AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Facts are many but the truth is one | Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

RUNNING TO STAND STILL

avatar
Féminin
↳ Nombre de messages : 1190
↳ Points : 270
↳ Arrivé depuis le : 31/03/2015
↳ Age : 23
↳ Avatar : Rachel McAdams
↳ Age du Personnage : 33 ans
↳ Métier : Ergothérapeute
↳ Opinion Politique : Tout ce qu'elle veut c'est aider les autres
↳ Niveau de Compétences : Niveau 4 en optimisme
↳ Playlist : Turn on the lights ; Future | Maps ; Maroon 5 | We Found love ; Rihanna | Love in elevator ; Aerosmtih | Night of the Hunter ; 30STM | Kanye West ; Mercy | Radio GaGa ; Queen | California Love ; 2PAC | Stranger in a strange land ; 30STM | All over the watchtower ; Jimi Hendrix | Livin' on a prayer ; Bon Jovi | Smell like teen spirit ; Nirvana |
↳ Citation : Don't take my kindness as a weakness
↳ Multicomptes : Esperanza O'Connell & Priya Gadhavi
↳ Couleur RP : Pink



les petits papiers
↳ Copyright: Minako
↳ Disponible pour un topic?: Non =(
↳ Liens du Personnage
:



MessageSujet: Facts are many but the truth is one | Noah   Lun 16 Juil - 12:44


Noah & Violet

Facts are many but the truth is one


L’atmosphère particulièrement humide avait rendu le ciel brumeux. Au moins tout autant que la mémoire de Violet qui se rendait à l’hôpital en traînant des pieds. Elle ne s’habituait pas à la situation, espérait à chaque moment que ses souvenirs referaient surface hélas ! rien de tout ça. Plus elle explorait son nouvel environnement, plus elle peinait à comprendre comment le monde avait pu tomber si bas. Les inégalités creusaient visiblement la Nouvelle-Orléans, un combat faisait rage dans l’ombre. La jeune femme elle, restait au milieu de tout ça, occupée à chercher celle qu’elle avait été ces 6 dernières années. Elle recouvrait peu à peu ses aptitudes physiques, ses migraines se faisaient rares, Violet se sentait bien. La seule chose qui manquait à tout ceci était ses souvenirs dont il ne revenait que des flashs, de bribes bien trop maigres pour satisfaire l’ergothérapeute. Ces derniers temps elle les avait passés à l’hôpital, suppliant pour qu’on l’autorise à reprendre son poste, qu’on achève la sentence qu’était sa convalescence. Jusqu’à présent Violet ne savait pas ce qui lui était arrivé et à chaque fois qu’elle se risquait à poser la question, des regards gênés s’échangeaient sans qu’un mot ne soit prononcé. Résignée, la mexicaine avait dû se résoudre à croire les dires de Rafael voulant qu’elle se soit portée volontaire pour une expérience dans le but d’aider le gouvernement. Le concernant, la jeune femme le pensait sincère, elle se faisait peu à peu à l’idée qu’elle l’avait sûrement aimé mais restait incapable de se souvenir de la moindre chose.

Ce fut une Violet tiraillée qui passa les portes de l’Adventist Hospital. Un drame venait de bousculer son destin. Les locaux gouvernementaux venaient d’être les malheureuses victimes d’une attaque. Violet en fut profondément choquée, jamais elle n’aurait pensé la situation aussi critique. La jeune femme n’eut pas le temps de se questionner d’avantage, l’hôpital fut rapidement débordée, les blessés s’entassèrent dans les couloirs, démembrés, mutilés. Une ergothérapeute ne serait pas de trop dans l’équipe, tant pis si elle avait perdu une partie de sa mémoire tant qu’elle restait compétente. Néanmoins pour se couvrir –car il s’agissait là de membres importants du gouvernement- l’hôpital préféra envoyer la jeune femme vers un psychiatre, histoire de s’assurer qu’elle ne perdrait pas pieds devant l’horreur. Qu’elle s’occuperait bien des blessés tombés de leur tour dorée. Ce fut comme ça que la mexicaine se retrouva perdue dans le dédale de couloirs qu’était l’Adventist Hospital, cherchant désespérément le bureau du Dr Meadow. Violet n’était pas friande des professionnels de la santé mentale, elle avait accueilli le rendez-vous avec scepticisme avant de relativiser. Si cette rencontre imposée et expresse s’avérait être le seul moyen de faire ce qu’elle aimait le plus au monde, alors ce serait une simple étape à passer. La jeune femme ne doutait pas du fait qu’elle était parfaitement saine d’esprit mais vu la tête qu’avait fait son chef de service, Violet avait vite compris qu’il aurait été inutile de protester.

Après quelques minutes d’exploration dans le pôle psychiatrique, Violet parvint enfin à destination. Les couloirs grouillaient, tout le personnel semblait à cran. Cela prendrait des jours, voire des semaines pour que la situation se calme, s’était ce qu’avait affirmé Rosie, la grosse dame de l’entrée lorsque Violet était arrivée. Préférant ne pas s’engager dans un débat qui deviendrait interminable et peu intéressée par les ragots, la blonde avait fini par demander où se trouvait le bureau du psychiatre qu’elle devait rencontrer. C’était toujours gênant car à chaque fois que la jeune femme déambulait dans les couloirs immaculés de l’hôpital, il y avait toujours quelqu’un pour lui rappeler son amnésie. Des sourires bienveillants sur des visages devenus inconnus, des curieux, des regards gênés, beaucoup de regards gênés… Dans un soupir Violet reprit ses esprits et frappa à la porte sur laquelle une plaque indiquait « Docteur Meadow – Psychiatre ». Alors qu’elle attendait qu’on vienne lui ouvrir, la jeune femme sentit un vide creuser son estomac. Le doute s’installait. Et si ce psychiatre la qualifiait d’instable voire pire ? Violet ne supporterait pas, elle eut l’envie soudaine de fuir, regarda autour d’elle l’air inquiet. Rafael lui en avait dit si peu. Une part d’elle aurait voulu détaler aussi vite que possible, loin de tout ce brouhaha histoire de respirer un peu, de se recentrer quand une autre semblait prête à affronter son destin. Violet était une femme, elle devait prendre ses responsabilités même si cela consistait à se faire examiner par quelqu’un qu’elle ne connaissait pas ou plus. De toute façon il était trop tard pour faire machine arrière, des pas se firent entendre, on approchait, le destin de la jeune femme serait bientôt scellé, gribouillé sur un bout de papier qui déterminerait la suite de son existence.


AVENGEDINCHAINS

_________________
Little by little
As your shadow crosses mine. What it takes to come alive. It's the way I'm feeling I just can't deni. We found love in a hopeless place. sign by Solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Facts are many but the truth is one | Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Humanitarian relief in Haiti: Some shocking facts
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan
» R-Truth Vs Kane
» Little Jimmy Says...Cherchons des informations avec R-Truth!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MERCY IN DARKNESS .} :: Adventist Hospital-