AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jules Felat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 25
↳ Points : 12
↳ Arrivé depuis le : 20/11/2017
↳ Age : 26
↳ Avatar : Adelaide Kane
↳ Age du Personnage : 28
↳ Métier : Horlogère
↳ Opinion Politique : Résistante extrémiste
↳ Niveau de Compétences : I
↳ Playlist : Chopin - Nocturne op.9 No.2 / Rammstein - Keine Lust / Affection - Cigarettes After Sex / Bebe - Siempre Me Quedara / w h o o s h - push n pull / Soundgarden - Black Hole Sun
↳ Citation : Une citation sans références est à peu près aussi utile qu'une horloge sans aiguilles. Paul Desalmand
↳ Multicomptes : non
↳ Couleur RP : #d5d6c7



les petits papiers
↳ Copyright: me
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Jules Felat   Mar 21 Nov - 2:22


Jules Felat
« Un prénom mixte, quoiqu'on en dise »


le MIDien derrière l'écran


↳ pseudo :
j'en ai pas, c'est grave docteur ?
↳ âge :
26
↳ pays :
France
↳ ton avis sur MID ?
vous m'avez tous l'air d'une belle brochette de timbrés, alors je vous aime déjà  
↳ niveau d'addiction :
euuuh, alors très aléatoire, mais chui plutôt productive dès que j'ai un moment de libre. (et là chui libre, si c'était pas finement emmené haha)
↳ dédoublement :
non
↳ et le règlement tu l'as lu ?
oui
↳ t'as découvert MID comment ?
top site
↳ un dernier mot ?
ca fait deux heures que j'écoute Moon River de Henry Mancini, chui coincée dans une sorte de boucle infinie, si quelqu'un peut m'aider.
↳ smiley fétiche :
   

28 ans ━ Célibataire
Skinchangers ━ ft Adelaide Kane


©️ SWAN
↳ Date et lieu de naissance :
8 mars 1989, Kurdistan, dans une province qui n'existe plus.
↳ Forme animale :
Ben elle s'imaginait bien devenir une sorte de piaf un peu classieux ou un loup blanc, ce qui aurait fait grimper sa côte de non-popularité.
Mais pas douée au change, puisque c'est un mulot.
Un mu-lot. Un être manifestement réputé pour claquer d'une simple crise cardiaque à cause d'un bruit de pétard mouillé.
↳ Métier :
Horlogère. Oh, c'est un travail plus lucratif qu'il n'y paraît, surtout dans un monde où le temps vient à manquer. C'est aussi une bonne couverture. On peut cacher des mots dans le corps des cadrans, écrire des messages codés, à l'aide des chiffres et des aiguilles. A côté, son passe temps secret consiste à retaper-récupérer-créer, quand elle n'est pas occupée, bien sûr, à prendre des risques inconsidérés parce que, dehors, ils manquent de mains pour foutre la merde - les extrémistes, ce genre de choses. Bref, des radios usagères,  une batterie rouillée, des talky-walkies qu'elle s'amuse à démonter, remonter, connecter, sans forcément y voir un résultat final qui soit probant. Elle continue d'apprendre, elle essaie d'avoir une fonction qui ait du sens en espérant inventer, à long terme, des objets qui serviront à leur tour.
↳ Orientation sexuelle :
Hétéro
↳ Force :
Active. Si tant est que ça soit une force, elle est plutôt mal vécue par son entourage -pour ne pas dire que c'est carrément chiant, en fait.
"Où est-ce qu'elle est encore passée, Jules ?! Et puis merde, quel prénom à-la-con, Jules ! C'est pas censé être pour des mecs, ça ?!"
Elle vient, s'éclipse, sans forcément créer du vide. Elle laisse toujours son stylo, un café, ou une saleté de mot disant qu'elle sera de retour dans dix minutes ; déjà écrit depuis une heure.
↳ Faiblesse :
Hyperactive.  Forcement. Alors son besoin d'action la pousse à animer les entrailles d'une horloge. Les gens ont du mal à croire que sa vocation puisse la canaliser. Mais par un mystère, dont tout le monde se fiche au passage,  le mouvement des roues dentées, au même titre que la retape d'objets insolites, suffit généralement à la calmer . Elle se concentre pour rendre fonctionnel, presque vivant selon ses dires, ce que les autres croyaient définitivement cassé. Du coup, elle a souvent besoin de quelque chose sous la main.... ou de quelqu'un.

↳ Avis sur le Gouvernement :
Tout faire péter : les locaux, les gens qui sont dedans, peu importe. Elle les tient personnellement pour responsable de la disparition de Soleen ( parce qu'il faut toujours trouver un responsable). Et puis, elle a fait une promesse.
↳Particularité :
 Il lui arrive de porter des lunettes rondes de repos, que l'on peut qualifier de moches. Oui sa vue va très bien, merci, mais se concentrer sur de minuscules boulons la fatigue parfois, d'où l'ajout du terme repos.

Réactive ▬ Taciturne ▬ Habile ▬ Inconsciente ▬ Débrouillarde ▬ Détachée ▬ Attentive ▬ Hyperactive ▬ Manuelle ▬ Imprédictible


l'histoire


-  

pat pat pat . . .

Le parcours insouciant d'une vapeur de cigarette qui n'en était pas vraiment une : une création de Luce croyant que tout ce qui brûlait un tantinet sans être mortel lors de sa consommation directe pouvait se fumer. Elle avait été abandonnée par son propriétaire sur le rebord d'un cendrier de fortune, lui-même posé sur une table d’atelier pleine de tâches et de traces, aux origines diverses et variées -qu'on préférait ne pas connaître.

"Te voy a dar una hostia que te dejaré la cara como un Picasso!"
(J'vais te foutre une telle claque que j'vais te laisser le visage comme un Picasso!)

Une chaise vola à travers la pièce, termina sa course pile poil sur la table, le cendrier et, irrémédiablement, la cigarette qui exécuta un p'tit vol plané et se perdit, quelque part, entre les dents d'un radiateur à gaz usager et plein de poussière.

"Juro por dios, te voy a matar! (Je le jure sur dieu, je vais te tuer!) Qu'est-ce que tu lui as fait !"

"Rien...Je..Je lui ai rien fait, rien du tout ! Je l'ai trouvée comme ça!"
"A d'autres ! Pas de ça avec moi!"


Luce claqua la porte et avança d'un pas fébrile dans le minuscule salon, l'unique îlot central de cet appartement miteux. Il portait la jeune femme dans ses bras, ses sourcils si froncés qu'ils menaçaient de se rejoindre. Sa bouche à peine visible sous sa grosse barbe marmonnait encore des insultes curieuses lorsqu'il la déposa sur le canapé criblé de trous. Il jurait toujours dans sa langue natale quand il était énervé.

"Julia, Julia..." Parce qu'il n'avait jamais pu se résoudre à l'appeler Jules. Jules, c'était un prénom de garçon. Il posa sa main trop grande sur l'épaule de ce petit bout de femme à la nature coutumière énergique, mais qui, ici, restait vide, continuant de pleurer dans un silence sans larmes, comme si le choc était trop grand pour se rappeler, encore, comment former ce qui était pourtant à l'essence de toute vie : rien que de l'eau.

"Julia, qu'est-ce qui s'est passé ? Est-ce que Brett a dit ou fait une connerie ?! Tu sais bien que c'est imbécile, tu ne dois pas prendre au sérieux ce qu'il te raconte ! Crois mois, j'irai lui foutre une belle tarte dans la gueule , mais d'abord tu dois me dire ce qui s'est passé, tu dois ..." Il se tut. Jules venait d'agripper un pan de son propre t-shirt, à l'endroit exact où se trouvait son coeur.

"Je l'ai perdu." souffla-t-elle en une plainte déchirante à entendre, la résonance de toute sa souffrance insupportable. Ses yeux regardaient devant elle, mais ne voyaient ni la fenêtre, ni le mur d'où il manquait des briques, catapultés à mille lieux d'ici.

Alors seulement là, Luce recula, un éclat indécis dans ses prunelles noires, comme s'il commençait à se dire que ce qui s'y jouait était plus sérieux qu'une simple bagarre. Un constat où il n'avait aucun rôle à tenir, malgré le fait qu'il en avait entendu parler, mais le vivre ... il ne savait pas. Il se redressa lentement, un brin minable et gêné. Si tel était le cas, il ne savait pas quoi faire, quoi dire, pour l'aider.

"Brett, va faire bouillir de l'eau."
"Qu'est-ce qu'elle a?"
"T'es sourd ou quoi?! Je t'ai dit d'aller faire chauffer cette putain de casserole!"


- - - -

Il y avait des choses que Luce n'avait pas osées lui demander, pourtant son regard avait suffi, à ce qu'elle sache, qu'elle devine, bien que cela faisait déjà plus d'une semaine qu'elle ne parlait plus et que l’alimenter relevait de l'exploit. Brett aussi avait fermé sa gueule. Après tout, cette histoire ne le concernait pas. Il avait mieux à faire que de s'attarder sur les frasques mentales d'une horlogère ayant adopté leur cause. Ils souffraient tous, ici.

Jules était donc restée pour la plupart du temps allongée sur le canapé, fixant le plafond jauni. Le silence de la pièce était entrecoupé par trois choses :
Le grondement des rails d'un métro à quelques mètres sous leurs pieds.
Le robinet fuyant de la triste salle d'eau -car on ne pouvait résolument pas appeler ça une "salle de bain".
Et le tictac de ses horloges.
Tic tac, une torture aux oreilles des gens mais qui rassurait Jules. Tic tac, la trace tangible du temps qui passe, sans qu'on ne puisse rien faire d'autre que la suivre:  peu importe qu'on vive plus longtemps ou que celle-ci se dessine vite, le temps était toujours, une constante.

Elle ne s'était pas demandée pourquoi, comment ?
Mais quand ?
Quand avait-il su qu'il la ferait souffrir à ce point ?

Elle baissa ses paupières, se concentra sur la douleur sourde de son coeur... une douleur qui avait fini par être latente. Cela voulait dire qu'il n'était pas mort, n'est-ce pas ? Elle n'aurait pas été en mesure de rester humaine autrement.
Il était où ?
Où ?

"Il va falloir que tu sois forte"

Un rebond à ce qu'elle n'avait que trop entendu . Les gens souffraient ici bas mais, les gens souffraient éternellement, quelque part.
"J'ai perdu ma fiancé
Mon enfant
L'intégralité de ma famille"


Ah, oui, eh bien, c'était regrettable. Chacun avait communié avec la perte que l'habitude du confort avait rendue plus difficile à ingérer.
"J'étais heureux, avant tout ce merdier, tu comprends ?
C'est pour ça
entre autre, que je veux me venger.
Et toi ?
Pourquoi tu fais ça ?"


Elle gardait à chaque fois le silence. A quoi bon leur expliquer, voir leur expression compréhensive comme s'ils partageaient la même douleur . Ils se trompaient... Et maintenant qu'elle ne le trouvait nulle part, elle ne savait même plus ce qu'elle foutait là.
Pour quelle cause plaidait-elle ? La promesse d'un homme l'ayant abandonnée ?!

Jules n'était pas ces super-héros des temps modernes que le charisme pardonnait d'être con dans l'ensemble, dans leurs réactions frondeuses, leurs paroles qui ne craignaient pas l’oppression car ils étaient en colère. Jules n'était pas de ceux-là...

Elle avait grandi dans un pays dont tout le monde se foutait, à vrai dire. Le Kurdistan, de quoi ? Ah oui. Des musulmans qui se tapaient sur la gueule, des femmes voilées qui n'avaient aucune liberté, qu'ils disaient, croyant savoir, connaître les moeurs d'un pays qu'ils n'avaient jamais foulé de leurs pieds. Des moralisateurs. Des bien pensants. Et puis, ils étaient dans la zone civilisée, capitaliste, là où tout allait vite : Woodstock c'était bien mignon pour des fumeurs de joints mais ça n'achetait pas un portable, des ordinateurs, une voiture, ou des Ray-Ban. Comment pourraient-ils faire leurs selfies, eux, s'ils venaient à manquer ? Alors non, rien à foutre du Kurdis..machin. Inconnue au bataillon cette enfant, née dans une famille prodigieusement stupide qui avait osé croire qu'un village à la frontière de l'Iran serait plus épargné qu'un autre. Une journaliste anglaise sur le terrain, éprise d'un résistant kurde aux idées innovatrices mais utopiques. Des gens somme toute très biens qui ressemblaient beaucoup à la configuration qu'on trouverait aujourd'hui dans ce no mans land dictatoriale, mais des profonds crétins quand même.
Il n'y réside d'eux qu'une voix, une odeur de plat, une comptine. Huit ans, c'est peu, c'est assez pour se rappeler et refuser de se souvenir à la fois, lorsqu'une bombe rase un village.
Est-ce qu'elle a été heureuse à leurs côtés ? Elle ne s'en souvient pas... Elle mettait au défi quiconque de se rappeler parfaitement du bonheur ressenti avant ses huit ans, d'autant plus quand l'explosion détruit, morcelle, des tessons déjà fragiles.

"Pourquoi tu te bats, toi alors ?
Cette cause qui t'anime, elle part d'où ?"


Inutil. Es estúpido, tedioso y sin sentido. Que Luce ronchonnait en mâchouillant sa branche fumante à l'odeur brûlant les narines. Lui traduisant ces mots comme étant la meilleure façon de dire, que cela ne servait à rien.

Inútil . Terminé par le bout de la langue contre le bout du palais, la caresse d'un chant au terme pas alambiqué, fustigé de quelques poètes du siècle dernier, mais beau, car criant de vérité.

Inutile, à expliquer. Ce qu'elle a traversé.
Pourtant, lui.
Il avait deviné son histoire à travers ses yeux. Parce qu'il venait d'un monde pareil au sien mais différent en tout point et qu'il connaissait l’horreur de sa simple condition : être né dans le mauvais corps, à la mauvaise période.
Rencontré, une chaude journée de septembre 2012 alors qu'elle rentrait chez son chez elle, délabré mais fonctionnel.

"Quelle pathétique chose."
Ce fut la première phrase qu'il prononça lorsqu'il tomba sur elle.
Sais-tu qu'il y a des êtres qui ont vécu des centaines d"années ?
Qu'il y a des humains plus grands, plus forts, et nettement plus courageux que toi -en somme, plus efficaces.
Mais qu'est-ce que tu fiches ici, à la Nouvelle-Orléans ?

Le hasard. Son prochain contact s'était trouvé là. Elle avait été élevée dans un groupe du PKK, extrémiste, encore un. Ils avaient eu besoin d'elle parce qu'elle parlait anglais. C'était bien la seule raison de sa survie. Grâce à sa mère. Puis, faire passer des armes, utiliser sa tête de semi-europénne et sa condition de femme qui éveillent moins les soupçons. Pas faute d'essayer de la toucher. Mais Jules, y'en avait qu'une seule dans tout ce putain de désert. Et Aman s'était pas cassé le cul à fouiller dans les décombres pour en ressortir une enfant qu'on allait sacrifier comme ça.
Alors elle avait pris l'avion, ce fameux 11 novembre 2011, serrant sa sacoche en baissant les yeux, croyant que les douaniers ne regardaient qu'elle, une femme pourtant bien peu suspecte au milieu d'hommes barbus et de femmes voilées, mais pourtant plus criminelle que tous ceux là. Elle était passée, encore une fois, à travers les filets.
La mission était simple : offrir les informations à des contacts implantés à l’étranger, de toute origine et religion, capable de gérer leurs ravitaillements, à ceux restés là bas. Donner des noms aussi, des adresses. Il fallait dire que le gouvernement n'aidait pas tellement.
Elle était censée rester à la Nouvelle-Orléans pour douze mois. Manifestement, cette pseudo fin du monde préféra l'y garder définitivement.
Petit à petit, la télévision lui montra des images d'une vérité qu'elle refusait de voir. Le sens de sa vie devenait bancal : à quoi bon protéger un pays, si celui ci n'existait plus? Car il n'existait plus, vraiment ? Ses amis, sa famille d'extrémistes, les seuls à lui avoir jamais tendu une assiette remplie, disparus selon les dires d'un gouvernement renversé. La neige, le soleil bouillonnant, les tempêtes.  Jules a subi les nouvelles informations comme tous ; mais dans son mince studio de fortune, avec ses faux papiers et des journées entières à ne plus savoir quoi faire, elle s'est réservée le droit de survivre sans vouloir en savoir plus, que ce qui s'y disait. Les restrictions, puis, des coups d'éclats, une masse immigrant jusqu'à la Nouvelle-Orléans, la seconde ouverture d'une faille. Elle espérait inconsciemment être tirée au sort parmi les civils, participer à ces jeux de l’arène et trouver enfin un sens à son quotidien. Elle n'avait gardé que des horloges pour pallier à son hyperactivité, gages d'une pseudo vocation en ces temps difficiles. Donné les livres, tout ce qu'il voulait, elle n'avait appris qu'à obéir, alors elle le fit. Vivant dans l'attente, la plupart du temps enfermée avec ses montres, elle ne sortait que très rarement, pour les courses, se ravitailler à nouveau, une nouvelle mission. Elle passait devant des gens qu'on emmenait, sans y prêter attention, croisait des êtres responsables de ces catastrophes naturelles, sans doute.
Elle vivotait, attendant d'être ravie à son tour, par la maladie, le passage fortuit d'un ouragan, ou d'une milice énervée. C'était ça, ou devenir complètement folle.

Sans vraiment s'en rendre compte, elle venait de lui raconter toute sa vie.
Il avait penché sa tête sur le côté pour mieux la regarder, un peu pensif. Il semblait soupeser la charge d'une décision future que Jules n'avait pas soupçonnée.

Ca te dirait, de servir encore quelqu'un ?

La réponse tient dans sa vie actuelle, mais elle ne s'était pas imaginée qu'un sorcier puisse être si prévenant. Jamais un geste, jamais une parole déplacée. Il la regardait couiner sur le mobilier, et il se doutait très bien de ce qu'elle essayait d'exprimer quand ses oreilles se cachaient dans une tasse vide.

"Voyons, Jules, c'est très joli, une souris..."

Nouveaux regains de couinements, incroyable à quel point une si petite chose pouvait faire autant de vacarme! Le destin aurait pu au moins la rendre chauve, ça nourissait les légendes, buvait du sang et puis, surtout, ça volait! Elle n'avait pas demandé à être un tigre ou une lionne, d'accord, mais une souris, une souris !

"Viens ici, ma belle."

Couinement plus aigu. Plus sauvage en un sens, l'instinct primaire prenait souvent le dessus sur la conscience ; au point qu'elle craignait d'oublier définitivement qui elle était, eh bien, juste Jules. Mais... Il lui picota un peu l'échine. Pas méchant, cependant, assez pour lui rappeler le pacte qu'ils avaient signé.

"Viens."

Elle sortit timidement sa tête de la tasse, son museau rose reniflant l'air. Il était lumineux en comparaison des trous dans lesquelles elle se nichait. Son coeur au rythme frénétique de par sa constitution lui parut plus léger lorsqu'elle se retrouva sur son épaule. Il lui caressa la tête de son index.

"Tu es merveilleuse. Tu l'as toujours été, Jules. Ne dénigre pas ta nature... c'est ce qu'on ne soupçonne pas, qui est dangereux."

Pas sûr qu'elle ait tout compris à ce qu'il venait de lui dire, mais Solenn paraissait enchanté.  Il l'avait reposée sur le bras du fauteuil, puis s'était levé tout de go en se frottant les mains.

"Du fromage!"

Il avait un plan, elle en ferait partie. Il était impatient.

- - -

Clic clac. Elle n'avait pas cerné, jadis, pourquoi elle trouvait ce son joli, quand les hommes s'affairaient à remonter les armes. Clic, clac. Comme si elle avait toujours été destinée à toucher de la ferraille, du bois surtout, la composition sommaire de son nid d'enfance explosé en morceaux, qu'on espérait sans cesse reconstruire.
Tic Tac.
Est-ce que vous comprenez, maintenant, pourquoi elle adorait réparer ?
Lui aussi, il l'avait compris : Solenn. Il la laissait dans une pièce avec pour unique lumière une lampe de chevet à l'ampoule puissante.
Besoin de rien d'autre ?
Elle hochait de la tête pour dire que non. Déjà ses doigts la démangeaient de s'amuser avec tout ça.
Il souriait alors  puis la laissait, tranquille, mais jamais bien loin.

"Tu devras les aider, les résistants ..ne pas avoir peur de créer du chaos. C'est la seule chose capable de faire reculer l'assurance des hommes : le chaos. C'est pour ça qu'ils en viennent à brûler des livres et restreindre les ondes, car le chaos mène vers une liberté inconnue. Et l'inconnu est une variante qu'on ne devine pas, la psychose des hommes : à l'image d'une souris."

Silence, sur ces dites ondes. Un double écho d'une dernière explication, la plus terrible qu'il lui ait jamais fournie. Elle semblait à nouveau l'entendre, alors qu'il n'était plus là. Allongée sur le canapé de Luce... la nuit était déjà tombée.

"Il peut arriver qu'un jour je ne sois plus là. Non...laisse moi terminer, Jules. Je n'ai pas dit que j'allais forcément mourir. Je suis tenace, ma belle, j'ai passé des longues années dans un enfer que tu n'imagines même pas. Mais, il peut arriver qu'un jour, je ne sois plus là. Pour une raison ou pour une autre. Parce que je veux que tu te concentres sur ta mission, parce que j'ai une vie à côté que tu n'as pas besoin de connaître, ou, tout simplement, parce qu'on m'aura eu, d'une manière ou d'une autre... Jules, s'il te plaît, écoute moi c'est important. Si je disparais, tu dois me promettre de continuer ce pourquoi j'ai décidé de te transformer, toi et pas une autre. Tu dois me le promettre, tu comprends ?"

Oui, silence, sur ces dites ondes. Elle avait mal...tellement mal. Si seulement il s'était contenté de mourir, alors elle n'aurait eu qu'à retourner sous sa forme animale que la condition élague des rudesses mentales.
Mais là, c'était quoi ? Ce vide, dans sa poitrine.

"Il va falloir que tu sois forte"


.


le test rp



Sujet 1:
 

Une tache sombre sur une toile disloquée. L'image de sa crédulité face à ce qui lui avait semblé si solide... au départ, aussi solide qu'un bâtiment. N'y résidait plus qu'une éclaboussure sur un tableau réduit en pièces, posée là, sur une dalle au ventre ouvert.

Comment ?
Elle discernait les paroles d'un segment de sa mémoire, provoquées par les hallucinations de son petit cerveau. Les discussions d'une manoeuvre que seul Luce avait jugée idiote.
Mais pour elle et Brett, c'eut été comme la révélation qu'ils avaient tant attendue, car nul ne pouvait se douter, n'irait imaginer une seule seconde qu'une souris puisse être à l'origine d'une explosion -une parmi d'autres.

Alors...

C'est d'accord.
C'est... Attends, quoi ?!
Je n'en espérais pas moins de toi, Jules.
Oh la ferme Talya !
Elle prend la bonne décision
Dios mío, une bonne décision ?! Mais c'est du pur suicide !


Du pur suicide ... la répercussion de ce mot avait une connotation bien coupable au milieu de ses acouphènes.

Des plans du bâtiment, des discussions parfois fastidieuses à cause d'un vrombissement de wagon - les aléas d'une journée dans son appartement construit quelques mètres au dessus d'une rame de métro. Il fallait donc répéter et être certain que tout soit compris :
les charges de confections artisanales ne pouvaient pas être commandées par distance, mais un détonateur à retardement suffirait amplement. Collés sur les entrailles d'un bâtiment, ces cancers accrochés aux organes vitaux de la construction n'attendaient qu'une pression sur un bouton. Seule une minuscule chose serait capable de gambader dans les combles sans éveiller les soupçons. Pas plus grosse qu'une souris
Une fois ses pattes posées sur le bouton qui déclencherait la bombe, elle-même reliée par un réseau nerveux entourant d'autres charges, elle aurait exactement vingt minutes pour sautiller en sens inverse et plonger dans la poche de Brett.
Un plan si simple... qu'il en paraissait ingénieux.
Jules avait hoché la tête avec gravité à chacune de ses explications, et Luce, pour sa part, lui avait régulièrement lancé des coups d'oeil courroucés - comme si en acceptant de se rallier à l'idée de Talya, elle l'avait personnellement trahi.

Elle n'aurait pu lui donner plus raison qu'en ce moment...

Et si les charges n'explosent pas ? Et si tout foire ?
Nous ne serons pas les seuls à frapper. Tu le sais bien, la force des résistants réside dans leur diffusion.
Mais je te promets, Luce, je te promets qu'ils auront le temps de fuir avant que la bombe n'éclate.


Je te promets qu'ils auront le temps...
L'avait-elle su ?
Que ce bâtiment public accueillerait autant de monde ?
Que ses bouches de sortie se noieraient sous la panique d'une foule, trop nombreuse, n'aspirant qu'à rejoindre leur maison réconfortante et s'éloigner d'une rébellion qui avait éclatée si vite?
Surtout, qu'ils creuseraient à coups de dynamite leur propre tombe ?
L'avait-elle su depuis le début, Talya ?

Sa carcasse au pelage poussiéreux et mouillé de sang se releva, erratique et hagard, éparpillant les débris d'un ciment jadis aussi dur que le roc. Elle zigzaguait entre les décombres, insensible aux bruits alentours car assourdie par le silence du à son choc.
Et son crâne, sonné, lui renvoyait, encore, des images qu'elle refusait de comprendre.

Brett, bousculé par des corps paniqués. Brett, qui tentait de se frayer un passage à travers des lianes humaines, impossible à découper. Il fallait qu'ils sortent d'ici ! Jules était restée tapie derrière le rideau de ses cheveux mi-longs. Il lui semblait encore sentir, son odeur.
J'y arrive pas! Jules, pars, t'inquiète pas, je te rejoins mais là...
Là, y'a trop de monde.


Hors de question. Ils étaient venus ensemble, alors ils repartiraient victorieux.
Combien de minutes, avant de pouvoir, au final, respirer l'air extérieur, chaud et poussiéreux ? Combien ?

Assaillie par ses visions, la souris trébucha contre le dénivelé insolite du sol et retomba sur le côté, comme la vulgaire vermine qu'elle était. Ses pattes tremblaient et sa poitrine se soulevait frénétiquement.

Combien de minutes pour réussir à s'éloigner du danger ? Les pieds de Brett ragaillardis par l'appel de son rire nerveux y croyaient, eux, malgré des miliciens proches. Ils avaient réussi, bel et bien réussi !

Pas assez, manifestement.

Car soudain l'éclat, terrible, d'une explosion les propulsa en avant.
Le bâtiment qu'il venait tout juste de quitter se pencha dans un mugissement de pachyderme gris.
Et le sourire de Brett, lentement, se décomposa, à mesure que se couchait la bête finalement vaincue.

Une tache sombre, celle-là même, sur ses rétines. Rien. A peine plus que, le couinement ridicule d'une souris. Que déjà un plâtre emprisonnait ses sujets dans l'instant, à jamais.

Des bottes de miliciens passèrent à côté de son corps minuscule sans s'arrêter. Des cris, des pleurs, de véritables hurlements, échos latents d’expositions, continuaient de jouer leur partition, plus loin. Mais Jules n'y prêtait nulle attention. Les murmures de sa nature rassuraient ses terrifiantes angoisses.
Elle se rappelait de souvenirs plus doux.

Son abri, ses lattes de bois, à elle. Un bout de fromage posé à côté d'une boite bizarre et bruyante, avec des flèches sur le support d'un truc rond. La caresse du plat d'un pouce et son regard de rongeur reconnaissant. Elle n'avait pas besoin de plus ... et certainement pas besoin de ça.
Alors elle se releva, puisant dans ses dernières et maigres forces. Sa minuscule silhouette au pelage brun, mais gris de poussière, slaloma de manière pathétique, entre du mortier et de la matière.
Elle rentrait à la maison.

.

⌱ Approved by the government


Dernière édition par Jules Felat le Ven 24 Nov - 10:33, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 25
↳ Points : 12
↳ Arrivé depuis le : 20/11/2017
↳ Age : 26
↳ Avatar : Adelaide Kane
↳ Age du Personnage : 28
↳ Métier : Horlogère
↳ Opinion Politique : Résistante extrémiste
↳ Niveau de Compétences : I
↳ Playlist : Chopin - Nocturne op.9 No.2 / Rammstein - Keine Lust / Affection - Cigarettes After Sex / Bebe - Siempre Me Quedara / w h o o s h - push n pull / Soundgarden - Black Hole Sun
↳ Citation : Une citation sans références est à peu près aussi utile qu'une horloge sans aiguilles. Paul Desalmand
↳ Multicomptes : non
↳ Couleur RP : #d5d6c7



les petits papiers
↳ Copyright: me
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 2:26


les compétences



━ On nous dit que tu es un "surnaturel", depuis combien de temps ?
Mois de mai 2013, durant l'abolition des Hunter's Seasons. Connaissant le caractère prévenant de son sorcier, elle imagine la coïncidence de cette date peu probable.
━ Comment as-tu été transformé ou comment as-tu découvert ta nature ?
Il lui a expliqué les risques et les conséquences pendant des jours entiers. Elle savait à quoi elle s'exposait.
Il portait rondement son masque, Solenn, pas prêt de trahir des émotions en lien avec la vulnérabilité et très constant dans ses sourires et ses coups d'oeil feignant l’intérêt.  Enfin, sauf au lendemain du rituel -là, elle ne l'a clairement plus reconnu durant le temps de sa convalescence.
Pour le reste, oui, elle a souffert, paniqué et couiné partout dans chaque recoin de la maison, si c'est ce que vous teniez à savoir.
━ Tu vis ça plutôt bien ? Pas du tout ?
Oh, elle vit avec, voilà tout. Prendre ça bien, c'est une vision assez ésotérique la concernant... Mais depuis le silence radio de son sorcier, on peut penser qu'elle le vit 'un peu plus mal que bien."
━ Maîtrises-tu tes dons ? Les développer est important pour toi, ou au contraire tu préfères les refouler et tenter de vivre comme un simple petit humain ?
Elle rêve de les maîtriser, comme on voit un pianiste en disant : les doigts dans l'nez, j'sais faire! Puis on essaie à son tour, et au final on se dit qu'un piano, c'est de toute manière un peu nul.
Mais elle essaie, elle essaie vraiment.
━ Et du coup, à quel niveau général tu situes tes compétences ? As-tu des compétences séparées, si oui lesquelles et à quel niveau pour chacune ?
Niveau I, tout confondu

⌱ Approved by the government


Dernière édition par Jules Felat le Mar 21 Nov - 23:29, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ANIMAL I HAVE BECOME

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1000
↳ Points : 160
↳ Arrivé depuis le : 23/10/2017
↳ Age : 26
↳ Avatar : Godfrey Gao.
↳ Age du Personnage : 33 ans physiquement, 611 années le sépare de son année de naissance.
↳ Métier : animateur radio.
↳ Opinion Politique : membre de la résistance, il soutient la trêve avec le gouvernement, en faisant parfois des heures supplémentaires en sous-marin.
↳ Niveau de Compétences : général (niveau 2), sens-surdéveloppés et auto-régénération (niveau 3).
↳ Playlist : Who Wants To Live Forever ▬ QUEEN ♦️︎ Live To Die Another Day ▬ MIYAVI ♦️︎ Locking Up The Sun ▬ POETS OF THE FALL ♦️︎ Won't Get Fooled Again ▬ THE WHO ♦️︎ Original Sin ▬ INXS ♦️︎ Hurricane ▬ 30 STM...
↳ Citation : « You keep fighting on the outside. I’ll keep fighting on the inside. »
↳ Multicomptes : not today.
↳ Couleur RP : #566D7E



les petits papiers
↳ Copyright: avatar | cryingshame, code signature | ASTRA, gifs | tumblr.
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 3:23

Une copine skinchanger ! Welcome parmi nous miss!
Bonne rédaction de fichounette ! Chouette choix de métier.

_________________
legal alien
Modesty, propriety can lead to notoriety you could end up as the only one gentleness, sobriety are rare in this society at night a candle's brighter than the sun.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5357-xavier-everybody-wants-to http://www.mercy-in-darkness.org/t5421-xavier-time-quietly-kills-us

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 636
↳ Points : 151
↳ Arrivé depuis le : 11/06/2017
↳ Age : 28
↳ Avatar : Keira Knightley
↳ Age du Personnage : 32 ans
↳ Métier : Recruteuse pour la milice
↳ Opinion Politique : Pro Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 3
↳ Playlist : Travis ♪ Re-Offender
↳ Citation : "Le sens moral est plus important que l'intelligence. Quand il disparaît d'une nation, toute la structure sociale commence à s'ébranler"
↳ Multicomptes : Joshua Bates
↳ Couleur RP : #6cb288



les petits papiers
↳ Copyright: peculiar soldat & trumblr & okinnel
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 7:10

Bienvenuuue je te souhaite de t'éclater sur MID quelle magnifique femme et la préface donne envie d'en savoir davantage je sens qu'on va se régaler avec ta plume =)

_________________
OPEN ARMS OF DAMNATION
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4888-rivka-perfect-symmetry

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1737
↳ Points : 130
↳ Arrivé depuis le : 18/09/2017
↳ Age : 99
↳ Avatar : juan pablo raba
↳ Age du Personnage : 36 ans
↳ Métier : nettoyeur, il arrondit ses fins de mois avec des petits boulots divers en lien avec ses compétences
↳ Opinion Politique : anti-gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 2
↳ Playlist : AC/DC thunderstruck / FOO FIGHTERS best of you / SLEEPING AT LAST saturn / RAMMSTEIN engel / METALLICA nothing else matters / SKIN zola jesus / IRON MAIDEN the troopers / UTRB one way or another / TENACIOUS D tribute / GODSMACK voodoo
↳ Citation : « The rules of the game are what you can do to the enemy and what you can stop him from doing to you. I am your enemy from now on. » o.s.card
↳ Multicomptes : nope
↳ Couleur RP : indianred



les petits papiers
↳ Copyright: sciencebiaatch (profil) - jiubilee et slamncram (fiches et sign) - Juice (vava) - shiya (liens)
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 7:19

Bienvenue parmi nous ! Un choix grandiose de forme animale, cela dit utile pour braquer une banque discrètement, faut pas croire. Chouette de voir Adelaide Kane, aussi ! Bon courage pour la fiche !

_________________

       
turn down the light
Fold down your hands, give me a sign. Hooked on your lies, lay down next to me, don't listen when I scream. Bury your doubts and fall asleep. Find out.... I was just a bad dream. For neither ever, nor never, goodbye. aparat ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5190-itzal-macaro-been-there-d http://www.mercy-in-darkness.org/t5193-time-and-time-again-itzal#210897

MASTER OF ILLUSIONS

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 335
↳ Points : 16
↳ Arrivé depuis le : 20/10/2017
↳ Age : 27
↳ Avatar : Katherine McNamara
↳ Age du Personnage : 24 ans
↳ Métier : assistante d'Esperanza O'Connell, au Mary Rose. Anciennement barmaid.
↳ Opinion Politique : neutre. Pro gouvernement pour les apparences, coincée dans ce rôle qui la fait se sentir comme un imposteur.
↳ Niveau de Compétences : Un travail acharné dès l'adolescence lui a permis d'atteindre un niveau 3 général ( niveau 4 en perception de fantômes, niveau 3 en rêves prémonitoires, elle pratique le reste de façon très sporadique et très superficielle.) Cependant, en raison des événements qui ont bouleversé sa vie et de la magie qui disjoncte, ses compétences générales sont retombées au niveau 2.
↳ Playlist : way down we go + kaleo
hard times + seinabo sey
sober + p!nk
cupid carries a gun + marilyn manson
sin + nine inch nails
criminal + fiona apple
take me down + the pretty reckless
gods and monsters + lana del rey
humanity + scorpions
cold little heart + michael kiwanuka
↳ Citation : Before embarking on a journey of revenge first dig two graves.
↳ Multicomptes : aucun
↳ Couleur RP : #6699cc



les petits papiers
↳ Copyright: cryingshame
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 7:33

oh, une métamorphe j'aime déjà beaucoup ce que j'ai lu alors bienvenue sur MID et bon courage pour écrire ta fiche, Jules promet d'être fort intéressante I love you"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« The forgiven warrior »

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 974
↳ Points : 520
↳ Arrivé depuis le : 23/07/2015
↳ Age : 23
↳ Avatar : R. Rihanna Fenty
↳ Age du Personnage : 29 ans d'apparence, 354 ans en réalité
↳ Métier : Propriétaire du Mary Rose, styliste en freelance
↳ Opinion Politique : Pro-Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Niveau 1
↳ Playlist : Goodies ; Ciara | Slut like you ; P!nk | Needed me ; Rihanna | Rag Doll ; Aerosmtih | Guillotine; 30STM | Tom Ford ; Jay Z | Poison ; Alice Cooper | Changes ; 2PAC | Hurricane ; 30STM | Anyway you want it ; Journey
↳ Citation : « La faim justifie les moyens »
↳ Multicomptes : Violet C. Forester & Ava S. Cohen
↳ Couleur RP : Grey



les petits papiers
↳ Copyright: Minako
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 8:12

Hello there hi
Bienvenue parmi nous, bon courage pour la rédaction de la fichette et tout ce qui va avec

_________________

Like the darkness is the light
It can creep up inside you and consume you. A disease of the mind it can control you. I feel like a monster. . sign by Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SUCKER FOR PAIN

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 603
↳ Points : 330
↳ Arrivé depuis le : 05/12/2016
↳ Age : 27
↳ Avatar : Josh Beech
↳ Age du Personnage : 30 ans
↳ Métier : Musicien et chanteur au Masquerade ; récolteur d'informations & photographe pour le BlackBird
↳ Opinion Politique : Résistance modérée (BlackBird)
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2
↳ Playlist : Cities in Dust - The Everlove | World on Fire - Les Friction | Sotto Falso Nome - Ludovico Einaudi | Blackbird - The Beatles | No Easy Way - Digital Daggers | Underneath - Kidneythieves | Daze - Poets of the Fall | Waking Up - PVRIS | Keep The Faith (It's Only You and Me) - of Verona | Bird Set Free - Sia | We Don't Celebrate Sundays - Hardcore Superstar | Human - Of Monsters and Men | Lover to Lover - Florence and the Machine
↳ Citation : “Certains attendent que le temps change, d'autres le saisissent avec force et agissent.” (Dante Alighieri)
↳ Multicomptes : /
↳ Couleur RP : Chocolate



les petits papiers
↳ Copyright: Moriarty & tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 8:30

OMG un mulot, c'est la première fois que je vois ça comme forme animale J'admire l'audace ! Et puis le gif est trop mignon Enfin, j'adore l'idée de cacher des messages dans les montres & co. c'est trop classe

Bref, bienvenue, bon courage pour la fiche et éclate-toi bien parmi nous

_________________
- IF I COULD ONLY LET GO -
The air is silk, shadows form a grin If I lose control I feed the beast within Cage me like an animal A crown with gems and gold Eat me like a cannibal Chase the neon throne Breathe in, breathe out Let the human in
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4154-dante-your-forme http://www.mercy-in-darkness.org/t4611-dante-set-the-world-on-fire
avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1838
↳ Points : 317
↳ Arrivé depuis le : 06/09/2017
↳ Age : 32
↳ Avatar : Kate del Castillo
↳ Age du Personnage : 43 ans
↳ Métier : Chef de stockage - Gestion des ressources
↳ Opinion Politique : Anti-gouvernement pour la forme // Opportuniste dans l'ombre
↳ Niveau de Compétences : Niveau 1 partout
↳ Playlist : Tarja Turunen ~ Dark Star; In for a Kill; What lies beneath
Nightwish ~ Dead Boy's Poem
↳ Citation : Dragons eat horses & sheep alike
↳ Multicomptes : //
↳ Couleur RP : White



les petits papiers
↳ Copyright: CryingShame
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 8:41

Comme mes VDDs, je suis déjà conquise par cette délicieuse mise en bouche

Hâte d'en lire plus!

et quand est-ce que vous allez vous décider à rejoindre la Communauté b*rdel?!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5147-btch-pleaz-aritza-s-belmo

RUNNING TO STAND STILL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1057
↳ Points : 909
↳ Arrivé depuis le : 20/07/2016
↳ Age : 27
↳ Avatar : Rachel Weisz
↳ Age du Personnage : 42 ans
↳ Métier : Neurologue & patronne de la Menrva
↳ Opinion Politique : Officiellement pro-gouvernement, finance officieusement la résistance.
↳ Playlist : Close your eyes - Digital Daggers || Radioactive - Cover by Lindsey Stirling & Pentagonix || Digital Wolrd - Amaranthe || House of the Raising Sun - White Buffalo || Roundtable Rival - Lindsey Stirling || Monsters - Ruelle
↳ Citation : " The scariest part is letting go. So let the words slip out of your mouth."
↳ Multicomptes : Feu Dariya
↳ Couleur RP : #e4e4f4



les petits papiers
↳ Copyright: June | Christina Perri
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 11:55

Bienvenue Jules...iette ? Rolling Eyes

Avec cette forme animale, tu fais la parfaite espionne, si tu cherches du boulot pour te tenir occupée, n'hésites pas Cool

_________________

damn it all down
Took one to the chest without even a sound so. What are you worth? The things you love or the people you hurt ? Wait a minute take a step back. Gotta think twice before react, because a promise not kept is the road to exile.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3767-lucrezia-mantegn

Laugh like a jackal

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 2479
↳ Points : 940
↳ Arrivé depuis le : 11/12/2015
↳ Age : 23
↳ Avatar : Finn Wittrock
↳ Age du Personnage : 28 ans (11/12/1988)
↳ Métier : Brancardier
↳ Opinion Politique : Contre le Gouvernement en place mais surtout contre la Prohibition.
↳ Niveau de Compétences : Niveau 2 général, Niveau 3 en sens développés
↳ Playlist : The Sex Pistols - NeverMind The Bollocks | System Of A Down - Chop Suey! | Nirvana - Smells Like Teen Spirit | Aerosmith - Pink | The Doors - Light My Fire | Bob Marley - Could you be loved | Bobby McFerrin - Don't Worry Be Happy | Carly Rae Jepsen - Call Me Maybe | Rihanna - Diamonds | Lady Gaga - Poker Face | Guesch Patti Etienne | Put The Lime In The Coconut - Harry Nilsson |
↳ Citation : Je ne sais pas ce que je veux mais je sais comment l'obtenir.
↳ Multicomptes : Tristan K. Bellamy & Cassidy H. Valdès
↳ Couleur RP : darksalmon



les petits papiers
↳ Copyright: Opheodrys
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 12:07

Bienvenue par ici ! J'aime beaucoup le choix du métier et le coté mystérieux des messages cachés ! Et puis l'animal est cute, ça va être marrant à jouer en rp Bon courage pour la suite ! ♥️

_________________
teenage wasteland



©️ proserpina


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3157-mikkel-georg-iev http://www.mercy-in-darkness.org/t3758-we-find-ourselves-welcoming-the-jackal-and-his-plight

WILDHUNTER

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 8925
↳ Points : 605
↳ Arrivé depuis le : 31/08/2013
↳ Age : 26
↳ Avatar : Luke Arnold
↳ Age du Personnage : 30 ans
↳ Métier : Ravitailleur au sein de la communauté
↳ Opinion Politique : Contre les dictateurs
↳ Playlist :
KEANE - tear up this town | OF MONSTERS AND MEN - hunger | STARSET - monster | THE FRAY - the wind | PASSENGER - home | SLEEPING AT LAST - bad blood | THE KILLERS - flesh and bone | HALSEY - control | DAUGHTER - youth | ARCADE FIRE - my body is a cage | ECHOS - gold | JAMES BAY - hold back the river | SOAP&SKIN - me and the devil | BANNERS - start a riot | KODALINE - brother

↳ Citation : When life itself seems lunatic, who knows where madness lies? Perhaps to be too practical is madness. To surrender dreams, this may be madness. Too much sanity may be madness, and maddest of all: to see life as it is, and not as it should be.
↳ Multicomptes : Rhys Steinsson
↳ Couleur RP : Peru



les petits papiers
↳ Copyright: Alaska & anaëlle & tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 14:17

Bienvenuuuuue
Je suis totalement fan du choix d'animal aussi, il est génial Le métier est très original et j'adore le prénom choisi Tu as une plume agréable à lire qui plus est, ça donne très envie d'en dévorer davantage Je t'envoie plein de courage pour la rédaction
Je te souhaite de te plaire à fond parmi nous

_________________
My heart's an artifice
A decoy soul. I've made an art of digging shallow holes. I'll drop the darkness in and watch it grow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4624-just-survive-som http://www.mercy-in-darkness.org/t4680-tobias-the-power-of-the-telling En ligne
avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 25
↳ Points : 12
↳ Arrivé depuis le : 20/11/2017
↳ Age : 26
↳ Avatar : Adelaide Kane
↳ Age du Personnage : 28
↳ Métier : Horlogère
↳ Opinion Politique : Résistante extrémiste
↳ Niveau de Compétences : I
↳ Playlist : Chopin - Nocturne op.9 No.2 / Rammstein - Keine Lust / Affection - Cigarettes After Sex / Bebe - Siempre Me Quedara / w h o o s h - push n pull / Soundgarden - Black Hole Sun
↳ Citation : Une citation sans références est à peu près aussi utile qu'une horloge sans aiguilles. Paul Desalmand
↳ Multicomptes : non
↳ Couleur RP : #d5d6c7



les petits papiers
↳ Copyright: me
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 17:48

wooo merci les gens ! vraiment quel accueil.
j'vais pas rajouter de la confiture sur une tartine déjà belle, mais je pense être tombée sur une vraie perle. Ce fofo, c'est une vraie perle, des gens superbes !
Par contre j'ai beaucoup de mal à éditer mon message avec firefox. (j'étais obligée de poster à la suite pour voir si ça marcherait haha)
Est-ce qu'il faut que je DL chrome ? Le site est ptét codé pour chrome ?

_________________

J'ai ouvert des livres et des journaux.
A la recherche de comment formuler mes mots.
Que déjà je n'avais plus d'encre
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ANIMAL I HAVE BECOME

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 3196
↳ Points : 548
↳ Arrivé depuis le : 26/09/2015
↳ Age : 26
↳ Avatar : Cillian Murphy
↳ Age du Personnage : 36 ans
↳ Métier : Ancien militaire et archiviste ; Peacekeeper
↳ Opinion Politique : Pro-Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : 2
↳ Playlist :
DAMIEN RICE - small crime | ROSS COPPERMAN - holding on and letting on | YEARS & YEARS - desire | KODALINE - honest | OF MONSTERS AND MEN - little talks | APOCALYPTICA - cold blood | NICK CAVE - red right hand | BEN NICHOLS - this old death | PHOSPHORESCENT - song for zula | RAG'N'BONE MAN - skin | MUMFORD AND SONS - thistles and weeds | LORD HURON - the night we met | DEAN LEWIS - waves

↳ Citation : "Sometimes there is absolutely no difference at all between salvation and damnation."
↳ Multicomptes : Tobias Madsen
↳ Couleur RP : MediumTurquoise



les petits papiers
↳ Copyright: Schizophrenic & ANESIDORA & Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 17:50

Normalement il l'est aussi pour Firefox, moi je l'utilise et ça marche très bien hum Fais une mise à jour peut être ?

_________________
Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind. Not a yes sir, not a follower. Fit the box, fit the mold, Have a seat in the foyer, take a number. I was lightning before the thunder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t2985-rhys-les-morsure http://www.mercy-in-darkness.org/t4707-rhys-changing-tides
avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 25
↳ Points : 12
↳ Arrivé depuis le : 20/11/2017
↳ Age : 26
↳ Avatar : Adelaide Kane
↳ Age du Personnage : 28
↳ Métier : Horlogère
↳ Opinion Politique : Résistante extrémiste
↳ Niveau de Compétences : I
↳ Playlist : Chopin - Nocturne op.9 No.2 / Rammstein - Keine Lust / Affection - Cigarettes After Sex / Bebe - Siempre Me Quedara / w h o o s h - push n pull / Soundgarden - Black Hole Sun
↳ Citation : Une citation sans références est à peu près aussi utile qu'une horloge sans aiguilles. Paul Desalmand
↳ Multicomptes : non
↳ Couleur RP : #d5d6c7



les petits papiers
↳ Copyright: me
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Jules Felat   Mar 21 Nov - 17:51

ah ui la mise à jour, c'est peut être ça ! Merci rhys, je vais voir ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Jules Felat   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jules Felat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Briket Jules Walter yo ap fè chimen.
» Demande de promotion de Jules Vayne
» [UPTOBOX] Le Corbillard de Jules [DVDRiP]
» Sur le tombe de son père Jules Tailleroche
» Jules @jules.lefebvre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Second Chapter :: Life For Rent :: Welcome Home-