AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Before the storm (ft Lisbeth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Before the storm (ft Lisbeth)   Jeu 14 Sep - 19:19


« Before the storm »

Lisienna
featuring

L’aube commence doucement à se dévoiler au loin, laissant planant sur l’horizon une délicate lumière tamisée qui se reflète dans son regard. Réveillée depuis quelques minutes déjà, Sienna observe le ciel quitter les eaux nocturnes, comme il le fait tous les matins. Bien qu’elle voie ce spectacle depuis maintenant sept siècles, c’est toujours une première fois pour ses yeux. Parce que la mort est si proche, le lendemain est incertain, rendant l'aurore aussi hypothétique que possible. Il est des choses qu’il faut savoir apprécier de tous temps. Et surtout, quand la faucheuse attend désespérément de venir récupérer sa proie. « Lisbeth veut te voir. » La quiétude de cet instant est brusquement rompue par une présence, une voix, un ordre. La simple évocation de son nom suffit à la mettre en alerte tel un animal flairant le danger à des kilomètres. Parce que cette femme est à la fois une menace potentielle et une alliée inespérée au milieu de ce chaos, il lui faut toujours la considérer comme l'un et l'autre, ne jamais oublier que tout peut basculer en un fragment de seconde. Leur relation est à l'image de la vie, mortelle, confuse, imprévisible. Qui tire les ficelles ?    
Sans demander le pourquoi du comment, la métaphore se dirige nonchalamment vers la caravane de Beth. Elle sait pertinemment que le messager ignore les réponse à ses questions. Autant s'éviter une perte de temps inutile. De plus, il ne semble pas très loquace. Ce qui est le cas de la majorité des gens. Certains font l'effort de lui parler, notamment les chasseurs, mais cette initiative ne s'applique pas à tout le camp. Sienna ne s'en formalise pas, consciente des discordes que sa simple présence provoque. La méfiance est palpable comme une odeur dans l'air, que le vent finira par balayer, à force de souffler. En attendant, il lui faut maintenir ses efforts pour s'intégrer doucement, avant de parvenir à faire ses preuves. Un long parcours à venir. « C'est moi » La jeune femme s'annonce en frappant à la porte de la caravane. Elle croise les bras à défaut d'obtenir un signe de vie même si son ouïe perçoit clairement du mouvement à l'intérieur. Quelques secondes plus tard, un visage finit par apparaître. Des traits de toute beauté, une chevelure polaire digne de l'hiver, un regard assassin capable de tuer sur place. C'est bien elle, il n'y a pas de doute.

« Tu voulais me voir ? » Parce que j'ai d'autres choses à faire, vois-tu. Directe, franche, naturelle, la métamorphe ne s’embarrasse pas de formules de politesse barbantes. Probablement sa nature animale qui veut ça. Elle ne voit pas l'intérêt de la saluer gentiment comme n'importe quel hypocrite -cherchant ses faveurs- l'aurait fait. Surtout que tout ce qui l'intéresse, est la raison de sa présence là, maintenant. Le reste l'importe peu. Pour ne pas dire que cela l'indiffère au plus haut point. Une brise glaciale vient de s'installer aux alentours, provoquée par la proximité entre les deux femmes. Quand elles sont proches, la température chute brutalement dans le négatif. L'hypothermie est au rendez-vous. Parce que l'une comme l'autre dégage cette froideur reptilienne, cette sévérité intransigeante, cette antipathie maladive, qui juxtaposées ensemble, donnent l'impression d'être piégé dans les vestiges de New-York. A croire que leurs sentiments sont enfouis bien trop profondément pour remonter à la surface. En réalité, l'atmosphère étrange qui s'opère, provient en grande partie de leur lien ambigu. Des secrets qu'elles partagent aux regards qu'elles échangent aux silences qu'elles soutiennent. Une tension omniprésente se dégage, à la limite du supportable.

Revenir en haut Aller en bas
 

Before the storm (ft Lisbeth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Crownless [PV Lisbeth]
» James Storm Vs Brock Lesnar
» Vous avez vu les éléphants roses derrière vous, M'dame Lisbeth ? {PV}
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» Flame On [Johnny Storm]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Fifth Chapter :: Memories-