AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kindness only keeps a distance between us. || x Alistair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Moi Renart

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 840
↳ Points : 261
↳ Arrivé depuis le : 21/07/2016
↳ Age : 31
↳ Avatar : Colin O'Donoghue
↳ Age du Personnage : 40 ans en apparence / 71 ans en réalité.
↳ Métier : Lieutenant Shadowhunter.
↳ Opinion Politique : Je travaille pour le gouvernement tant que cela m'est profitable.
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 Général / Lvl 9999 pour me foutre dans la merde.
↳ Playlist :
♠️ MIIA - DYNASTY
♠️ Sleeping At Last - Saturn
♠️ Lea Michele - Love Is Alive
♠️ Mary Elizabeth McGlynn - I Want Love
♠️ Delta Goodrem - Wish You Were Here
♠️ Phoebe Ryan - Mine
♠️ Eddie Vedder - Society
♠️ Céline Dion - Encore Un Soir
♠️ Florence + The Machine - Too Much Is Never Enough
↳ Citation : "A man unwilling to fight for what he wants deserves what he gets."
↳ Multicomptes : /
↳ Couleur RP : #468dab



les petits papiers
↳ Copyright: Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Kindness only keeps a distance between us. || x Alistair   Mar 13 Fév 2018 - 21:42


« Even though we were so close together,
we can't even get a word across between our increasing distances. »



Alistair x Kenneth
Kindness only keeps a distance between us.

Je le savais. J'avais bien été au courant. Voilà, nous y étions, je l'avais payé. J'étais rentré chez moi après mon shift et moins de vingt-quatre heures s'étaient écoulées depuis que Lucrezia était repartie. Son odeur planait toujours dans mon appartement mais cela ne suffit pas à calmer ma colère... Ma rage. Ma peine. Épris de sentiments contradictoires, je faisais face à la nouvelle qui était tombée cet après-midi : Stain avait disparu. Il réapparaîtrait n'est-ce pas ? Il n'avait fait que fuir ses responsabilités et lorsqu'il comprendrait qu'il n'avait nulle part où aller ou se réfugier, il reviendrait la queue entre les jambes, tel le pauvre louveteau qu'il était. J'essayais de m'en convaincre. Mais la vérité était que je m'attendais au pire. Et s'il avait vraiment disparu ? Et s'il était mort des mains de quelqu'un d'autre que des miennes ? Je frottais mon front avant de frapper avec mon pied le meuble près de l'entrée de mon appartement. Un coup plus tard, je le saisis pour le balancer à travers le salon dans une rage qui m'était si caractéristique ; mais le violent fracas ne me soulagea pas. Rien n'aurait pu avoir ce pouvoir. Je venais juste de perdre et démembré un meuble. Stain. Foutu sale enfoiré de Greyjoy. Comme j'aurais aimé qu'il soit ce meuble, là maintenant. Je lui avais laissé la chance de s'en tirer. Comment avais-je pu être aussi bête ? Quand la vie m'apportait quelque chose – Lucrezia – elle me retirait autre chose en échange – ma vengeance. Ca avait toujours fonctionné comme ça dans ma vie. Je n'avais jamais pu tout avoir. Je le savais pourtant, alors pourquoi n'avais-je pas anticipé ce fait ? Je m'étais laissé aveuglé ; je m'étais laissé piéger par le temps, par ces pensées si rassurantes, ces « on verra demain » et les « j'ai le temps ». J'avais voulu savourer ce feu que Stain alimentait en moi ; j'avais fait durer le plaisir, et maintenant j'avais tout perdu.

Je m'étais installé dans le canapé, le regard fixé dans le vide ; un vide proportionnel à celui que je ressentais au fond de moi. Ma concentration était défaillante et je tentais de réfléchir à mon prochain mouvement, mais tout semblait vain. Comment allais-je le retrouver ? J'allais retourner toute la Nouvelle-Orléans s'il le fallait. Mes yeux se posèrent sur l'enveloppe qui avait volée en même temps que le meuble que j'avais balancé un peu plus tôt. L'enveloppe de Marie. Celle qu'elle m'avait déposée dans la nuit. J'avais failli l'oublier. Il n'y avait pas de hasard ; et si elle avait voulu me faire passer un message ? Si l'homme qu'elle m'avait livré dans ces documents était la piste à suivre pour remonter celle de Stain ? Je me redressais lorsque des pas dans le couloir m'informèrent d'une présence. Cette dernière s'arrêta derrière ma porte d'appartement et j'étais prêt à bondir. Ce n'était pas Stain. Je m'approchais davantage, laissant mon odorat faire son travail. Hm? … Que faisait-il ici exactement ? Alistair. Aussi étrange que surprenant. C'était la première fois qu'il se pointait chez moi. Peut-être avait-il des informations pour moi ? Ca ne pouvait être que ça, sinon pourquoi se présenterait-il à ma porte avec un tel timing ? Certes, je ne lui avais jamais parlé de mon obsession pour Stain, mais peut-être souhaitait-il simplement discuter entre collègues et que nous explorions quelques pistes ensemble ?

Je le laissais frapper, comme si je ne m'attendais pas à sa petite visite, avant de finalement lui ouvrir la porte. Bien évidemment, je ne m'étais pas trompé, merci au renard dans mes entrailles. En silence, je m'écartais pour l'inviter à rentrer.

Qu'est-ce qui t'amène ? Demandais-je patiemment une fois qu'il fut à l'intérieur.

S'il avait des informations, qu'il parle. Ma fausse attitude chaleureuse me trahit à l'instant même où je ne le laissais pas aller bien plus loin que la porte d'entrée qui s'était refermée derrière nous. Je n'étais pas très ouvert à une soirée potes et alcool ce soir et j'espérais qu'il ne me fasse pas perdre mon temps. J'avais appris qu'après une disparition, chaque seconde comptait ; et il semblait que j'allais devoir gérer cette vérité à mes dépends.



_________________
« All I've wanted is to see you dead.
But this isn't about vengeance.
It's about justice. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3775-behind-blue-eyes http://www.mercy-in-darkness.org/t4105-kenneth-zaran-behind-blue-eyes

Invité
Invité

avatar





MessageSujet: Re: Kindness only keeps a distance between us. || x Alistair   Mer 28 Fév 2018 - 20:24


« True friendship is never serene. »

Kenneth Zaran & Alistair Jenkins
featuring

Ses parents étaient les fondateurs de leur famille, c’était indéniable, on ne pouvait leur enlever ce titre. Cependant, ils n’en avaient pas été les gérants, du moins peut-être les premières années de l’existence d’Alistair. Quand ils constatèrent qu’il était en âge et qu’il possédait suffisamment de maturité pour gérer ses frères et sœurs, ils le laissèrent porter à bout de bras leur famille, ne se souciant plus des responsabilités qui leur incombaient naturellement. Cela avait été un terrible poids sur les épaules du jeune homme, une tâche qu’il prit à cœur pendant de longues années, car il souhaitait ce qu’il y avait de mieux pour eux. Qu’ils réussissent tous et toutes afin de quitter cet état dans lequel ils n’avaient aucun avenir. Mais toute cette pression, c’était devenu un fardeau pour lui. Il craqua d’un coup, sans que personne ne s’y attende vraiment et quitta cet Alaska qu’il exécrait pour rejoindre Big Apple. Pourtant sa famille ne l’avait jamais vraiment quitté, bien qu’il ait souhaité s’en éloigner pour mener une nouvelle vie. Il avait hébergé ses deux plus jeunes sœurs pendant ses études et avait vécu en collocation avec sa cousine, Lucrezia.

Et malgré ce qui pouvait s’apparenter à l’apocalypse, sa cousine était toujours dans sa vie, bien qu’elle semble déterminée à tout faire pour le tenir loin d’elle, pour des raisons qui lui étaient inconnus. Mais surtout, une de ses sœurs était toujours à ses côtés, alors qu’il pensait que tout le reste de sa fratrie avait succombé aux cataclysmes qui s’étaient abattus sur eux, elle, elle était là. Elle se mettait en danger, bien trop souvent, sa sœur était bien trop inconsciente et semblait presque oubliée qu’elle était recherchée par les forces de l’ordre. Alistair faisait tout pour la couvrir, pour la protéger, mais cela ne suffisait pas. Il fallut qu’un jour, elle défit encore un peu plus l’ordre en commettant un vol à l’étalage. Ce fut Kenneth qui s’occupa de l’affaire, au vu de son professionnalisme, il craignit que sa sœur termine dans l’arène sans autre forme de procès. Le peacekeeper ne se soucia guère de sa propre personne, qu’on fasse le lien entre elle et lui, il s’en fichait, seule la vie de sa sœur comptait. Cependant à sa grande surprise, elle lui fut rendue saine et sauve, sans qu’aucune poursuite ne soit engagée par elle. Il ignorait ce qui avait poussé Kenneth à faire ça, oui c’était un mystère.

Cependant, c’était un geste fort pour le veuf, il le remercia avec les mots, mais cela était presque insignifiant par rapport à la reconnaissance qu’il avait envers le shadowhunter. Si ce dernier avait appliqué les règles les yeux fermés, sa cadette lui aurait été enlevé, il ne s’en serait probablement jamais remis, elle restait un des piliers qui lui permettait de se maintenir debout. Même s’il fut content de savoir qu’elle ne craignait plus rien, les remontrances fondirent sur elle comme une bande d’ours mal léchés sautant sur du miel. Un bon savon, on pouvait appeler ça comme ça également. Mais malgré cela, et les promesses formulées, il savait que cela ne durerait pas deux semaines avant qu’elle tente à nouveau d’échapper à sa vigilance.  Ce que l’on pouvait dire, c’est que ça avait plutôt rapproché les deux hommes, oui on pouvait dire qu’une amitié avait émergée et qu’un climat de confiance s’instaurait. Si ce fâcheux événement ne s’était pas produit, ça n’aurait certainement pas arrivé. Alistair n’avait pas beaucoup d’amis, une poignée en qui il pouvait avoir confiance. Il y avait cependant des points sur lesquels il s’interrogeait par rapport à son nouvel ami. Le fait qu’il ait surpris sa cousine pénétrée dans son appartement. Cela ne faisait que raviver les questions et les hypothèses en ce qui la concernaient. Cela n’arrangeait guère sa situation, c’était sûr.

En quête de réponse, il pensait qu’avoir une franche conversation avec Kenneth lui permettrait d’y voir plus clair. Il avait toujours été franc et ne mâchait pas ses mots, Alistair aimait cette aptitude qui leur permettait de parler librement. Il savait où il vivait après avoir pris en filature sa cousine, il allait donc se rendre chez lui à l’improviste pour une petite conversation. S’il était là tant mieux, sinon il repasserait, ça ne serait que partie remise. Il n’était pas quelqu’un qui lâchait l’affaire si facilement. Ah ça non !  Arrivé au pas de porte, il frappa pour signaler sa présence et on ne tarda pas à venir lui ouvrir. Kenneth, il n’avait pas l’air d’aller fort bien, non ça se voyait. Il le laissa entrer à l’intérieur de l’appartement et la porte se referma derrière lui. Il était venu ici pour poser des questions par rapport à sa cousine, mais l’état de son ami le préoccupait quelque peu.  «  Je venais juste voir si tout allait bien. J’ai remarqué que ça n’avait pas trop l’air d’aller au travail ces derniers temps. » Il était apparu comme maussade, peut-être plus que d’habitude. Mais bon ce n’était pas pour cela qu’il était venu le voir, c’était un mensonge. Il renchérit. «  Il y a quelque chose qui ne va pas ? Un sujet dont tu voudrais parler ? »  

Revenir en haut Aller en bas

Moi Renart

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 840
↳ Points : 261
↳ Arrivé depuis le : 21/07/2016
↳ Age : 31
↳ Avatar : Colin O'Donoghue
↳ Age du Personnage : 40 ans en apparence / 71 ans en réalité.
↳ Métier : Lieutenant Shadowhunter.
↳ Opinion Politique : Je travaille pour le gouvernement tant que cela m'est profitable.
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 Général / Lvl 9999 pour me foutre dans la merde.
↳ Playlist :
♠️ MIIA - DYNASTY
♠️ Sleeping At Last - Saturn
♠️ Lea Michele - Love Is Alive
♠️ Mary Elizabeth McGlynn - I Want Love
♠️ Delta Goodrem - Wish You Were Here
♠️ Phoebe Ryan - Mine
♠️ Eddie Vedder - Society
♠️ Céline Dion - Encore Un Soir
♠️ Florence + The Machine - Too Much Is Never Enough
↳ Citation : "A man unwilling to fight for what he wants deserves what he gets."
↳ Multicomptes : /
↳ Couleur RP : #468dab



les petits papiers
↳ Copyright: Tumblr
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: Kindness only keeps a distance between us. || x Alistair   Ven 2 Mar 2018 - 14:11


« Even though we were so close together,
we can't even get a word across between our increasing distances. »



Alistair x Kenneth
Kindness only keeps a distance between us.

Je détaillais Alistair. Quelque chose n'allait pas et ma tête pencha naturellement sur mon épaule, quelques secondes. Il venait voir si tout allait bien ? Cela sonnait presque comme un piège. J'écoutais sa maladroite excuse sans rien laisser apparaître sur mon visage. Pensait-il me convaincre, moi le renard qui flairait sa maladresse à des kilomètres ? Cela aurait sûrement fonctionné avec n'importe qui d'autre, mais pas avec moi. Mon instinct devinait tout ce qu'il voulait me cacher. Peut-être était-il sincèrement inquiet pour moi et mon humeur destructrice – bien qu'elle avait toujours été plus ou moins difficile à gérer en temps normal ; mais je devinais qu'il n'était pas seulement motivé par son inquiétude.

Face à mon silence, Alistair se permit de surenchérir et je m'éloignais de l'homme dans une hésitation si caractéristique du prédateur qui se méfiait de son interlocuteur. Un sujet dont je voudrais parler ? D'accord, maintenant c'était clair. Avait-il deviné pour Stain ? Croyait-il que j'étais affecté par sa disparition ? Si c'était le cas, et d'une ampleur qu'il ne pouvait même pas imaginer, je n'étais pas disposé à lui dire ce que je pensais vraiment. Mais pire encore, je ne savais pas où Alistair voulait en venir. Si j'avais été touché par la disparition de mon collègue Shadowhunter, c'était humain, non ? Rien n'était anormal à être maussade après une telle nouvelle. L'excuse était parfaite après tout. Il n'avait pas besoin de savoir la vérité. Seule une demi-vérité était suffisante. Parce qu'Alistair était une personne que j'appréciais un peu plus que les autres. Je n'allais pas lui casser la gueule, même si je me sentais extrêmement nerveux. Je savais ce qu'il pensait, et à vrai dire, c'était absolument volontaire de ma part : il m'était reconnaissant, et c'était exactement les relations que j'appréciais le plus. Lorsque mon interlocuteur m'était reconnaissant ; devinez pourquoi.

A vrai dire, oui, lançais-je simplement pour répondre à sa dernière question.

Je fis un effort pour paraître le moins agressif possible, et même si toute cette agressivité n'était pas tournée vers Alistair, pas le moins du monde, je peinais à la dominer parfaitement. J'avais la sensation d'être une boule de nerfs qui allait exploser derrière cette allure de calme légendaire. Deux poids deux mesures, j'étais régit par mon impulsivité qui menaçait de frapper à tout moment sans aucun préavis quelconque.

J'avais atteint ma cuisine et je sortis une bouteille de scotch bien cachée dans un faux fond d'un placard. Deux verres remplis plus tard, je me rapprochais d'Alistair à nouveau, lui tendant l'un d'entre eux. J'avais besoin de boire, mais peut-être pas seul finalement. Je n'avais pas été partant pour une soirée alcool et potes, mais j'avais changé d'avis.

Qu'est-ce que tu penses de la disparition de Stain ? Tu penses qu'il va réapparaître ou bien qu'on peut dès maintenant le considérer comme mort ?

Était-ce le sujet de sa présence ici ? Souhaitait-il vraiment me faire parler de Stain ou y avait-il autre chose ? J'allais sans aucun doute le découvrir, mais je détestais lorsqu'Alistair tournait autour du pot. Je détestais quand qui que ce soit tournait autour du pot. Je n'avais jamais été ainsi, et à vrai dire, c'était des méthodes qui m'étaient inconnues. Néanmoins, j'acceptais les règles du jeu d'Alistair. Pour le moment. Pas longtemps. Je puisais dans mes dernières réserves de patience avant de le plaquer au mur, autant physiquement que psychologiquement.



_________________
« All I've wanted is to see you dead.
But this isn't about vengeance.
It's about justice. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t3775-behind-blue-eyes http://www.mercy-in-darkness.org/t4105-kenneth-zaran-behind-blue-eyes

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Kindness only keeps a distance between us. || x Alistair   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kindness only keeps a distance between us. || x Alistair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alistair Souleater
» Quelqu'un m'a dit ♦ ft Alistair & Ambroise
» On ne dérange pas un serpent • Alistair
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» "Le sublime touche, le beau charme." (Alistair M. Fitzbern)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Fifth Chapter :: Memories-