AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans la gueule du loup | PV Joshua

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 945
↳ Points : 143
↳ Arrivé depuis le : 24/07/2017
↳ Age : 30
↳ Avatar : Rose Leslie
↳ Age du Personnage : 29 ans
↳ Métier : Dresseuse d'animaux pour le Colosseum
↳ Opinion Politique : Neutre
↳ Niveau de Compétences : 1
↳ Playlist : Regarder les filles pleurer - Saez
↳ Citation : "Ne cherchez plus mon coeur ; les bêtes l'ont mangé" - C. Beaudelaire
↳ Multicomptes : Zelyna J. Sawley
↳ Couleur RP : #009999



les petits papiers
↳ Copyright: Arwene
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Dans la gueule du loup | PV Joshua   Ven 5 Jan - 18:05


« Un peu de folie est nécessaire pour faire un pas de plus. »
P. Coelho



Sigrid K. Laïn & Joshua Bates
featuring

Plus Sigrid avançait, plus elle se disait qu'elle était définitivement devenue folle. Elle avait décidé, de son propre chef, de se jeter dans la gueule du loup. Et bien pire que cela, sa décision lui semblait être la seule envisageable. Elle voulait balancer tout son trop plein d'émotions à quelqu'un et en était arrivée à la conclusion qu'Il était la seule personne à qui elle pouvait s'adresser. Lui. Joshua. Le comble. Mais à qui d'autre aurait-elle pu aller confier ses états d'âme ? A Maisy ? Elle n'était pas au courant de la moitié de sa vie. A Lucrezia ? Certainement pas. Elle l'aurait écoutée, réconfortée, conseillée et ce n'était absolument pas de ça que la rouquine avait besoin. Ses problèmes venaient de ce père qu'elle avait retrouvé sans comprendre comment, et elle ne voulait pas qu'une mère de substitution s'invite au milieu de tout ça en jouant les mères louves. Elle avait besoin de quelqu'un d'aussi cinglé qu'elle, quelqu'un dont elle ne pouvait absolument pas prévoir les réactions ou les paroles. C'était Lui qu'il lui fallait, même si cela avait l'air complètement fou. Toutefois, elle n'avait pas souhaité aller à sa rencontre à l'hôpital. Elle se sentait vulnérable et perdue certes, mais pas au point de se retrouver dans un endroit d'où elle ne ressortirait probablement jamais. Et puis, elle trouvait ça intéressant de voir Joshua dans un contexte plus intime. Peut-être serait-il différent que lorsqu'il était dans son rôle de médecin ? Tout était possible avec lui et après tout, il pouvait très bien lui montrer une nouvelle facette de sa personnalité. Enfin, tant que ce n'était pas celle d'un tueur psychopathe qui entassait les cadavres dans sa penderie bien entendu.

Elle n'hésitait pas vraiment avant de monter à bord de la péniche du médecin, c'était la première fois qu'elle envisageait leur rencontre sans appréhension et c'était justement ce qui, soudain, la faisait douter. Comment avait-elle pu se convaincre que c'était une bonne idée ? Si elle entrait maintenant et lui racontait ce qui lui arrivait, elle lui donnerait des raisons de plus de la torturer comme il l'avait déjà fait cent fois auparavant. Elle ne pouvait pas faire ça. L'air commençait à lui manquer, ses jambes à trembler, il fallait qu'elle prenne quelques secondes pour elle. Peser le pour et le contre, réfléchir tout simplement, contrairement à ce qu'elle avait fait jusqu'ici. Elle s'installait sur le canapé qui se trouvait sur le pont et laissait son regard se perdre dans l'eau marécageuse. Elle repensait à leur dernière rencontre. A ce qu'elle avait osé lui dire... Et à ce qu'il avait fini par répondre, après l'avoir rejetée. Elle était importante pour lui. Il l'avait dit malgré tout. Il lui avait également dit qu'elle était forte. C'était pour ça qu'elle était là, en fait. Parce qu'il savait mieux que personne à quel point elle était forte et que quand Lui le lui disait, elle le croyait. Peut-être aussi que c'était pour ça qu'elle n'arrivait pas à le sortir de son esprit. Parce qu'il avait beau la malmener, elle avait pourtant l'impression que c'était lui qui la connaissait le mieux en ce monde. Bien qu'il ne sache pas grand chose de sa vie, hormis ce qu'il aurai pu lire dans son dossier médical à savoir qu'elle avait subi des maltraitances et qu'elle refusait d'en parler. Et encore, elle n'était même pas sûre qu'il y ait eu accès dans son intégralité. Mais il avait l'air de la comprendre. Ou alors elle déraillait tout simplement, c'était fort probable.

Elle ne savait pas s'il était chez lui, ou bien ailleurs et plutôt que de forcer le destin, elle préférait attendre ici. Cela lui laisserait le temps de mettre de l'ordre dans ses idées, réfléchir à ce qu'elle allait lui dire. Devait-elle se contenter de lui parler de ce qui l'avait anéantie dernièrement, ou carrément s'ouvrir et enfin se confier à quelqu'un sur tout ce qui lui était arrivé, du début à la fin, sans omettre un seul détail ? C'était tellement de bordel dans sa tête. Et puis, au pire, peut-être ne viendrait-il jamais ? Coincé au boulot ou par une autre femme. S'ils ne se retrouvaient pas l'un face à l'autre avant la nuit, elle partirait. Oui, c'était une bonne idée. Une façon de s'en remettre au destin, puisqu'après tout, même le hasard devait être plus organisé que les pensées qui hantaient son esprit alors autant le laisser décider.

Et puis, le destin arrivait. Lorsque les yeux de la rouquine rencontraient les prunelles sombres de l'interne, elle soupirait, soulagée comme si elle avait retenu son souffle jusqu'à lors.

« J'ai retrouvé mon père. » annonçait-elle de but en blanc. Ni bonjour, ni merde. C'était tout ce qui lui était venu à l'esprit à ce moment là. Débrouille-toi avec ça, le psy !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5008-sigrid-k-lain-terminee

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 8861
↳ Points : 1062
↳ Arrivé depuis le : 27/08/2012
↳ Age : 28
↳ Avatar : Evan Peters
↳ Age du Personnage : 26 ans
↳ Métier : Interne en psychiatrie
↳ Opinion Politique : Désintéressé
↳ Niveau de Compétences : Niveau 1 général/Niveau 3 en manipulation des émotions/Niveau 2 en détection de mensonges
↳ Playlist : 30 STM ♪ Hurricane / 30 STM ♪ Alibi / Keane ♪ She Has No Time / Red Hot Chili Peppers ♪ Dark Necessities / Muse ♪ Blackout / Muse ♪ Uno
↳ Citation : "La passion est une obsession positive. L'obsession est une passion négative"
↳ Multicomptes : Rivka Avraham
↳ Couleur RP : #DC3B3B



les petits papiers
↳ Copyright: vinyles idylles & trumblr & ZIGGY STARDUST
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup | PV Joshua   Dim 7 Jan - 16:06

Ses derniers excès reviennent le hanter. L’oppressent autant que la présence obsédante de l’être chimérique tout droit sortie de ses songes. La rasade d’eau froide ne suffit pas à le libérer de ses lourds fardeaux. Il imagine Ses doigts descendre jusqu’à la lisière de son pantalon. Lui lance un regard implorant, lâche un grognement d’envie tout en enfouissant son nez dans sa chevelure de feu trempée de sueur. Il essuie hâtivement les larmes acides qui brûlent son visage. Caresse sensuellement et avec délectation sa peau soyeuse et parfumée, les yeux mi-clos. En envoyant de délicieux frissons dans sa colonne vertébrale. Sa langue s’unit à la sienne dans un mouvement érotique et primitif. Sans lui laisser le temps de réagir, il profite de sa faiblesse et assouvit ses pulsions dévastatrices. Ses mains bestiales lui brisent la nuque d’un coup sec. Joshua se réveille une nouvelle fois en sursaut, la transpiration dégoulinant sur son front, le crâne endolori, sa respiration irrégulière pouvant s’entendre à des kilomètres. Avachi dans son fauteuil de bureau depuis plusieurs heures, un verre de whisky pur feu dans la main, il lutte contre ses démons intérieurs. En arrive à la conclusion selon laquelle il doit apprendre à les apprivoiser.

Une multitude de questions sans réponses tourbillonnent dans sa tête. Il va très loin, dans les auto-flagellations. Se demande depuis combien de temps il a laissé sa colère bouillante le gagner. Traverser la moindre parcelle de son corps. Devenant un être horriblement mauvais et détestable. Un monstre assoiffé de sang en permanence. Développant des méthodes sophistiquées de tortures physiques et psychologiques. Dans l’espoir d’oublier les marques visibles, témoignant des dernières violences infligées, il manque à tous ses devoirs et s’aventure sur le parking désert de l’établissement. Afin d’atténuer cette sensation fiévreuse et la culpabilité qui lui vrille le cœur, il enfile le masque du bon samaritain entouré d’une grande lueur blanche, et commet de bonnes actions permettant aux plus démunis de survivre quelques jours de plus. Les mendiants font preuve d’une naïveté affligeante, alors qu’il sort de sa poche quelques malheureux billets dans le but de se donner bonne conscience. Grâce à ces actions anodines, ils imaginent que cet interne ne rate pas une occasion de manifester sa générosité. Doté d’une aura bienfaitrice et bienveillante. Ils lui serrent la main et s’inclinent devant lui, se sentant exagérément reconnaissants. Tout en continuant de pouffer de rire, Avery lui aurait fait prendre conscience du ridicule de la situation, en observant la scène.

Il pourrait se tourner vers le milieu du cinéma, reprenant un air jovial, comme un parfait comédien. Il esquisse ses sourires forcés habituels, dignes d’une publicité pour dentifrice, en aidant une vieille dame à traverser la rue. Fait semblant de se soucier de l’état de santé des patients qui croisent son chemin. Il s’installe finalement à bord de son cabriolet, admire l’intérieur habillé de cuir de haute qualité. Son monde bascule. Il serre les dents à s’en mordre la langue, en réalisant que toute sa vie n’est que mensonges. Il mériterait d’atterrir dans une caravane et de pousser incessamment des râles d’inconfort, à l’inverse de ceux qui sont nés avec une cuillère en argent dans la bouche, ou qui savourent pleinement une gloire et une fortune dûment méritées. Il roule à pleine vitesse en marmonnant des phrases incompréhensibles. Il a la sensation de s’élever dans les airs, les yeux papillonnants, un flot d’adrénaline coulant dans ses veines, comme s’il s’apprêtait à côtoyer la mort, à se libérer de ces foutues chaines qui l’entourent et entravent ses mouvements. La tension retombe peu à peu. Ses pieds s’enfoncent dans l’herbe boueuse, quand la vision d’une silhouette lointaine attire instantanément son attention. L’enchanteresse est-elle en quête d’une romance interdite ?

Des ondes électriques parcourent son corps avec délice. Son cœur menace de s’échapper de sa poitrine. Il perd déjà pied. Plongé dans un désir ardent proche de la folie, il réduit la distance qui les sépare. Siffle dans les airs avec un sourire satisfait. Il traverse le ponton et se rue sur la péniche. Il la toise de toute sa hauteur, d’un air faussement surpris et paniqué. « Mademoiselle Laïn. Vous vous êtes conduite de façon inconvenante. Si je m’en réfère au code de déontologie que j’ai mentionné, nous devons garder une parfaite neutralité et nous rencontrer exclusivement dans un établissement de soins ». Il déglutit difficilement alors qu’une pluralité de pensées malsaines lui traverse l’esprit. Que son odeur imprègne le tissu du canapé sur lequel elle est installée. Elle le stimule dangereusement, et il se retient d’effleurer sa peau si douce. Il pose d’ailleurs une main chaleureuse sur son épaule. Il prend une jolie moue rieuse. « Vous n’avez qu’un mot à dire pour qu’il devienne de l’histoire ancienne ». La gratifie ensuite d’un regard compatissant. « Parlez-moi de lui ». Il s’assoit à la table, son ton devenant étonnamment sérieux.

_________________
KING OF MADNESS
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5232-joshua-all-the-crazy-figh

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 945
↳ Points : 143
↳ Arrivé depuis le : 24/07/2017
↳ Age : 30
↳ Avatar : Rose Leslie
↳ Age du Personnage : 29 ans
↳ Métier : Dresseuse d'animaux pour le Colosseum
↳ Opinion Politique : Neutre
↳ Niveau de Compétences : 1
↳ Playlist : Regarder les filles pleurer - Saez
↳ Citation : "Ne cherchez plus mon coeur ; les bêtes l'ont mangé" - C. Beaudelaire
↳ Multicomptes : Zelyna J. Sawley
↳ Couleur RP : #009999



les petits papiers
↳ Copyright: Arwene
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup | PV Joshua   Mer 10 Jan - 18:35


« Un peu de folie est nécessaire pour faire un pas de plus. »
P. Coelho



Sigrid K. Laïn & Joshua Bates
featuring

Il posait sa main sur son épaule et la première chose à laquelle elle pensait c'était qu'encore une fois, il lui avait servi une leçon de morale sur la déontologie alors que lui-même n'était pas capable de la respecter. En fait, pour être honnête, c'était la deuxième chose à laquelle elle pensait. La première était, en réalité, qu'elle avait envie que sa main l'attire contre lui. Contre son corps tout entier. Alors elle pourrait poser ses lèvres dans son cou et glisser ses doigts dans ses cheveux. C'était fou quand on y pensait. Elle n'en avait jamais eu envie avant de quitter l'hôpital. Jamais, pas une fois. En tout cas, pas qu'elle s'en souvienne. Mais depuis qu'elle ne le voyait plus tous les jours, qu'elle subissait le manque, l'absence, elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer ce que cela ferait de lui céder... Sauf que bien évidemment, depuis sa sortie, les rares fois où ils s'étaient rencontrés, Joshua s'était montré professionnel. Froid, même. Distant. L'horreur absolue ! Il allait vraiment falloir que ce syndrome de Stockholm lui passe, autrement la frustration finirait par avoir sa peau.

Son regard émeraude le dévisageait lorsqu'il lui proposait de faire de Leslie de l'histoire ancienne. Il avait eu beau arborer une moue rieuse, elle n'arrivait pas à deviner s'il plaisantait ou non. De toutes manières, elle n'avait pas vraiment le cœur à rire en ce moment. Elle était tellement paumée qu'elle en devenait hermétique à tout. Et puis, elle se surprenait à se demander ce que ça lui ferait si son père venait à disparaître alors qu'elle lui avait tourné le dos. Elle n'était pas sûre que cela puisse lui faire du mal, après tout, elle ne le considérait pas du tout comme son père. Cela dit, elle n'était pas non plus sûre que cela lui fasse du bien. Il était sa famille... Sa seule famille, pour l'instant du moins. Décidément, c'était vraiment compliqué la vie en dehors d'un espace confiné ! Au moins quand elle était retenue captive par le cirque ambulant ou à l'hôpital psychiatrique, elle n'avait pas tous ces questionnements qui lui retournaient l'estomac.

Le médecin s'installait à la table et lui demandait de parler de son père. Elle restait silencieuse un moment, stoïque, les yeux rivés à ceux de l'interne. « Je crois que je le déteste. » annonçait-elle, sans manifester aucune émotion. Elle n'avait pas su par quoi commencer, alors elle s'était contenté d'énoncer la première pensée qui lui traversait l'esprit. Cependant bien consciente que Joshua ne pouvait se satisfaire de cet aveux sans autre explication, elle reprenait, en essayant de mettre de l'ordre dans ses idées. « J'ai toujours cru que  l'homme qui m'a élevée était mon vrai père. Je ne m'étais jamais posé la question en fait. Et là, ce mec que je connais à peine vient m'avouer qu'en réalité c'est à lui que je dois la vie. Sauf qu'il est loin, très loin, de l'image que j'ai d'un père. Et je ne sais absolument pas comment je dois réagir. Une part de moi le déteste d'avoir bousillé les seules certitudes que j'avais dans ce monde et l'autre part... J'en sais rien. » achevait-elle en cours de réflexion, en baissant les yeux pour éviter qu'il ne lise en elle.
Elle savait parfaitement bien ce qu'elle n'osait pas avouer. L'autre part d'elle avait envie de connaître ce père imparfait, maladroit et inconnu, parce que c'était le seul parent qu'elle aurait l'occasion de connaître et que cela lui manquait terriblement. Mais elle trouvait ça stupide et un peu pitoyable aussi, alors elle préférait le taire. Il faut dire que la rouquine n'était pas vraiment douée lorsqu'il s'agissait d'exprimer ce qu'elle ressentait, à moins qu'on ne la pousse dans ses retranchements. Et lorsqu'elle était en présence de Joshua, elle ne pouvait pas expliquer pourquoi mais il y avait quelque chose au fond d'elle qui la poussait à dire des choses ou à agir comme si elle se trouvait au bord d'un précipice, prête à tomber. C'était une sensation étrange venue d'ailleurs et qu'elle n'arrivait pas à contrôler. Quoi qu'il en soit, cela la rendait plus bavarde que de coutume.

« Est-ce que je vous ai déjà dit que je n'avais plus de parents ? Depuis... Je ne sais même plus, mes huit ans, je crois. Alors je crois qu'une partie de moi voudrait se rapprocher de lui, pour ne plus être orpheline, ne plus être seule mais... C'est un monstre de cruauté lui aussi. » soufflait-elle du bout des lèvres. Car le problème était bien là. Elle le prenait pour un tortionnaire et si elle se rapprochait de lui et commençait à l'apprécier, elle s'en voudrait. Elle aurait l'impression de cautionner ce qu'il est, et vu ce qu'elle avait subi auparavant, elle ne pouvait s'y résoudre. Apprécier l'interne pouvait encore être expliqué, d'une manière un peu saugrenue certes, mais le syndrome de Stockholm était quelque chose de reconnu. Cela avait un sens. Mais apprécier Leslie... Cela lui donnerait la douloureuse impression de n'être bonne qu'à ça, aimer ceux qui lui font du mal. Une cinglée complètement masochiste. Voilà ce qu'elle était au fond.

« En fait je commence à me dire que j'attire les gens malsains. Il y a un nom à cette maladie vous croyez ? » demandait-elle, sérieuse.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t5008-sigrid-k-lain-terminee

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup | PV Joshua   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans la gueule du loup | PV Joshua

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Environs de St-Jean-d'Angély] Dans la gueule du loup (Amy/Gabie)
» Dans la gueule du Loup
» Dans la Gueule du Loup.
» Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 2)
» Comme dans la gueule du loup . . . [PV Shirley, Annabelle, Ayame, Erreur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Third Chapter: New Orleans :: Western New Orleans :: Bayou St. John-