AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's a crooked kingdom ♣ Myles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

RUNNING TO STAND STILL

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 2156
↳ Points : 751
↳ Arrivé depuis le : 04/06/2017
↳ Age : 26
↳ Avatar : Garrett Hedlund
↳ Age du Personnage : 33 ans, Jesus style
↳ Métier : Attaché à la propagande gouvernementale. Ex-pompier de la ville.
↳ Opinion Politique : Ancien vainqueur des jeux établis dès 2012, durant la seconde campagne, Matthias s'est vu embrigader de force dans la propagande du gouvernement.
↳ Niveau de Compétences : Un briquet capable d'aspirer les flammes environnantes. Feu de cheminée ou petits brasiers, une fois le chargeur rempli, les flammes peuvent être réutilisées comme le gaz d'un briquet classique. A recharger uniquement de cette manière, sinon il ne fonctionnera pas. / Une fiole de potion permettant de faire croire à toutes les personnes dans la pièce qu'on possède une autre apparence (celle de son choix), en la buvant entièrement. Dure le temps d'un topic, à usage unique.
↳ Playlist : Who by fire - Leonard Cohen ║ It must be done - Pete Townshend/Nathan Barr ║ Nothing to remember - Neko Case ║ Higher - The Naked and the Famous ║ Howlin' for you - The Black Keys ║ Hearts on fire - Gavin James
↳ Citation : “It is superstition," he admitted. "But it might be true.”
↳ Multicomptes : Konstantin Timlat
↳ Couleur RP : tomato



les petits papiers
↳ Copyright: Songbird (ava) Exordium (sign) Casterlys (graph)
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: It's a crooked kingdom ♣ Myles   Lun 28 Mai - 19:39

   FEATURING Myles & Matthias
De la nuit Hyde-ienne, Matthias n’avait plus eu de retour. Pas un mot, pas une carte, pas une menace. Il avait regardé plein d’une perplexité sévère les premiers secrets s’effilocher sous les tubes cathodiques, avait vécu dans une angoisse presque surannée en comprenant que peu importait si l’on avait accompli la mission ou pas : l’homme masqué n’en ferait qu’à sa guise.

Elle était belle la foutu résistance.

Il n’avait pas vu le long brun sur les écrans technicolors, s’imaginait qu’il faisait partie de la milice et que par là-même les choses étaient plus compliqués, mais il avait reconnu la jeune femme qui s’était prétendu médecin et le roux à l’œil un peu triste et aux gestes quelque peu désabusés. Il écarta de son esprit tourmenté les images ténébreuses. Finalement à quoi cela avait-il servi ? La brunette avait dû tuer ? Oui certes. Comme à peu prêt 99.99% de la population survivante. On en faisait même des shows télévisés, il était bien placé pour le savoir. Et le rouquin buvait ? La belle affaire. Les paradis artificiels avaient pignon sur rue, un verre d’ambre ou des pilules violacées n’étaient pas la fin du monde en fin de compte. Been there, done that.

Il n’en avait revu aucun, tout happé par son propre emploi du temps fébrile. Le service de propagande tournait à plein régime et si l’épée de Damoclès qu’était Hyde continuait à pendre au-dessus de lui, il n’en montrait rien, guidé par des problèmes bien plus personnels qu’il s’efforçait comme toujours d’ignorer royalement. « L’ordre du jour serait plutôt de dire qu’Hyde a trafiqué puis mentit, non ? » Audacieux en soi mais il trouvait l’idée bonne en tout cas. Des raids avaient été organisés, des interrogatoires aussi. La propagande avait ramassé les pots cassés et mis de nouveaux vases tout pétillants à la place. Toujours personne chez lui en tout cas aussi s’imaginait-il que ni le rouquin ni la brunette ne les avaient mentionnés.

De toute manière plus personne n'en avait rien à faire foutre avec la famine qui pointait son nez misérable.

Ce n’est qu’un bon mois après la diffusion des spots compromettants, Matthias les mains dans un blouson léger au détour d’une rue huppée de la ville, qu’il aperçut la chevelure de bronze. Il avait horreur du quartier du Colosseum, l’électronique high tech peu visible dans le reste de la Lousiane scintillait en cliquetis désagréable ici. Le building devenu tribunal de justice ne payait pas de mine vue de l’extérieur mais Matthias se doutait de ce qu’il s’y cachait. Lui avait connu l’arène de New York, la sueur mêlée au sable si piquant qu’il brûlait. Il cilla, le regard sévère sur l’établissement select, l’iris attiré par le flash orange tintinnabulant devant ses yeux.

La démarche claudicante rendait les choses plus simples. Matthias regarda autour, s’attendant presque à voir des camions de milices débarquer tandis que l’homme traversait le trottoir d’en face. « Hey ! » Le bruit des passants et celui de la cloche lointaine des pompiers recouvrit son cri. Ce n’était pas si important de toute manière. Il pouvait tracer son chemin, non ? Oui il pouvait mais le corps et l’impulsion en avait décidé autrement.
Le pas leste, Matthias entama le même chemin, s’arrêtant quelques secondes devant la lourde porte avant de la franchir.
« Monsieur ? Il vous faut un badge pour aller plus loin. Avez-vous un pass ou une invitation ? » Le voyant rouge s’était illuminé dés qu’il avait tenté de franchir le portique, la silhouette du roux à quelques mètres seulement. Les énormes posters des Hunter Games tenaient lieu de décoration martial et il ignora le malaise au fond du ventre. « Une invitation ? Oui bien sûr. » Le sourire revint avec aisance, l’application propagande dûment intégrer sur son visage maintenant. « Mon invitation marche beaucoup trop vite pour moi. Hey ? Hey ? » Ça n’allait pas marcher. Matthias avait beau claquer des doigts en direction de celui qui s’appelait Myles, ce dernier semblait perdu dans ses pensées. La réminiscence de la nuit agitée revint en boomerang sur la haute silhouette de l’ancien vainqueur et il prit une légère inspiration avant d’éclater. « WEASLEY ! »

Qu'est-ce qu'il foutait là, déjà ?



_________________

I don’t know what’s wrong with me, I do all these dumb things and I think in all these distorted ways, you know?
- I’m burning up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4853-matthias-peterse http://www.mercy-in-darkness.org/t5433-matthias-petersen-the-blank-book#222751

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 97
↳ Points : 7
↳ Arrivé depuis le : 15/01/2018
↳ Age : 27
↳ Avatar : Domhnall Gleeson
↳ Age du Personnage : 29 ans (249 en vérité)
↳ Métier : Technicien pour le Colosseum.
↳ Opinion Politique : Pro-Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Hellraiser de niveau 1, possède cependant un niveau 2 en Nécrose
↳ Playlist : Where do we draw the lines, Poets of the Fall - Walk, Foo Fighters - O Fortuna, Carmina Burana- Space Oddity, David Bowie - Shape of my Heart , Sting
↳ Citation : I don’t know, you don’t know, I don’t know what you know and you don’t know what I know, and we are all just making stuff up all the time pretending to be knowledgeable, it’s what our family does.
↳ Multicomptes : /
↳ Couleur RP : #669900



les petits papiers
↳ Copyright: avatar by me
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: It's a crooked kingdom ♣ Myles   Mer 30 Mai - 13:42

   FEATURING Myles & Matthias
Qu'est-ce qu'était le Monde, la vie? Il y avait le jour, il y avait la nuit, parfois quelques lumières, ou bien des ombres qui allaient et venaient, et puis des heures, et puis des secondes, quelque chose comme des minutes aussi.
Cela s'écoulait, le temps, l'univers, tout ce qui pouvait être représenté. Cela s'écoulait, ne se rattrapait pas, et Myles ne pouvait plus penser.
Plus comme avant.
Comme si on avait arraché de lui la moindre petite graine de gentillesse. Il en était terrifié...
Désormais, le jeune homme refusait complètement de se regarder comme un miroir. Il ne pouvait plus.
Le rejet de Regan avait été un coup, déjà, comme une hallali après les mensonges de Hide. Tout le reste suivait....
Et puis Darkness Falls, quand il avait cru y être emprisonné de nouveau, la confession pitoyable qu'il n'avait pas su tenir et offert à Priya sur ce qu'il, un jour, avait été.
Aujourd'hui, que restait-il?
Un gamin terrorisé? Non, Myles n'était plus un gamin, n'avait jamais eu le luxe d'être considéré comme tel à vrai dire, la faute à un temps Autre, où la notion d'enfance était compliquée, où le handicap rayait toute identité surtout.
Toute humanité.
Aujourd'hui, qu'est-ce qu'il restait de cela?
Il avait mal mais ne pouvait se soigner, il devait fournir bien plus d'efforts que tout autre, mais ce n'était jamais assez.
Plus, on lui demanderait toujours plus, et si Myles devait finir par en crever alors ça aussi, on le considérerait comme un échec de sa part.
Le rouquin aurait aimé voir une logique quelque part, il n'y arrivait pas.
A côté de cela, on le condamnait pour son cynisme, ses pensées.
De ne pas voir le monde comme une jolie chose capable de s'améliorer.
Quand il repensait à la mission, Myles tremblait de rage. Les tests de Hide? Tu parles, un fou furieux de plus, personne à sauver.
Du moins pas comme ça, pas avec des rêves.
Parfois, Myles repensait à ses compagnons d'infortune. Il ne voulait pas, le faisait quand même, quelque chose à voir avec une solitude beaucoup trop forte....

Il y repensait, mais aucun sens nouveau ne venait alors. Regrettait-il ses actions, aussi monstrueuses avaient-elles été? Non. Comprenaient-ils que celles des autres aient été différentes?
Oui...non....il ne savait pas.
Non, il ne comprenait pas, ne comprenait jamais.
Et désormais, ces choses appelées “journées”, qui délimitaient son temps de travail, se ressemblaient toutes.
Le jeune homme se renfermait sur lui, parlait de moins en moins.
Souffrait.
Il ne savait pas se guérir, se soigner. L'appel à l'aide qu'il avait essayé de lancer à son frère, Regan ne l'avait pas suivi. Regan avait eu raison, Myles ne méritait pas la moindre goutte de sueur.
Au fond, il ne lui en voulait pas.
Parfois, il y avait le manque, souvent, il y avait la douleur. Une douleur toujours impossible à décrire, là, ses jambes, son bassin. Parfois elle était forte, souvent simplement lancinante. Continue, surtout, la paix ne venait jamais.
Dans son sommeil, Myles continuait d'avoir mal.

Il ne dormait pas, là, devait aller travailler. Le faire sans ouvrir la bouche, quand bien même personne ne souhaitait véritablement lui adresser la parole. Il avait failli, il n'était plus digne de confiance.
Devait de nouveau prouver sa valeur.
Le silence, il ne restait que le silence...

Et puis un cri, un mot incompréhensible, un mot qu'il avait déjà entendu aussi. Un nom, et ce n'était pas le sien, pourtant Myles se retourna. Comme un cauchemar, le rigolo de la bande l'appelait alors que des gardes lui barraient le passage.

”Laissez, l'est avec moi.”

Une voix un peu rauque, un peu grinçante, presque animale. Presque trop, et que restait-il au rouquin de véritablement humain aujourd'hui?
En quelques enjambées, Matthias fut capable de le rejoindre. Il le considéra avec méfiance, incapable de voir si le brun était ou non un ennemi, mais prêt à éviter un coup au besoin.
Ou au moins essayer....
Matthias ne l'avait jamais frappé pourtant, quelque chose en lui sembla s'en souvenir. Il avait au contraire voulu venir à son aide alors que Myles était à terre, tout comme l'autre brun aussi....

”J'ai rien à te donner.”Il était fatigué, bon dieu....”Et je veux pas rester debout trop longtemps.”
Sans plus rien pour calmer ses jambes et le reposer de ses efforts, Myles n'était qu'une ombre épuisée.
”Alors si tu veux parler, arrange-toi pour que ce soit dans un endroit calme et que j'ai une bonne excuse pour ne pas travailler.”




_________________
Be near me when I fade away,
To point the term of human strife,
And on the low dark verge of life
The twilight of eternal day.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

RUNNING TO STAND STILL

avatar
Masculin
↳ Nombre de messages : 2156
↳ Points : 751
↳ Arrivé depuis le : 04/06/2017
↳ Age : 26
↳ Avatar : Garrett Hedlund
↳ Age du Personnage : 33 ans, Jesus style
↳ Métier : Attaché à la propagande gouvernementale. Ex-pompier de la ville.
↳ Opinion Politique : Ancien vainqueur des jeux établis dès 2012, durant la seconde campagne, Matthias s'est vu embrigader de force dans la propagande du gouvernement.
↳ Niveau de Compétences : Un briquet capable d'aspirer les flammes environnantes. Feu de cheminée ou petits brasiers, une fois le chargeur rempli, les flammes peuvent être réutilisées comme le gaz d'un briquet classique. A recharger uniquement de cette manière, sinon il ne fonctionnera pas. / Une fiole de potion permettant de faire croire à toutes les personnes dans la pièce qu'on possède une autre apparence (celle de son choix), en la buvant entièrement. Dure le temps d'un topic, à usage unique.
↳ Playlist : Who by fire - Leonard Cohen ║ It must be done - Pete Townshend/Nathan Barr ║ Nothing to remember - Neko Case ║ Higher - The Naked and the Famous ║ Howlin' for you - The Black Keys ║ Hearts on fire - Gavin James
↳ Citation : “It is superstition," he admitted. "But it might be true.”
↳ Multicomptes : Konstantin Timlat
↳ Couleur RP : tomato



les petits papiers
↳ Copyright: Songbird (ava) Exordium (sign) Casterlys (graph)
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: It's a crooked kingdom ♣ Myles   Mer 13 Juin - 13:47

   FEATURING Myles & Matthias
Un peu comme dans toute les blagues – le type rentre dans un bar et aïe.

De bar ici il n’y en avait pas, les multitudes de posters égrenant le long hall clair et chatoyant. Les marbres avaient la rigueur des dictatures en devenir et les soldats jonchaient, comme autant de poupées, les murs du building. ”Laissez, l'est avec moi.” Matthias eut un sourire décontracté. Tout conflit avait une solution, aussi radicale soit-elle. Il eut par contre la nette impression que Myles l’attendait – pas lui nécessairement, mais quelqu’un de cette nuit, l’épée de Damoclès en lustre surannée au-dessus de la pièce qu’était sa vie. C’était attendu en soi, la sensation de précipice s’étalant sous ses pas en géographie constante depuis plusieurs semaines pour eux tous. ” J'ai rien à te donner.” Matthias cilla, presque triste de l’accueil. Sottement, il continuait à voir le monde dans un prisme de légèreté imposé par sa propre volonté. Rien n’était si grave. Ils n’étaient pas morts après tout, ils étaient là, debout, en train de discuter. ”Et je veux pas rester debout trop longtemps.” Bon pas debout alors.

Matthias regarda autour de lui avant de faire signe à Myles. La cafétéria semblait pourvue d’une terrasse où les tables rayonnaient sous le soleil lourd de la Nouvelle-Orléans. « T’as du boulot ? Ce sera pas si long…enfin… sinon je repasse ce soir, à la fin de ton service. C’est vrai que tu n’as pas bonne mine. » Comme s’il pouvait savoir cela. De Myles il n’avait gardé que deux éléments, la silhouette longiligne à la claudication maladroite et les cheveux roux, d’un orange boisé impossible à louper. « On pourra prendre un ver… » Il stoppa net sa proposition, les images de la vidéo défilant derrière l’opaque de ses iris. « Enfin, ou manger un truc. » La mine se fit plus sombre, le bout de la langue venant frapper l’émail des dents.
Si Hyde avait joué aux cartes avec les chantages commis, les révélations avaient écrasés de leurs poids leurs victimes. Boire en ces temps troubles n’avait rien d’inhabituel, c’était même une solution tolérable à bien y regarder - le pire restant les méandres d’autres plaisirs artificiels, le désir irrésistible de frôler la mort de façon bien plus concrète en petites poudres ou en corps tuméfiés. « J’ai vu la vidéo. » Commença-t-il abruptement. « Mais je comprends pas… » Pas le fait de se bourrer la gueule quand on était roux et coincé dans un purgatoire comme la Louisiane, mais le fait qu’Hyde ait choisit de révéler son secret et celui de la doc mais pas le sien, ni celui du milicien.

Non il faisait tout à l’envers. Matthias ramena ses cheveux en arrière avant de fouiller dans sa veste. « C’est quoi ton département ? » L'azur s'abaissa sur la veste de Myles, la fatigue affaissant déjà le corps mince du roux. « Technique ? Parfait. » La carte du service à la propagande brilla sous le regard du rouquin tandis que le blond l'extirpa enfin de son revers. « Tu es convoqué pour mettre au point un prochain spectacle pyrotechnique à la gloire de… peu importe. » Il y avait toujours quelque chose à célébrer même en ces temps de disette. « Y’a des salles vides ici ? De l’arène j’en connais principalement… enfin… si c’est le même que celui de New York en tout cas. »

La sensation était pour le moins étrange de voir parfois son visage apparaître sur les posters holographiques. Gagnant numéro xxx. Il en aurait presque ri s’il n’avait pas évité consciencieusement de regarder. « Matthias Petersen au fait. » La main fut tendue. Certes c’était dangereux en soi, le nom, le visage et Myles qui connaissait sa présence lors de cette soirée funeste. Mais dans sa naïveté un peu plus cruel que ce qu’il ne laissait jamais entrapercevoir, Matthias savait aussi que désormais, la parole de Myles avait un éclat de fond de bouteille après tout.



_________________

I don’t know what’s wrong with me, I do all these dumb things and I think in all these distorted ways, you know?
- I’m burning up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mercy-in-darkness.org/t4853-matthias-peterse http://www.mercy-in-darkness.org/t5433-matthias-petersen-the-blank-book#222751

SYMPATHY FOR THE DEVIL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 97
↳ Points : 7
↳ Arrivé depuis le : 15/01/2018
↳ Age : 27
↳ Avatar : Domhnall Gleeson
↳ Age du Personnage : 29 ans (249 en vérité)
↳ Métier : Technicien pour le Colosseum.
↳ Opinion Politique : Pro-Gouvernement
↳ Niveau de Compétences : Hellraiser de niveau 1, possède cependant un niveau 2 en Nécrose
↳ Playlist : Where do we draw the lines, Poets of the Fall - Walk, Foo Fighters - O Fortuna, Carmina Burana- Space Oddity, David Bowie - Shape of my Heart , Sting
↳ Citation : I don’t know, you don’t know, I don’t know what you know and you don’t know what I know, and we are all just making stuff up all the time pretending to be knowledgeable, it’s what our family does.
↳ Multicomptes : /
↳ Couleur RP : #669900



les petits papiers
↳ Copyright: avatar by me
↳ Disponible pour un topic?: Oui =D
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Re: It's a crooked kingdom ♣ Myles   Dim 17 Juin - 11:58

   FEATURING Myles & Matthias

En silence, il considérait Matthias, l'écoutant buter aux mots et aux idées. Quelque chose de pitoyable, pas chez l'autre homme, non, pas forcément, juste...juste là, partout. Comme un mauvais goût coincé dans la gorge, comme une nausée qui ne partait pas et attendait juste, comme les dernières secondes de n'importe quoi....
Une humanité sans plus aucun drapeau à brandir, c'était cela un peu. Avant de répondre à son comparse, Myles prit lui-même le temps de réorganiser ses pensées. Lorsqu'il parla, ce fut d'une voix claire, bien plus qu'on ne pouvait s'y attendre avec le regard qu'il portait, avec sa silhouette épuisée aussi.

”Bien sûr que tu as vu la vidéo, c'est assez intéressant si tu n'y comprends rien je dois dire....”

Plutôt que de continuer à exposer son raisonnement, Myles préféra faire signe à Matthias de se lever et de le suivre. Lui-même alla jusqu'au bureau d'un de ses supérieurs, signaler qu”'il prenait la journée pour collaborer à un nouveau projet de spectacle de propagande, ainsi que Petersen en avait insinué l'idée.
Cela lui fut accordé, trop calme, trop silencieux, les gens voyaient comme une bonne chose peut-être que Myles se sorte de ses mauvais travers pour des initiatives personnelles....et pro-gouvernementales.

Il choisit de ramener Matthias chez lui, là où tout était propre, tout était comme vide, les livres sous étagères, les meubles dénués de poussières, rien. Tristement rien. Désignant le canapé à l'autre homme, Myles choisit de prendre le fauteuil. Bien que le trajet ait interrompu toute réflexion, l'homme reprit la sienne sans difficultés aucunes, l'habitude des monologues intérieurs peut-être....

”Tu étais avec moi, toi, les autres... Tu as vu ma conduite, tu l'as jugé également tout comme moi j'ai jugé la tienne. Elle ne te plaisait pas, pourtant tu dis que tu n'y comprends rien. De cela je te remercie, mes agissements de cette nuit n'auraient pas du avoir cette incidence, sans quoi ma...condamnation...aurait été logique. Il y a quelque chose d'effrayant en cela, Petersen...d'imprévisible.”

Il soupira, étendit les jambes un peu, savourant le repos. Ses yeux restaient posés sur son vis à vis, d'un geste du bras il lui indiqua de se servir dans les placards s'il le désirait. Peut-être un peu flemmard, Myles voulait se permettre le luxe de ne pas se lever pour de petits déplacements....

”New York alors? Je n'y suis jamais allé.... à mon époque, Boston était le joyau de l'Amérique.”

Un petit sourire rêveur, ce n'était plus Myles l'adulte, mais Myles l'adolescent soudain, ou plutôt Etienne.... Et puis il secoua la tête, préférant rompre le charme, ne pas se perdre. Ne surtout pas se perdre.
Plus tôt au Colosseum, il lui avait serré la main, s'était présenté. Myles Burgess, pour peu que le nom ait un sens au fond.
Une main serrée ça en avait en tout cas, sans que cela n'efface la nuit. Un autre sens, ça aussi...

”C'est pour cela que je reste dans l'ombre du gouvernement, peu importe combien cela me rend détestable. Sans contre-pouvoir efficace, il ne peut y avoir que le chaos... Les jeux ont aiguisé notre sauvagerie, cette-même sauvagerie fait partie de nous à présent, de notre culture. On la glorifie avec les vainqueurs, on la transcende mais.... Le gouvernement incarne une laisse, Matthias, aussi ignoble soit-elle. Sans cette laisse, les règles disparaîtront : Hide joue sans laisse, ses actes ne sont pas logiques.... Bon dieu, tu as vu mon état quand je marche, voilà pourquoi je buvais. Etait-ce une raison pour me recruter? Sur ça? J'avais d'autres défauts tout aussi valables. Montre moi une résistance efficace, capable d'aller dans une direction autre que le gouvernement tout en étant capable de tenir un peuple, oui je peux vouloir y croire. Quand j'étais jeune, j'ai fait parti d'un chaos moi aussi, un chaos de tueurs de rois. Aucune de nos violences n'a pu être canalisé, tout ce qu'il en a résulté ça a été ma mort d'abord, et puis la Terreur.... Voilà, tu sais tout de moi.”



_________________
Be near me when I fade away,
To point the term of human strife,
And on the low dark verge of life
The twilight of eternal day.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: It's a crooked kingdom ♣ Myles   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's a crooked kingdom ♣ Myles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kit pour Jonathan(RIP, Kero's kingdom)
» [Forum RP] Kingdom Hearts Heaven !
» Kingdom Hearts News Adventures RPG
» Kingdom
» Quel personnage de Kingdom Hearts etes vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: The Third Chapter: New Orleans :: Western New Orleans :: Le Colosseum-