva une sorte de réconfort depuis qu’elle avait rejoint la Communauté. Mais rien n’était comparable au souvenir de la seule personne qui savait tout d’elle. Et elle savait tout de lui. Elle savait qu’il souffrait. Il avait toujours détesté être lui-même. Il ne s’aimait pas. Mais elle, si. Malgré sa haine lorsqu’elle l’a vu partir. Malgré sa tristesse toutes les nuits à pleurer sa décision de ne pas le suivre. Mais elle ne regrettait pas son choix. Elle regrettait seulement sa présence. Etait-il en vie ? Une part d’elle savait que oui. Vaas, quant à lui, il ne savait rien. Il ne savait jamais rien, ce Vaas Milligan.  


_________________
We swim against the rising waves and crash against the shore. The body bends until it breaks, the early morning sings no more.


Spoiler:
 


Dernière édition par Vaas Milligan le Dim 8 Oct - 18:39, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t2888-fell-down-a-hole

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1530
↳ Points : 734
↳ Arrivé depuis le : 01/07/2015
↳ Age : 27
↳ Avatar : Aaron Paul
↳ Age du Personnage : 32
↳ Métier : Ouvrier
↳ Opinion Politique : Anti-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Niveau 1 (niveau max en tâches et théorie du complot)
↳ Playlist : ADTR - Paranoia ; C!NCC - Bipolar Mind ; Dionysos - Mon ombre est personne ; Eddie Vedder - Society ; Enter Shikari - Destabilise ; Linkin Park - The Catalyst ; Papa Roach - Help ; The Used - The Bird and The Worm ; Woodkid - Run Boy Run
↳ Citation : « Too late it was, for him, for them, the evil curse had won. The anger and the anguish overwhelmed his fragile soul, and caused a wicked tantrum that he never could control. »
↳ Multicomptes : /
↳ Couleur RP : #C79F4B



les petits papiers
↳ Copyright: 2981 12289 0 + .nyx
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: (F) Nathalie Emmanuel - Roads Untraveled    Lun 11 Sep - 0:52


   
les souhaits et exigences


   
Helloooo petit caribou des bois Déjà, merci DE OUF d’avoir cliqué sur ce scénario qui t’as fait amener jusqu’ici    Je suis super contente et du coup ça veut sans doute dire que ce p’tit perso t’intéresse est c’est trop trop cool
Alors, parlons des trucs modifiables toussa toi-même tu sais

Le pseudo est totalement modifiable, je suis vraiment pas difficile sur ça, choisis ce qui t’inspire

L’avatar est également modifiable mais plutôt pour une actrice métisse ou bien brune de chez brune. Genre qu’elle ait des origines métisses, espagnoles, caraïbes, sud-américaines si possible. J’avais aussi pensé à Ruth Negga par exemple.

L’histoire peut paraître longue de premier abord, je m’en excuse Si possible j’aimerai que les grandes lignes soit respectées, en particulier la mort de son père puis le départ de son frère et de sa mère, c’est qu’elle a vraiment pris ça comme de l’abandon, ça l’a profondément marqué et l’a forgé. Et c’est ce qui l’a soudé encore plus qu’avant avec Vaas, ayant lui aussi connu l’abandon familial via sa mère qui est partie alors qu’il avait 12 ans.

J’ai mis le groupe au choix car c’est vraiment selon ton bon vouloir. Elle peut rentrer vraiment dans toutes les cases, donc fais toi plaisir Tout comme son métier, j'ai mis agricultrice mais la vérité c'est toi qui voit x) Faut être cohérent par contre, vu sa maladie et même si ça va un chouia mieux, elle peut difficilement travailler dans la construction par exemple

Le lien avec Vaas est assez déterminent pour les deux guguss Donc tu l'as capté, c'est plutôt un lien amoureux mais avec des regrets de ouf pour chacun. Ils ont vécu une histoire d’amour et faut dire que vu qu’ils se connaissent depuis gamins, c’est un truc plutôt bien ancrés en eux t’as vu What a Face Or ils se sont séparés plutôt fâchés mais surtout terriblement triste de se laisser, car l’un comme l’autre l’ont vécu comme un énième abandon. Ayant tous les deux connus ça via leur famille, ils vécurent cette séparation comme une déchirure, mais étant tous les deux bornés comme pas possible, ils n’ont pas voulu céder à leur conviction et chacun regrette la présence de l’autre. Ils ont vécu ensemble toute leur vie si on peut dire, et ils ont partagé ensuite une vie de misère à New York. Ça les a encore plus soudés qu’avant donc autant dire que oui, ils ont mal vécu leur séparation mais bon, c’est des gamins tous les deux, du coup sur le moment ils étaient trop fier pour se parler correctement L’évolution de leur lien se fera de manière assez mouvementé. Ils s’aiment toujours (Vaas n’a eu aucune relation dite « sérieuse » à part Zahra. Par sérieux j’entends : avec qui il envisageait vraiment un futur quoi ) mais sont persuadés l’un comme l’autre d’avoir fait le bon choix en ce qui concerne leur choix de vie. Du coup ça peut partir vite en vrille

Pour le rythme rp, alors là, si tu savais comment c’est pas un problème On a tous une vie et je comprends parfaitement, faut vraiment pas se mettre de pression pour ça Ça veut pas dire qu'il faut être un membre fantôme hein Attention parce que j'ai des potes esprit frappeur qui peuvent venir te hanter toi tu sais pas
En vrai, du moment que tu respectes le temps d’indiqué dans le règlement c’est tout bon pour moi MID c'est plus qu'un forum tu verras, c'est une communauté, tout le monde t’accueillera à bras ouvert et te lâcheras plus    

Et surtout SURTOUT, tu es libre de me poser touuuuutes les questions qui te trottes par la tête, il n’y a pas de questions bêtes, même si tu veux savoir c’est quoi son thé préféré vazy on se pose et on discute oklm Faut vraiment que tu sois à l’aise et que tu t’amuses, le rp c'est un plaisir, pas de la pression en plus  En tout cas j’ai suuuper hâte de te voir débarquer dans notre grande famille midienne, on va te dorloter et te préparer tout un buffet garni de tout ce que tu aimes, mais surtout des mamours et des cookies, et lui en garde du corps => Nan en vrai il est tigen
Papouilles sur toi  

   

   
© Vaas Milligan

   

_________________
We swim against the rising waves and crash against the shore. The body bends until it breaks, the early morning sings no more.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t2888-fell-down-a-hole
 

(F) Nathalie Emmanuel - Roads Untraveled

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Roads Untraveled ▬ Sova / Kyle
» Nathalie Emmanuel
» (f/libre) NATHALIE EMMANUEL ♕ Livia Forrest
» Aurelien et Nathalie rentrent de leur pause (pv eux)
» Le député Lutherking Emmanuel Macardieu explique la position politique de l'OPL

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Second Chapter :: The Reaping :: Scénarios-
Répondre au sujet