AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 (M) Johnny Depp ~ Le destin ne cesse de nous rattraper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 437
↳ Points : 82
↳ Arrivé depuis le : 29/08/2017
↳ Age : 29
↳ Avatar : Agelina Jolie
↳ Age du Personnage : 40 ans
↳ Métier : Prostituée
↳ Opinion Politique : Aucune
↳ Niveau de Compétences : Niveau 1
↳ Playlist : Nirvana/Where dis you sleep last night - Lana Del Rey/summertime sadness - Damien Rice/ô - Jeanne Chehral et Vincent Delerm/Les gens qui doutent - Louise Attaque/Les nuits parisiennes, Lea - Vanessa Paradis/ Il y a - Zoufris Maracas/Un gamin - Saïan Supa Crew/Angela - Soan/Emily - Alison Krauss/It doesn't matter - Les ogres de Barback/Contes, vents et marées - La Tordue/Captain Nemo - Les Wriggles/Les voisins - The Police/Every breath you take -
↳ Citation : “La lâcheté, cette condition que personne ne reconnaît ou n'accepte, pourtant indispensable à la survie.”
↳ Multicomptes : Nop
↳ Couleur RP : #cc0000 ou #990000



les petits papiers
↳ Copyright: Avengedinchains/tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: (M) Johnny Depp ~ Le destin ne cesse de nous rattraper    Mer 4 Oct - 21:37



« Ce qui est arrêté par le Destin, tu dois le supporter, telle est la volonté de Dieu. »


pris ; • libre ; réservé

Abel Josué Adaoui

©️️ crédits
48 ans ━ Daybreaker
ft Johnny Depp ━ négociable


↳ Lieu de naissance :
En 1969, dans un petit village reculé de toute civilisation, au fin fond de l'Utah.
↳ Forme animale :
Uniquement pour les Skinchangers, mais tu peux toujours nous dire si tu as un animal de compagnie pour pas faire de jaloux
↳ Métier:
Apprentissage obligatoire afin de survivre, d'échapper au pouvoir en place, je suis imbattable au jeu du cache-cache depuis New York. Je suis devenu l'un des plus habile journaliste d'investigation de la Nouvelle-Orléans.
↳ Particularité :
Mon comportement extrême traduit mes traumatismes, au fond je suis resté le jeune homme gentil et tendre. C'est la vie dite "normale" qui m'a souillé entièrement, il ne reste plus grand chose de ce que j'étais et mon plus grand souhait est de retrouver un jour mon existence passé,
mon cocon, ma maison. (libre choix du reste)
↳ Avis sur le Gouvernement :
Le gouvernement est mon ennemi premier. C'est à cause de lui que je me suis infligé tant de souffrance et bien plus encore... La haine que je noue envers celui ci m'a amené à rejoindre mes frères et sœurs de sang, la résistance. Meurtrier à mes heures perdues, je me définis encore aujourd'hui comme le plus vindicatif d'entre eux.
©️️ Tag

Vindicatif ▬ Orgueilleux▬ Obsessionnel▬ Fanatique▬ Déterminé▬ Empathique▬ Solitaire▬ Rescapé▬ Angoissé▬ Instinctif


la vie c'est comme une boite de chocolat


Mormon depuis de nombreuses générations, je fus élevé dans les traditions profondes de mes ancêtres dans une Amérique inconnue et exilée.  Déjà gamin, on m'appris la condition de l'homme. Je devais apprendre, être bon élève à l'éducation dictée par une religion autoritaire. On me transmis aussi le plaisir du dur labeur avec les autres hommes du village ainsi qu'une présence régulière au sein de l'église. J'aimais ma vie simple et précaire et en ma condition d'homme, elle deviendra bientôt beaucoup plus satisfaisante.
Il en fût ainsi, je devins grand et fort et les femmes comblaient mon désir pour affirmer ma future descendance. Jusqu'à ce jour où une de mes promises offerte par le voisin de mon père vint à se rebeller contre notre existence que je jugeais, elle, toujours plus merveilleuse chaque jour. J'étais le prototype même du jeune homme embrigadé parmi les extrémistes les plus influents de mon peuple et j'étais comblé. Malheureusement, à cause de cette jeune pécheresse, qui plus est, fugueuse, je ne retrouverai bientôt plus jamais mon havre de paix chéri.

Rejeté par mon père après avoir été jugé incapable de maîtriser mes femmes, je fus banni de mon village, privé de mes terres, de mes enfants, jusqu'à ce que je ramène ma chère et tendre au pays. C'est alors que la chasse devint ma nouvelle vie, j'étais terrifié par ce monde de vices. Les lois de la télévision, la mode et surtout le pouvoir de l'argent... Tout ça m'était inconnu, on m'avait enseigné que toutes ces choses représentaient le diable et j'en fis l'expérience sans tarder. Les autres hommes vivaient pour le simple intérêt d'un confort matériel, leurs femmes allaient même jusqu'à dicter les règles de la maison, les enfants s'habillaient de façon grossière et cela n'étonnait personne. Mes jugements et mon apparence m'attiraient les pires moqueries, on alla même jusqu'à m'humilier en public avant de me rouer de coup par une bande de malheureux jeunes hommes agressifs qui voulaient me vider mes poches déjà vides. Partagé entre peur et répulsion j'étais complètement perdu. Il m'a fallu presque une année entière pour m'adapter à cette condition et je n'avais pas la moindre piste de celle qui engendra cette récente situation... L'envie de retrouver ma maison m’oppressait et il était l'heure de rendre hommage à ma quête... Un voyage douloureux s'en suivi, je ramais, j'arrivais presque à découvrir l'endroit, les endroits, où elle se réfugiait mais j'arrivais toujours trop tard... Sans espoir...

Ma dernière piste bouleversa tout ce pourquoi je luttais depuis mon départ. Arrivé à New York en 2012 je n'aurai jamais soupçonné que le monde deviendrait plus cruel qu'il ne l'était déjà. Les éléments grondaient de plus en plus, et parmi le chaos ambiant je sentais qu'il ne me restait plus beaucoup de temps avant d'accomplir ma destinée. Hélas, mon instinct fût le bon, désormais captif d'un gouvernement tortionnaire je devins un as du camouflage. On m'avait débusqué, on m'avait livré aux autorités en place. Totalement obsédé par mes recherches, j'avais été jusqu'à menacer les prostituées du coin ; oui j'avais appris qu'elles partageaient un certain lien avec Keren, jusqu'au jour où je confondue l'une d'entre elle avec la femme d'un des plus influents de la ville soit disant libératrice. Accusé de harcèlement, soupçonné même d'un futur acte irréversible envers les personnes de la haute, ma tête était désormais mise à prix. La paranoïa ne tarda pas à me guetter et c'est ainsi que les personnes croisant mon chemin vinrent à douter de ma raison. Conséquences d'un seul geste maladroit, je voyais dorénavant l'ennemi partout où je me baladais jusqu'à ce que deux hommes aux physiques imposants viennent à me poursuivre afin de me livrer, cette fois-ci je ne rêvais pas mais je ne pouvais me résoudre à me plier aux exigences de ces humains que je considérais toujours plus comme les pantins de Lucifer.  Ils m'effrayaient tant que l'adrénaline vint à me faire franchir le pas de trop... Assassin, assassin, assassin, me répétait en boucle mon cerveau... N'avaient-ils donc pas déjà assez répandus la terreur sur terre, ces tortionnaires, pour que je m'en inflige davantage? Il fallait croire que non, et moi, pauvre de moi, j'étais dorénavant recherché pour me soumettre, étant donné leurs pratiques, à une distraction morbide, ou pire, à la psychiatrie...
Véritable caméléon, ces années là furent les pires de mon existence, obligé de me cacher dans la crasse des habitants les plus pauvres, assailli par les dénonciations ou par les traques de petits nazis, je me recroquevillais dans les grottes, allant même jusqu'à m'enterrer sous la boue ou m'enveloppant encore de feuilles tout en me nourrissant de ce que la nature nous offre si elle avait encore quelque chose à nous offrir... Mes subterfuges étaient loin de suffire et je trouvais l'ultime et extrême solution. La douleur insupportable s'en trouvait réduite par une volonté de vivre, une force que jamais je n'aurai soupçonné, comme une aura protectrice pénétrant leurs lames de poignards aiguisées en mon sein, je m'arrachais les cheveux, mes si beaux cheveux qui me caractérisaient tant, déformant ainsi mon image, m'octroyant là une chance supplémentaire de rester dans l'anonymat.

Un an de souffrances qui pourtant fera de ma personne ce qu'elle est devenue aujourd'hui. Véritable professionnel, je devins un investigateur expérimenté mais le sort frappa de nouveau, l'apocalypse s'intensifia, m'obligeant à fuir jusqu'à la Nouvelle-Orléans comme la plupart de mes congénères... L'épopée fût longue et pénible. Autant dire que ma recherche première devenait un souvenir lointain mais sans nul doute que la belle rejoindra bientôt la ville elle aussi...
Mais pour l'heure, je me fixais pour objectif de ne jamais revivre la soumission récente des hommes et femmes commandants au pouvoir suprême des lois. Déterminé par le traumatisme récent, le désir de vengeance qui brûlait mes entrailles surpassait dorénavant ma recherche première. Mon âme changeait, comme transformée par mon passé, le jeune homme aux principes moraux inébranlables s'évanouissait pour ne laisser que des cendres d'une gentillesse éteinte...
La tentation m'emprisonna et je ne mis pas longtemps avant de rejoindre la résistance. Après tout, les comportements extrémistes je les connaissais, ils me rassuraient même, et je trouvais là une nouvelle famille.

Janvier 2015 fût mon apothéose en tant que résistant, je participais activement à la destruction de la nouvelle arène et en profitais même pour abattre les bourreaux tortionnaires qui s'étaient décrétés rois. Paradoxalement, mon bonheur s'en vit rapidement fauché. Ma manœuvre de fuite après l'assassinat fût ébranlée par un autre ennemi que je n'avais pas vu venir. C'est dans les bois, comme un symbole, la nature salvatrice me réservait encore là une autre forme de cachette et celle-ci bouleversera mon être tout entier en côtoyant les portes du paradis...Un être abominable, à la chair tombante, aux cris éraillés et pétrifiant vint à me griffer la peau que j'avais eue du mal à reconstruire quelques mois auparavant. Une longue et douloureuse fièvre s'en suivi... Incapable de survivre à ce calvaire je me laissais aller, attendant l'ange de la mort. La nuit tomba lorsque je me réveillais enfin, les paysages tournaient tout autour de moi mais je réussis à atteindre mon cabinet. Comment pouvais-je être encore en vie ? Qui avait bien pu me délivrer de la créature ? Je n'avais pas les réponses mais quelques-unes viendraient à moi dans les jours suivants sans que je me pose la moindre question. Les saveurs d'une nourriture, d'un verre de vin, d'une cigarette, perdues à néant, j'étais autre chose, encore moi oui, mais un moi différent, un daybreaker. 

Une fois de plus, il s'en suivi quelques mois d'adaptation, par habitude peut être, ce n'était pas là le plus compliqué. Le plus triste fût la trêve avec le gouvernement, je l'ai ressenti comme une véritable preuve de faiblesse. Comme trahis par ma nouvelle fratrie, je me jurai de faire justice moi même. Je me nourrissais exclusivement de leurs riches héritiers à ces pourritures, ils devront payer le prix de leurs pêchés quitte à décimer leur descendance. Retour de la médaille, plus je me nourrissais plus je les comprenais, je voyais leurs parcours, leurs choix pour certain, leurs obligations pour d'autre. Empathique et viscéralement rancunier je n'arrivais pas à choisir, partagé entre deux facettes de mon émoi, mes choix personnels devinrent plus complexes et c'était sans compter sur un retour aux sources qui s'offrait à moi sur un plateau d'argent... Ma rage se déchargera sur elle, ma proie, mon âme sœur...




les copains d'abord

↳ Keren R. Nash ;
ft Angélina Jolie
C'est à mes dix-huit ans que Keren devint ma femme, âgée d'à peine une dizaine d'année elle était ma promise. Je l'a chérissais tant, ses beaux cheveux longs et bruns, son innocence, ses gestes maternels, sa douce voix et son sourire... Un ravage pour mes désirs adolescents. Bientôt elle me donnera un fils, perdurera mon nom de famille et pour l'heure, je lui exprimais déjà toute ma tendresse...
C'est cinq années plus tard qu'elle quitta le foyer, me délaissant et reniant ses origines mormones. Le déshonneur me frappa alors, victime de ses caprices, on me punit pour mon inaptitude à faire respecter nos traditions au sein de ma propre famille. Je dus aussitôt partir à sa recherche afin de la ramener parmi les siens. Malheureusement je ne la retrouverai pas malgré les nombreuses pistes que je poursuivais à travers le pays, ce n'est qu'une quarantaine d'année plus tard, arrivé à la Nouvelle-Orléans que nos routes se croisèrent, quand  bien même il était trop tard.
Dans un premier temps, j'aurais pu la retrouver un peu plus tôt mais je fis la rencontre de son amant, une chose que j'ignore encore aujourd'hui et de part ma main, son sang à coulé lors de la rébellion de 2015.
Dans un deuxième temps, les retrouvailles s'orchestrèrent autour de mon destin qui m'avait été arraché par sa faute en ces tristes circonstances apocalyptiques. Ainsi, en mon état de daybreaker ; je nouais pour elle tout le désir qui fût jadis si passionnel. Elle est la cause de ma situation de misère et pourtant je fantasme toujours autant l'envie de la prendre femme, quitte à ne pas lui laisser le choix comme autrefois, elle sera à moi et devra respecter, honorer nos règles d'origines que personnellement j'adule toujours aveuglément. Telle une prophétie, j'y mettrai un point d'honneur, ainsi soit-il ! Obsession et vengeance me guide, je me perds dans ses contrariétés. Serais-je si nostalgique que je ne jure que par elle ? Une envie obsessionnelle d'amour ? Ou bien est ce là le résultat d'une simple colère alimentée depuis mes jeunes années ? En tout cas mes émotions me guident, incapable de raisonner, elle est mienne, et cela, quelque soit la forme...


_________________

Keren R. Nash; Pour qui ne tente rien, le destin ne fait rien...


Dernière édition par Keren R. Nash le Jeu 5 Oct - 23:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5124-keren-r-nash-pour-qui-ne-

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 437
↳ Points : 82
↳ Arrivé depuis le : 29/08/2017
↳ Age : 29
↳ Avatar : Agelina Jolie
↳ Age du Personnage : 40 ans
↳ Métier : Prostituée
↳ Opinion Politique : Aucune
↳ Niveau de Compétences : Niveau 1
↳ Playlist : Nirvana/Where dis you sleep last night - Lana Del Rey/summertime sadness - Damien Rice/ô - Jeanne Chehral et Vincent Delerm/Les gens qui doutent - Louise Attaque/Les nuits parisiennes, Lea - Vanessa Paradis/ Il y a - Zoufris Maracas/Un gamin - Saïan Supa Crew/Angela - Soan/Emily - Alison Krauss/It doesn't matter - Les ogres de Barback/Contes, vents et marées - La Tordue/Captain Nemo - Les Wriggles/Les voisins - The Police/Every breath you take -
↳ Citation : “La lâcheté, cette condition que personne ne reconnaît ou n'accepte, pourtant indispensable à la survie.”
↳ Multicomptes : Nop
↳ Couleur RP : #cc0000 ou #990000



les petits papiers
↳ Copyright: Avengedinchains/tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: (M) Johnny Depp ~ Le destin ne cesse de nous rattraper    Mer 4 Oct - 21:38


les souhaits et exigences


Salut toi, invité qui vient de lire l'histoire d'Abel hi Déjà merci pour l'intérêt que tu y portes   Je suis impatient de te lire en mode présentation  ^^
Bon j'arrête de te mettre la pression, mais si tu choisis de l'interpréter je serai le plus heureux des joueurs  

- Alors, il faut que tu saches que tu es libre de changer l'avatar si jamais il ne te convient pas, du moment que ce soit un acteur d'une cinquantaine d'années, y'a pas de soucis    Son nom et/ou ses prénoms sont aussi là à titre indicatif du moment qu'ils restent d'origine hébraïque (bah oui, vu l'histoire et ses origines mormones)

- Sinon, j'ai essayé de tracer une trame pour son histoire, je dis bien essayé   de survoler un peu son parcours donc si tu souhaites compléter ou changer quelques détails, n'hésite surtout pas! Ma boite Mp t'es grande ouverte pour qu'on puisse en discuter ensemble  

- Le groupe est par contre imposé, il fait partie intégrante de son évolution  

- Quant au lien, il est difficile d'en changer mais il est tout à fait ré-adaptable en fonction de tes idées , si tu as envie de tordre et de retordre cette relation, je n'attends que ça  

- Pour tout ce qui concerne la partie rp, je ne suis pas compliqué    du moment que le règlement du forum soit respecté en tout point, tout m'ira du moment qu'il y a matière à échanger  

- Niveau présence, j'aimerai trouver quelqu'un qui s'implique, qui aime partager avec les autres membres   Surtout qu'ici on est réellement gâtés, les midiens sont tous bienveillants malgré les apparences^^ et ils sont toujours prêts à accueillir les nouveaux!

Pour finir, si tu as la moindre question sur le forum, n'hésite pas à contacter nos adminoux par mp ou partie invités , eux aussi ils sont là, complètement dévoués pour que leurs membres s'amusent comme des petits fifoux et ils te donneront toutes les réponses à tes questions sans aucun doute!
Et surtout n'oublie pas que tu peux me joindre n'importe quand, de jour comme de nuit   , je te passerai mon numéro de biper plus tard  Arrow
Merci encore d'avoir pris le temps de me lire et j'espère à très, très, très vite      

© auteur(s)


_________________

Keren R. Nash; Pour qui ne tente rien, le destin ne fait rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5124-keren-r-nash-pour-qui-ne-
 

(M) Johnny Depp ~ Le destin ne cesse de nous rattraper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) Johnny Depp - My father scientific
» (m) johnny depp ⊱ james crochet
» Dana ~ il n'y a pas de destin, mais ce que nous faisons
» What about playing chess?
» Emploi du Temps?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Second Chapter :: The Reaping :: Scénarios-
Répondre au sujet