AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 272
↳ Points : 11
↳ Arrivé depuis le : 20/10/2017
↳ Age : 30
↳ Avatar : Margot Robbie
↳ Age du Personnage : 435 & 30 ans d'apparence
↳ Métier : Réceptionniste au R.S.H - Vendeuse pour la Menrva
↳ Opinion Politique : Anti-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2
↳ Playlist : Beautiful girls - Sean Kingston
Femme fatale - The Velvet underground
Girl - The Beatles

↳ Citation : "Une femme est un être sans défense, jusqu'à ce que son vernis soit sec."
↳ Multicomptes : Sigrid K. Laïn
↳ Couleur RP : #ffffff



les petits papiers
↳ Copyright: Ellaenys
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Ven 20 Oct - 20:45


Zelyna Jennet  Sawley
« Il parait que quand une femme veut montrer sa méchanceté, même le Diable s'assoit pour prendre des leçons. »


le MIDien derrière l'écran


↳ pseudo :
Ici c'est Sissi, Sig, ou Sigrid
↳ âge :
J'ai arrêté de compter !
↳ pays :
Toujours le sud de l'hexagone
↳ ton avis sur MID ?
Je le nem à la sauce soja
↳ niveau d'addiction :
Je crois qu'on peut dire que je suis assez addict...
↳ dédoublement :
Sigrid, la dame aux tigres
↳ et le règlement tu l'as lu ?
Plusieurs fois.
↳ t'as découvert MID comment ?
En cherchant un beau forum via mon ami Google et p'tet Bazzart, j'crois hum
↳ un dernier mot ?
Je veux bien des cookies pas empoisonnés !
↳ smiley fétiche :

435 ans & 30 ans ━ Célibataire endurcie
Nightkeepers━ ft Margot Robbie


©️ Ellaenys
↳ Date et lieu de naissance :

Un soir d'Halloween en 1582, dans le comté du Lancashire en Angleterre.
↳ Forme animale :

Le seul être qui la supporte au quotidien, son chat, noir, prénommé Hannibal.
↳ Métier :

Officiellement réceptionniste au Royal Sonesta Hotel. Officieusement, vendeuse baratineuse pour la Menrva.
↳ Orientation sexuelle :

Croqueuse d'hommes.
↳ Force :

La relation avec sa sœur. Vivre dans l'ombre de son aînée lui a permis une grande liberté de mouvement. Sans parler du fait que sa sœur était toujours là pour la défendre et la protéger. C'était son modèle, son héroïne même. Elle avait l'impression que rien ne pourrait jamais les séparer et qu'ensemble, elles étaient plus fortes. C'est encore plus ou moins le cas aujourd'hui. Malgré que leur relation ne soit plus vraiment la même et que Zelyna idéalise beaucoup moins sa sœur, cette dernière reste néanmoins son pilier.
↳ Faiblesse :

Aussi paradoxal que ça puisse paraître, également sa relation avec sa sœur. Elle était son modèle, celle derrière qui elle pouvait se cacher et celle sur qui elle pouvait s'appuyer. Sauf qu'elle n'est plus la même et Zelyna s'en est bien rendue compte. Elle a suivi l'évolution de son aînée du temps où elles étaient à Darkness Falls, de loin, dans l'ombre, comme elle l'avait toujours fait. Mais l'admiration d'autrefois n'est plus, remplacée par la peur et la déception. Elle s'inquiète pour sa sœur (un peu, juste ce qu'il faut) et a peur de subir son courroux si elle venait à apprendre ce qu'elle a fait.
↳ Avis sur le Gouvernement :

Elle déteste se sentir enfermée, piégée, que ce soit dans une relation ou dans la vie en général et elle n'aime pas quand il y a des règles à suivre. Elle a l'impression de n'être qu'une petite fille qui doit obéir sous peine d'être punie. Alors forcément, le Gouvernement en place ne lui plaît absolument pas. Elle est toutefois assez maligne pour éviter de le crier sur tous les toits et comme toujours, préfère agir en sous marin sans se faire remarquer.
↳Particularité :

↳ Signe garce, ascendant manipulatrice : se servir des gens comme des pantins est son passe temps favoris. Rien ne lui plait plus que de garder des informations précieuses pour elle et les utiliser en temps voulu pour arriver à ses fins. Sans aucun état d'âme d'ailleurs. Le plus important pour elle, c'est le bénéfice qu'elle peut en retirer et si au passage, ça met un peu de bordel ce n'en est que plus jouissif. Sachant de quoi elle est capable, elle reste constamment sur ses gardes dans le cas où elle tomberait un jour sur son alter ego (bien qu'elle n'imagine pas que cela puisse exister). Seulement deux personnes sont capables de voir clair dans jeu si elle tente quoi que ce soit, c'est sa sœur et son beau-frère bien que lui soit toutefois un poil plus dupe qu'Eliz'yan. .

↳ Séductrice et cœur d'artichaut : au cours des derniers siècles, elle a réussi à faire emballer bien des cœurs alors que le sien est toujours resté éteint, n'assurant que les fonctions vitales. Elle aime faire tourner les têtes et sentir le regard des hommes sur elle, elle se sent ainsi encore plus belle qu'en se regardant simplement dans le miroir. Bien entendu, si les femmes ne résistent pas non plus à son charme ce n'est pas un problème. Elle a assez de beauté pour tout le monde ! Elle serait même capable d'user de son charme sur un lampadaire tant elle aime plaire.

↳ Humour, noir, sans sucre s'il vous plaît : s'il y a quelque chose qui ennuie plus que tout la demoiselle, c'est le sérieux. Elle déteste les mines graves, les plaintes ou pire, les pleurs. Elle prend tout à la légère, du moins en apparence, et estime que l'on peut rire de tout et avec tout le monde. Et si ça ne plaît pas et qu'on lui fait la remarque, elle rit de plus belle. La mort, la maladie, les gens qui subissent leur vie... Elle les fuit comme la peste. En réalité c'est surtout parce que ce sont des choses qui la mettent mal à l'aise et face auxquelles elle ne sait absolument pas réagir. Et puis, c'est une manière pour elle de passer pour une fille sympathique et marrante dont il n'y a pas à se méfier, alors que derrière ce masque, la futée qu'elle est voit et enregistre tout.

↳ Je te hais, moi non plus : tel un bâton de dynamite instable, elle peut exploser d'un coup, pour un rien et jurer de détester une personne pendant des siècles, allant jusqu'à la maudire sur plusieurs générations, puis après lui avoir hurlé dessus pendant trois secondes considérer cette même personne comme son ou sa meilleur(e) ami(e) pour la vie. Enfin, c'est exagéré, mais c'est le principe.

Indépendante  ▬ Volatile ▬ Garce ▬ Humour noir & décalé ▬ Spontanée ▬ Incisive ▬ Séductrice & volage ▬ Gourmande ▬ Futée ▬ Sournoise ▬ Sûre d'elle & de son charme ▬ Désinvolte ▬ Égoïste ▬ Comédienne ▬ Méfiante


l'histoire



« Il faut si souvent désobéir pour vivre une enfance décente. »
Suzanne Paradis

Jennet, deuxième fille d'un couple anglais parfaitement ordinaire, était une petite fille adorable. Du moins en apparence. Une véritable bouille d'ange aux cheveux dorés et aux yeux couleur océan à qui l'on aurait donné le Bon Dieu sans confession et pourtant, elle avait tout d'un petit démon. La gamine à peine haute comme trois pommes trottinait sans cesse derrière Jane, sa grande sœur de neuf ans son aînée, saccageant tout sur son passage telle une tornade. Elle voulait tout voir, tout apprendre, tout comprendre et si possible, à la vitesse de la lumière comme si elle avait déjà conscience, malgré son jeune âge, que la vie était bien trop courte. Il ne lui avait pas fallu longtemps avant de comprendre qu'être dans l'ombre de Jane, l'enfant modèle, était une véritable bénédiction. Il suffisait d'un sourire charmeur ou d'un regard plein de larmes pour que la grande ne cède aux caprices de la petite, réparant et couvrant sans cesse les bourdes de sa cadette. Jennet bénéficiait alors d'une liberté de mouvement que sa grande sœur n'avait jamais osé espérer et inutile de préciser qu'elle en usait et abusait autant qu'elle le pouvait. Et puis, lorsque le bout de chou avait deux ans, une troisième fille venait agrandir la famille. La blondinette avait peur de perdre sa place privilégiée auprès de son aînée et redoublait d'intensité sur les bêtises pour continuer à se faire remarquer par celle qu'elle considérait comme son héroïne. Mais c'était bien inutile. Ellen la dernière née, était d'une bonté sans faille, sage comme une image, et puis... Elle était arrivée en dernier ! Jennet n'avait donc pas à s'inquiéter. C'était elle la préférée ! Du moins, c'est ainsi qu'elle voyait les choses et elle n'avait pas tellement tort.

« L'adolescence est le seul temps où l'on ait appris quelque chose. »
Marcel Proust

Devenue une jolie jeune fille, Jennet avait parfaitement conscience de l'attention que lui portait les garçons de son entourage, et leurs grands frères, et leurs pères. Elle se plaisait à les séduire, prendre tout ce qu'ils avaient à lui offrir avant de finalement partir aussi vite qu'elle leur était apparue. Se lier à quelqu'un, ce n'était pas pour elle. Si l'un était capable de lui offrir un cheval, pourquoi un autre ne pourrait-il pas lui offrir une écurie ? Dans le doute, il valait mieux rester disponible selon elle. Ses sœurs s'amusaient de ses frasques le plus souvent, elles avaient compris – à force de tentatives restées vaines – que cela ne servait à rien d'essayer de la raisonner. Jennet était du genre à faire ce dont elle avait envie, quand elle le voulait, sans se soucier de ce que l'on pouvait penser d'elle. Et puis, Jane était là, elle pouvait compter sur elle. Comme depuis toujours, elle passait derrière la cadette pour minimiser les dégâts en intimant à la benjamine de ne jamais prendre exemple et de veiller à rester bien sage comme elle l'était.

Et puis, un jour, l'horreur venait frapper à la porte des trois sœurs. Jane, l'aînée de la maison devait s'en aller. Elle était devenue gênante, posait trop de questions et souffrait d'un mal étrange qui ponctuait ses nuits d'étranges cauchemars. Tout le monde la trouvait bizarre, se méfiait d'elle, en particulier leurs parents si religieux. Tout le monde sauf les deux gamines. C'était là encore une bonne raison d'envoyer leur aînée loin d'ici, là où elle ne pourrait plus les envoûter. Jennet avait le cœur brisé. Elle perdait non seulement sa sœur mais aussi son modèle, sa protectrice, sa complice, sa meilleure amie, tout ça d'un coup. C'était trop. Elle en voulait à leurs parents trop pieux, trop bornés, mais refusait de fuir à son tour, pour son autre sœur. Elle ne pouvait pas l'abandonner avec ces gens là, dans ce village remplis d'abrutis comme eux et elle devait prendre la place de son aînée. C'était son tour de devenir le modèle.

« Elle ne savait pas que l'Enfer, c'est l'absence. »
Paul Verlaine

Sauf que Jennet n'était pas douée pour être un modèle. Elle n'avait jamais voulu être comme Jane, elle l'admirait, l'écoutait, s'en inspirait oui, mais elle ne voulait en aucun lui ressembler complètement. Au final, ça l'arrangeait bien d'être dans son ombre, libre mais néanmoins épaulée. Là, elle n'avait plus personne à qui se fier. Elle était seule pour prendre soin de la benjamine et elle se sentait emprisonnée dans un rôle qui ne lui correspondait pas du tout. Pire, elle voyait bientôt les premiers maux qu'avaient connu sa sœur aînée la frapper à son tour. Elle aussi faisait des cauchemars et voyait des choses que d'autres ne voyaient pas. Ca l'angoissait et comme elle n'était pas du genre à angoisser d'habitude, elle angoissait encore plus. Il n'y avait rien de plus qu'elle détestait en ce monde, être stressée et se sentir piégée. Elle savait ce qui allait lui arriver si elle en parlait, alors elle décidait de garder le secret. Elle avait beau ne plus se sentir à sa place, elle ne voulait pas être exilée elle aussi et prendre le risque de perdre la dernière sœur qui lui restait.

Quelques années ont passé durant lesquelles Jennet avait réussi à préserver son secret, jusqu'au jour où une chose se présentait à elle. Ce n'était pas un voisin, ni quelqu'un qu'elle connaissait, ce n'était qu'une chose floue et sans consistance qu'elle avait déjà vue de loin mais qui, cette fois-ci, s'approchait un peu trop près d'elle. Pas du genre à se mettre à hurler de peur, Jennet esquissait un sourire et s'enfuyait en courant. Elle ne savait pas ce que ce machin là lui voulait et à vrai dire, elle n'était pas sûre de vouloir le découvrir. C'est alors que les cauchemars ont commencé à s'intensifier. Elle n'en comprenait pas le sens mais ils se répétaient, toujours aussi semblables les uns aux autres. Elle rêvait régulièrement d'un panneau de bois comme l'on trouvait aux entrées des villages sans toutefois réussir à lire ce qui était écrit et de formes, ces formes là, comme celle qui l'avait approchée. Une nuit, la forme floue lui criait quelque chose, juste un mot. Elle n'avait pas su déterminer ce que c'était, ne comprenant difficilement qu'une syllabe et encore, sans en être sûre.

Quelques matins plus tard, alors qu'elle était sur le chemin du retour après avoir été cherché des œufs, elles entendaient des gamins jouer plus loin. Cela n'attirait pas plus que ça son attention, jusqu'à ce qu'ils se mettent à se crier des mots sans doute interdits pour leur âge, dont un plus particulièrement qui la troublait. Elle s'arrêtait net et, tournant son regard vers les enfants, ses yeux rencontraient une nouvelle fois la forme étrange. Etait-ce bien ça qu'elle avait entendu dans ses rêves ? Sans pouvoir s'expliquer pourquoi, elle en était convaincue et savait que si c'était vrai, cela allait bouleverser sa vie.




Angleterre, 1598

Jennet courait à travers les plaines en glissant à plusieurs reprises sur la fine couche de givre qui recouvrait l'herbe verte. Elle était à bout de souffle, mais elle avait une rage telle au creux de l'estomac qu'elle se refusait à s'arrêter ne serait-ce qu'une seconde pour respirer tant qu'elle ne serait pas arrivée à destination. Lorsqu'enfin elle apercevait au loin la fumée de la cheminée s'échapper de sa maison, elle prenait un instant pour elle. Penchée en avant, les mains s'agrippant aux genoux, elle soufflait comme un bœuf. De souvenir, elle n'avait jamais couru aussi vite, aussi longtemps. D'un revers de manche, elle s'essuyait rapidement le front dégoulinant de sueur et les larmes sur ses joues avant de reprendre sa course. Elle avait lâché son panier en cours de route, celui qui contenait les œufs qu'on lui avait demandé de ramener pour le petit déjeuner, mais elle s'en foutait bien.
Elle venait de vivre un truc vraiment étrange, avait élaboré une théorie encore plus étrange et tirée par les cheveux mais au fond d'elle, elle était persuadée d'avoir raison. Le mot prononcé par les gosses était le même qu'elle avait entendu dans son rêve, elle en était sûre, et cela la concernait elle directement. La forme qu'elle n'arrivait pas à distinguer l'avait suivie plusieurs fois pour tenter de lui délivrer ce message. Ca aussi, elle le sentait. Il fallait qu'elle sache, qu'elle découvre la vérité, qu'elle foute un grand coup de pied dans la fourmilière et tant pis pour les conséquences.

Débarquant sur le perron, elle ouvrait la porte à la volée et stoppait net son élan en croisant le regard de sa mère. Cette dernière perdait le sourire en voyant sa fille débarquer comme si elle avait le diable aux trousses. Elle essayait de la questionner sur ce qui s'était passé, savoir où était le panier et les œufs, pourquoi elle pleurait... Peut-être quelqu'un lui avait-il fait du mal ? Mais Jennet restait silencieuse, jusqu'à... « Suis-je une bâtarde ? » demandait-elle, encore essoufflée. Et bien que l'horreur dans le regard de sa mère mortifiée qui se mettait à pleurer lui donnait la réponse, la fille ne voulait pas lâcher le morceau et insistait. Elle voulait l'entendre à voix haute. Elle voulait qu'on lui confirme que son intuition était la bonne et que de fait, elle sache dorénavant que les dons qu'elle possédaient n'étaient pas une malédiction, bien au contraire. Elle voulait qu'on lui dise que sa mère si pieuse avait fauté avec un autre homme et que toute leur vie à eux tous n'avait été que mensonges et dissimulations. Que c'était eux les monstres ! Pas elle, ni sa sœur aînée, eux, juste eux. « J'attends une réponse, mère ! » exigeait l'enfant tandis que le faux père sortait de nulle part, enragé et armé d'une ceinture. « Je t'interdis de parler comme ça à ta mère ! » criait-il. Il vociférait des explications selon lesquelles ce n'était pas de la faute de sa femme, que c'était l'homme qui avait tout manigancé, qu'il l'avait forcée et que c'était lui son véritable père, qu'il l'avait élevée comme si c'était la sienne et qu'elle se montrait ingrate d'oser un tel comportement envers eux. Il la regardait comme si elle était un démon en personne, accablé de chagrin et de rage d'avoir eu sous les yeux pendant seize ans une gamine qui lui rappelait chaque jour la faute de sa femme. Il se jetait sur la blondinette, avec toute la violence qu'il avait contenu depuis si longtemps sans pouvoir la déverser sur sa propre femme. A mesure que la ceinture lacérait les chairs de Jennet, l'homme hurlait qu'il allait la tuer comme il l'avait fait avec son véritable géniteur jusqu'à ce que, par instinct de survie, elle lui inflige un coup de pied bien placé qui ne le stoppe un instant. Profitant de ces quelques secondes pour réagir, la jeune fille se relevait et prenait la fuite. Elle savait ce qu'il lui fallait faire, elle l'avait rêvé : le panneau de bois qui indiquait « S...ury » n'attendait qu'elle. Elle fonçait à la grange, là où elle retrouvait sa petite sœur Ellen et l'emmenait avec elle, sous les coups de fusil de son père adoptif, en direction de Samlesbury.





« Sorcière.
[...]Belle et attirante jeune personne, dont les perverses activités dépassent le diable. »
Ambrose Briece

Arrivées à Samlesbury Jennet et sa sœur Ellen, retrouvèrent leur aînée, Jane. Cette dernière avait profité de son exil pour se trouver un mari et attendait leur premier enfant. Au départ, Jennet en voulait à sa sœur de les avoir abandonnées car, même si elle avait été poussée à partir, la plus grande de la fratrie aurait pu s'imposer ou encore emmener les autres avec elle pour s'enfuir ensemble, toutes les trois. Et au lieu de ça, elle avait fuit sans se retourner, seule. Cependant, la voir plus sereine que jamais et heureuse avec John, arrivait à convaincre la blondinette que tout ceci n'avait été qu'un mal pour un bien et que sa sœur avait bien fait de s'exiler et puis, finalement, elle était tellement contente de la retrouver et de ne plus assumer le fardeau d'être la plus grande des sœurs qu'elle lui pardonnait aisément son abandon. Les filles ainsi réunies, une routine commençait à s'installer doucement entre elles mais les cauchemars dont souffrait la cadette continuaient de prendre de l'ampleur et c'est son beau-frère qui lui expliquait de quoi il retournait. Elle était une sorcière, comme son aînée et comme lui, mais elle devait garder le secret. C'est ainsi que leur relation a commencé. Une relation qui allait bien plus loin qu'un simple rapport de mentor à élève. John était son confident, l'épaule sur laquelle s'appuyer, son ami, son meilleur ami même. Il était comme le frère qu'elle n'avait jamais eu, mais en mieux. Il gardait ses confidences et elle les siennes et ils passaient beaucoup de temps fourrés ensemble à s'entrainer, s'entraider ou juste discuter. Vraiment beaucoup de temps, et sûrement beaucoup trop aux yeux de Jane. Cette dernière qui ignorait tout de la véritable nature de sa sœur et de son époux, commençait à voir d'un mauvais œil la relation qui unissait les deux autres. Elle savait l'emprise que la blonde avait sur les hommes et elle ne voulait pas que son mari se laisse berner. John et Jennet ont eu du mal mais ont finalement réussi à apaiser Jane. D'autant qu'elle n'avait vraiment absolument rien à craindre dans la mesure où Jennet était déjà bien occupée avec presque tous les autres hommes du village.

« La vie n’est qu’une longue perte de tout ce qu’on aime. »
Victor Hugo

De nouveau libre de ses mouvements, se pensant bien à l'abri dans l'ombre de sa sœur, Jennet reprenait ses habitudes avec les hommes et avait réussi à faire tourner nombre de têtes dans le petit village. Comme toujours, elle se débarrassait très vite de ses prétendants mais il y en avait un qui refusait d'entendre la cruelle vérité. Elle ne l'aimait pas, elle s'était moquée de lui et il refusait d'y croire. Le jeune homme devenu trop insistant aux yeux de la jeune femme, la harcelait tellement qu'elle finit par perdre son sang froid. Devenue plutôt bonne en illusion grâce aux années d'apprentissage avec son beau-frère, elle usait de ses pouvoirs sur le jeune villageois . C'était une erreur, elle le savait mais elle n'avait pas pu se contrôler. De retour chez lui, le jeune homme était si traumatisé que la seule chose qu'il avait pu articuler était « Jenn... » et il n'en fallait pas plus aux villageois pour se réunir en vue d'une chasse aux sorcières, avec dans le collimateur, les sœurs Sherwood. Jane ou Jenn, peu importait. C'est ainsi que quelques jours plus tard, le temps pour eux de s'organiser, toute une troupe affolée et en colère débarquait chez les sœurs, prête à en découdre avec les sorcières. Seuls Jane et son mari étaient présents ce jour-là, les autres étant partis s'amuser près du lac. Etant donné que tout ce qu'avaient les assaillants en guise de preuve c'était un morceau de prénom mal articulé et une accusation d'envoûtement, la plus grande des sœurs, dans le souci de protéger la cadette, ne tardait pas à avouer être responsable du crime en question persuadée que le terme « envoûté » était une allégorie. Elle connaissait le comportement de sa sœur avec les hommes et elle savait qu'ils tombaient tous sous son charme sans pouvoir magique. Et puis, elle était à mille lieux d'imaginer Jennet être une véritable sorcière. Tout ceci n'était qu'un malentendu, de toutes parts. Et c'est pour ça que tout a dérapé car il y avait une chose qu'elle n'avait pas prévu, que personne n'avait pu prévoir d'ailleurs, c'était que les villageois avaient décidé d'attaquer et que John, par amour pour sa femme, s'interposait. A son retour Jennet, qui ignorait parfaitement être à l'origine de ce qu'il venait de se passer, découvrait la scène d'horreur et son cœur se brisait, au moins autant que celui de sa sœur.


« J’aime les enfants - bien cuits ! »
W.C Fields



Samlesbury, 1612

Cela faisait plusieurs semaines que John était mort. Et si Jennet était accablée de chagrin, elle n'en demeurait pas moins en colère contrairement à sa sœur aînée qui elle, ne semblait éprouver aucune haine envers personne. La veuve s'était murée dans un silence religieux, cloîtrée dans sa chambre, sans voir ni parler à personne et cela révoltait sa cadette. La petite voulait se venger des villageois, réparer le mal qui avait été fait, revoir sa sœur heureuse et souriante à nouveau. Et plus que tout, elle voulait que son meilleur ami lui soit rendu ! Alors elle avait du mal à comprendre la passivité de sa sœur dans cette situation. Elles avaient les moyens d'agir, la blondinette en était persuadée, elle avait un plan, il fallait juste que la plus grande accepte de la suivre dans sa folie. C'est ainsi qu'un soir, profitant du fait que les enfants et la troisième des sœurs dormaient profondément, Jennet frappait doucement à la porte de la chambre.
« Jane ? Est-ce que je peux te parler ? » demandait-elle en entrant sans aucune invitation.
La pièce baignait dans la pénombre, seulement illuminée par le feu qui dansait dans la cheminée, et il fallait plusieurs secondes à Jennet pour distinguer l'ombre de sa sœur, assise dans un fauteuil devant l'âtre, comme hypnotisée par les flammes.
« Jane... » murmurait-elle en venant s'agenouiller près de son aînée. Mais la plus grande ne la regardait même pas, ce qui la désespérait au point qu'elle laisse échapper un soupir. « Jane écoute-moi, je sais que tu souffres et crois-moi, nous aussi on a du chagrin. Je sais que ce n'est pas comparable ... » elle n'en pensait pas un mot, persuadée d'avoir personnellement perdu plus qu'un mari, « … mais … A nous aussi il manque terriblement. » achevait-elle, en attendant en retour un geste, une parole, n'importe quoi, qui ne venait pas.

Elle avait essayé de rester calme, d'être aussi douce qu'elle le pouvait mais ce n'était pas son genre. Elle se relevait donc, allumait toutes les bougies de la pièce et revenait se planter devant sa sœur, l'air déterminé comme jamais. « Tu comptes vraiment te laisser mourir toi aussi ? Regarde-toi ! Tu me désoles. Tu es une sorcière ! Tu peux faire tellement de choses... Souviens-toi de ce que nous disait notre père, 'avec de la volonté on peut tout faire', est-ce que tu veux faire revenir John ? Est-ce que tu as encore un peu de volonté ? » demandait-elle sur un ton brusque qui avait au moins le mérite de faire réagir Jane pour qu'enfin, les sœurs croisent leurs regards. « Je suis sûre qu'il y a un moyen, un rituel, une potion, un sacrifice... N'importe quoi, trouve le moyen je t'en prie ! Et je t'aiderai, je te le jure. » la suppliait-elle.

Elle savait très bien qu'il existait un moyen, mais pour garder le secret de sa propre nature, elle ne pouvait pas en parler directement à sa sœur. Si elle avouait maintenant le secret de sa condition de sorcière à Jane, cette dernière comprendrait alors que son mari était également un sorcier et qu'il avait été le mentor de la cadette, que c'était pour ça qu'ils avaient passé autant de temps ensemble et Jennet ne voulait pas trahir John. Jamais. Pas même mort. Ainsi elle ne pouvait que, comme elle l'avait toujours fait, agir en sournois et insuffler l'idée à son aînée pour que celle-ci agisse de son propre chef, et... attendre.




Il avait fallut encore quelques semaines de plus à Jane pour accepter l'idée que lui avait soufflé sa sœur et sortir de sa léthargie. Mais c'était fait, enfin. Elle avait la solution, le rituel qui permettrait à John de revenir d'entre les morts. Pour cela, il lui faudrait faire une chose horriblement impensable et venait se confier à Jennet. Il fallait sacrifier les enfants. La cadette, qui y avait pensé depuis le début, conseillait à sa sœur de ne pas en faire cas. Après tout, si John revenait... Il pourrait lui en faire d'autres des enfants. Ce n'était qu'une petite perte de rien du tout qui servirait à une cause plus grande.
Bien évidemment, le rituel échouait et les trois sœurs se retrouvaient brûlées sur le bûcher, accusées de sorcellerie.


« L'enfer même a ses lois. »
Johann Wolfgang von Goethe 

Fraîchement débarquée à Darkness Falls, Jennet avait en travers la réaction de sa sœur aînée lorsqu'elles s'étaient retrouvées sur le bûcher. Comment avait-elle osé se montrer résignée pendant que les plus jeunes se débattaient de toutes leurs forces ? La blonde avait beaucoup de mal à le digérer. Elle n'était pas ravie de se retrouver dans cet endroit horrible mais essayait néanmoins de voir les choses du bon côté : elle savait que John était là quelque part. Plus d'un siècle à errer, se cacher, fuir dans les méandres de ce labyrinthe aux horreurs s'était écoulé avant qu'elle ne le retrouve pour lui expliquer la raison de sa présence. Enfin, lui expliquer sa version à elle. Elle lui racontait  que tout était la faute de son aînée, que la bougresse avait osé sacrifier ses enfants et qu'elle n'avait même pas pleuré en le faisant. Bien entendu, la jeune femme taisait son propre rôle dans l'histoire. Elle avait la rancune tenace envers sa sœur et se dédouaner de la sorte lui permettait d'assouvir une partie de vengeance et puis, égoïstement, elle ne voulait pas perdre le seul ami qu'elle avait jamais eu pour une banale histoire d'enfants cuits au chaudron.
Le duo d'amis ainsi reformé, ils ne se quittaient plus et leur complicité se renforçait au fil des ans jusqu'au jour où ils décidaient de se faire leur télé-réalité personnelle en espionnant discrètement Jane, croisée au détour d'un chemin. Ils l'observaient sombrer petit à petit, parfois en se réjouissant du malheur de leur « ennemie » commune, mais le plus souvent en se désolant de ce qu'elle devenait. Et puis John se mettait à son tour à suivre le même chemin que sa femme... faisant naître une Jennet complètement désabusée. Non seulement ce monde-là était moche, dangereux et l'avait privée de ses pouvoirs, mais en plus, les gens semblaient devenir dingues à force d'y séjourner. Et elle avait peur d'être atteinte à son tour. Et elle n'aimait pas avoir peur, ça donnait des rides.
Heureusement pour elle, 2012 était une belle année qui s'annonçait car les portes de l'enfer cédaient enfin, la libérant de ses souffrances et lui permettant de s'offrir une nouvelle vie loin de tous ces zombies et monstres putrides, loin de cette sœur monstrueusement sadique et malheureusement, loin de John avec qui elle s'était disputée quelques semaines plus tôt et à qu'elle avait perdu de vue depuis ce moment-là.


« Mon passe-temps favori, c’est laisser passer le temps, avoir du temps, prendre son temps, perdre son temps, vivre à contretemps. »
Françoise Sagan

Quatre siècles ! Quatre foutus siècles s'étaient écoulés sans que Jennet ne s'aperçoive de rien. Elle qui pensait qu'en enfer le temps semblait long, elle s'était plantée sur toute la ligne. D'ailleurs, elle avait un doute sur le fait que l'enfer ne soit pas ici, maintenant, tant le monde avait changé en son « absence ». Elle détestait ce qu'il était devenu, n'imaginant pas une seule seconde que tout pouvait changer aussi vite. Oui, quatre cent ans, c'est rapide.
De toutes manières, la jeune femme n'avait guère le temps de s’apitoyer sur le sort de la Terre et des hommes, puisqu'elle se retrouvait très vite, après une brève installation à New-York, à devoir migrer vers la Nouvelle-Orléans comme à peu près tous ceux qui étaient encore en vie dans le coin. C'est là bas que John la retrouvait d'ailleurs. En presque plus de deux ans, il avait eu le temps de lui pardonner sa crise d'hystérie à son égard et ils s'étaient tant manqués l'un à l'autre qu'ils n'y avait plus rien à pardonner au final. Le duo infernal se reformait donc une nouvelle fois.
Afin de retrouver le top de la forme de ses pouvoirs, Jennet se rapprochait des sorciers de la ville dans l'espoir qu'ils l'aident à se remettre à niveau plus rapidement qu'en travaillant uniquement auprès de John et dans son périple, elle découvrait un visage familier. Sa sœur aînée était là elle aussi, avec apparemment une toute nouvelle identité. Elle ne savait plus trop si elle lui en voulait encore pour ce qui s'était passé mais elle savait une chose : c'était sa sœur et il était hors de question que l'aînée renie ce lien en changeant de nom. C'est pourquoi Jennet devenait alors Zelyna J. Sawley. Elles seraient sœurs jusqu'à l'éternité, que Jane le veuille ou non. Toutefois, elle préférait garder sa trouvaille pour elle, sans en parler à John, et se contentait d'observer sa sœur de loin, sans jamais entrer en contact.


« Il ne faut qu'un œil au vendeur, il en faut cent à l'acheteur. »
Proverbe néerlandais

Les mauvaises habitudes ayant la vie dure, Zelyna ne tardait pas à retomber dans ses travers avec les hommes. Mais dans ce monde-ci, il n'était plus question qu'on lui offre des chevaux ou une écurie, elle pouvait avoir bien plus. L'une de ses rencontres d'un soir l'emmenait jusqu'au Royal Sonesta Hotel pour que la gourmande qu'elle était puisse goûter à la cuisine incroyable que l'on servait là bas. Elle essayait de négocier pour qu'on la laisse habiter - gracieusement évidemment – à l'hôtel et ainsi pouvoir en profiter tous les jours. Bien entendu, vu qu'elle n'en avait pas les moyens et que la générosité humaine se perdait, on lui proposait plutôt d'y travailler en tant que réceptionniste. Ce n'était pas le grand luxe, mais les avantages que cela comportait lui suffisaient amplement. Et puis, cela lui permettait de rencontrer tous les gens qui comptaient dans cette ville. D'ailleurs, en véritable baratineuse capable de refiler deux suites communicantes hors de prix à une personne seule, il ne lui avait pas fallu très longtemps pour se faire repérer par la Menrva qui lui proposait alors de rejoindre ses rangs.

Et depuis ? La jeune femme a une vie bien remplie. Elle jongle entre plusieurs hommes, son travail à l'hôtel, ses ventes de tableaux pour le compte de la mafia qui lui permettent des revenus confortables et... surtout, continue d'éviter soigneusement de rencontrer sa sœur.



le test rp




Sujet 2:
 

Zelyna était perplexe face à la devanture du bâtiment. Son amant de la semaine l'avait traînée jusqu'ici en lui promettant une soirée dépaysante et voilà qu'elle se retrouvait devant un immeuble d'habitations tout à fait banal que n'importe quel troufion aux revenus modestes pouvait s'offrir. On était bien loin de ce qu'elle avait imaginé et avait du mal à cacher sa déception. L'homme qui l'accompagnait semblait pourtant bien se moquer de sa moue boudeuse et l'entraînait à l'intérieur, comme si tout ceci était parfaitement normal. La jeune femme se retenait de râler, plus par curiosité que politesse, pendant qu'elle arpentait un long corridor bien trop lugubre à son goût qui enfin, débouchait sur une grande cour bordée par les façades des immeubles environnants. C'était plutôt désert comme endroit, hormis dans l'une des habitations du rez-de-chaussée où l'on pouvait voir une lumière qui semblait tamisée. L'amant frappait, sans que la jeune femme ne remarque de code particulier, à la porte qui ne tardait pas à s'ouvrir sur un bar clandestin. Zelyna était heureuse ! Non pas qu'elle affectionne particulièrement l'alcool, mais elle aimait que les hommes la surprennent et surtout, elle adorait le sentiment de liberté qu'offraient ce genre d'endroits. Aussi ne se faisait-elle pas prier pour entrer.

La soirée se déroulait plutôt bien pour la jeune femme. Son accompagnateur était agréable à regarder, drôle, intelligent et puis il fallait le préciser, dans cet endroit, ils servaient un excellent whisky. Tous les ingrédients étaient réunis pour que tout se passe sous les meilleurs hospices. D'autant que son partenaire étant un bon ami du propriétaire des lieux, ce dernier était aux petits soins avec la demoiselle qui adorait qu'on la remarque et qu'on prenne soin d'elle.
Zelyna profitait donc de l'instant, se délectant avec plaisir du liquide ambré qui lui picotait agréablement la gorge. Elle savait bien que c'était interdit, aussi bien l'endroit que la boisson, et qu'elle risquait d'avoir des problèmes si l'on venait à découvrir ce qu'elle était en train de faire mais elle s'en foutait royalement. Bien au contraire, ça rendait les choses encore plus attrayantes. Elle qui adorait profiter de tout ce qui était interdit depuis sa tendre enfance, elle était bien servie.

Au bout d'un moment, elle qui ne supportait pas d'être enfermée trop longtemps, ressentait le besoin d'aller prendre l'air en prétextant devoir « se repoudrer le nez ». Une chance pour elle, on lui indiquait que les toilettes se trouvaient à l'extérieur et elle ne se faisait pas prier pour troquer l'ambiance chaude et enivrante contre un bon bol d'air frais. Mais alors qu'elle traversait la cour en s'apprêtant à retourner dans le bar clandestin, un bruit attirait son attention. La première porte qu'ils avaient passée, à l'entrée du corridor, semblait souffrir de grands coups violents. Instinctivement, Zelyna revenait sur ses pas et filait se cacher derrière la première porte qui était à sa portée, et qui se trouvait être un local à poubelles. Faisant fi de l'odeur nauséabonde qui lui agressait le nez, la jeune femme se hissait sur la pointe des pieds pour observer -par l'aération carrée du milieu de la porte- la Milice débarquer en force dans le bar clandestin.

« Et merde ! » lâchait-elle, comprenant qu'elle se retrouvait coincée dans cet endroit pour un moment.

Elle voyait les uniformes sortir de force le gérant du bar, ainsi que son amant. Les deux hommes se faisaient interroger plus vivement que les autres clients, comme s'ils essayaient de savoir quelque chose de précis qui ne pouvaient être confessé par qu'eux. Et ça prenait déjà trop de temps au yeux de la sorcière, qui commençait à les encourager -en silence toutefois- à balancer ce qu'ils savaient. Elle aurait sans doute dû ressentir de la compassion, ou de l'inquiétude pour son « compagnon » mais pour être honnête, elle ne ressentait rien d'autre que de l'agacement. S'il s'était fait prendre, c'était tant pis pour lui, il n'avait qu'à être plus intelligent et voilà tout. Par contre elle, elle se retrouvait dans cet endroit infâme alors qu'elle n'avait rien demandé et il allait lui falloir des tonnes de shampoing pour faire partir l'odeur de sa chevelure, elle en était persuadée et... ça la foutait davantage en rogne. Et puis, la situation semblait basculer. Son futur-ex-amant fixait avec un peu trop d'insistance la porte des toilettes. Tant et si bien qu'un des Milicien s'approchait de la porte en question, qui se trouvait juste à côté du local où se trouvait Zelyna. Ca sentait le roussi pour elle, vraiment. Une fois que la pièce d'à côté avait été vérifiée, tout naturellement, le Milicien s'approchait du local à poubelles et ouvrait la porte. La sorcière usait de toute la concentration dont elle était capable pour donner l'illusion que la pièce n'était faite que de poubelles débordantes et l'uniforme rebroussait chemin sans même vérifier derrière la porte, là où Zelyna était plaquée contre le mur.
Se sachant dorénavant à l'abri, la jeune femme prenait place au sol, jambes allongées et croisées l'une sur l'autre, en soupirant. Elle avait beau essayer de respirer par la bouche, son nez était tout de même agressé, mais comme elle n'avait pas le choix et qu'elle devait rester là, elle commençait à se dire qu'il était temps de tirer parti de la situation. C'est ainsi qu'elle sortait une lime à ongles de son sac à main, faisant des allers-retours sur le même rythme que les clients recevaient des coups. Finalement, cette soirée n'était pas si distrayante que ça...


⌱ Approved by the government


Dernière édition par Zelyna J. Sawley le Lun 23 Oct - 0:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5346-zelyna-j-sawley-ma-sorcie

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 272
↳ Points : 11
↳ Arrivé depuis le : 20/10/2017
↳ Age : 30
↳ Avatar : Margot Robbie
↳ Age du Personnage : 435 & 30 ans d'apparence
↳ Métier : Réceptionniste au R.S.H - Vendeuse pour la Menrva
↳ Opinion Politique : Anti-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2
↳ Playlist : Beautiful girls - Sean Kingston
Femme fatale - The Velvet underground
Girl - The Beatles

↳ Citation : "Une femme est un être sans défense, jusqu'à ce que son vernis soit sec."
↳ Multicomptes : Sigrid K. Laïn
↳ Couleur RP : #ffffff



les petits papiers
↳ Copyright: Ellaenys
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Ven 20 Oct - 20:50


les compétences




━ On nous dit que tu es un "surnaturel", depuis combien de temps ?
Zelyna est une sorcière depuis 435 ans, soit depuis le jour de sa naissance. Bien entendu, ses dons ne se sont développé que plus tard, mais la magie a toujours coulé dans ses veines, qu'elle en soit consciente ou non. Après un séjour à Darkness Falls qui l'a privée de ses capacités, elle les a retrouvées depuis 2012 et a l'impression d'être redevenue une jeune sorcière en apprentissage, ce qui lui tape sur le système nerveux.
   
━ Comment as-tu été transformé ou comment as-tu découvert ta nature ?
Tout a commencé par des rêves et des visions de choses qu'elle n'aurait pas dû être en mesure de voir. Dans le village où elle vivait à l'époque, on ne mettait pas de nom sur ce qui lui arrivait et l'on se contentait d'envoyer les « victimes » plus loin, comme on l'a fait avec sa sœur aînée. Il lui a fallu attendre de la retrouver et de rencontrer son beau-frère pour qu'il lui explique de quoi elle souffrait réellement et qu'elle comprenne que ce n'était en rien une malédiction mais plutôt un don et qu'enfin, elle puisse apprendre à les maîtriser.
   
━ Tu vis ça plutôt bien ? Pas du tout ?
Avant de connaître la vérité, Zelyna souffrait profondément d'être atteinte du même mal que sa sœur et préférait taire sa situation. Lorsqu'enfin elle a compris, c'est devenu une véritable bénédiction pour elle et elle était ravie d'être spéciale. Elle avait même réussi à développer rapidement ses dons pour atteindre un bon niveau mais malheureusement, le séjour à Darkness Falls a remis les compteurs à zéro. Depuis sa sortie, elle est très heureuse d'avoir récupéré ses capacités, et déplore de n'avoir plus autant de talent qu'autrefois.
   
━ Maîtrises-tu tes dons ? Les développer est important pour toi, ou au contraire tu préfères les refouler et tenter de vivre comme un simple petit humain ?
En cinq ans, Zelyna a réussi à récupérer une certaine maîtrise. Il est très important pour elle de revenir au niveau où elle était avant et s'attelle fortement à la tâche pour que ce soit le plus rapide possible. Et pour l'instant, ça ne va pas assez vite à son goût.
   
━ Et du coup, à quel niveau général tu situes tes compétences ? As-tu des compétences séparées, si oui lesquelles et à quel niveau pour chacune ?
Niveau 2.

⌱ Approved by the government


Dernière édition par Zelyna J. Sawley le Dim 22 Oct - 20:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5346-zelyna-j-sawley-ma-sorcie

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1737
↳ Points : 130
↳ Arrivé depuis le : 18/09/2017
↳ Age : 99
↳ Avatar : juan pablo raba
↳ Age du Personnage : 36 ans
↳ Métier : nettoyeur, il arrondit ses fins de mois avec des petits boulots divers en lien avec ses compétences
↳ Opinion Politique : anti-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 2
↳ Playlist : AC/DC thunderstruck / FOO FIGHTERS best of you / SLEEPING AT LAST saturn / RAMMSTEIN engel / METALLICA nothing else matters / SKIN zola jesus / IRON MAIDEN the troopers / UTRB one way or another / TENACIOUS D tribute / GODSMACK voodoo
↳ Citation : « The rules of the game are what you can do to the enemy and what you can stop him from doing to you. I am your enemy from now on. » o.s.card
↳ Multicomptes : nope
↳ Couleur RP : indianred



les petits papiers
↳ Copyright: sciencebiaatch (profil) - jiubilee et slamncram (fiches et sign) - Juice (vava) - shiya (liens)
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Ven 20 Oct - 20:51

OWIIIIIIIIIIII ! Comment je suis hypppppe ! Super choix de vava et de perso, hein, ne nous voilons pas la face, trop hâte de lire ta fiche et de te voir te lancer sur le forum avec ce nouveau perso ! Et de voir les frangines rp ensemble ! Réserve-moi un lien pour sûr, et aussi, quand même, rebienvenue !

(tu l'dis si je gêne, j'efface mon post What a Face )

_________________

       
turn down the light
Fold down your hands, give me a sign. Hooked on your lies, lay down next to me, don't listen when I scream. Bury your doubts and fall asleep. Find out.... I was just a bad dream. For neither ever, nor never, goodbye. aparat ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5190-itzal-macaro-been-there-d http://www.mercy-in-darkness.org/t5193-time-and-time-again-itzal#210897

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 272
↳ Points : 11
↳ Arrivé depuis le : 20/10/2017
↳ Age : 30
↳ Avatar : Margot Robbie
↳ Age du Personnage : 435 & 30 ans d'apparence
↳ Métier : Réceptionniste au R.S.H - Vendeuse pour la Menrva
↳ Opinion Politique : Anti-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2
↳ Playlist : Beautiful girls - Sean Kingston
Femme fatale - The Velvet underground
Girl - The Beatles

↳ Citation : "Une femme est un être sans défense, jusqu'à ce que son vernis soit sec."
↳ Multicomptes : Sigrid K. Laïn
↳ Couleur RP : #ffffff



les petits papiers
↳ Copyright: Ellaenys
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Ven 20 Oct - 20:58

Chouchou non tu ne gênes pas, tu ne gênes jamais
Promis je te réserve une place bien au chaud pour un lien
Et merciiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5346-zelyna-j-sawley-ma-sorcie

WILDHUNTER

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 175
↳ Points : 73
↳ Arrivé depuis le : 17/10/2017
↳ Age : 28
↳ Avatar : Logan Browning
↳ Age du Personnage : 30 ans d'apparence, 932 en réalité.
↳ Métier : Éleveuse au sein de la communauté.
↳ Opinion Politique : Pro-pour la liberté et ce qui l'arrange.
↳ Niveau de Compétences : Elle est de niveau général 2, sauf pour les sens surdéveloppés et la transformation qui sont de niveau 3.
↳ Playlist : Allison & Vexento - Mango BreezeSleeping At Last - MarsPendentif - OndineTheFatRat - The Calling
↳ Citation : Le chien, c'est la vertu qui, ne pouvant se faire homme, s'est fait bête.
↳ Multicomptes : Non
↳ Couleur RP : rosybrown



les petits papiers
↳ Copyright: BRITISH COOKIE
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Ven 20 Oct - 21:04

Ooooooooh ! Un dédoublement de personnalité !

Très bon choix d'avatar ! Elle colle parfaitement au rôle d'une sorcière je trouve.

En parlant de sorcière, j'adore le titre qui m'a bien fait sourire ! ( référence à la série ? )

En tous cas, je suis curieuse d'en apprendre un peu plus sur ton personnage

Bonne rédaction de fifiche !

_________________
Nótt
Ce nom qu'il me fut attribué par lui, reflet de sa signification qu'est la nuit. ▬ Esclave aux souvenirs des chaînes du passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 229
↳ Points : 124
↳ Arrivé depuis le : 18/09/2017
↳ Age : 25
↳ Avatar : Emma Watson
↳ Age du Personnage : Vingt-sept ans
↳ Métier : Gérante du "Old Absinthe House"
↳ Opinion Politique : Résistante engagée et enragée par le deuil
↳ Niveau de Compétences : Redescendu au niveau 2, depuis la mort de son mari
↳ Playlist : COLDPLAY | paradise ; FRANK SINATRA | my way ; BRUNO MARS | when i was your man ; RAY CHARLES | georgia on my mind ; JANELLE MONAE | tightrope ; FETTY WAP | trap queen ; JOHN LEGEND | all of me ; BILL WITHERS | ain't no sunshine ; MELODY GARDOT | preacherman
↳ Citation : “Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose.” S. Freud
↳ Multicomptes : William Addington
↳ Couleur RP : DarkSeaGreen



les petits papiers
↳ Copyright: alaska
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Ven 20 Oct - 21:14

Je l'aime déjà, une vraie chipie Margot quelle déesse !

Re-bienvenue et bon courage pour ta fiche

_________________

there is never a perfect answer in this messy, emotional world. perfection is beyond the reach of humankind, beyond the reach of magic. in every shining moment of happiness is that drop of poison: the knowledge that pain will come again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 438
↳ Points : 82
↳ Arrivé depuis le : 29/08/2017
↳ Age : 29
↳ Avatar : Agelina Jolie
↳ Age du Personnage : 40 ans
↳ Métier : Prostituée
↳ Opinion Politique : Aucune
↳ Niveau de Compétences : Niveau 1
↳ Playlist : Nirvana/Where dis you sleep last night - Lana Del Rey/summertime sadness - Damien Rice/ô - Jeanne Chehral et Vincent Delerm/Les gens qui doutent - Louise Attaque/Les nuits parisiennes, Lea - Vanessa Paradis/ Il y a - Zoufris Maracas/Un gamin - Saïan Supa Crew/Angela - Soan/Emily - Alison Krauss/It doesn't matter - Les ogres de Barback/Contes, vents et marées - La Tordue/Captain Nemo - Les Wriggles/Les voisins - The Police/Every breath you take -
↳ Citation : “La lâcheté, cette condition que personne ne reconnaît ou n'accepte, pourtant indispensable à la survie.”
↳ Multicomptes : Nop
↳ Couleur RP : #cc0000 ou #990000



les petits papiers
↳ Copyright: Avengedinchains/tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Ven 20 Oct - 22:19

Hannn ces yeux!!! Re-bienvenue, je suis impatient de lire ton histoire

_________________

Keren R. Nash; Pour qui ne tente rien, le destin ne fait rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5124-keren-r-nash-pour-qui-ne-

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 407
↳ Points : 39
↳ Arrivé depuis le : 27/09/2017
↳ Age : 22
↳ Avatar : Iwan Rheon
↳ Age du Personnage : 30 ans
↳ Métier : Patron du Little Darlings, trafiquant de drogues/médocs, proxénète, fondateur de la mafia Niflheim
↳ Opinion Politique : Contre mais vautré dans l'indifférence, tant que les yeux resteront fermés sur son trafic
↳ Niveau de Compétences : 3 général, 4 en illusions, 2 en confection de potions
↳ Playlist : Symphony Of Destruction - Megadeth + The One - Metallica
↳ Citation : « La débauche est une chasse ouverte, elle n'a pas de gibier préféré »
↳ Multicomptes : r.a.s
↳ Couleur RP : mediumseagreen



les petits papiers
↳ Copyright: F&L
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Ven 20 Oct - 23:06

La re bienvenue Entre ce nom de vraie sorcière et ce titre, ça décoiffe ! Puis nightkeepers, le meilleur des groupes pour se dédoubler Cool
Bon courage pour la suite, amuse toi bien avec cette nouvelle tête toute blonde bien sympathique, mais qui n'a pas choisi la meilleure mafia Arrow

_________________
Symphony of Destruction
You take a mortal man And put him in control, Watch him become a god, Watch people's heads a'roll, lJust like the Pied Piper, Led rats through the streets, We dance like marionettes - symphony od destruction - Steve 'n' Seagulls & -
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ANIMAL I HAVE BECOME

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 3196
↳ Points : 548
↳ Arrivé depuis le : 26/09/2015
↳ Age : 26
↳ Avatar : Cillian Murphy
↳ Age du Personnage : 36 ans
↳ Métier : Ancien militaire et archiviste ; Peacekeeper
↳ Opinion Politique : Pro-Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 2
↳ Playlist :
DAMIEN RICE - small crime | ROSS COPPERMAN - holding on and letting on | YEARS & YEARS - desire | KODALINE - honest | OF MONSTERS AND MEN - little talks | APOCALYPTICA - cold blood | NICK CAVE - red right hand | BEN NICHOLS - this old death | PHOSPHORESCENT - song for zula | RAG'N'BONE MAN - skin | MUMFORD AND SONS - thistles and weeds | LORD HURON - the night we met | DEAN LEWIS - waves

↳ Citation : "Sometimes there is absolutely no difference at all between salvation and damnation."
↳ Multicomptes : Tobias Madsen
↳ Couleur RP : MediumTurquoise



les petits papiers
↳ Copyright: Schizophrenic & ANESIDORA & Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Sam 21 Oct - 0:05

Re-bienvenuuuue
J'aime énormément ce que je lis déjà, la demoiselle promet pas mal de piquant en rp et ta plume est toujours un régal J'ai hâte de suivre les retrouvailles avec sa sœurette notamment, je suis certaine que ce sera épique  Je t'envoie pleiiiin de courage pour la rédaction
Je te souhaite de t'amuser à fond avec ce nouveau perso mais je ne m'inquiète pas le moins du monde à ce sujet
Margot est sublime, en particulier sur ton avatar Ces yeux qu'elle a

_________________
Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind. Not a yes sir, not a follower. Fit the box, fit the mold, Have a seat in the foyer, take a number. I was lightning before the thunder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t2985-rhys-les-morsure http://www.mercy-in-darkness.org/t4707-rhys-changing-tides

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 741
↳ Points : 150
↳ Arrivé depuis le : 31/07/2017
↳ Age : 99
↳ Avatar : Ed Westwick
↳ Age du Personnage : 30 ans d'apparence, 937 en réalité.
↳ Métier : Avocat (du diable). Les dissensions modernes passent aussi par la joute verbale.
↳ Opinion Politique : Velléitaire et instable. Pro-Gouvernement lorsque cela l'arrange.
↳ Niveau de Compétences : Niveau Général 1
↳ Playlist : Eivør ~ TrøllabundinCamille Saint Saëns ~ Danse Macabre Marilyn Manson ~ Tainted Love Nancy Sinatra ~ Bang Bang, my baby shot me down Slipknot ~ Vermillion
↳ Citation : “I want excitement; and I don’t care what form it takes or what I pay for it, so long as it makes my heart beat.” — F. Scott Fitzgerald, The Adjuster
↳ Multicomptes : Aucun
↳ Couleur RP : #339966



les petits papiers
↳ Copyright: British Cookie & Frimelda
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Sam 21 Oct - 1:56

Hey bien je dois dire que j'apprécie encore plus notre lien, à la vue de cette magnifique demoiselle
Rebienvenue !

_________________
❝ Óst min, kyss mik ❞
❝ My love, kiss me  ❞ I will be wild, I will be brutal, I will be inevitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5042-tyrell-the-helm-of-awe http://www.mercy-in-darkness.org/t5377-a-sword-age-a-wind-age-a-wolf-age-no-longer-is-there-mercy-among-men

WILDHUNTER

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 5432
↳ Points : 205
↳ Arrivé depuis le : 03/09/2013
↳ Age : 27
↳ Avatar : Toby Stephens
↳ Age du Personnage : Quarante-huit ans
↳ Métier : Bras-droit de Maria Velasquez ; Ancien directeur de la Parish Prison
↳ Opinion Politique : Il crache sur le Gouvernement, et emmerde la résistance. La Communauté en unique camp, au-dessus et avant tout le reste.
↳ Niveau de Compétences : Trois
↳ Playlist :
STARSET - Demons ♭ KORN - Evolution ♭ SLIPKNOT - Disasterpiece ♭ SIA - Free me ♭ WOODKID - Iron ♭ BEAR McCREARY - A nation of thieves ♭ NICK CAVE - Avalanche ♭ KODA - New blood ♭ HIDDEN CITIZENS - Paint It Black ♭ SABATON - Out of control ♭ RAG'N' BONE MAN - Hard came the rain ♭ POP EVIL - Monster You Made

↳ Citation : « Everyone is a monster to someone. Since you are so convinced that I am yours, I will be it. »
↳ Multicomptes : Regan Faulkner
↳ Couleur RP : #448a74



les petits papiers
↳ Copyright: Cryingshame ; tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Sam 21 Oct - 9:20

Yeahhh re-bienvenuee
Ce début promet tellement pour la suite, j'adore Je te souhaite bon courage pour la rédaction du reste, pis j'ai hâte de lire vos aventures avec Eliz', ça va envoyer du pâté  J'espère que tu vas t'éclater avec cette nouvelle en tout cas, mais je ne m'inquiète pas trop pour ça
Ton avatar est sublime, Margot est à tomber dessus

_________________

† madness is sanity
a world of burning flames, white wings scorched to black, and a heart consumed by rage, oh darling,
you were just born to be a devil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4594-disasterpiece-le http://www.mercy-in-darkness.org/t4681-leslie-pray-for-the-storm-of-your-life

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 603
↳ Points : 330
↳ Arrivé depuis le : 05/12/2016
↳ Age : 27
↳ Avatar : Josh Beech
↳ Age du Personnage : 30 ans
↳ Métier : Musicien et chanteur au Masquerade ; récolteur d'informations & photographe pour le BlackBird
↳ Opinion Politique : Résistance modérée (BlackBird)
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2
↳ Playlist : Cities in Dust - The Everlove | World on Fire - Les Friction | Sotto Falso Nome - Ludovico Einaudi | Blackbird - The Beatles | No Easy Way - Digital Daggers | Underneath - Kidneythieves | Daze - Poets of the Fall | Waking Up - PVRIS | Keep The Faith (It's Only You and Me) - of Verona | Bird Set Free - Sia | We Don't Celebrate Sundays - Hardcore Superstar | Human - Of Monsters and Men | Lover to Lover - Florence and the Machine
↳ Citation : “Certains attendent que le temps change, d'autres le saisissent avec force et agissent.” (Dante Alighieri)
↳ Multicomptes : /
↳ Couleur RP : Chocolate



les petits papiers
↳ Copyright: Moriarty & tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Sam 21 Oct - 9:29

Oh tu t'es dédoublée J'adore le début de fiche et le ton mordant, ce perso promet Re-bienvenue et bon courage pour la fiche, éclate-toi bien avec ce nouveau perso

_________________
- IF I COULD ONLY LET GO -
The air is silk, shadows form a grin If I lose control I feed the beast within Cage me like an animal A crown with gems and gold Eat me like a cannibal Chase the neon throne Breathe in, breathe out Let the human in
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4154-dante-your-forme http://www.mercy-in-darkness.org/t4611-dante-set-the-world-on-fire

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 636
↳ Points : 151
↳ Arrivé depuis le : 11/06/2017
↳ Age : 28
↳ Avatar : Keira Knightley
↳ Age du Personnage : 32 ans
↳ Métier : Recruteuse pour la milice
↳ Opinion Politique : Pro Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 3
↳ Playlist : Travis ♪ Re-Offender
↳ Citation : "Le sens moral est plus important que l'intelligence. Quand il disparaît d'une nation, toute la structure sociale commence à s'ébranler"
↳ Multicomptes : Joshua Bates
↳ Couleur RP : #6cb288



les petits papiers
↳ Copyright: peculiar soldat & trumblr & okinnel
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Sam 21 Oct - 9:55

Re-bienvenuuue je te souhaite de t'éclater avec ce nouveau personnage quel duo de choc ! Quel caractère de feu c'est pire que Sigrid xD

_________________
OPEN ARMS OF DAMNATION
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4888-rivka-perfect-symmetry

RUNNING TO STAND STILL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 451
↳ Points : 194
↳ Arrivé depuis le : 05/06/2017
↳ Age : 26
↳ Avatar : Ginta Lapina. ♥
↳ Age du Personnage : 32 ans.
↳ Métier : Shadowhunter.
↳ Opinion Politique : Pro-gouvernement.
↳ Playlist : Morcheeba - Shoulder Holster ; The Gathering - Shortest Day ; David McCallum - The Edge ; Elysian Fields - Fright Night ; Tool - Schism ; Soundgarden - Fell On Black Days ; Pink Floyd - Hey You ; Portishead -
Numb ; The Exies - Creeper Kamikaze ; Silversun Pickups - Sort Of ; Metallica - Until It Sleeps ;
↳ Citation : « Le courage consiste à donner raison aux choses quand nous ne pouvons les changer. »
↳ Multicomptes : Non. ♥
↳ Couleur RP : #778899



les petits papiers
↳ Copyright: Poki (avatar), ASTRA (signature), EYLIKA, MISH.MISH, little liars (icônes) et We heart it.
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Sam 21 Oct - 9:56

Je veux la voir essayer de séduire un lampadaire après avoir bu le verre de trop

Re-bienvenue à la maison avec Zelyna ! Je la trouve déjà délicieuse et j'ai hâte de pouvoir lire ses aventures (mais surtout ses frasques ) Courage pour la finalisation de la fiche !

_________________

Bred to kill, not to care.
Disposable hero ☽ Fright night, won't leave you alone; fright night, you may never get home; dead night, the chicks are coming to roost. You hear the most horrible sounds; your heart, how heavy it pounds; you fear the worse is yet to come. The taste that's been left in your mouth of rot, but for acid a drought; your head, you will never empty it out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4858-katsiaryna-ici-les-hommes http://www.mercy-in-darkness.org/t4926-katsiaryna-that-s-how-we-die En ligne

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 272
↳ Points : 11
↳ Arrivé depuis le : 20/10/2017
↳ Age : 30
↳ Avatar : Margot Robbie
↳ Age du Personnage : 435 & 30 ans d'apparence
↳ Métier : Réceptionniste au R.S.H - Vendeuse pour la Menrva
↳ Opinion Politique : Anti-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2
↳ Playlist : Beautiful girls - Sean Kingston
Femme fatale - The Velvet underground
Girl - The Beatles

↳ Citation : "Une femme est un être sans défense, jusqu'à ce que son vernis soit sec."
↳ Multicomptes : Sigrid K. Laïn
↳ Couleur RP : #ffffff



les petits papiers
↳ Copyright: Ellaenys
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   Sam 21 Oct - 14:06

Hazel : oui, j'avais oublié de trouver un titre et c'est le premier truc qui m'est venu ! Merci  

Riley : chipie ? Je ne vois pas du tout ce que tu veux dire merci  

Keren : merci, du coup j'espère que ton impatience sera satisfaite

Isak : Ah ! j'avoue que j'ai hésité pour la mafia ! Mais j'ai préféré aller là où il y avait moins de monde merci  

Rhys : oh je suis contente de lire que ma plume te régale c'tro gentil et t'inquiète, les retrouvailles sont prévues ça va être d'enfer ouais merciii  

Tyrell : ouh toi   on va bien s'marrer aussi je pense merci  

Leslie : « les aventures d'Eliz et Zely »    on va pouvoir faire une série de bouquins je pense merci

Dante : ouais, et j'avais oublié à quel point se dédoubler rendait dingue d'ailleurs merciii  

Rivka : MDR ! Déjà que Sigrid n'est pas triste dans son genre...    Mais ouais, j'avoue qu'elle a un caractère assez particulier    merciii  

Kat' : Oh pas besoin de picoler pour le lampadaire xD et t'inquiète elle devrait en faire pas mal des frasques merci



Et du coup j'en profite pour annoncer que mon histoire est postée, en attente de votre approbation    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5346-zelyna-j-sawley-ma-sorcie

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Zelyna J. Sawley | Ma sorcière mal aimée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Connaissez-vous "Ma sorcière bien-aimée"...
» (F) LUCY LAWLESS ஓ ma sorcière mal aimée (LIBRE)
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Aimé Césaire est mort.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Second Chapter :: Life For Rent :: Welcome Home-