AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 (M) Alexander Skarsgård ✻ Let's cause a little trouble, you make me feel so weak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ANIMAL I HAVE BECOME

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 2962
↳ Points : 6885
↳ Arrivé depuis le : 02/07/2014
↳ Age : 28
↳ Avatar : Gal Gadot
↳ Age du Personnage : 32 ans
↳ Métier : Médecin légiste
↳ Opinion Politique : Pro-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Nv 2 - 1 en cicatrisation & 4 en sens sur-développés
↳ Playlist : Halsey - Ghost // Ellie Goulding - Outside // Daughter - Burn it Down
↳ Citation : " I'm iron and I forge myself. "
↳ Multicomptes : Oswald E. Madsen
↳ Couleur RP : White



les petits papiers
↳ Copyright: ELLAENYS - avatar
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: (M) Alexander Skarsgård ✻ Let's cause a little trouble, you make me feel so weak   15.10.17 14:19


« The world once seemed so simple: black and white, darkness and light. Narrow dividing lines of our own making. »

pris ; • libre ; réservé
Dillion Hannigan

©️ Unknown - Tumblr
Entre 40 & 45 ans ━ hellraiser
ft Alexander Skarsgård ━ négociable


↳ Lieu de naissance :
Irlande, Dublin.

↳ Métier:
Propriétaire du Royal Sonesta Hotel, il veille à maintenir le prestige de l'établissement en se montrant affreusement strict avec son personnel. Belle façade pour pouvoir accueillir toute sorte d’activités illégales dans quelques recoins planqués de son établissement. Il travaille activement pour la Menrva, mafia engagée, comme revendeur d’œuvres d’art et de contrefaçons.

↳ Particularité :
Depuis l'incendie qui a emporté sa famille, il a développé une vraie terreur pour le feu. Il a gardé des séquelles de ces brûlures sur son flanc et bras gauche suite au sauvetage qu'il a improvisé. Il ne supporte pas de les voir et ne tolère souvent pas qu'on les touche. Pyrophobe, il veille à se tenir éloigné de toute flamme depuis.

Ancien alcoolique, il ne peut pas boire une goutte sans retomber totalement dans son ancien vice. Il tente de maintenir sous contrôle ce vice en écartant toute tentation.

Rebelle depuis plusieurs années maintenant, il a participé à un nombre impressionnant de sabotage. Lors de l'une d'elles qui a mal tourné, une bombe ayant explosé à proximité, il a perdu une partie de son ouïe. Depuis il doit se concentrer excessivement sur ce que ses interlocuteurs lui disent. Autant il parvient à comprendre quand on lui parle normalement, autant les murmures lui échappent la plupart du temps. Un handicap qu'il ne supporte pas et qu'il tente de cacher au reste du monde par fierté.

Depuis quelques mois, il a perdu ses dons de sorcellerie, un choc pour lui. Il n'a toujours pas compris ce qu'il était devenu, ce qu'il s'est passé. Il n'a pas conscience d'abriter en son sein un parasite qui vient tout juste de s'éveiller. Il gère très mal ses nouvelles pulsions destructrices et aimerait trouver une solution pour canaliser ses humeurs changeantes.

↳ Avis sur le Gouvernement :
Il en a fait son ennemi et s'est positionné dès les débuts de la dictature dans le camp des rebelles. C'est un peu son prétexte pour parvenir à tenir et on pourrait même douter de ses réelles motivations à ce sujet. Néanmoins, il s'investit totalement dans sa cause et fera tout pour le voir tomber sans avoir de raisons réellement personnelles pour ça.
©️ Lempika.


Arrogant ▬ Acharné ▬ Moqueur ▬ Intuitif ▬ Fûté ▬ Beau parleur ▬ Cultivé ▬ Possessif ▬ Inébranlable ▬ Impatient ▬ Autoritaire  ▬ Passionné ▬ Charismatique ▬ Dirigiste ▬ Orgueilleux  ▬ Prudent 

la vie c'est comme une boite de chocolat



Dillion est le fruit d’une aventure. Le père a refusé de reconnaitre sa paternité et a même conseillé à son amante d’avorter. Etant issue d’un milieu aussi strict qu’aisé, sa génitrice a préféré fuir et couper les ponts avec sa famille plutôt que de devoir affronter le jugement de ses propres parents. Jeune mère célibataire, elle s’est toujours arrangée pour que Dillion ne manque de rien. Les choses changent quand elle finit par se marier à un homme relativement fortuné. Ils ont très vite un autre enfant, Sinead. Dillion apprend à la détester, jalouse la place qu’elle prend dans son existence. Pour cause, victime d’un handicap dès la naissance, la gamine est surprotégée par ses deux parents. Aveugle, elle obtient absolument tout ce qu’elle souhaite. Il se met à la haïr aussi naturellement qu’il se met à ne pas supporter son beau-père qui tente de lui faire la morale. Il fait tout pour attirer l’attention de sa mère, en vain. Cette dernière apprend même à masquer son existence en renouant avec ses grands-parents. Il devient le faux neveu de son nouveau mari, est présenté comme tel. Pas le bâtard illégitime qu’elle a engendré. Inconsciente des dégâts qu’elle occasionne sur son enfant, elle punit sévèrement son comportement revêche et impulsif alors qu’il est adolescent. En pleine crise d’identité, le gamin jusqu’alors relativement docile, se montre de plus en plus provocateur et turbulent. Fait qui ne fait que s'amplifier le jour où la petite famille déménage aux Etats-Unis afin que Sinead soit pris en charge par de meilleurs établissements. Dillion perd ainsi tous ses amis et tous ses repères à cause d'elle. Une fois de plus. Son lycée prestigieux doit gérer son insolence quand il daigne se présenter en cours. Il finit très rapidement par se faire exclure, le jour où il en vient aux mains avec un professeur ayant tenté d’abuser d’une de ses étudiants. Les apparences jouant contre lui, il ne peut même pas se défendre et la fille qu’il a tenté de protéger, préfère garder le silence. Les ennuis débutent réellement pour lui. Sa mère l’oblige à vivre reclus dans la demeure familiale et à suivre ainsi des cours à domicile. Situation qui entretient sa frustration grandissante.

C’est à cette même période qu’il découvre ses dons pour la sorcellerie. Sa tutrice étant elle-même sorcière, joue le rôle de mentor. Dillion se voit déjà reprendre sa place légitime au sein de cette famille en sauvant Sinead de sa cécité. A l’ombre des regards, il se met ainsi à développer ses pouvoirs, piège quelques femmes victimes de quelques handicaps en les charmant pour mieux tenter sur elle, un rituel visant à les transformer en métamorphe afin de les guérir totalement. Ses tentatives échouent toutes. Il finit même par en transformer une en créature difforme ce qui le dissuade durant un certain temps de retenter l’expérience, relativement traumatisé par ce résultat. Frustré et de plus en plus en décalage avec le reste de sa famille, il se laisse porter, vit littéralement aux crochets du riche mari de sa mère avant que ce dernier ne lui coupe les vivres. C’est cette décision qui le poussera à reprendre son plan initial, devenir le sauveur inespéré de la petite merveille.

Il enchaîne quelques petits jobs frustrants pour lesquels il n'a aucune qualification et pour lesquels il ne se montre pas spécialement motivé. Sa vie relativement chaotique prend un tournant dramatique le jour où Sinead attente à ses jours. Elle met le feu à la demeure familiale. Dillion s'y trouve quand le drame se produit. Tous endormis, ils n'ont pas le temps de réagir. Il tente de sauver sa mère mais elle se retrouve dévorée par les flammes. Ses cris le hantent encore aujourd'hui. Seul son beau-père et lui-même parviennent à s'en sortir in-extremis. Il est hospitalisé durant une bon moment.  En quête de repères, il part à la recherche de son père biologique et finit par le retrouver. Ils organisent une rencontre dans un lieu publique mais ce dernier le rejette une fois de plus et provoque immanquablement la déception de Dillion.

Totalement paumé, il gère ces différents traumatismes en se mettant à boire plus que de raison. Cette période de son existence est trouble, seules quelques bribes se détachent de l'ensemble mais l'ivresse le prive d'une bonne partie de sa mémoire. Au bord du gouffre, il finit par se réveiller un matin avec du sang tâchant ses fringues, ses mains et un flingue. Profondément effrayé par cette vision, il jette l'ensemble dans un cours d'eau et se décide à reprendre sa vie en main en tentant d'oublier ce qu'il a peut-être commis. L'apocalypse survient au même moment et modifie l'ensemble de ses projets, instillant en son sein, un profond sentiment de révolte. L'homme à la morale parfois douteuse, fait de la rébellion sa cause et y déverse toute l'énergie de son désespoir. Il a participé aux émeutes en 2015 et a saboté tout ce qu'il pouvait entre temps en veillant toujours à agir dans l'ombre, à conserver sa fausse image de pro-gouvernement.



les copains d'abord

↳ aloy i. mizrahi ;
ft gal gadot
“ But I don't let him touch me anymore. I said, "I'm not something to butter up and taste when you get bored. 'Cause I have spent too many nights on dirty bathroom floors to find some peace and quiet right behind a wooden door. " He said, "Please don't go away", I said, “ It’s too late. “ And now I can't stop thinking that I almost gave you everything. And now the whole thing's finished and I can't stop wishing that I never gave you anything.

(Quelques scènes sont décrites dans ma fiche, je vous invite à les lire par ici.)

Aloy est la première réussite de Dillion. Alors qu'il suit de loin les agissements de Sinead, il tombe sur elle. Amante de Sinead, elle lui parait être le pion idéal pour retenter l'expérience du rituel. Gamine également aveugle, il décide d'en faire sa nouvelle expérience quand Sinead se désintéresse d'elle. Ayant déjà compris qu'elle ne se laisserait pas charmer facilement, il décide de la surprendre et l’assomme pour l'immobiliser. A son plus grand plaisir, il parvient à la transformer en métamorphe et se lie ainsi à elle d'une façon magique. La nuit est compliquée pour Aloy, la souffrance est telle qu'elle n'en garde aucun souvenir précis. Dillion, lui, l'observe toute la nuit, émerveillé par sa création. Aloy retrouve la vue grâce au rituel mais finit rapidement par ignorer le responsable du miracle dès qu'elle comprend qu'elle a joué le rôle du cobaye. Dillion est grandement frustré, lui considère qu'elle a une dette envers lui et ne comprend pas son attitude. Ne lui a-t-il pas rendu la vue après tout ? Aloy retourne dans son pays d'origine, n'étant que de passage en Amérique de toute façon et il lui écrit à plusieurs reprises afin qu'elle montre à Sinead qu'il peut la soigner. Mais elle ne lui répond pas.

Aloy finit, néanmoins, par s'installer en Amérique quelques temps après et par le retrouver. Le drame familial vient de se produire et Dillion est totalement perdu. Il fait d'Aloy son souffre douleur pendant tout un temps, la blâmant pour le suicide de Sinead, l'incendie. Après tout, si elle était venue quand il le lui avait demandé, il aurait pu soigner Sinead. Il sait que sa demi-soeur s'est tuée car elle était incapable de supporter plus longtemps sa cécité. Ils entretiennent une relation principalement haineuse durant un bon moment. Aloy, pourtant, s'occupe de lui à sa façon, refuse de réellement l'abandonner sans trop savoir pourquoi. Peut-être à cause de cette maudite dette. Au cours d'une dispute violente, ils finissent par régler leur différends d'une manière totalement inattendue. La situation leur échappe, transforme l'énergie belliqueuse en attraction soudaine. Ils finissent ainsi par débuter une relation totalement chaotique et passionnelle, distançant leur solitude respective en gagnant les draps de l'autre.

Loin d'être un long fleuve tranquille, leur aventure est teintée par les problèmes d'alcool de Dillion. Durant ses moments d'égarement, quand il n'est plus réellement responsable de ses actes, il se déniche d'autres femmes dont il n'a pas souvenance du prénom au petit matin. Aloy le surprend quelques fois et finit par partir un millier de fois avant de lui revenir à chaque fois. Tous deux sont d'accord pour penser que tout ça n'est qu'une histoire de sexe mais d'autres sentiments bien plus profonds émergent pourtant entre eux, à leur insu. Quand Aloy est là, il parvient à repousser pendant quelques temps la boisson. Sa sobriété fiche le camp dès qu'elle n'est pas là et sa dépendance s'amplifie dans les périodes où elle ne lui revient pas.

Dillion croit pourtant toujours qu'elle restera éternellement à ses côtés, qu'elle lui reviendra toujours malgré ses ratés. C'est une présence  rassurante à laquelle il croit ne jamais se soustraire. Il la prend pour acquise, sa chose, sa création. Ainsi qu'elle lui rend la monnaie de sa pièce en sortant et couchant avec d'autres hommes, il devient incontrôlable et lui interdit de revoir qui que ce soit. Ce qui rend Aloy encore plus insoumise, encore moins docile et plus acide.

En plus de ces différends et de ces conflits perpétuels entrecoupés par quelques nuits passionnées, Aloy comprend ce que le rituel qu'il lui a imposé, lui a coûté. Elle réalise qu'elle est stérile après avoir enchainé quelques grossesses nerveuses et ne peut supporter l'idée qu'il lui ait retiré ce droit à la maternité. C'est le sujet qui les divise le plus. Quand elle le déniche pour la énième fois dans les bras d'une autre, elle disparait définitivement de son existence pour ne plus jamais y revenir. Dillion refuse de croire à sa disparition pourtant, il s'accroche à l'idée qu'elle va lui revenir. En vain.

Ils ne se sont pas revus depuis un paquet d'années maintenant. Soit un an avant le début de l'apocalypse. Aloy a senti que leur lien magique se brisait et elle pense même Dillion mort depuis alors qu'il a juste changé de nature. L'un et l'autre n'ont pas pu s'oublier cependant. Et si Aloy est partie pour arrêter de souffrir inutilement, elle a tenté de le remplacer avec d'autres corps sans jamais retrouver cette alchimie, cette même passion destructrice. Dillion, de son côté, n'a pas cessé de penser à elle et la croit assez coriace pour avoir survécu à la fin du monde. Il n'a pas perdu espoir de recroiser un jour son chemin. Mais même s'ils éprouvent tous deux des sentiments puissants pur l'autre, ils sont plutôt contradictoires et la rancoeur n'est pas étrangère à leur relation. Aloy lui en veut toujours pour l'avoir transformée contre son gré, pour l'avoir si mal traitée. Dillion, lui, lui en veut d'être partie, ne supportant plus le rejet et l'abandon. Mais l'un manque viscéralement à l'autre.


_________________
Myself was never enough for me
Look at what you've done. Stand still, falling away from me. When it takes so long. Fire's out, what do you want to be ? Now I'm holding on. Myself was never enough for me. Gotta be so strong.  ▬  I'll show you what it feels like, now I'm on the outside.


Dernière édition par Aloy I. Mizrahi le 08.11.17 12:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5096-myself-was-never-enough-f

ANIMAL I HAVE BECOME

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 2962
↳ Points : 6885
↳ Arrivé depuis le : 02/07/2014
↳ Age : 28
↳ Avatar : Gal Gadot
↳ Age du Personnage : 32 ans
↳ Métier : Médecin légiste
↳ Opinion Politique : Pro-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Nv 2 - 1 en cicatrisation & 4 en sens sur-développés
↳ Playlist : Halsey - Ghost // Ellie Goulding - Outside // Daughter - Burn it Down
↳ Citation : " I'm iron and I forge myself. "
↳ Multicomptes : Oswald E. Madsen
↳ Couleur RP : White



les petits papiers
↳ Copyright: ELLAENYS - avatar
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: (M) Alexander Skarsgård ✻ Let's cause a little trouble, you make me feel so weak   15.10.17 15:45


   
les souhaits et exigences


   

Coucou petit visiteur

J'espère que si tu lis ces petites lignes, c'est que Dillion a attiré ton attention  Voici quelques petits points qui te permettront de faire ton choix, je l'espère, entre tous les merveilleux scénarios de MID

L'avatar : il est totalement négociable J'aime beaucoup Alexander (avec sa tête à claques Arrow) mais on peut en discuter sans souci si tu as d'autres propositions à me faire Le principal pour moi, c'est que la bouille t'inspire  

Le prénom peut avoir changé, il peut avoir décidé d'en utiliser un autre depuis la venue de l'apocalypse si tu le souhaites  

Concernant le lien, comme tu as pu le constater, il est essentiellement ambiguë/amoureux(/chaotique/conflictuel/passionnel ), j'adore quand ça part dans tous les sens, je n'aime pas les longs fleuves tranquilles Néanmoins, j'en parle tant que j'y suis, histoire de ne pas mentir à ce propos mais je ne supporte pas les triangles amoureux alors j'attends de la personne qui prendra le scéna' qu'elle ne se crée pas d'autres liens ambigües/charnels...   J'en ferai évidemment tout autant de mon côté     Je sais que cette exigence peut sembler un peu lourde voir même flippante Mais ça me gâche mon plaisir et entame beaucoup de ma motivation quand ma partenaire finit par enchainer liens charnels/ambigües, le sentiment de compétition en rp n'est pas vraiment agréable Je crois qu'il y a moyen de faire du bon drama sans ça de toute façon   Et si vraiment, tu tiens à le jouer encore volage, il faudrait alors que ses conquêtes soient des PNJs plutôt, je n'ai rien contre ça

Concernant l'histoire, sens-toi libre d'ajouter des anecdotes et des détails, de t'approprier le perso. Il peut ainsi avoir lié avec ses demi-frères/soeurs du côté paternel à l'insu de ce dernier par exemple

Dillion est excessivement important pour moi - forcément - et pour l'évolution de mon personnage. J'aimerais donc quelqu'un d'actif, d'impliqué, qui passe régulièrement sur le forum et cherche à s'intégrer un maximum à la vie du forum, demande des liens etc. Ça ne m'intéresse pas d'investir de mon temps dans des rps qui n'auront aucune suite et qui finissent par rejoindre les archives avant d'être bouclés

Pour l'activité à proprement parler, je souhaite quelqu'un qui répond à notre sujet toutes les deux semaines minimum   Ça ne me dérange pas, bien sûr, s'il arrive parfois que le délai soit plus long - on a tous une vie après tout, c'est normal, mais si c'est systématique et qu'en plus, il dépasse le mois, ça va juste me démotiver De même, une inscription précipitée qui n'amène qu'à une fiche vide dans les dix jours suivant l'inscription, ce n'est vraiment pas cool ! Pour l'avoir vécu plusieurs fois, c'est assez terrible le faux espoir d'une inscription qui a pas de suite Merci de ta compréhension En retour, je serai aux petits soins avec toi, promis  

Un dernier petit point, néanmoins, important, j'ai, personnellement, excessivement du mal avec l'utilisation de la seconde personne du singulier alors ça serait chouette si tu pouvais t'en tenir à la première ou à la troisième

Sache que ma boîte à mp t'est ouverte jour et nuit, j'adore qu'on me harcèle, qu'on discute de tout, des persos, du lien, de la vie, de la météo, tout ce que tu veux Donc n'hésite pas Dillion est vraiment super attendu J'ai tellement hâte de les confronter l'un à l'autre et de créer 184 dramas en rp Compte sur moi pour t'ensevelir de rps

Merci d'avoir lu ce pavés et j'espère à bientôt en tout cas  

 

   
© Aloy I. Mizrahi

   

_________________
Myself was never enough for me
Look at what you've done. Stand still, falling away from me. When it takes so long. Fire's out, what do you want to be ? Now I'm holding on. Myself was never enough for me. Gotta be so strong.  ▬  I'll show you what it feels like, now I'm on the outside.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5096-myself-was-never-enough-f
 

(M) Alexander Skarsgård ✻ Let's cause a little trouble, you make me feel so weak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (m) alexander skarsgård ⊱ méléagant tonbeaunom
» (m) Demodrakhos || Alexander Skarsgärd || Maître d'armes
» Alexander Skarsgård & Elizabeth Olsen crackship
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Signature de contrat - Alexander Frolov

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Second Chapter :: The Reaping :: Scénarios-
Répondre au sujet